Absorber du poison pour mieux y résister

Proposé par
le

Mithridate VI, un roi d'Asie Mineure de l'Antiquité avait peur d'être assassiné par empoisonnement. Pour s'immuniser, il ingéra des doses croissantes de poisons pour rendre son corps insensible. Cette technique a donné son nom à la "mithridatisation", utilisée de nos jours dans le traitement de certaines allergies.

Cette méthode fut si efficace que Appien d'Alexandrie raconte que Mithridate VI, trahi par son armée et ses alliés, voulut mourir plutôt que de se rendre aux Romains. Il tenta alors de s'empoisonner sans y parvenir, si bien qu'il supplia un de ses plus fidèles guerriers de lui donner par le glaive ce qu'il attendait....


Commentaires préférés (3)

c'est un peu comme le principe du vaccin finalement, son corps à créé les défenses contre le poison.
Edit:@ jamounet, je n'ai pas dit que c'était un vaccin, j'ai dit c'est le même principe, dans les deux cas l'organisme apprend à se défendre contre un corps étranger que ce soit la grippe ou un poison mortel, le fait de se l'injecter à petite quantité permet au corps de créer les défenses dont il a besoin.

Posté le

android

(154)

Répondre

a écrit : ca pourrait marché pour tout ce qui est toxique ? je ne crois pas, j ai beau fumé ma conso de clope par jour, j en rescent toujour les effet sur mon organisme. surtout quand je vais faire du sport...

Posté le

android

(138)

Répondre

a écrit : ca pourrait marché pour tout ce qui est toxique ? Entre le médicament et le poison il n'y a qu'un pas, seul le concentration change.C' est pour cela que les laboratoires pharmaceutiques s'intéresse à différentes espèces animales et végétales succetible de causer la mort ou des symptômes graves car ils sont la possible clé permettant l'apparition de traitement innovant plus efficaces que les précédents ou qui pouvaient être inexistant pour certaine pathologies, tous n'est qu'une questions de dosage.C' est pour cela qu'il est important de préserver les espèces en dangers de disparitions car ils sont la pièce maîtresse de la pharmaceutique de demain.

Posté le

android

(90)

Répondre


Tous les commentaires (67)

c'est un peu comme le principe du vaccin finalement, son corps à créé les défenses contre le poison.
Edit:@ jamounet, je n'ai pas dit que c'était un vaccin, j'ai dit c'est le même principe, dans les deux cas l'organisme apprend à se défendre contre un corps étranger que ce soit la grippe ou un poison mortel, le fait de se l'injecter à petite quantité permet au corps de créer les défenses dont il a besoin.

Posté le

android

(154)

Répondre

ca pourrait marché pour tout ce qui est toxique ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : c'est un peu comme le principe du vaccin finalement, son corps à créé les défenses contre le poison.
Edit:@ jamounet, je n'ai pas dit que c'était un vaccin, j'ai dit c'est le même principe, dans les deux cas l'organisme apprend à se défendre contre un corps étranger que ce soit la gr
ippe ou un poison mortel, le fait de se l'injecter à petite quantité permet au corps de créer les défenses dont il a besoin. Afficher tout
C'est exactement ce à quoi je pensais.

Posté le

android

(0)

Répondre

Sa fin reste tout de même flou... pur hasard j'ai eu un cours citant son histoire aujourd'hui qui mentionnait que sa tentative d'empoisonnement avait été faite en tant que prisonnier.De plus la source wiki émet deux hypothèses pour sa mort dont la seconde est l'assassinat par un soldat celte.Mais bon la première version est à la fois glorifiante mais aussi un comble pour cette personne à l'origine d'une découverte majeure de la médecine et de la pharmacie!À savoir de plus qu'il experimentait cette technique aussi sur ces esclaves.

Posté le

android

(8)

Répondre

C'est pas vraiment pareil que la vaccination qui elle entraîne la fabrication d'anticorps, là cela crée une insensibilité. Néanmoins je pense que ça tient plus du mythe qu'autre chose l'histoire du roi ^^ Cette technique est applicable pour certaines allergies et certains venins mais c'est tout, je vous déconseille d'essayer avec le cyanure ou tout autre poison..

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : ca pourrait marché pour tout ce qui est toxique ? je ne crois pas, j ai beau fumé ma conso de clope par jour, j en rescent toujour les effet sur mon organisme. surtout quand je vais faire du sport...

Posté le

android

(138)

Répondre

a écrit : ca pourrait marché pour tout ce qui est toxique ? Entre le médicament et le poison il n'y a qu'un pas, seul le concentration change.C' est pour cela que les laboratoires pharmaceutiques s'intéresse à différentes espèces animales et végétales succetible de causer la mort ou des symptômes graves car ils sont la possible clé permettant l'apparition de traitement innovant plus efficaces que les précédents ou qui pouvaient être inexistant pour certaine pathologies, tous n'est qu'une questions de dosage.C' est pour cela qu'il est important de préserver les espèces en dangers de disparitions car ils sont la pièce maîtresse de la pharmaceutique de demain.

Posté le

android

(90)

Répondre

J'était allergique aux piqûres de guêpe et maintenant je ne le suis plus grâce à cette méthode

Posté le

iphone

(6)

Répondre

A noter que chez les Grecs, "drogue" et "reméde" sont un seul mot et un seul concept : la pharmacopée. C'est avec ce double sens qu'il faut comprendre Platon, par exemple, quand il fait dire à Socrate que la philosophie est sa « pharmacie » (voir le dialogue Phèdre). "Drogue" car il ne décroche pas (oui, oui, comme un toxico !) et en même temps "reméde" contre les fausses vérités de ce monde et nos préjugés moraux, scientifiques et techniques.

Posté le

android

(16)

Répondre

C'est le même principe que l'alcool alors

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Il y a une erreur dans l'anecdote tout au début, c'est écrit "Mithridade" au lieu de "Mithridate" =)

Posté le

iphone

(4)

Répondre

Pour une fois je le savais déjà :) pauvre de lui, il s'est pris dans son propre piège!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Pas mal d'américains sont insensibles aux hamburgers...

Posté le

iphone

(15)

Répondre

Absolument pas, ça n'a rien a voir avec le vaccin les amis! On appelle ça une désensibilisation. Je suis un traitement de ce genre en ce moment même. Mon allergologue m'injecte des doses croissante d'antigène de pollen, ce qui entraîne une désensibilisation de mon organisme vis a vis de cet antigène qui n'est absolument pas dangereux pour mon organisme, cependant il réagit comme si c'était le cas, et c'est ce qui provoque alors une réaction allergique. Puisque ce geste se fait avec une seringue, comme un vaccin, on voit souvent que dans les tracts que cette méthode est désignée comme étant le "vaccin contre les allergies", alors que ce n'est ni plus ni moins qu'un abus de langage. L'injection fréquente et croissante permet seulement a l'organisme et surtout au système immunitaire de s'habituer a l'antigène. Si vous ne me croyez pas, alors je vais vous donner un argument. Les vaccins en général ne nécessitent qu'une seule injection permettant la synthèse d'anticorps par le système immunitaire. Alors que la désensibilisation nécessite plusieurs injections, et le traitement peut même se faire sur des années. Alors surtout ne confondez pas vaccin/désensibilisation!!!

Posté le

iphone

(12)

Répondre

C'est un peu le même principe que "tenir l'alcool", a force de consommation le corps s'habitue. C'est la même chose pour toutes les drogues aussi... Par exemple les anesthésistes dans les blocs opératoires ont du mal à endormir les alcooliques notoires car ils sont du coup plus résistants aux anesthésiques. <a href="www.em-consulte.com/article/8893/anesth%C3%A9sie-du-patient-alcoolique">http://www.em-consulte.com/article/8893/anesth%C3%A9sie-du-patient-alcoolique</a>

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Pas mal d'américains sont insensibles aux hamburgers... Faux ils grossissent... Lol...

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Je connaissais ça pour les venins , mais je pensais pas une seule seconde que ça marcherai avec du poison . Fallait être un peu fou pour le tenter !

Posté le

android

(1)

Répondre

C'est moi où il fallait avoir confiance dans son dosage ... S'empoisonner tout les jours un peu plus faut pas se rater

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Technique notamment utilisé par Raspoutine, qui put ainsi résister à la dose énorme de poison que le prince Youssoupov avait mis dans son vin.

Posté le

iphone

(1)

Répondre