Le tsar avait son escadron de la mort

Proposé par
le
dans

Au XVIe siècle, les "opritchniki" semaient la terreur en Russie. Ces quelque 6 000 guerriers formaient un escadron de la mort au service du tsar Ivan le Terrible, assassinant et torturant les opposants au régime. On estime qu'ils firent 10 000 victimes.

Habillés en noir, les cavaliers montaient des chevaux aux couleurs sombres et étaient armés de fléaux ou d'arcs. Les selles étaient ornées d'une tête de chien (pour dévorer les coupables de trahison) et un balai (symbolisant le nettoyage du pays).


Commentaires préférés (3)

En lisant la description de ces guerriers et de leur monture on a l’impression qu’ils assassinaient tout ceux qui croisaient leur chemin, des guerriers à la soif de sang.

Pourtant 6000 guerriers pour 10 000 victimes ça fait 1,6 victimes par guerrier sur une période de 7 ans (1565 - 1572 d’après Wikipedia).
Je suppose que la terreur venait plus de leur nombre et de leur tenue que du « danger individuel » qu’ils représentaient.

a écrit : Ivan le Terrible était un paranoïaque psychopathe.
.... admiré quelques siècles plus tard par Staline, d'ailleurs.

Ivan le Terrible, premier Tsar de Russie, n'eut même pas le droit de voir figurer son nom écrit sur un monument construit à la gloire de la Russie, commandé par le Tsar Al
exandre II.
Celui-ci considérait Ivan le Terrible, comme indigne d'y figurer, tant était élevé le nombre d'atrocités commises contre le Peuple. (Je ne les énumère ni les décrit, vu que SCMB a aussi un public jeune )

La cruauté de Ivan le Terrible, est aujourd'hui reconnue par la majorité des Historiens, comme une conséquence de son enfance. Suite à la mort de ses parents, il a passé le reste de son enfance, enfermé dans une des tours du Kremlin, supportant la faim, les vexations et les coups, de la part des Boyards (Nobles Féodaux de la vieille Russie).
C'est à ses 14 ans, que Ivan le Terrible commencera à asseoir son Pouvoir, par un acte cruel contre ses ennemis, que je ne peux décrire ici.
Colérique à l'extrême, il commencera à se stabiliser émotionnellement, suite à son premier mariage, en 1547. Néanmoins, à la mort prématurée de sa dulcinée, en 1560, le déséquilibre mental reprit le dessus, devenant un Gouvernant fanatique, autoritaire, sadique et conspiranoïaque.

Source :www.abc.es/historia/abci-cruel-infancia-ivan-terrible-psicopata-obsesionado-sexo-stalin-admiraba-201704040043_noticia_amp.html
ATTENCION: ce lien, en langue Espagnole, détaille toutes les atrocités commises en son nom. Sa lecture (et traduction) s'effectuera sous votre seule responsabilité.
Afficher tout
Ce n’est plus des pincettes que tu prends là, c’est une tenaille de chantier ....

L’Histoire doit s’apprendre avec ses aspects les plus sombres sinon on oublie de quoi l’humain est capable au risque de laisser ces événements se reproduire un jour.

a écrit : Ni pincettes ni tenailles...
Je laisse à tout un chacun, l'option de les lire, ...ou pas, car je ne veux rien imposer à qui que ce soit.

Il en serait de même dans ma façon d'agir (et d'écrire), si l'on abordait le sujet des tortures et sévices subits par tous les groupes de po
pulation persécutés par les Nazis.
Néanmoins, au grand jamais, n'en ferais-je usage pour écrire un commentaire et encore moins une "anecdote dans l'anecdote", car à mes yeux, la torture n'est jamais anecdotique.

NB: as-tu lu le lien ?...
Détailler tout ceci a t'il vraiment sa place sur le blog anecdotique qu'est SCMB ?...
Pour ma part: non.
Afficher tout
Oui oui, j'ai tout lu et cela ne m'a fait ni chaud ni froid (sans mauvais jeu de mot avec les tortures décrites). Ce sont des faits historiques du passé tout comme certaines tortures Moyenâgeuses ou antique.

Cela me choquerait bien plus si ces événements avaient lieu aujourd'hui (on pourrait se poser la question de la torture possible dans les camps de Ouïghours par exemple).

Anecdote à mettre en lien avec celle-ci : secouchermoinsbete.fr/73835-ivan-leterrible-ne-s-appelait-pas-comme-cela-pour-rien


Tous les commentaires (12)

En lisant la description de ces guerriers et de leur monture on a l’impression qu’ils assassinaient tout ceux qui croisaient leur chemin, des guerriers à la soif de sang.

Pourtant 6000 guerriers pour 10 000 victimes ça fait 1,6 victimes par guerrier sur une période de 7 ans (1565 - 1572 d’après Wikipedia).
Je suppose que la terreur venait plus de leur nombre et de leur tenue que du « danger individuel » qu’ils représentaient.

Ivan le Terrible était un paranoïaque psychopathe.
.... admiré quelques siècles plus tard par Staline, d'ailleurs.

Ivan le Terrible, premier Tsar de Russie, n'eut même pas le droit de voir figurer son nom écrit sur un monument construit à la gloire de la Russie, commandé par le Tsar Alexandre II.
Celui-ci considérait Ivan le Terrible, comme indigne d'y figurer, tant était élevé le nombre d'atrocités commises contre le Peuple. (Je ne les énumère ni les décrit, vu que SCMB a aussi un public jeune )

La cruauté de Ivan le Terrible, est aujourd'hui reconnue par la majorité des Historiens, comme une conséquence de son enfance. Suite à la mort de ses parents, il a passé le reste de son enfance, enfermé dans une des tours du Kremlin, supportant la faim, les vexations et les coups, de la part des Boyards (Nobles Féodaux de la vieille Russie).
C'est à ses 14 ans, que Ivan le Terrible commencera à asseoir son Pouvoir, par un acte cruel contre ses ennemis, que je ne peux décrire ici.
Colérique à l'extrême, il commencera à se stabiliser émotionnellement, suite à son premier mariage, en 1547. Néanmoins, à la mort prématurée de sa dulcinée, en 1560, le déséquilibre mental reprit le dessus, devenant un Gouvernant fanatique, autoritaire, sadique et conspiranoïaque.

Source :www.abc.es/historia/abci-cruel-infancia-ivan-terrible-psicopata-obsesionado-sexo-stalin-admiraba-201704040043_noticia_amp.html
ATTENCION: ce lien, en langue Espagnole, détaille toutes les atrocités commises en son nom. Sa lecture (et traduction) s'effectuera sous votre seule responsabilité.

Il me semblait que l'utilisation réelle des fléaux avait toujours porté à débat, étant donné le très peu de praticité que cette arme offre et qu'aucun document ne semble relater de son utilisation au combat

Posté le

android

(5)

Répondre

Ça fait une moyenne en dessous des 2 victimes par personnes. Heureusement qu'ils n'ont pas été plus utilisés

a écrit : Ivan le Terrible était un paranoïaque psychopathe.
.... admiré quelques siècles plus tard par Staline, d'ailleurs.

Ivan le Terrible, premier Tsar de Russie, n'eut même pas le droit de voir figurer son nom écrit sur un monument construit à la gloire de la Russie, commandé par le Tsar Al
exandre II.
Celui-ci considérait Ivan le Terrible, comme indigne d'y figurer, tant était élevé le nombre d'atrocités commises contre le Peuple. (Je ne les énumère ni les décrit, vu que SCMB a aussi un public jeune )

La cruauté de Ivan le Terrible, est aujourd'hui reconnue par la majorité des Historiens, comme une conséquence de son enfance. Suite à la mort de ses parents, il a passé le reste de son enfance, enfermé dans une des tours du Kremlin, supportant la faim, les vexations et les coups, de la part des Boyards (Nobles Féodaux de la vieille Russie).
C'est à ses 14 ans, que Ivan le Terrible commencera à asseoir son Pouvoir, par un acte cruel contre ses ennemis, que je ne peux décrire ici.
Colérique à l'extrême, il commencera à se stabiliser émotionnellement, suite à son premier mariage, en 1547. Néanmoins, à la mort prématurée de sa dulcinée, en 1560, le déséquilibre mental reprit le dessus, devenant un Gouvernant fanatique, autoritaire, sadique et conspiranoïaque.

Source :www.abc.es/historia/abci-cruel-infancia-ivan-terrible-psicopata-obsesionado-sexo-stalin-admiraba-201704040043_noticia_amp.html
ATTENCION: ce lien, en langue Espagnole, détaille toutes les atrocités commises en son nom. Sa lecture (et traduction) s'effectuera sous votre seule responsabilité.
Afficher tout
Ce n’est plus des pincettes que tu prends là, c’est une tenaille de chantier ....

L’Histoire doit s’apprendre avec ses aspects les plus sombres sinon on oublie de quoi l’humain est capable au risque de laisser ces événements se reproduire un jour.

a écrit : Ce n’est plus des pincettes que tu prends là, c’est une tenaille de chantier ....

L’Histoire doit s’apprendre avec ses aspects les plus sombres sinon on oublie de quoi l’humain est capable au risque de laisser ces événements se reproduire un jour.
Ni pincettes ni tenailles...
Je laisse à tout un chacun, l'option de les lire, ...ou pas, car je ne veux rien imposer à qui que ce soit.

Il en serait de même dans ma façon d'agir (et d'écrire), si l'on abordait le sujet des tortures et sévices subits par tous les groupes de population persécutés par les Nazis.
Néanmoins, au grand jamais, n'en ferais-je usage pour écrire un commentaire et encore moins une "anecdote dans l'anecdote", car à mes yeux, la torture n'est jamais anecdotique.

NB: as-tu lu le lien ?...
Détailler tout ceci a t'il vraiment sa place sur le blog anecdotique qu'est SCMB ?...
Pour ma part: non.

a écrit : Ni pincettes ni tenailles...
Je laisse à tout un chacun, l'option de les lire, ...ou pas, car je ne veux rien imposer à qui que ce soit.

Il en serait de même dans ma façon d'agir (et d'écrire), si l'on abordait le sujet des tortures et sévices subits par tous les groupes de po
pulation persécutés par les Nazis.
Néanmoins, au grand jamais, n'en ferais-je usage pour écrire un commentaire et encore moins une "anecdote dans l'anecdote", car à mes yeux, la torture n'est jamais anecdotique.

NB: as-tu lu le lien ?...
Détailler tout ceci a t'il vraiment sa place sur le blog anecdotique qu'est SCMB ?...
Pour ma part: non.
Afficher tout
Oui oui, j'ai tout lu et cela ne m'a fait ni chaud ni froid (sans mauvais jeu de mot avec les tortures décrites). Ce sont des faits historiques du passé tout comme certaines tortures Moyenâgeuses ou antique.

Cela me choquerait bien plus si ces événements avaient lieu aujourd'hui (on pourrait se poser la question de la torture possible dans les camps de Ouïghours par exemple).

Anecdote à mettre en lien avec celle-ci : secouchermoinsbete.fr/73835-ivan-leterrible-ne-s-appelait-pas-comme-cela-pour-rien

a écrit : Oui oui, j'ai tout lu et cela ne m'a fait ni chaud ni froid (sans mauvais jeu de mot avec les tortures décrites). Ce sont des faits historiques du passé tout comme certaines tortures Moyenâgeuses ou antique.

Cela me choquerait bien plus si ces événements avaient lieu aujourd'hui (on pourr
ait se poser la question de la torture possible dans les camps de Ouïghours par exemple).

Anecdote à mettre en lien avec celle-ci : secouchermoinsbete.fr/73835-ivan-leterrible-ne-s-appelait-pas-comme-cela-pour-rien
Afficher tout
On le surnommait "le terrible", c'est quand même pas pour le folklore, où alors j'ai loupé un épisode!

-Entre "le juste" et "le sanguinaire", le peuple a fait son choix...

a écrit : On le surnommait "le terrible", c'est quand même pas pour le folklore, où alors j'ai loupé un épisode!

-Entre "le juste" et "le sanguinaire", le peuple a fait son choix...
Le "terrible" viendrait d'une erreur de traduction. Son qualification signifierait à l'origine le redoutable. Toujours cette idée de sévérité mais en nettement moins violent.
Beaucoup de grands personnages ont reçu ce genre de sobriquet à posteriori.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Le "terrible" viendrait d'une erreur de traduction. Son qualification signifierait à l'origine le redoutable. Toujours cette idée de sévérité mais en nettement moins violent.
Beaucoup de grands personnages ont reçu ce genre de sobriquet à posteriori.
Le Redoutable, c'est pas le nom d'un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (nucléaires)?

Entre Terrible et Redoutable, il y a un espace... mais pas plus. ^^

a écrit : Le Redoutable, c'est pas le nom d'un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (nucléaires)?

Entre Terrible et Redoutable, il y a un espace... mais pas plus. ^^
Le Redoutable, si terrible avec toutes ses missiles et ses torpilles - autant de cordes à son arc - qu'il en deviendrait un fléau ?

Posté le

android

(3)

Répondre