Absorber du poison pour mieux y résister

Proposé par
le

Mithridate VI, un roi d'Asie Mineure de l'Antiquité avait peur d'être assassiné par empoisonnement. Pour s'immuniser, il ingéra des doses croissantes de poisons pour rendre son corps insensible. Cette technique a donné son nom à la "mithridatisation", utilisée de nos jours dans le traitement de certaines allergies.

Cette méthode fut si efficace que Appien d'Alexandrie raconte que Mithridate VI, trahi par son armée et ses alliés, voulut mourir plutôt que de se rendre aux Romains. Il tenta alors de s'empoisonner sans y parvenir, si bien qu'il supplia un de ses plus fidèles guerriers de lui donner par le glaive ce qu'il attendait....


Tous les commentaires (67)

Il me semble que dans le Comte de Monte Cristo d'Alexandre Dumas un des personnages voit toute sa famille mourir empoisonnée, sauf lui qui est immunisé par la prise quotidienne de poison à faible dose. Mais je ne suis plus très sûre de mes souvenirs...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Absolument pas, ça n'a rien a voir avec le vaccin les amis! On appelle ça une désensibilisation. Je suis un traitement de ce genre en ce moment même. Mon allergologue m'injecte des doses croissante d'antigène de pollen, ce qui entraîne une désensibilisation de mon organisme vis a vis de cet antigène qui n'est absolument pas dangereux pour mon organisme, cependant il réagit comme si c'était le cas, et c'est ce qui provoque alors une réaction allergique. Puisque ce geste se fait avec une seringue, comme un vaccin, on voit souvent que dans les tracts que cette méthode est désignée comme étant le "vaccin contre les allergies", alors que ce n'est ni plus ni moins qu'un abus de langage. L'injection fréquente et croissante permet seulement a l'organisme et surtout au système immunitaire de s'habituer a l'antigène. Si vous ne me croyez pas, alors je vais vous donner un argument. Les vaccins en général ne nécessitent qu'une seule injection permettant la synthèse d'anticorps par le système immunitaire. Alors que la désensibilisation nécessite plusieurs injections, et le traitement peut même se faire sur des années. Alors surtout ne confondez pas vaccin/désensibilisation!!! Afficher tout Mais bien sûr que non un vaccin c'est une injection d'un tres faible dosage de maladie infectueuse. Afin que notre système immunitaire "s'entraîne à combattre " l'antigène . Les vaccinations de rappels sont vivement conseillés sans eux effectivement tu aurais peut etre eu la tuberculose , la rougeole , la diphterie , la coqueluche ... En général tes defenses immunitaires se sont tellement entrainés à affronter ces maladies et à les detruire que notre corps en devient insensible. Mais ta desensibilisation c'est un peu pareil , sauf que tu te desenbilise à des choses auxquelles normalement tu es dejà immunisé.
Merci papa medecine génerale , médecine du sport ,medecine cancerologique

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Mais bien sûr que non un vaccin c'est une injection d'un tres faible dosage de maladie infectueuse. Afin que notre système immunitaire "s'entraîne à combattre " l'antigène . Les vaccinations de rappels sont vivement conseillés sans eux effectivement tu aurais peut etre eu la tuberculose , la rougeole , la diphterie , la coqueluche ... En général tes defenses immunitaires se sont tellement entrainés à affronter ces maladies et à les detruire que notre corps en devient insensible. Mais ta desensibilisation c'est un peu pareil , sauf que tu te desenbilise à des choses auxquelles normalement tu es dejà immunisé.
Merci papa medecine génerale , médecine du sport ,medecine cancerologique
Afficher tout
Ça marche, je mets tous les jours ma tête dans une ruche et je commence à en sentir les bienfaits.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : A noter que chez les Grecs, "drogue" et "reméde" sont un seul mot et un seul concept : la pharmacopée. C'est avec ce double sens qu'il faut comprendre Platon, par exemple, quand il fait dire à Socrate que la philosophie est sa « pharmacie » (voir le dialogue Phèdre). "Drogue" car il ne décroche pas (oui, oui, comme un toxico !) et en même temps "reméde" contre les fausses vérités de ce monde et nos préjugés moraux, scientifiques et techniques. Afficher tout En anglais aussi (drugs)!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : A noter que chez les Grecs, "drogue" et "reméde" sont un seul mot et un seul concept : la pharmacopée. C'est avec ce double sens qu'il faut comprendre Platon, par exemple, quand il fait dire à Socrate que la philosophie est sa « pharmacie » (voir le dialogue Phèdre). "Drogue" car il ne décroche pas (oui, oui, comme un toxico !) et en même temps "reméde" contre les fausses vérités de ce monde et nos préjugés moraux, scientifiques et techniques. Afficher tout Cours de pharmacopee? Moi aussi je l ai appris la bas. De maniere generale une remede peut etre un poison en trop forte quantite. Les exemple sont nombreux : radiotherapie, chimiotherapie, ...
Un autre exemple plus flagrant l eau dont nous avons besoin peut aussi nous tuer si nous en prenons de trop grande quantitee! Sinon jlsd mais bel anecdote

Posté le

iphone

(3)

Répondre

J'ai une question,y'a eu une histoire d'une dame qui a empoisonner son mari en lui faisant ingéré du cyanure tout les jours, le pauvre homme a finalement succombé, ça n'aurait pas du arriver si on en croit l'anecdote.du coup je me demande comment ça fait qu elle est réussi son coup, est ce que le cyanure est trop violent pour que le corps résiste ??

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Source RMC Découverte: Un homme en Nouvelle- Zelande qui s'injecté du venin de serpent(Mamba Noir) afin que son corps produise lui même un anti-venin. Des scientifiques venuent "admirer" cet exploit à l'aide d'une baterie d'examens,en on conclu que cet homme via injection croissante de venin mortel réussie à être immunisé contre des doses mortelle de poison. PS: le type est un chasseur de serpent il ne fait pas sa pour s'amuser même si c'est pas très futé vue qu'il faisait ses injections dans son garage et seul.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'ai une question,y'a eu une histoire d'une dame qui a empoisonner son mari en lui faisant ingéré du cyanure tout les jours, le pauvre homme a finalement succombé, ça n'aurait pas du arriver si on en croit l'anecdote.du coup je me demande comment ça fait qu elle est réussi son coup, est ce que le cyanure est trop violent pour que le corps résiste ?? Afficher tout j'ai essayer avec le virus du sida, cuisant échec :)

Posté le

android

(0)

Répondre

On sent le bon petit prepa qui raconte son cours de français philo. Thème de l'année étant sur le Phèdre de Platon :-)

Ps : je dis ça car j'y suis aussi

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est exactement ce à quoi je pensais. pas tout a fait. À vrai dire, cette méthode est comparable au fait de tomber malade de la grippe saisonnière une fois dans l'année et d'y être immunisé ensuite car les doses de poison devaient certainement avoir un effet néfaste sur lui pendant un certain laps de temps.
le vaccin fonctionne en désactivant le virus ce qui fait que le corps produit les anticorps nécessaires sans pour autant être malade.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Absolument pas, ça n'a rien a voir avec le vaccin les amis! On appelle ça une désensibilisation. Je suis un traitement de ce genre en ce moment même. Mon allergologue m'injecte des doses croissante d'antigène de pollen, ce qui entraîne une désensibilisation de mon organisme vis a vis de cet antigène qui n'est absolument pas dangereux pour mon organisme, cependant il réagit comme si c'était le cas, et c'est ce qui provoque alors une réaction allergique. Puisque ce geste se fait avec une seringue, comme un vaccin, on voit souvent que dans les tracts que cette méthode est désignée comme étant le "vaccin contre les allergies", alors que ce n'est ni plus ni moins qu'un abus de langage. L'injection fréquente et croissante permet seulement a l'organisme et surtout au système immunitaire de s'habituer a l'antigène. Si vous ne me croyez pas, alors je vais vous donner un argument. Les vaccins en général ne nécessitent qu'une seule injection permettant la synthèse d'anticorps par le système immunitaire. Alors que la désensibilisation nécessite plusieurs injections, et le traitement peut même se faire sur des années. Alors surtout ne confondez pas vaccin/désensibilisation!!! Afficher tout Pour remettre les choses aux clair ...
La vaccination ne se fait pas sur une seul injection --' tout les ans (ou les mois pour les enfants) on nous fait une piqûre de rappelle (met toi à jour dans tes rappelle d'ailleurs) ... Pour que l'organisme soit près à intervenir contre une maladie .. Cette piqûre de vaccin va envoyé un antigène de bactérie très affaibli et permettre la synthèse d'anticorps par les Lymphocyte B.
Quand a ton problème t'allergie qui se fait aussi sur plusieurs année c'est un peu près la même chose car cela agit sur les polynucléaire de ton système immunitaire en particulier les polynucléaire basophile, ces basophile vont s'habituer à la présence de ces allergènes (auront un REL, un lysosome ... "plus actif"...)
Puis pour la mithridation il s'agit d'une habituation et donc d'une désensibilisation, encore aujourd'hui cela existe pour les alcoolique .. (Ayant leurs taux proche de 3 g/L de sang et pourtant continu sans faire de coma ..) mais aussi pour les ados au niveau du sucre .. (Poison à une certaine dose, les ados en boivent pourtant a longueur de journée) et pour un dernier exemple le sel (la quantité de sel dans nos aliments on augmenter depuis des années et pourtant l'homme n'en est plus sensible).
Cependant la dose ne fais pas forcément le poison ou le médicament c'est une phrase de paracelse datant du XVII eme sciecle .. Je suis d'accord sur le fait que le médicament à très fortes dose deviendra un poison et que ce poison à une dose réglée donnera le même médicament cependant tout les poison ne sont pas des médicament lorsque l'on diminue la dose de ceux si .. Un médicament dépend de son site actif !

Posté le

iphone

(1)

Répondre

C'est un peu comme dans un film ( le dernier samourai je crois ) le mec pendant genre 10 ou 20 ans il se fait taper par son entraineur , et il se prend tellement de coup que a la fin , il ne sent meme plus la douleur :/

Posté le

android

(0)

Répondre

cest pas un poison inofensif s'il est pris qu'une fois qui la tuer? en prenant ce poison, dont je sais plus le nom, plusieur fois et de plus en plus grande quantiter, qui a fini par le tuer?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Mais bien sûr que non un vaccin c'est une injection d'un tres faible dosage de maladie infectueuse. Afin que notre système immunitaire "s'entraîne à combattre " l'antigène . Les vaccinations de rappels sont vivement conseillés sans eux effectivement tu aurais peut etre eu la tuberculose , la rougeole , la diphterie , la coqueluche ... En général tes defenses immunitaires se sont tellement entrainés à affronter ces maladies et à les detruire que notre corps en devient insensible. Mais ta desensibilisation c'est un peu pareil , sauf que tu te desenbilise à des choses auxquelles normalement tu es dejà immunisé.
Merci papa medecine génerale , médecine du sport ,medecine cancerologique
Afficher tout
Vous m'avancez que ma desensibilisation a le même principe que le vaccin alors que non! La desensibilisation a pour but d'augmenter la tolérance vis à vis de l'antigène, alors que le vaccin a pour but de produire des anticorps. En ce qui concerne la fréquence d'administration, je suis tout à fait d'accord avec vous pour les rappels de vaccin, et ils sont en effet très importants. Un vaccin nous immunise contre un Virus/Bactérie donné. Mais pourquoi les vaccins de rappels existent-ils? Justement, ils ne servent pas à augmenter la tolérance de ton organisme! Ils servent à ce que votre système immunitaire puisse produire de nouveaux anticorps, puisque les anciens ne sont plus efficace contre le "nouveau Virus/Bactérie" donné car l'ancien Virus de la Grippe par exemple a peut être subit une mutation entre temps.

Je vous invite donc à lire: www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1074
Et surtout le paragraphe intitulé "Une autre idée fausse"

Posté le

website

(2)

Répondre

a écrit : A noter que chez les Grecs, "drogue" et "reméde" sont un seul mot et un seul concept : la pharmacopée. C'est avec ce double sens qu'il faut comprendre Platon, par exemple, quand il fait dire à Socrate que la philosophie est sa « pharmacie » (voir le dialogue Phèdre). "Drogue" car il ne décroche pas (oui, oui, comme un toxico !) et en même temps "reméde" contre les fausses vérités de ce monde et nos préjugés moraux, scientifiques et techniques. Afficher tout En anglais pharmacie(y) se dit aussi drug store.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour remettre les choses aux clair ...
La vaccination ne se fait pas sur une seul injection --' tout les ans (ou les mois pour les enfants) on nous fait une piqûre de rappelle (met toi à jour dans tes rappelle d'ailleurs) ... Pour que l'organisme soit près à intervenir contre une maladie .. Cette
piqûre de vaccin va envoyé un antigène de bactérie très affaibli et permettre la synthèse d'anticorps par les Lymphocyte B.
Quand a ton problème t'allergie qui se fait aussi sur plusieurs année c'est un peu près la même chose car cela agit sur les polynucléaire de ton système immunitaire en particulier les polynucléaire basophile, ces basophile vont s'habituer à la présence de ces allergènes (auront un REL, un lysosome ... "plus actif"...)
Puis pour la mithridation il s'agit d'une habituation et donc d'une désensibilisation, encore aujourd'hui cela existe pour les alcoolique .. (Ayant leurs taux proche de 3 g/L de sang et pourtant continu sans faire de coma ..) mais aussi pour les ados au niveau du sucre .. (Poison à une certaine dose, les ados en boivent pourtant a longueur de journée) et pour un dernier exemple le sel (la quantité de sel dans nos aliments on augmenter depuis des années et pourtant l'homme n'en est plus sensible).
Cependant la dose ne fais pas forcément le poison ou le médicament c'est une phrase de paracelse datant du XVII eme sciecle .. Je suis d'accord sur le fait que le médicament à très fortes dose deviendra un poison et que ce poison à une dose réglée donnera le même médicament cependant tout les poison ne sont pas des médicament lorsque l'on diminue la dose de ceux si .. Un médicament dépend de son site actif !
Afficher tout

Je suis ne suis absolument pas d'accord avec ce que tu avances. En effet, tu expliques très bien le principe du vaccin et comment les anticorps sont synthétisés par le système immunitaire par le biais des lymphocytes B. Mais tu ne saisis pas pourquoi est-ce que les vaccins de rappels existent. Contrairement à la desensibilisation qui a pour objectif d'augmenter la tolérance de ton organisme vis à vis d'un antigène donné, le vaccin lui a pour but de synthétiser des anticorps par ton système immunitaire. En effet, le vaccin de rappel de la Grippe par exemple existe seulement pour nous immuniser contre le "nouveau Virus de la Grippe", car l'ancien Virus a subit une mutation. Ce qui signifie alors que nos "anciens" anticorps seraient simplement inefficaces afin de nous défendre face à ce "nouveau Virus de la Grippe" et les vaccins de rappels nous immunisent donc contre ce Virus muté. La fréquence des rappels des vaccins n'a rien à voir avec la fréquence des doses régulières administrées pour la desensibilisation, du moins ils n'ont absolument pas le même objectif. D'un côté c'est pour augmenter la tolérance de l'organisme, et de l'autre de synthétiser de nouveaux anticorps.
Pour finir, je complète ce qui tu as dit: Paracelse est le père de la toxicologie et est bel et bien l'auteur de cette fameuse citation que tu as cité. Cependant contrairement à ce que tu as mentionné, il a vécu au XVIème siècle et non au XVIIème, donc tu peux éventuellement corriger ton commentaire si tu le souhaites. (J'ai comme une impression que tu es en première année de médecine, et si c'est le cas, révises bien l'histoire des médicaments...)

Pour finir en beauté, je t'invite à lire cette source qui soutien bien mes propos:
www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1074

Et surtout le paragraphe intitulé "Une autre idée fausse"

Posté le

website

(2)

Répondre

a écrit : D'ailleurs j'avais vu cette vidéo d'un mec qui s'injecte du venin de serpent tous les jours et qui y développe une immunité. Il dit même que ça le boost!
Pour ceux que ça intéresse:
<a href="www.koreus.com/modules/newbb/topic92167.html">www.koreus.com/modules/newbb/topic92167.html</a>
J'ai vu sur Spion, j'ai tout de suite pensé à ça en voyant l'anecdote et peut être que c'est en voyant cette video que PascalenVienne a eu l'idée de cette anecdote.

Posté le

website

(1)

Répondre

a écrit : J'ai vu sur Spion, j'ai tout de suite pensé à ça en voyant l'anecdote et peut être que c'est en voyant cette video que PascalenVienne a eu l'idée de cette anecdote.

Je l'ai vu aussi. Et j'ai aussi pensé a ça! :)

Posté le

iphone

(0)

Répondre