Quand les enfants manifestent contre le prix des bonbons

Proposé par
le
dans

En 1947, des milliers d'enfants canadiens défilèrent dans les rues lors du "Candy bar protest". À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le gel des prix fut levé, et les biens de consommation virent leurs prix gonfler. Les barres chocolatées passèrent de 5 à 8 cents, provoquant l'ire de la jeunesse.

Les écoliers appelèrent au boycott et manifestèrent durant des semaines, sans effet sur les prix malheureusement.


Commentaires préférés (3)

Mais 68 c'est de la gnognote en comparaison.
Ils sont allés jusqu'à utilisé l'arme classique Nord Américaine face à toute contestation contre ces pauvres enfants : ils seraient affiliés aux communistes !!!
Bon, beaucoup de mouvements étaient financés par la Russie Soviétique à l'époque mais ça parait douteux dans le cas présent.

Entendu aujourd'hui à la radio:

Des collégiennes ont livré un véritable combat politique et ont même monté un collectif pour qu'enfin on serve de la raclette à la cantine, ne serait-ce qu’une fois par an.
Extrait du tract qu'elles ont distribué: "De nos jours, le fait qu’il n’y ai pas de raclette à la cantine est devenu banal, accepté de tous : C’EST UN SCANDALE".

Elles ont eu gain de cause, la cantine s'est engagée à servir au moins une raclette.

Je ne sais pas vous, mais moi voir des jeunes qui veulent changer le monde, ça me redonne foi en l'humanité.

a écrit : Entendu aujourd'hui à la radio:

Des collégiennes ont livré un véritable combat politique et ont même monté un collectif pour qu'enfin on serve de la raclette à la cantine, ne serait-ce qu’une fois par an.
Extrait du tract qu'elles ont distribué: "De nos jours, le fait qu’il n’
y ai pas de raclette à la cantine est devenu banal, accepté de tous : C’EST UN SCANDALE".

Elles ont eu gain de cause, la cantine s'est engagée à servir au moins une raclette.

Je ne sais pas vous, mais moi voir des jeunes qui veulent changer le monde, ça me redonne foi en l'humanité.
Afficher tout
On veut des mars et des machines à café !

Blague de potaches qui se hisse au sommet de l'actualité car :
- il n'y a rien de plus intéressant à traiter.
- la raclette est la nouvelle cause des présidentiables.
- l'un des gamins du collège est apparenté avec un rédac chef patenté.

#lesmediasnousparlent


Tous les commentaires (4)

Mais 68 c'est de la gnognote en comparaison.
Ils sont allés jusqu'à utilisé l'arme classique Nord Américaine face à toute contestation contre ces pauvres enfants : ils seraient affiliés aux communistes !!!
Bon, beaucoup de mouvements étaient financés par la Russie Soviétique à l'époque mais ça parait douteux dans le cas présent.

Entendu aujourd'hui à la radio:

Des collégiennes ont livré un véritable combat politique et ont même monté un collectif pour qu'enfin on serve de la raclette à la cantine, ne serait-ce qu’une fois par an.
Extrait du tract qu'elles ont distribué: "De nos jours, le fait qu’il n’y ai pas de raclette à la cantine est devenu banal, accepté de tous : C’EST UN SCANDALE".

Elles ont eu gain de cause, la cantine s'est engagée à servir au moins une raclette.

Je ne sais pas vous, mais moi voir des jeunes qui veulent changer le monde, ça me redonne foi en l'humanité.

a écrit : Entendu aujourd'hui à la radio:

Des collégiennes ont livré un véritable combat politique et ont même monté un collectif pour qu'enfin on serve de la raclette à la cantine, ne serait-ce qu’une fois par an.
Extrait du tract qu'elles ont distribué: "De nos jours, le fait qu’il n’
y ai pas de raclette à la cantine est devenu banal, accepté de tous : C’EST UN SCANDALE".

Elles ont eu gain de cause, la cantine s'est engagée à servir au moins une raclette.

Je ne sais pas vous, mais moi voir des jeunes qui veulent changer le monde, ça me redonne foi en l'humanité.
Afficher tout
On veut des mars et des machines à café !

Blague de potaches qui se hisse au sommet de l'actualité car :
- il n'y a rien de plus intéressant à traiter.
- la raclette est la nouvelle cause des présidentiables.
- l'un des gamins du collège est apparenté avec un rédac chef patenté.

#lesmediasnousparlent

a écrit : Entendu aujourd'hui à la radio:

Des collégiennes ont livré un véritable combat politique et ont même monté un collectif pour qu'enfin on serve de la raclette à la cantine, ne serait-ce qu’une fois par an.
Extrait du tract qu'elles ont distribué: "De nos jours, le fait qu’il n’
y ai pas de raclette à la cantine est devenu banal, accepté de tous : C’EST UN SCANDALE".

Elles ont eu gain de cause, la cantine s'est engagée à servir au moins une raclette.

Je ne sais pas vous, mais moi voir des jeunes qui veulent changer le monde, ça me redonne foi en l'humanité.
Afficher tout
Il n'y a pas de petit combat :)