Connaissez-vous le point d'ironie ?

Proposé par
le

À côté des points d'exclamation et d'interrogation, certains auteurs ont tenté d'introduire dans la langue française le point d'ironie, destiné à indiquer qu'une phrase est ironique. Plusieurs formes furent proposées, la plus commune étant un point d'interrogation inversé, mais il ne connut pas un grand succès, bien qu'il existe en caractère informatique.


Tous les commentaires (82)

L'ironie est un humour qui fait appel à l'intelligence de l'autre. En cela, je trouve qu'il serait dommage de la signaler à l'écrit, car tout le monde l'utiliserait à tort et à travers.

Ca me fait le même effet qu'un panneau «applaudissez» ou «riez» pendant une émission télé...

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : D'accord, j'ai lu les sources mais comment le trouver dans un clavier d'ordinateur?
Alt+ ??? ou Alt Gr+ ???
Alt + 11822 selon Wikipédia, mais chez moi ça donne un point ( . ) et pour les Mac c'est 2E2E (toujours selon Wiki)

Cela me fait penser a l'interobang inventé par un publiciste américain.C est un mélange une un point d interrogation et un point d exclamation et il sert a marquer l étonnement .

a écrit : L'ironie est un humour qui fait appel à l'intelligence de l'autre. En cela, je trouve qu'il serait dommage de la signaler à l'écrit, car tout le monde l'utiliserait à tort et à travers. Et @jihache... Je suis d'accord avec vous, mais je pense que l'on peut faire le distingo entre la littérature (qui n'a pas besoin de préciser) et la "communication" : en effet, on peut tout à fait se méprendre sur le "ton" d'une lettre, ou d'un intervenant (sur ce site par exemple)... Les émoticones servent à ça et c'est souvent pas inutile ; on sait grâce à l'anecdote qu'il existe un signe "officiel" de la langue française. Perso je ne sais pas où la trouver sur mon ordi !

a écrit : Bon, j'ai trouvé mais ça ne fonctionne pas ici. En revanche, dans un email ou sur MSN, appuyez sur "Alt" en permanence pendant que sur le pavé numérique vous faites 1567, ça devrait aller. MSN n'existe plus.

Le charme d'une phrase ironique,c'est de la comprendre soi-même.

Posté le

android

(4)

Répondre

Un jour, on nous pondra un point pour préciser qu'une phrase est triste ou drôle! Pourquoi pas un dessin à la fin d'un texte pour être sûr que le lecteur a bien compris?

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : L'anecdote me semble pourtant très bien notée, avec 15 fois plus de JMCMB que de JLSD.
Attention à ne pas confondre le ton des commentaires et le vote général de la communauté, qui pour 90% poste peu de commentaires ;)
Et ne pas privilégier ceux qui en postent le plus au détriment de la compréhension de ceux qui ne s'expriment que très peu

a écrit : Je me suis toujours demandé ce que pouvait être ce point d'interrogation à l'envers. Cependant, je n'aime pas trop l'idée de devoir préciser qu'une phrase est ironique. En informatique le signe ¿ n'est pas destiné au point d'ironie. En effet, a quoi servirait le ¡ ?
Ces signes sont en fait pour la ponctuation espagnol. Ces signes sont en debut de phrase et permettent au lecteur de savoir quand il y a une phrase interogative ou exclamative a la fin de la phrase. L'utilité est bien meilleur que cette utilisation completement inutile¿

Mais apparement le point d'ironie n'est pas verticale mais horizontale...
(Que ce soit bien claire la phrase au dessus et bien ironique)

Posté le

android

(0)

Répondre

Qu'y a-t-il de mieux que l'ironie ¿
__________________________________
D'un côté, c'est bien parce que l'ironie est souvent (trop) bien cachée, mais d'un autre, si on indique qu'il y a une ironie, on réflêchi moins et certains textes n'ont plus d'intérêt puisque l'ironie dissimule la ou les clé(s) qui permet(tent) de "deviner" le dénouement de l'histoire. Certaines nouvelles (à chute) reposent entièrement là-dessus.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour Sheldon Cooper, ça serait utile... J'avoue!! ..ironie...

Vous pouvez dire que c'est inutile..
Mais pour moi ça ne l'est pas! Dans des textes, que l'on nous fait analyser au collège/lycée, l'auteur est parfois ironique ce qui est souvent difficile a cerner. Et je pense aussi qu'il aurait pu éviter des problèmes de "communications indirects" (sms, Facebook, ..). Et si des gens y ont penser ce n'est pas pour rien non plus.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Un jour, on nous pondra un point pour préciser qu'une phrase est triste ou drôle! Pourquoi pas un dessin à la fin d'un texte pour être sûr que le lecteur a bien compris? Nous, on appelle ça un Smiley ;)

Posté le

android

(10)

Répondre

Et pourquoi pas pour une metaphore !! L ironie est une figure de style pas un type de phrase...

Posté le

android

(7)

Répondre

Il y en aurait à chaque phrase, dans les livres de Giraudoux !

a écrit : Vous pouvez dire que c'est inutile..
Mais pour moi ça ne l'est pas! Dans des textes, que l'on nous fait analyser au collège/lycée, l'auteur est parfois ironique ce qui est souvent difficile a cerner. Et je pense aussi qu'il aurait pu éviter des problèmes de "communications indirects&
quot; (sms, Facebook, ..). Et si des gens y ont penser ce n'est pas pour rien non plus. Afficher tout
Améliore toi en étude de texte donc...

a écrit : Avec le point d'ironie que je ne peux mettre sur mon i phone , il reste peu de chose pour s'amuser :

L'arobase peut remplacer le point
-" l'Internet est-il un progrès di@bolique "
- " notre @mour est né sur un site de rencontre "
- vir,ule - point-
vir,ule - les gui<<emets

Mais on ne peut figurer en doublette et même s'accoupler les points d'interrogation et d'exclamation pour former le Point Exclarrogatif ( en anglais interrobang )

Tout juste peut-on remplacer le i dans des mots exclamatifs ! ATTENT!ON - MAGN!F!QUE

Mais rien pour les point de révélation , de figuration de diction ...
Afficher tout
Ah, le point d'exclamation! Ce signe de ponctuation que ce bon Desproges qualifiait de "bital et monocouille"...

Posté le

android

(5)

Répondre