L'ocytocine, hormone de l'amour

Proposé par
le
dans

L'amour est reconnu par les scientifiques comme étant une drogue : si l'on s'attache à une personne, c'est à cause de la sécrétion d'une hormone au niveau du cerveau, l'ocytocine. Elle procure une sensation de détente, d'attraction et d'attachement. Et si l'on souffre de l'absence de l'être cher, c'est parce que le corps ne produit plus assez d'ocytocine et se trouve en situation de manque.

De même, si la passion des débuts disparaît, c'est dû à une absence de sécrétion de l'hormone avec le temps.


Tous les commentaires (118)

Quelque chose d'aussi complexe que l'amour ne peut d'un manière ou d'une autres être résumé à l'action d'un seul élément. Il faudrait déjà s'entendre sur qu'est-ce que l'amour... pour comprendre comment il marche. De plus l'ocytocine est impliqué dans beaucoup d'autres phénomènes (comme dit : la procréation, les interactions sociales,...)

Ensuite il me semble qu'on réserve le terme de drogue aux substances exogènes (qui viennent de l'extérieur du corps) et qui vont par leurs actions accentuer, entraver, ou perturber différents processus de régulation biochimique endogène.

Posté le

unknown

(11)

Répondre

a écrit : Quelque chose d'aussi complexe que l'amour ne peut d'un manière ou d'une autres être résumé à l'action d'un seul élément. Il faudrait déjà s'entendre sur qu'est-ce que l'amour... pour comprendre comment il marche. De plus l'ocytocine est impliqué dans beaucoup d'autres phénomènes (comme dit : la procréation, les interactions sociales,...)

Ensuite il me semble qu'on réserve le terme de drogue aux substances exogènes (qui viennent de l'extérieur du corps) et qui vont par leurs actions accentuer, entraver, ou perturber différents processus de régulation biochimique endogène.
Afficher tout
Tout à fait d'accord! :)

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Quelque chose d'aussi complexe que l'amour ne peut d'un manière ou d'une autres être résumé à l'action d'un seul élément. Il faudrait déjà s'entendre sur qu'est-ce que l'amour... pour comprendre comment il marche. De plus l'ocytocine est impliqué dans beaucoup d'autres phénomènes (comme dit : la procréation, les interactions sociales,...)

Ensuite il me semble qu'on réserve le terme de drogue aux substances exogènes (qui viennent de l'extérieur du corps) et qui vont par leurs actions accentuer, entraver, ou perturber différents processus de régulation biochimique endogène.
Afficher tout
Il faut ici considérer l'amour comme on considérerait l'addiction au jeu, au sexe.. Pas des drogues a proprement parler mais qui entrainent des addictions

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Ridicule. L'amour comme toutes tes émotions est réglé par des hormones, des neurotransmetteurs , des connexions neuronales...
On sait par exemple que la schyzophrenie serait due a un problème de sécrétion de dopamine.
Tout le corps est une usine chimique. Les sensations sont toutes réglées dans le cer
veau, uniquement par des PPSE et des PPSI... Afficher tout
Entièrement d'accord.Le fait que des personnes croient encore que c'est le fruit du hasard doivent savoir que se voiler la face à propos de l'amour et futile et que notre corps est régie par des hormones et donc des envies.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Neurotransmetteurs, effectivement. Tout comme la dopamine. Mea culpa moi, faut que j'arrete d'écrire des conneries a 4h du mat.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Entièrement d'accord.Le fait que des personnes croient encore que c'est le fruit du hasard doivent savoir que se voiler la face à propos de l'amour et futile et que notre corps est régie par des hormones et donc des envies. Chut!! personne ne veut le savoir ;)

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Arreter de ce voiler la face? Ma theorie est la bonne, c'est verifiable. Quand tu tombe amoureux, est-ce que tu te pose des questions? Non. Est-ce que tu penses a cette anecdote? Non. Est-ce que t'en a quelque chose a faire de cette anecdote? Non. Cette reaction est sans doute due a mon coeur d'amoureux et sans doute explicable parle la science. C'est pourquoi ( pour moi ) la science n'a pas a intervenir dans le domaine de l'amour.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Moi !! De même que les expériences amoureuses décevantes de certains! Je trouve dommage que des utilisateurs de cette appli excellente viennent gâcher certaines publications juste parce qu'ils se sentent obliger de commenter toutes les anecdotes! J'aime lire les commentaires car on en apprend autant que dans les anecdotes mais j'aimerais ne pas avoir besoin de faire le tri... Afficher tout + 100000

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : qui s'en fou? Ptddddddddddr ; Moi :D

Cela voudrait dire que je suis "Shooté" ? Hahaha.

Pour l'anecdote je ne pense pas. Je suis tout a fait d'accord avec Ekynn, encore une fois :)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

& avec Prokilla_ sur son dernier commentaire.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Ridicule. L'amour comme toutes tes émotions est réglé par des hormones, des neurotransmetteurs , des connexions neuronales...
On sait par exemple que la schyzophrenie serait due a un problème de sécrétion de dopamine.
Tout le corps est une usine chimique. Les sensations sont toutes réglées dans le cer
veau, uniquement par des PPSE et des PPSI... Afficher tout
On ne connaît pas tout non plus sur le fonctionnement du cerveau, tout est possible

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Ridicule. L'amour comme toutes tes émotions est réglé par des hormones, des neurotransmetteurs , des connexions neuronales...
On sait par exemple que la schyzophrenie serait due a un problème de sécrétion de dopamine.
Tout le corps est une usine chimique. Les sensations sont toutes réglées dans le cer
veau, uniquement par des PPSE et des PPSI... Afficher tout
Ridicule ridicule... Et puis quoi encore? Tu parles de schyzophrenie et que c'est due a un manque de ceci et cela, si c'etait si simple tout le monde en serait guerri. Je suis peut etre "naif" car je crois en l'amour, mais tu es d'autant plus naif en croyant en la science et la medecine.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Ridicule ridicule... Et puis quoi encore? Tu parles de schyzophrenie et que c'est due a un manque de ceci et cela, si c'etait si simple tout le monde en serait guerri. Je suis peut etre "naif" car je crois en l'amour, mais tu es d'autant plus naif en croyant en la science et la medecine. En même temps je suis dans le domaine médical donc effectivement j'y crois.
Mon exemple sur la schyzo c'était juste pour t'expliquer qu'on connait le fonctionnement du corps (pas tout mais une grande partie).
Quant a ton argument fallacieux sur le fait qu'on ne puisse pas la soigner, je répondrai qu'on connait parfaitement la structure du VIH, c'est pas pour autant qu'on a trouvé un vaccin.

Tu sembles persuadé que tes émotions ne sont pas régies par des hormones et des neurotransmetteurs. Et pourtant qu'est ce qui dans ton cerveau fait que quand tu vois la personne que tu aimes tu es heureux ? Il faut bien qu'il y ait un signal qui parte de ton nerf optique pour aller vers tes aires corticales de la vision. Et ensuite qu'il y ait un afflux dopaminergique pour te procurer ta sensation de bien être.
C'est marrant en inhibant les récepteurs a la dopamine chez des souris on leur enlevait la stimulation de l'aire de gestion du plaisir (système de récompense). Je suis sur que si je t'enlève ton aire tegmentale ventrale, la vision de celle que tu aimes ne te feras plus aucun effet.
Ne pas croire a ça, a mon sens c'est comme dire que la terre est plate. J'appelle ça du charlatanisme.

Posté le

unknown

(17)

Répondre

Je reste assez sceptique. Pas pour la sécrétion de cette molécule, mais pour la partie comme quoi le manque de l'être aimé est du à l'absence de cette sécrétion. À ce que j'ai compris, le sexe la produit aussi? Or on n'oublie pas quelqu'un en couchant avec quelqu'un d'autre.. Enfin je me comprend..

Posté le

unknown

(5)

Répondre

a écrit : En même temps je suis dans le domaine médical donc effectivement j'y crois.
Mon exemple sur la schyzo c'était juste pour t'expliquer qu'on connait le fonctionnement du corps (pas tout mais une grande partie).
Quant a ton argument fallacieux sur le fait qu'on ne puisse pas la soigne
r, je répondrai qu'on connait parfaitement la structure du VIH, c'est pas pour autant qu'on a trouvé un vaccin.

Tu sembles persuadé que tes émotions ne sont pas régies par des hormones et des neurotransmetteurs. Et pourtant qu'est ce qui dans ton cerveau fait que quand tu vois la personne que tu aimes tu es heureux ? Il faut bien qu'il y ait un signal qui parte de ton nerf optique pour aller vers tes aires corticales de la vision. Et ensuite qu'il y ait un afflux dopaminergique pour te procurer ta sensation de bien être.
C'est marrant en inhibant les récepteurs a la dopamine chez des souris on leur enlevait la stimulation de l'aire de gestion du plaisir (système de récompense). Je suis sur que si je t'enlève ton aire tegmentale ventrale, la vision de celle que tu aimes ne te feras plus aucun effet.
Ne pas croire a ça, a mon sens c'est comme dire que la terre est plate. J'appelle ça du charlatanisme.
Afficher tout
Plutôt de la volonté d ignorance ce que beaucoup de personne souhaite car cela leur rends la vie plus acceptable... Mais bon il y a l amour sinon :d

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Arrétez vous m'excitez avec tout vos exemples. Huummmm!!!!!!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Il serai de même pour tout les mécanismes mentaux associé à des émotions particulières par exemple qqun ayant la tendance a être jaloux va secréter des neurotransmetteurs spécifique liés a ce ressenti, et en résulterai une addiction a ces substances

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Je suis en ce moment en cruel manque de l être aimé :( Pareil... :(

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : En même temps je suis dans le domaine médical donc effectivement j'y crois.
Mon exemple sur la schyzo c'était juste pour t'expliquer qu'on connait le fonctionnement du corps (pas tout mais une grande partie).
Quant a ton argument fallacieux sur le fait qu'on ne puisse pas la soigne
r, je répondrai qu'on connait parfaitement la structure du VIH, c'est pas pour autant qu'on a trouvé un vaccin.

Tu sembles persuadé que tes émotions ne sont pas régies par des hormones et des neurotransmetteurs. Et pourtant qu'est ce qui dans ton cerveau fait que quand tu vois la personne que tu aimes tu es heureux ? Il faut bien qu'il y ait un signal qui parte de ton nerf optique pour aller vers tes aires corticales de la vision. Et ensuite qu'il y ait un afflux dopaminergique pour te procurer ta sensation de bien être.
C'est marrant en inhibant les récepteurs a la dopamine chez des souris on leur enlevait la stimulation de l'aire de gestion du plaisir (système de récompense). Je suis sur que si je t'enlève ton aire tegmentale ventrale, la vision de celle que tu aimes ne te feras plus aucun effet.
Ne pas croire a ça, a mon sens c'est comme dire que la terre est plate. J'appelle ça du charlatanisme.
Afficher tout
J'aime pas, j'adore, tout est dit.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

C'est nimporte quoi!!! D'une le neurotransmetteur du plaisir et inducteur d'addiction au plaisir est la dopamine. De deux, l'ocytocine stimule les contractions utérines et la montée de lait chez la femme. Vive la médecine.

Posté le

unknown

(0)

Répondre