Aux échecs, on ne peut commencer la partie qu'avec un pion

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

J’ai beaucoup joué aux échecs, vraiment beaucoup. Mais je n’ai jamais entendu parler d’une telle erreur.
Au début, j’avais mal lu et j’avais compris qu’on ne pouvait pas commencer en avançant un pion de deux cases. J’ai eu un peu peur de me tromper depuis des années…
Je reste un peu sceptique sur l’existence d’une erreur qui consisterait à avancer simultanément deux pions. Ça n’a pas beaucoup de sens.

a écrit : J’ai beaucoup joué aux échecs, vraiment beaucoup. Mais je n’ai jamais entendu parler d’une telle erreur.
Au début, j’avais mal lu et j’avais compris qu’on ne pouvait pas commencer en avançant un pion de deux cases. J’ai eu un peu peur de me tromper depuis des années…
Je reste un peu sceptique sur l’existenc
e d’une erreur qui consisterait à avancer simultanément deux pions. Ça n’a pas beaucoup de sens. Afficher tout
Idem, je n'en ai jamais entendu parler, mais cela ne veut pas dire que ça n'existe pas, loin de là.

En revanche, j'ai parfois rencontré deux autre idées reçues et qui sont fausses :
- Certains pensent qu'on ne peut roquer que d'un côté (celui du petit Roque)
- La prise en passant est mal connue des joueurs peu expérimentés et est parfois contestée du coup

a écrit : J’ai beaucoup joué aux échecs, vraiment beaucoup. Mais je n’ai jamais entendu parler d’une telle erreur.
Au début, j’avais mal lu et j’avais compris qu’on ne pouvait pas commencer en avançant un pion de deux cases. J’ai eu un peu peur de me tromper depuis des années…
Je reste un peu sceptique sur l’existenc
e d’une erreur qui consisterait à avancer simultanément deux pions. Ça n’a pas beaucoup de sens. Afficher tout
J'ai vu cette anecdote en modération que je n'ai pas validé car je n'ai jamais entendu parler de cette erreur ni du fait de bouger deux pièces en même temps. Comme tu le dis, ça n'a aucune logique.

D'autres mouvements sont plus subtiles et inconnus de la plupart des gens comme la prise en passant qui justement vise à "empêcher" quelqu'un d'avancer son pion de deux cases à côté d'un pion adverse (il peut le faire mais risque d'être pris).


Tous les commentaires (54)

J’ai beaucoup joué aux échecs, vraiment beaucoup. Mais je n’ai jamais entendu parler d’une telle erreur.
Au début, j’avais mal lu et j’avais compris qu’on ne pouvait pas commencer en avançant un pion de deux cases. J’ai eu un peu peur de me tromper depuis des années…
Je reste un peu sceptique sur l’existence d’une erreur qui consisterait à avancer simultanément deux pions. Ça n’a pas beaucoup de sens.

Je ne comprends pas la deuxieme source qui parle bien d'échecs, mais pas de ce souci des pions en début de partie.

Ou alors j'ai raté un lien dans le lien ??

Au passage : on peut avancer un pion de deux cases si c'est son premier déplacement, ou si c'est le tout premier coup joué de la partie ?

a écrit : J’ai beaucoup joué aux échecs, vraiment beaucoup. Mais je n’ai jamais entendu parler d’une telle erreur.
Au début, j’avais mal lu et j’avais compris qu’on ne pouvait pas commencer en avançant un pion de deux cases. J’ai eu un peu peur de me tromper depuis des années…
Je reste un peu sceptique sur l’existenc
e d’une erreur qui consisterait à avancer simultanément deux pions. Ça n’a pas beaucoup de sens. Afficher tout
Idem, je n'en ai jamais entendu parler, mais cela ne veut pas dire que ça n'existe pas, loin de là.

En revanche, j'ai parfois rencontré deux autre idées reçues et qui sont fausses :
- Certains pensent qu'on ne peut roquer que d'un côté (celui du petit Roque)
- La prise en passant est mal connue des joueurs peu expérimentés et est parfois contestée du coup

a écrit : J’ai beaucoup joué aux échecs, vraiment beaucoup. Mais je n’ai jamais entendu parler d’une telle erreur.
Au début, j’avais mal lu et j’avais compris qu’on ne pouvait pas commencer en avançant un pion de deux cases. J’ai eu un peu peur de me tromper depuis des années…
Je reste un peu sceptique sur l’existenc
e d’une erreur qui consisterait à avancer simultanément deux pions. Ça n’a pas beaucoup de sens. Afficher tout
J'ai vu cette anecdote en modération que je n'ai pas validé car je n'ai jamais entendu parler de cette erreur ni du fait de bouger deux pièces en même temps. Comme tu le dis, ça n'a aucune logique.

D'autres mouvements sont plus subtiles et inconnus de la plupart des gens comme la prise en passant qui justement vise à "empêcher" quelqu'un d'avancer son pion de deux cases à côté d'un pion adverse (il peut le faire mais risque d'être pris).

a écrit : J’ai beaucoup joué aux échecs, vraiment beaucoup. Mais je n’ai jamais entendu parler d’une telle erreur.
Au début, j’avais mal lu et j’avais compris qu’on ne pouvait pas commencer en avançant un pion de deux cases. J’ai eu un peu peur de me tromper depuis des années…
Je reste un peu sceptique sur l’existenc
e d’une erreur qui consisterait à avancer simultanément deux pions. Ça n’a pas beaucoup de sens. Afficher tout
J'ai vraiment assez peu joué aux échecs et je pense qu'on peut tout à fait me classer dans la catégorie "amateurs" et je n'ai pourtant jamais entendu parler non plus d'une règle consistant à bouger deux pions à la fois.
Je n'ai même jamais entendu parler d'un mec qui connaissait un gars qui avait vu un joueur amateur déplacer deux pions simultanément...

La deuxième source est une pépite "d'archéologie informatique", avec la dernière mise à jour datant de 2003, mais qui semble dater de 2000-2001 :
- le terme usenet, réseau de forum datant d'avant l'arrivé du web
- très peu de balises HTML/CSS, le formatage se fait par texte brut et un peu d'art ASCII
- le petit logo pour dire que le suite suit bien la norme XHTML 1.0 Strict, nouveau joujou devant remplacer le HTML (spoiler, ça ne marchera pas, le XHTML 2.0 ne sortira même pas, le W3C l'abandonnant au profit du HTML5)
- et surtout, des phrases comme " Les logiciels d'échecs :
Tactiquement excellents, ils ont quelques trous positionnels que l'on
peut exploiter à force d'essais et de défaites humiliantes. Si vous
êtes débutant et que vous avez des enfants, choisissez plutôt un
logiciel à l'interface conviviale comme Chessmaster (Power Chess était
également apprécié par ses utilisateurs, mais il ne marche que sous
Windows 95 et pas sous Windows 98, et la mauvaise volonté flagrante de
son éditeur pour régler ce problème nous oblige à le déconseiller
fortement)"

a écrit : Je ne comprends pas la deuxieme source qui parle bien d'échecs, mais pas de ce souci des pions en début de partie.

Ou alors j'ai raté un lien dans le lien ??

Au passage : on peut avancer un pion de deux cases si c'est son premier déplacement, ou si c'est le tout premier coup joué de la partie ?
Tu peux avancer un pion de deux cases si c'est son premier déplacement oui, et si bien sûr les autres règles sont respectées (pas de pièces sur les cases traversées, pas de situation d'Echec provoquée, etc.).
La règle vaut pour chaque pion et uniquement sur le premier déplacement du pion, mais quel que soit l'avancement de la partie.

a écrit : Idem, je n'en ai jamais entendu parler, mais cela ne veut pas dire que ça n'existe pas, loin de là.

En revanche, j'ai parfois rencontré deux autre idées reçues et qui sont fausses :
- Certains pensent qu'on ne peut roquer que d'un côté (celui du petit Roque)
- La p
rise en passant est mal connue des joueurs peu expérimentés et est parfois contestée du coup Afficher tout
Concernant le roque, j'ai par contre déjà eu affaire à des erreurs de règles.

Par exemple, il est tout à fait possible de roquer même si le roi a déjà été mis en échec contrairement à ce qu'on m'a déjà affirmé avec véhémence. Les conditions principales sont que le roi et la tour concernée n'aient pas quitté leur position d'origine. Si l'échec est contré à l'aide d'une autre pièce, il est ainsi possible de roquer (tant que les cases entre la tour et le roi sont vides bien entendu et non contrôlées par l'adversaire). On peut donc empêcher un roque avec un fou ou un cavalier contrôlant la case de passage sans forcément mettre en échec le roi.

Anecdote supplémentaire : "Roquer" vient de "Rook" qui veut dire "tour" en anglais. Rook viendrait du persan "roukh" qui ne voulait pas dire tour mais "char". L'ancienne pièce des échecs à la place de la tour était un char (comme l'éléphant à la place du fou et le vizir à la place de la reine).

a écrit : Concernant le roque, j'ai par contre déjà eu affaire à des erreurs de règles.

Par exemple, il est tout à fait possible de roquer même si le roi a déjà été mis en échec contrairement à ce qu'on m'a déjà affirmé avec véhémence. Les conditions principales sont que le roi et la tour concernée n
'aient pas quitté leur position d'origine. Si l'échec est contré à l'aide d'une autre pièce, il est ainsi possible de roquer (tant que les cases entre la tour et le roi sont vides bien entendu et non contrôlées par l'adversaire). On peut donc empêcher un roque avec un fou ou un cavalier contrôlant la case de passage sans forcément mettre en échec le roi.

Anecdote supplémentaire : "Roquer" vient de "Rook" qui veut dire "tour" en anglais. Rook viendrait du persan "roukh" qui ne voulait pas dire tour mais "char". L'ancienne pièce des échecs à la place de la tour était un char (comme l'éléphant à la place du fou et le vizir à la place de la reine).
Afficher tout
Intéressant pour l'historique !

Je rajouterai juste que le roi ne peut traverser ou arriver sur une case qui le mettrait en échec. Et il n'est pas possible d'effectuer un Roque pour se soustraire à une situation d'Echec (il faudra alors effectivement y parer d'abord, en bougeant une autre pièce si on veut conserver la possibilité de roquer)

Je confirme l'anecdote. Je joue rarement et j'ai toujours cru qu'on pouvait avancer le pion de deux cases au premier coup

a écrit : Je confirme l'anecdote. Je joue rarement et j'ai toujours cru qu'on pouvait avancer le pion de deux cases au premier coup Attention ce n'est pas ce qui est dit dans l'anecdote, et il est tout à fait possible d'avancer un pion de deux cas pour son premier mouvement

a écrit : Je confirme l'anecdote. Je joue rarement et j'ai toujours cru qu'on pouvait avancer le pion de deux cases au premier coup "avancer simultanément deux pions d'une case" est différent de "avancer un pion de deux cases".

Je vais sans doute aller dans le sens de presque tous les autres commentaires. Mais pour jouer un peu aux échecs sans non plus être un cador, je n'ai jamais entendu a aucun moment parler de personnes qui pensaient que l'on pouvait avancer deux pions simultannement et qui plus est de deux cases...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Idem, je n'en ai jamais entendu parler, mais cela ne veut pas dire que ça n'existe pas, loin de là.

En revanche, j'ai parfois rencontré deux autre idées reçues et qui sont fausses :
- Certains pensent qu'on ne peut roquer que d'un côté (celui du petit Roque)
- La p
rise en passant est mal connue des joueurs peu expérimentés et est parfois contestée du coup Afficher tout
En même temps, si il y a un petit roque...

C'est comme Le Grand-Quevilly: ben y'a un bled qui s'appelle Le Petit-Quevilly juste à côté !

a écrit : J’ai beaucoup joué aux échecs, vraiment beaucoup. Mais je n’ai jamais entendu parler d’une telle erreur.
Au début, j’avais mal lu et j’avais compris qu’on ne pouvait pas commencer en avançant un pion de deux cases. J’ai eu un peu peur de me tromper depuis des années…
Je reste un peu sceptique sur l’existenc
e d’une erreur qui consisterait à avancer simultanément deux pions. Ça n’a pas beaucoup de sens. Afficher tout
Je suis également joueur très régulier, et j'ai régulièrement entendu parler de cette pseudo règle par des joueurs amateurs. J'ai toujours su que c'était bidon parce que mon paternel jouait en club, et m'a plusieurs fois dit que c'était du bidon. Pourtant, certains compagnons de jeu tenait dur comme fer à cette croyance. Peut être une irrégularité belge ... ? (une de plus dira t on)

J'y ai repensé il y a quelques jours, j'ai fait une petite recherche pour voir d'où ça venait et j'ai proposé l'info comme anecdote ;-) et en fait elle n'est pas passée à la modération de la communauté. Je me sus dit que ça devait être du coup une croyance peu commune. Mais l'admin l'a repêchée... peut être il a t il aussi eu affaire la règle ...

Enfin, si personne ne se trompe, tant mieux ;-)

a écrit : Je suis également joueur très régulier, et j'ai régulièrement entendu parler de cette pseudo règle par des joueurs amateurs. J'ai toujours su que c'était bidon parce que mon paternel jouait en club, et m'a plusieurs fois dit que c'était du bidon. Pourtant, certains compagnons de jeu tenait dur comme fer à cette croyance. Peut être une irrégularité belge ... ? (une de plus dira t on)

J'y ai repensé il y a quelques jours, j'ai fait une petite recherche pour voir d'où ça venait et j'ai proposé l'info comme anecdote ;-) et en fait elle n'est pas passée à la modération de la communauté. Je me sus dit que ça devait être du coup une croyance peu commune. Mais l'admin l'a repêchée... peut être il a t il aussi eu affaire la règle ...

Enfin, si personne ne se trompe, tant mieux ;-)
Afficher tout
Ma femme applique aussi une règle qui fait débat chez nous : quand elle est en situation d'échec elle bouge toutes les pièces d'un coup en envoyant le plateau de jeu en l'air et part dans la chambre en claquant la porte.
Règle belge ou grenobloise ? Allez savoir en tout cas je n'ai jamais eu le courage de lui demander si cette règle était appliquée en club...

a écrit : Je suis également joueur très régulier, et j'ai régulièrement entendu parler de cette pseudo règle par des joueurs amateurs. J'ai toujours su que c'était bidon parce que mon paternel jouait en club, et m'a plusieurs fois dit que c'était du bidon. Pourtant, certains compagnons de jeu tenait dur comme fer à cette croyance. Peut être une irrégularité belge ... ? (une de plus dira t on)

J'y ai repensé il y a quelques jours, j'ai fait une petite recherche pour voir d'où ça venait et j'ai proposé l'info comme anecdote ;-) et en fait elle n'est pas passée à la modération de la communauté. Je me sus dit que ça devait être du coup une croyance peu commune. Mais l'admin l'a repêchée... peut être il a t il aussi eu affaire la règle ...

Enfin, si personne ne se trompe, tant mieux ;-)
Afficher tout
Je ne suis absolument pas joueur régulier, mais j'avais également entendu cette règle (que je croyais vraie d'ailleurs...), certes curieuse mais pas plus arbitraire que n'importe quelle règle finalement. Donc merci pour l'anecdote, JMCMB :)

Cela est encore pire au UNO où personne n’applique les mêmes règles. Et le pire c’est que malgré ces règles différentes, personne n’applique les règles de la notice du jeu (en même temps elles sont nulles... interdit de mettre un +4 sur un +4 ou un +2).

a écrit : Je confirme l'anecdote. Je joue rarement et j'ai toujours cru qu'on pouvait avancer le pion de deux cases au premier coup Je confirme également l'anecdote, j'avais appris cette "règle" en étant enfant.

Pour moi elle faisait sens, dans l'idée que s'il était possible de bouger un pion de deux cases, ça revenait à peu près au même de bouger deux pions d'une case, au final on a parcouru exactement deux cases avec le(s) pion (s).

J'ai appris plus tard avec des joueurs plus aguerris que c'était faux.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je ne comprends pas la deuxieme source qui parle bien d'échecs, mais pas de ce souci des pions en début de partie.

Ou alors j'ai raté un lien dans le lien ??

Au passage : on peut avancer un pion de deux cases si c'est son premier déplacement, ou si c'est le tout premier coup joué de la partie ?
On peut avancer un pion de deux cases si c’est son premier mouvement, quelque soit l’avancement de la partie.