Yann Arthus-Bertrand est un miraculé

Proposé par
le

Le photographe Yann Arthus-Bertrand, connu pour avoir photographié la Terre vue du ciel et pour son engagement écologique, a couvert le Paris-Dakar pendant une dizaine d'années. En 1986, il céda durant la course sa place dans un hélicoptère à Daniel Balavoine : quelques heures plus tard, cet hélicoptère se crashera sur une dune, tuant ses 5 occupants.


Commentaires préférés (3)

Incroyable. Je pense qu'il doit être très content d'être encore en vie, mais à du se sentir responsable de la mort de Balavoine, même si c'est un accident.

Avoir un engagement écologique et parcourir dix fois le Paris-Dakar je trouve ça un peu contradictoire.

Posté le

android

(700)

Répondre

Je trouve ça juste tellement hasardeux la vie. Elle ne tient qu'à de toutes petites décisions, parfois anodines comme partir 5 minutes plus tard / tôt de la maison ou céder sa place à quelqu'un gracieusement ...

Posté le

android

(346)

Répondre


Tous les commentaires (110)

D ailleurs les autochtones ont recuperés les debris et ont fait une machine agricole a l avant ca Balavoine et a l arriere Sabine :p

Posté le

android

(50)

Répondre

Incroyable. Je pense qu'il doit être très content d'être encore en vie, mais à du se sentir responsable de la mort de Balavoine, même si c'est un accident.

Édit : définitivement enterré !

Posté le

android

(0)

Répondre

Dans le même genre il y avait une hotesse de l'air qui avait manqué son avion car elle s'était endormi. Il s'avéra que l'avion s'écrasa se crasha en tuant tout le monde.

Une histoire similaire est arrivée au musicien Éric Clapton, laissant sa place à Stevie ray Vaughn dans un hélico sensé les transporter entre deux lieux de leur tournée.

Posté le

android

(34)

Répondre

Avoir un engagement écologique et parcourir dix fois le Paris-Dakar je trouve ça un peu contradictoire.

Posté le

android

(700)

Répondre

Ses faux pas doivent lui coller à la peau ... Un hasard de la vie comme il en arrive beaucoup d'autre ...

a écrit : Incroyable. Je pense qu'il doit être très content d'être encore en vie, mais à du se sentir responsable de la mort de Balavoine, même si c'est un accident. Se sentir responsable pour quelque chose qu'on est pas responsable, ça me dépasse.

Posté le

android

(0)

Répondre

Je trouve ça juste tellement hasardeux la vie. Elle ne tient qu'à de toutes petites décisions, parfois anodines comme partir 5 minutes plus tard / tôt de la maison ou céder sa place à quelqu'un gracieusement ...

Posté le

android

(346)

Répondre

Après un drame, les milliers de détails qui parsèment la vie n'en sont plus...

Chevalier et Officier de la Légion d'honneur, peintre de la Marine (en 2005), chevalier de l'Ordre du Mérite agricole et Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres (en 2013), Yann Arthus-Bertrand a reçu le 17 juin 2008 les insignes d'officier de l'Ordre national du Mérite des mains du président Nicolas Sarkozy.

Wiki :)

C'était le destin,ça aurait du arriver comme sa hélas

a écrit : Incroyable. Je pense qu'il doit être très content d'être encore en vie, mais à du se sentir responsable de la mort de Balavoine, même si c'est un accident. Je ne vois pas en quoi il peut etre responsable, ce n'est pas lui qui l'a tué !

Posté le

android

(0)

Répondre

Je pense que dans un cas comme ça, même si ce n'est pas très rationnel, quand on a un décès dans son entourage on se sent toujours coupable : de ne pas avoir été plus présent, d'avoir laissé partir l'autre trop tôt ou trop tard, ou d'avoir laissé sa place dans un hélicoptère...

a écrit : Avoir un engagement écologique et parcourir dix fois le Paris-Dakar je trouve ça un peu contradictoire. C'est pas parcequ'on est écologiste qu'on veut vivre a l'âge de pierre et se déplacer a vélo! L'écologie c'est prendre soin de son environnement et réduire l'impact que l'on a sur l'environnement! La pollution existera toujours mais on peut quand même la diminuer... Il a couvert le Dakar car c'était lié a son métier de photographe.

PPDA devait aussi monter dans l'helico et a laissé sa place à une personne (en rapport au milieu de la télé)

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Dans le même genre il y avait une hotesse de l'air qui avait manqué son avion car elle s'était endormi. Il s'avéra que l'avion s'écrasa se crasha en tuant tout le monde. Sur un avion de 300 personnes qui se crash yen a toujours un ou deux qui peuvent parler et dire "j'aurais dû etre dedans mais..." là le mec cede sa place UNE fois et on connait la suite, c'est pas comparable.

Posté le

android

(0)

Répondre

Je suis persuadé que dans la quasi totalité des crash d'avions et dans bon nombre de crash d'hélicoptères il y a eu des "miraculés" qui y ont échappé, d'une manière ou d'une autre (voyage ajourné, retard, refus de la famille, désistement, panne, maladie, souci financier...)

Posté le

android

(32)

Répondre