Les vaches à hublot, percées sur le flanc

Proposé par
le
dans

Pour étudier le système digestif des vaches, il arrive que les chercheurs leur percent le flanc et y mettent un bouchon, pour avoir accès à l'intérieur de la panse quand ils le veulent et ainsi pouvoir prélever des échantillons. On parle alors de "vaches à hublot". Cela peut concerner d'autres animaux, comme les chèvres.


Tous les commentaires (109)

a écrit : Sauf que de la "science" qui charcute les vaches pour trouver un moyen de les empêcher de péter un coup pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, c'est juste du bon gros foutage de gueule quand on pense à tout ce que nos industries balancent dans l'air ! en proportion les bovins representent toujours une partie non négligeable, renseigne toi

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Oui il y a des opérations assez louches avec les vaches. Quand j'étais ado j'avais fait un stage chez un veto. J'avais participé à une opération impressionnante, bien que très simple qui consistait à mettre la bête les 4 fers en l'air, à repérer un de ses estomacs en tapant du doigt sur sa peau, puis à percer d'un coup la peau pour y passer un genre de crochet qui tiendrait son estomac en place, évitant des problèmes lié à sa mauvaise position. Je crois me rappelé qu'il s'agissait de la caillette, le nom de l'estomac en question, mais il faudrait confirmer... En tout cas ça faisait très travaux pratiques ^^ Afficher tout Ja suis d'accord sur la caillette. L'enzyme contenu dedans sert à faire " durcir " le fromage.

a écrit : >_> ça a calmé tout le monde. Quelle autorité ! X)
Ce qui m'amuse beaucoup, c'est qu'il y a 3 grands sujets sur lesquels tout part en sucette : la religion, la politique, et... L'agroalimentaire. Ce que je crois, ce que je pense, ce que je mange. Le premier represente l'irrationnel
, et consiste a s'étriper pour nos convictions profondes, malgré, de par la nature du débat, une sévère carence d'arguments. Le second est l'archetype de tous les sujets sur lesquels on peut tenter de reflechir, réflexion biaisée par l'essence meme de la discussion, encore une fois, puisqu'il s'agit toujours de sujets épineux, dont les tenants et les aboutissants sont très souvent impossibles a ne serait ce qu'approcher. Quant au dernier... Bah. Le mal du siècle. Pendant longtemps la question a été 'comment avoir de quoi manger ?' et est devenue avec notre société 'que manger ?'. Question très neuve, mêlant les croyances (l'irrationnel), puisque tout reste a faire dans le domaine (OGM..), la réflexion, et.. L'éthique. On nous explique donc que lon a raté notre courte vie si l'on n'a pas cru aux bonnes choses, pas fait les bons choix (en l'absence totale de connaissance de cause), et... Si on a mangé telle ou telle chose. J'aime. Reste a savoir pourquoi ces débats stériles agitent les foules. Reste la culture, bien plus impartiale, magnifique. Afficher tout
" Mange, prie, aime. "

a écrit : J'ai déjà vu ces vaches dans un champ en Bretagne, à côté d'un labo de l'INRA. En plus d'avoir des hublots, certaines d'entre elles avaient un robinet sur l'autre flanc. Ça doit être une blague de scientifiques, du genre : « Hé Didier, regarde, j'ai inventé la première fontaine à vomi ! Hahaha »
Réponse de Didier : « Pfffff ! T'es con, Régis ! »

D'ailleurs, en parlant d'humour de scientifiques, j'ai entendu dire qu'ils se faisaient de bonnes blagues en médecine, mais je n'ai que l'exemple d'un prof qui a dit à ses élèves qu'ils devaient se détacher du sujet sur lequel ils travaillaient et qui, pour prouver son propos, a introduit son doigt dans le rectum d'un cadavre et l'a porté à sa bouche (en prenant soin de discrètement changer de doigt), invitant tous ses étudiants à en faire de même. Ce qu'ils se sont empressés de faire pour montrer leur dévotion à la médecine. Avez-vous d'autres blagues de fac de médecine ??
Afficher tout
Ton j'ai entendu dire c'est une blague archi connue ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

A ce propos je conseille a tout le monde le film "food inc" ou on voit justement des vaches a hublot et d'autres trucs bien appetissants !

Posté le

android

(0)

Répondre

Oui je me souviens j'avais vu ça dans un episode de dirty jobs c'est même pas un bouchon c'est carrement un hublot, super dégoûtant

Posté le

android

(0)

Répondre

Quelle dérive quand même! C'est effrayant

a écrit : Mais hallucinant la réaction que vous avez, j'ai travaillé dans une ferme pendant 2 ans et nous faisions des visites guide de la ferme (village touristique oblige) et quand on leur disait que c'était qu'on exécutait les poules et les lapins, tout le monde réagissait comme vous mais ils étaient content de le manger après !
Donc arrêtez vos réaction de sauveur des animaux de laboratoire !
Afficher tout
Les gens veulent consommer stérile sans voir comment arrive ce qu'ils ont dans l'assiette...

Je suis désolé de vous dire que "j'adore" tuer les animaux si je sais qu'on les mange derrière. Et j'ai tué brebis, chèvre, génisse... Et plein de petites autres bêtes comestibles... Perso, j'ai pas trouvé ça gore.

Cependant, la grosse différence c'est qu'on n'a pas fait d'expérience avec l'animal et on a essayé de ne pas le faire souffrir...

Faut pas abuser : si on me collait un "hublot" dans le bide, j'aurai mal. Et la vache aussi...

J'ai lu récemment que des éleveurs néerlandais se servaient de cette technique pour produire beaucoup plus de lait...

a écrit : Labête ? Non l'imbécile. Quand on n'y connait rien sur un sujet on la ramène pas. Les végétariens sont en grande majorité en meilleur santé que les non-végétariens et n'ont pas plus de carences. Continuez à bouffer votre viande si ça vous intéresse tant que ça d'être soi-disant en bonne santé, mais laissez tranquille @Labandanako et tous ceux que ça intéresse vraiment. Peut-être qu'en étant moins fermé et moins catégorique ("l'homme est omnivore", la blague du siècle) vous passerez moins pour un idiot. Afficher tout Merci je n aurais pas mieux dit! la reaction de ces omnivores de bases confirme mon pseudo

Posté le

android

(0)

Répondre

Si ça c'est pas ignoble et débile.

Il y a des vaches à hublot à l'INRA de Theix dans le Puy-De-Dôme. On peut parfois les voir dans les prés le long de la route menant à Clermont-Ferrand. Impressionnant!

Posté le

android

(0)

Répondre

Si je ne dis pas de bêtises cette expérimentation a été en premier lieu effectué sur un homme ce qui a permis de grande avancée sur la compréhension de la digestion du corps humain ... (suite a un accident par balle auquel il aurait réchapper)

Posté le

android

(0)

Répondre

Franchement, certains chercheurs comme beaucoup d autres gens sont surtout de gros ëncülë

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

Qu'est ce qu'on peut pas lire comme connerie ici... L'expérimentation animale, utile ? Ahah ! Seuls 10% des tests se révèlent concluants. Vous n'êtes pas des rats, vous n'êtes pas des chiens, vous n'êtes pas des singes, vous n'êtes pas des chats. Ils existent pleins d'alternatives aux tests comme la culture de peau humaine et cellule souche et j'en passe. Mais non, bien sur, c'est toujours marrant d'user de son désir sadique en torturant légalement des êtres conscients et sensibles.

a écrit : Sauf que de la "science" qui charcute les vaches pour trouver un moyen de les empêcher de péter un coup pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, c'est juste du bon gros foutage de gueule quand on pense à tout ce que nos industries balancent dans l'air ! Non je ne trouve pas que ce soit du foutage de gueule, l'élevage de bovins à des fins de consommation humaine est un des plus gros facteur de gaz à effet de serre dans le monde. Mais il y a une solution beaucoup plus simple pour régler ce problème de test sur ces animaux et de surproduction de gaz : arrêter ou au moins diminuer drastiquement notre consommation de viande. Problème réglé

Posté le

android

(0)

Répondre

On pourrait faire pareil avec les femmes enceintes....

Posté le

android

(0)

Répondre

Là ou j'habite, il y a un petit village qui s'appel Theix (en Auvergne) et où se trouve justement un champ avec des vaches hublots. C'est marrant quand on les regarde, on a l'impression de regarder une machine à laver avec des pattes :)

a écrit : L'expérimentation animale est utile on n'en doute pas. Cependant je ne vois pas en quoi il ne serait pas possible dans ce domaine de s'astreindre à respecter une certaine éthique. En quoi les souffrances animales seraient elles plus acceptables que les souffrances humaines?
Je mange de la viande, c
e n'est pas pour ça que j'ai envie que les animaux soient abattus dans la terreur et la douleur.
C'est étonnant quand même! Sous prétexte qu'on est omnivore et/ou qu'on prend des médicaments certains semblent penser qu'on ne doit pas être sensible au sort des animaux.
Afficher tout
Ça à d'abord était fait sur des hommes