L'exposition vide

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (46)

a écrit : Peux tu m'expliquer ce qu'il y a à comprendre dans une pièce vide où l'entrée est payante?

"SENSASSIONNEL! Dès demain le musée du Louvre ouvrira ses portes sans rien à exposer, le thème: Vide intersidéral sur fond de peinture fraiche faite au rouleau par le grand artiste reconnu sur la
planète entière: Rantanplan.
Réservez vos billets dès maintenant."

-Bah merdalors, personne est venu, je me demande bien pourquoi?
-Bah ils y connaissent rien à l'art, ces ploucs!
-Dommage, maintenant la peinture est sèche...
Afficher tout
John Cage a bien composé 4 minutes 33 de silence...

a écrit : Sentant poindre l'éternel débat sur "l'art", je commence :)
Klein n'en est pas à son premier "coup". J'ai eu l'occasion de voir une exposition de l'artiste à New York, au musée Gugenheim... Une vingtaine de toiles bleues !
Certes c'était le "fameux
" bleu Klein (du bleu outremer mélé à un liant), mais tout était bleu, rien que bleu, le même bleu... Et les gens s'extasiaient, commentaient chaque toile qui était comme les autres "bleu Klein".
Comment dire... j'étais pour le moins dubitatif :)
On dit que l'art c'est "ce qui crée une émotion" ; je peux comprendre que ce sentiment existe sur des oeuvres qui ne me touchent pas moi, mais où d'autres en éprouvent quelque chose qui les touche, qui les emmènent à commenter, qui les fait "voyager". Mais là : 20 toiles bleues ? Ou comme dans l'anecdote rien du tout ! Comment éprouver de l'émotion sur du "rien" ?
Non, vraiment... c'est du foutage de gueule :)
Afficher tout
J'abonde et je plussoie, même Stupalaci le dit : 'du travail, toujours du travail'. ;-)

a écrit : En même temps, quelle idée d'aller voir le "spectacle" d'un faux ado qui a 2 de QI ? Des millions de personnes regardent des téléréalités quotidiennement... Heureusement pour moi, je n'en fais pas partie. ;-)

L'avantage avec cette exposition, c'est qu'elle ne coûtera pas trop cher pour assurer les toiles.

a écrit : Sentant poindre l'éternel débat sur "l'art", je commence :)
Klein n'en est pas à son premier "coup". J'ai eu l'occasion de voir une exposition de l'artiste à New York, au musée Gugenheim... Une vingtaine de toiles bleues !
Certes c'était le "fameux
" bleu Klein (du bleu outremer mélé à un liant), mais tout était bleu, rien que bleu, le même bleu... Et les gens s'extasiaient, commentaient chaque toile qui était comme les autres "bleu Klein".
Comment dire... j'étais pour le moins dubitatif :)
On dit que l'art c'est "ce qui crée une émotion" ; je peux comprendre que ce sentiment existe sur des oeuvres qui ne me touchent pas moi, mais où d'autres en éprouvent quelque chose qui les touche, qui les emmènent à commenter, qui les fait "voyager". Mais là : 20 toiles bleues ? Ou comme dans l'anecdote rien du tout ! Comment éprouver de l'émotion sur du "rien" ?
Non, vraiment... c'est du foutage de gueule :)
Afficher tout
Tous ces braves types oublient une chose primordiale : la raison d'être et la composante principale de l'art est la recherche de l'esthétique. L'art doit être beau (selon les critères de son époque) et c'est la beauté qui doit générer l'émotion. Qui s'en souvient ??

a écrit : Tous ces braves types oublient une chose primordiale : la raison d'être et la composante principale de l'art est la recherche de l'esthétique. L'art doit être beau (selon les critères de son époque) et c'est la beauté qui doit générer l'émotion. Qui s'en souvient ?? Je sais bien que "l essentiel est invisible pour les yeux"(saint ex) mais quand même...
www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2021/06/11/en-italie-une-sculpture-invisible-vendue-aux-encheres-pres-de-15-000-euros_6083767_4500055.html

Ça me rappel le tour de magie: tourne toi et ferme les yeux, vais te toucher sans les mains....