L'huile, trop précieuse pour être jetée sur les assaillants

Proposé par
le
dans

Au Moyen Âge, contrairement aux idées reçues, ce n'était pas de l'huile bouillante qui était versée sur les attaquants, mais de l'eau ou de la poix, car l'huile était, à cette époque, très chère et il ne fallait pas la gaspiller.

De même, une méthode de mise à mort d'un condamné était de le plonger plus ou moins vite dans une marmite d'eau ou d'huile bouillante.


Tous les commentaires (31)

Selon l'auteur l'huile était très chère ... mais on ébouillantait les condamnés dans l'huile. Cherchez l'erreur !

a écrit : Ca sent le vêcu , non ? Oui il es chevalier professionnel ....

a écrit : Non, le truc le plus sadique c'est le sable bouillant. Même une fois que tu as enlevé ton armure ça reste Comment fais tu "bouillir" du sable?

L'huile bouillante était destiné aux faussaires, on leur plongeait les mains dedans

a écrit : Selon l'auteur l'huile était très chère ... mais on ébouillantait les condamnés dans l'huile. Cherchez l'erreur ! Pas d'erreur : entre jeter l'huile par dessus la palissade ou la laisser dans une marmite et plonger un corps dedans il y a un fossé. Dans le dernier cas elle est réutilisable !

a écrit : Sadique a l'epoque..
On l'est aujourd'hui mais peut etre sous une forme plus suptile.
Subtile mon cher et non suptile c'est la façon dont beaucoup le prononcent qui a du t'induire en erreur

Posté le

android

(5)

Répondre

Je pense que la mise à mort lente était plus utilisé car elle faisait souffrir

a écrit : En le faisant chauffer sans doute ^^ Ca ne vas pas bouillir!!!! Ce n'est pas liquide!!!!!

Du coup pour immerger dans la marmite l'huile n est plus trop chère ?

Posté le

android

(0)

Répondre

On jetais pas d'huile bouillante sur les enemis car c'etait du gaspillage parcompte on plongeait un type pour le tuer dans de l'huile bouillante sa c'est pas du gaspillage...