Smoky, Yorkshire Terrier et vétéran de guerre

Proposé par
le
dans

Smoky fut une Yorkshire Terrier trouvée par un soldat américain, en février 1944, dans une tranchée en Nouvelle-Guinée. Dès lors, elle accompagna son maître dans la guerre du Pacifique : elle survécut à 150 raids aériens et à un typhon à Okinawa. Un parachute fut même conçu pour elle.

Après la guerre, Smoky devint l’un des premiers « chiens de thérapie ». Pendant 12 ans, elle et son maître rendirent visite aux vétérans en tant qu’artistes fantaisistes.


Commentaires préférés (3)

Des milliers de chiens ont démontré leur fidélité (et leur amour) à l'Humain.
L'histoire de Hachikô, dont la statue trône devant la gare de Shibuya, à Tokyo, est un très bon exemple.
www.vivrelejapon.com/a-savoir/histoire-du-japon/hachiko-chien-statue-shibuya

Néanmoins, ce n'est pas de Hachikô que je vous parlerai aujourd'hui, mais de Balto.
Cet Huski sibérien devint une célébrité, suite à la Grande Course de la Miséricorde (ou Course au sérum), en janvier 1925, reliant Nenana et Nome, en Alaska, Etats-Unis.

Une épidémie de diphtérie affectait alors cette localité et les villages Inuits des alentours. Afin d'y mettre fin, en envoi d'urgence de sérum diphtérique fut organisé, dans les pires conditions météorologiques possibles: températures de -45°C, vents de 100 km/h et sensation thermique de -70°C.
Une course relais, regroupant une vingtaine d'hommes (principalement des Amérindiens) et 150 chiens de traîneau, fut organisée.
L'antitoxine voyagea au travers de ces contrées gelées et enneigées, sur une distance de 1085 kilomètres, en seulement 5 jours et demi !

Malgré les honneurs et la renommée nationale atteinte par Balto, suite à cette performance, plusieurs participants de cette course folle, considèrent que le véritable héros fut Togo, le chien leader d'un des traineaux, qui parcourut la plus grande distance sur le passage le plus difficile.

Aujourd'hui, une statue de Balto est érigée à Central Park, New York.

En mémoire de cette course de traîneaux contre la montre de 1925, a lieu la Iditarod. Une course de chiens de traineau, reliant Anchorage et Nome, sur une distance de 1757 kilomètres.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Course_au_s%C3%A9rum_de_1925
fr.m.wikipedia.org/wiki/Iditarod_Trail_Sled_Dog_Race

a écrit : Des milliers de chiens ont démontré leur fidélité (et leur amour) à l'Humain.
L'histoire de Hachikô, dont la statue trône devant la gare de Shibuya, à Tokyo, est un très bon exemple.
www.vivrelejapon.com/a-savoir/histoire-du-japon/hachiko-chien-statue-shibuya

Néanmoins, ce
n'est pas de Hachikô que je vous parlerai aujourd'hui, mais de Balto.
Cet Huski sibérien devint une célébrité, suite à la Grande Course de la Miséricorde (ou Course au sérum), en janvier 1925, reliant Nenana et Nome, en Alaska, Etats-Unis.

Une épidémie de diphtérie affectait alors cette localité et les villages Inuits des alentours. Afin d'y mettre fin, en envoi d'urgence de sérum diphtérique fut organisé, dans les pires conditions météorologiques possibles: températures de -45°C, vents de 100 km/h et sensation thermique de -70°C.
Une course relais, regroupant une vingtaine d'hommes (principalement des Amérindiens) et 150 chiens de traîneau, fut organisée.
L'antitoxine voyagea au travers de ces contrées gelées et enneigées, sur une distance de 1085 kilomètres, en seulement 5 jours et demi !

Malgré les honneurs et la renommée nationale atteinte par Balto, suite à cette performance, plusieurs participants de cette course folle, considèrent que le véritable héros fut Togo, le chien leader d'un des traineaux, qui parcourut la plus grande distance sur le passage le plus difficile.

Aujourd'hui, une statue de Balto est érigée à Central Park, New York.

En mémoire de cette course de traîneaux contre la montre de 1925, a lieu la Iditarod. Une course de chiens de traineau, reliant Anchorage et Nome, sur une distance de 1757 kilomètres.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Course_au_s%C3%A9rum_de_1925
fr.m.wikipedia.org/wiki/Iditarod_Trail_Sled_Dog_Race
Afficher tout
Il y a même un dessin animé balto qui reprend ton histoire. Maintenant je dais que c'est basé sur des fait réels. Je me lasserais jamais de SCMB

Par contre il n'a pas été trouvé dans une tanière de renard mais dans un "foxhole", qui est une position défensive, une sorte de trou, ou tranchée individuelle si on préfère. Si vous avez déjà regardé Band of Brothers, vous avez déjà vu des tonnes de foxholes.
L'erreur vient du fait de la traduction littérale de foxhole en trou de renard.


Tous les commentaires (7)

Des milliers de chiens ont démontré leur fidélité (et leur amour) à l'Humain.
L'histoire de Hachikô, dont la statue trône devant la gare de Shibuya, à Tokyo, est un très bon exemple.
www.vivrelejapon.com/a-savoir/histoire-du-japon/hachiko-chien-statue-shibuya

Néanmoins, ce n'est pas de Hachikô que je vous parlerai aujourd'hui, mais de Balto.
Cet Huski sibérien devint une célébrité, suite à la Grande Course de la Miséricorde (ou Course au sérum), en janvier 1925, reliant Nenana et Nome, en Alaska, Etats-Unis.

Une épidémie de diphtérie affectait alors cette localité et les villages Inuits des alentours. Afin d'y mettre fin, en envoi d'urgence de sérum diphtérique fut organisé, dans les pires conditions météorologiques possibles: températures de -45°C, vents de 100 km/h et sensation thermique de -70°C.
Une course relais, regroupant une vingtaine d'hommes (principalement des Amérindiens) et 150 chiens de traîneau, fut organisée.
L'antitoxine voyagea au travers de ces contrées gelées et enneigées, sur une distance de 1085 kilomètres, en seulement 5 jours et demi !

Malgré les honneurs et la renommée nationale atteinte par Balto, suite à cette performance, plusieurs participants de cette course folle, considèrent que le véritable héros fut Togo, le chien leader d'un des traineaux, qui parcourut la plus grande distance sur le passage le plus difficile.

Aujourd'hui, une statue de Balto est érigée à Central Park, New York.

En mémoire de cette course de traîneaux contre la montre de 1925, a lieu la Iditarod. Une course de chiens de traineau, reliant Anchorage et Nome, sur une distance de 1757 kilomètres.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Course_au_s%C3%A9rum_de_1925
fr.m.wikipedia.org/wiki/Iditarod_Trail_Sled_Dog_Race

a écrit : Des milliers de chiens ont démontré leur fidélité (et leur amour) à l'Humain.
L'histoire de Hachikô, dont la statue trône devant la gare de Shibuya, à Tokyo, est un très bon exemple.
www.vivrelejapon.com/a-savoir/histoire-du-japon/hachiko-chien-statue-shibuya

Néanmoins, ce
n'est pas de Hachikô que je vous parlerai aujourd'hui, mais de Balto.
Cet Huski sibérien devint une célébrité, suite à la Grande Course de la Miséricorde (ou Course au sérum), en janvier 1925, reliant Nenana et Nome, en Alaska, Etats-Unis.

Une épidémie de diphtérie affectait alors cette localité et les villages Inuits des alentours. Afin d'y mettre fin, en envoi d'urgence de sérum diphtérique fut organisé, dans les pires conditions météorologiques possibles: températures de -45°C, vents de 100 km/h et sensation thermique de -70°C.
Une course relais, regroupant une vingtaine d'hommes (principalement des Amérindiens) et 150 chiens de traîneau, fut organisée.
L'antitoxine voyagea au travers de ces contrées gelées et enneigées, sur une distance de 1085 kilomètres, en seulement 5 jours et demi !

Malgré les honneurs et la renommée nationale atteinte par Balto, suite à cette performance, plusieurs participants de cette course folle, considèrent que le véritable héros fut Togo, le chien leader d'un des traineaux, qui parcourut la plus grande distance sur le passage le plus difficile.

Aujourd'hui, une statue de Balto est érigée à Central Park, New York.

En mémoire de cette course de traîneaux contre la montre de 1925, a lieu la Iditarod. Une course de chiens de traineau, reliant Anchorage et Nome, sur une distance de 1757 kilomètres.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Course_au_s%C3%A9rum_de_1925
fr.m.wikipedia.org/wiki/Iditarod_Trail_Sled_Dog_Race
Afficher tout
Il y a même un dessin animé balto qui reprend ton histoire. Maintenant je dais que c'est basé sur des fait réels. Je me lasserais jamais de SCMB

a écrit : Des milliers de chiens ont démontré leur fidélité (et leur amour) à l'Humain.
L'histoire de Hachikô, dont la statue trône devant la gare de Shibuya, à Tokyo, est un très bon exemple.
www.vivrelejapon.com/a-savoir/histoire-du-japon/hachiko-chien-statue-shibuya

Néanmoins, ce
n'est pas de Hachikô que je vous parlerai aujourd'hui, mais de Balto.
Cet Huski sibérien devint une célébrité, suite à la Grande Course de la Miséricorde (ou Course au sérum), en janvier 1925, reliant Nenana et Nome, en Alaska, Etats-Unis.

Une épidémie de diphtérie affectait alors cette localité et les villages Inuits des alentours. Afin d'y mettre fin, en envoi d'urgence de sérum diphtérique fut organisé, dans les pires conditions météorologiques possibles: températures de -45°C, vents de 100 km/h et sensation thermique de -70°C.
Une course relais, regroupant une vingtaine d'hommes (principalement des Amérindiens) et 150 chiens de traîneau, fut organisée.
L'antitoxine voyagea au travers de ces contrées gelées et enneigées, sur une distance de 1085 kilomètres, en seulement 5 jours et demi !

Malgré les honneurs et la renommée nationale atteinte par Balto, suite à cette performance, plusieurs participants de cette course folle, considèrent que le véritable héros fut Togo, le chien leader d'un des traineaux, qui parcourut la plus grande distance sur le passage le plus difficile.

Aujourd'hui, une statue de Balto est érigée à Central Park, New York.

En mémoire de cette course de traîneaux contre la montre de 1925, a lieu la Iditarod. Une course de chiens de traineau, reliant Anchorage et Nome, sur une distance de 1757 kilomètres.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Course_au_s%C3%A9rum_de_1925
fr.m.wikipedia.org/wiki/Iditarod_Trail_Sled_Dog_Race
Afficher tout
Il y a surtout un film sur cette histoire sorti récemment (que j’ai regardé d’ailleurs et que j’ai trouvé sympa).
Le film s’appelle simplement Togo et l’acteur principal est Willem Dafoe.

a écrit : Il y a même un dessin animé balto qui reprend ton histoire. Maintenant je dais que c'est basé sur des fait réels. Je me lasserais jamais de SCMB Merci.

Il y eut même deux autres dessins animés, inspirés de Balto.
Ils sortirent directement en vidéo et en DVD.
---------------------------
Il existe des dizaines d'histoires réelles, a propos d'animaux ayant joué un rôle (certes modeste) dans la Seconde Guerre Mondiale.
Chiens, chats, pigeons voyageurs, chevaux, furets, rats, etc...
Comme le choix était difficile, j'ai opté pour narrer une histoire un peu différente au contexte du conflit mondial, bien que respectant le fait que ce soit une prouesse canine.
---------------------------
Une autre anecdote....
Le Siège de la ville de Leningrad, eut lieu à partir de septembre 1941.
Les précaires conditions qui y régnaient, conduisit paradoxalement à l'augmentation de la population de rats.
En janvier 1943, les Soviétiques réussirent à rompre partiellement le blocus nazi sur la ville.
Aussi, le commandement militaire de la ville, ordonna que lui soit envoyé... Un convoi de chats !
En provenance de la ville de Yaroslavl, arrivèrent donc quatre wagons remplis de ces félins. Une partie d'entre-eux furent répartis dans les dépôts d'aliments et le reste, distribué à la population.
Bien qu'il n'existe aucun document officiel prouvant ce fait, il est confirmé par le temoignage de survivants du Siège de Leningrad.

Et encore une autre...
En 1942, des troupes Soviétiques stationnées aux alentours de la ville d'Astrakhan, se formaient en vue de libérer la ville de Stalingrad, alors assiégée.
Ne disposant ni de camions ni de chevaux en nombre suffisant, pour transporter les armes et l'équipement nécessaire, il firent appel à des chameaux sauvages vivant dans les steppes.
350 bêtes furent capturées et dressées, afin de mener la mission à bien.
Après leur participation dans la libération de Stalingrad, ces chameaux continuèrent à participer aux combats. Beaucoup d'entre-eux moururent et d'autres furent laissés dans les zoos des pays de l'Est.
Néanmoins, quelques-uns accompagneront les troupes Soviétiques jusqu'à Berlin.

a écrit : Il y a surtout un film sur cette histoire sorti récemment (que j’ai regardé d’ailleurs et que j’ai trouvé sympa).
Le film s’appelle simplement Togo et l’acteur principal est Willem Dafoe.
J'allais le citer...
Mais tu m'as devancé.
En tout cas merci.
Je t'avoue que je n'ai pas vu le film.

Par contre, le film qui est inspiré de la vie réelle de Hachikô (la statue devant la gare de Shibuya, à Tokyo) où Richard Gere tient le rôle principal... m'a littéralement sorti les larmes.
youtu.be/hqWgVUOu-_g

Par contre il n'a pas été trouvé dans une tanière de renard mais dans un "foxhole", qui est une position défensive, une sorte de trou, ou tranchée individuelle si on préfère. Si vous avez déjà regardé Band of Brothers, vous avez déjà vu des tonnes de foxholes.
L'erreur vient du fait de la traduction littérale de foxhole en trou de renard.

a écrit : Par contre il n'a pas été trouvé dans une tanière de renard mais dans un "foxhole", qui est une position défensive, une sorte de trou, ou tranchée individuelle si on préfère. Si vous avez déjà regardé Band of Brothers, vous avez déjà vu des tonnes de foxholes.
L'erreur vient du fait de la tra
duction littérale de foxhole en trou de renard. Afficher tout
Tout à fait !
La traduction la plus courante (dans le jargon militaire) pour "foxhole", est "trou de tirailleur", en français
Certains liens le traduit aussi pour "tranchée".