Que faire face à un ours ?

Proposé par
le

Si un jour vous vous retrouvez face à un ours, il ne faut pas s'enfuir en courant. Il vous prendrait pour une proie, vous attaquerait et vous rattraperait probablement puisque les ours peuvent courir jusqu'à 50km/h. La méthode la plus appropriée consiste à lui faire face, paraître le plus grand possible et s'éloigner calmement en marche arrière pour paraître dangereux sans sembler agressif. Si l'ours charge, il ne faut pas bouger (plus facile à dire qu'à faire) car cela est généralement du bluff.


Tous les commentaires (93)

a écrit : J'ai peut être été un peu insultant dans mes mots, sous le coup de l'émotion. Ce qui ne sert à rien, j'en conviens.

Maintenant c'est exagéré de parler de sa "survie".
C'est une question de chiffre d'affaire, et de plaisir perso. ça n'à rien à voir.
<
br /> Si un con décide d'abattre quelques brebis de temps en temps, l'éleveur ira se plaindre, et s'il décide (j'insiste sur le mot) d'aller le flinguer à coup de fusil, on le collera en tôle et je pense que personne ici ne verra d'objection à le qualifier de psychopathe.

Ce mec a -choisi- d'aller flinguer l'ours plutôt que d'utiliser d'autres recours. (Comme porter plainte contre ceux qui l'ont réintroduit)
C'est un comportement criminel, et bourrin. Favorisé par trop de "compréhension".
Il faudrait aussi arrêter d'avaler des couleuvres sur ces comportements.
Afficher tout
Je ne voulais pas intervenir sur ce sujet, mais ton agressivité est insupportable.
Je pense que le type que tu insultes gratuitement dans tes commentaires d'extrémiste, aurait préféré quand il a tué l'ours que celui-ci fut accompagné des personnes qui ont décidé de sa réintroduction + toi. Comme ça il aurait pu éliminer un prédateur et des nuisibles en même temps.
J'ai connu plusieurs bergers dans ma jeunesse et aucun n'était un fou sanguinaire, bien au contraire, si des gens peuvent dire qu'ils aiment vraiment la nature et cherchent à la préserver, c'est bien eux.
Quand à toi, si tu aimes autant les ours, fais une demande pour devenir garde forestier dans les "Carpates" c'en est plein là-bas.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je ne voulais pas intervenir sur ce sujet, mais ton agressivité est insupportable.
Je pense que le type que tu insultes gratuitement dans tes commentaires d'extrémiste, aurait préféré quand il a tué l'ours que celui-ci fut accompagné des personnes qui ont décidé de sa réintroduction + toi. Comme ça il a
urait pu éliminer un prédateur et des nuisibles en même temps.
J'ai connu plusieurs bergers dans ma jeunesse et aucun n'était un fou sanguinaire, bien au contraire, si des gens peuvent dire qu'ils aiment vraiment la nature et cherchent à la préserver, c'est bien eux.
Quand à toi, si tu aimes autant les ours, fais une demande pour devenir garde forestier dans les "Carpates" c'en est plein là-bas.
Afficher tout
Ha mais je pense bien possible que ce type est un psychopathe, qui n'est pas très loin de vouloir flinguer quelques humains avec si l'envie lui en prend.
Et je doute qu'on l'ai enfermé à vie pour protéger la société de ce genre de comportement.

Au passage, je n'ai jamais fait l'amalgames : ce type - les éleveurs.
C'est toi qui insulte les éleveurs que sois disant tu connais en pensant qu'ils sont comme ce type.

Et j'ai peut être insulté ce type, (et reconnu que ça n'était pas productif) mais ça n'a rien de gratuit, ce mec a éradiqué les Ours des Pyrénées. C'est pas polis mais parfaitement mérité.

Et surtout je n'ai jamais parlé de le tuer. Encore moins de tuer quelqu'un pour ses opinions ou parce qu'il n'adopte pas un "langage convenable".

Les gens dangereux c'est plutôt les gens dans ton genre. Pour qui la solution à tout, c'est flinguer ceux qui les dérangent.
Si mon comportement les révèlent aux yeux des autres tant mieux.
Ils commenceront peut être à comprendre le danger.

a écrit : Ha mais je pense bien possible que ce type est un psychopathe, qui n'est pas très loin de vouloir flinguer quelques humains avec si l'envie lui en prend.
Et je doute qu'on l'ai enfermé à vie pour protéger la société de ce genre de comportement.

Au passage, je n'ai jamais fait
l'amalgames : ce type - les éleveurs.
C'est toi qui insulte les éleveurs que sois disant tu connais en pensant qu'ils sont comme ce type.

Et j'ai peut être insulté ce type, (et reconnu que ça n'était pas productif) mais ça n'a rien de gratuit, ce mec a éradiqué les Ours des Pyrénées. C'est pas polis mais parfaitement mérité.

Et surtout je n'ai jamais parlé de le tuer. Encore moins de tuer quelqu'un pour ses opinions ou parce qu'il n'adopte pas un "langage convenable".

Les gens dangereux c'est plutôt les gens dans ton genre. Pour qui la solution à tout, c'est flinguer ceux qui les dérangent.
Si mon comportement les révèlent aux yeux des autres tant mieux.
Ils commenceront peut être à comprendre le danger.
Afficher tout
Comme je l'ai dit par erreur dans un commentaire alors que je voulais te répondre, je ne veux pas la mort de qui ou quoi que ce soit.
Par contre les écologistes ont moins d'empathie envers les humains qu'envers les animaux et leurs actes peuvent devenir criminels.
Alors contre qui faut-il mettre les gens en garde ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Je suis d'accord avec toi sur ce point. ^^

Et tu me trouvera toujours pour lutter contre les écologistes qui haïssent l'humanité ou idéalisent la "vie sauvage" en se croyant dans un Disney. >_<
( et là aussi, attention aux amalgames. "LES" écologistes ça n'existe pas aujourd'hui. Il y a pleins d'écologismes différents, et autant de con qu'ailleurs )

Par contre, l'éradication des espèces par des actions individuelles volontaires me semble être un crime fortement condamnable.
Et qui devrait être beaucoup plus durement condamné.

Si on veux pouvoir aimer l'humanité et la civilisation ( et la France), ça serait la moindre des choses qu'on arrive à avoir une société digne d'admiration sur certains points. Comme la protections des espèces par exemple. Surtout celles qui ont une grosse influence dans notre culture et dans notre Histoire.

Je n'aurais pas du tout réagi de la même manière s'il ne s'était pas agis de l'éradication d'une espèce. L'ours, en lui-même, je m'en fou.

Dans le cas où vous croisé une maman ours avec ses ourson , faire face ou pas je pense que cela reviendrait au même.

a écrit : Un homme en Russie a eu la vie sauve grâce à son portable. En effet sa fille lui avait téléchargé la sonnerie de Justin bieber pour lui faire une blague : baby. Au moment où il se faisait attaquer son téléphone à sonné, ce qui a fait fuir l ours. Comme quoi même les Ours du fin fond de la Sibérie ne peuvent pas sentir Justin

Ok, pour le coup, on pourra vraiment mourir moins bête...

a écrit : Montez à un arbre et faites pipi sur l'ours pour lui montrer qui est le dominant. Au moins vous aurez fait quelque chose d'impressionnant juste avant de mourir... Ouais

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En parlant des ours, il faut savoir plusieurs choses (attention long commentaire en perspective) :

L'ours brun d'Europe était considéré autrefois comme le roi des animaux par de nombreuses peuplades en raison de sa ressemblance à l'Homme, par ses mimiques et par sa taille, et du fait qu'
;il n'a aucun réel prédateur.

C'est Charlemagne, lorsqu'il envahit la Germanie, qu'il découvrit que de nombreux villages divinisait l'ours au point qu'il surpasse le Dieu chrétien. Les rites envers ces animaux étaient généralement sanglants (le passage à l'âge adulte consistait à tuer un ours à main nu et boire son sang). On mangeait également son coeur ou son cerveau car on pensait alors s'approprier la force de l'ours ou pour "guérir" certaines maladies.

Quand Charlemagne vit ca, il demanda au pape d'envoyer des missionnaires dans ces contrées payennes pour christianniser tout ce petit monde. De plus, pour rabaisser l'ours, il fut désigner comme un soufiffre des autres animaux, et fut diabolisé : le Diable était alors montré avec un physique d'ours, la célèbre Chanson de Roland montre l'ours comme larbin du goupil (l'actuel renard), La Fontaine présentait également l'ours comme stupide et naïf etc etc.

L'ours ainsi déclassé fut remplacé par le lion, absent du territoire européen dès le Xème siècle.

Avec l'urbanisation et les guerres du XX ème siècle, l'ours a été chassé d'Europe de l'ouest au point que l'unique espèce existante aujourd'hui soit l'ours brun des balkans (entre 1750 et 1900 on recensait plus de 200 espèces d'ours brun contre une vingtaine aujourd'hui (qui ne sont que des sous espèces de l'ours brun des balkans)).

Sans tout détailler, c'est grâce à la Croatie que l'ours a pu être réhabilité grâce à plusieurs lois dés la fin de la WW2 : suppression des poisons au Zyklon, réglementation de la chasse, création de réserves nationales et naturelles, etc.

C'est d'ailleurs en Croatie, à Kuterevo, qu'un refuge pour ours orphelin a été créé en 2000. Aujourd'hui il accueille 9 ours, soit orphelins soit issus de zoos ou de cirques (où les conditions sanitaires étaient plus que déplorables pour les animaux (regardez sur YT les vidéos du zoo de Split vous comprendrez..... ), plusieurs chevaux et des poules.

Ca marche tellement bien ce refuge (gratuit, ouvert à tous et à toute heure et tout simplement magnifique) que l'UE, via le projet Life-environnement, a tenté de reproduire le même schéma en France, dans les Pyrénées. Le problème (et pas des moindres) c'est que l'UE n'a pas pensé à en parler aux pyrénéens ni à mettre en place une coexistence saine entre animaux déjà existants, les ours et les habitants, contrairement à Kuterevo.

En effet, dans ce refuge croate, une frontière naturelle fait que les bergers ne voguent pas au delà de la forêt, et que les ours, à l'inverse, ne vont pas (ou rarement) dans le village. Deuxième chose, les bergers ont une vingtaine de moutons dont ils s'occupent. Contrairement aux Pyrénées, où les bergers ont des centaines voire des milliers de bêtes. L'ours étant un animal opportuniste, voit des brebis (à manger quoi) sans défense, où le berger est trop loin pour tous les protéger en même temps, et attaque plus facilement donc. Et c'est pas les petites barrières en bois séparant la forêt des brebis qui va empêcher l'ours d'attaquer....

Cela a donc conduit à juste titre les bergers à tuer les ours (le dernier spécimen d'ours des Pyrénées a ainsi été tué par un chasseur en 2008 (dans ses eaux là) anéantissant par la même occasion la sous espèce d'ours brun des Pyrénées) ...

Enfin bref, ca aurait pu être un beau projet de la part de l'UE, mais dans l'absence de consertation avec la population ca a viré au drame....

Désolé du pavé, mais il me semblait important de rectifier certaines choses vis-à-vis de l'ours et de comprendre le pourquoi du comment dans la réinsertion de l'ours dans les Pyrénées.

Je m'arrête là (ca fait beaucoup à lire pour un lundi.... ) mais si vous avez d'autres questions, je suis là

Source :
- www.larousse.fr/encyclopedie/vie-sauvage/ours_brun/178171

- fr.m.wikipedia.org/wiki/Ours_dans_la_culture

- volontaire pendant 1 mois au refuge de Kuterevo
Afficher tout
Merci beaucoup pour cette anecdote-commentaire !

Posté le

android

(0)

Répondre

il faut en avoir de sacrees grosses pour le faire !!

il me semblait aussi que ca dependait de l'espece d'ours. mais ca a ete deja dit.

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Montez à un arbre et faites pipi sur l'ours pour lui montrer qui est le dominant. Au moins vous aurez fait quelque chose d'impressionnant juste avant de mourir... Il grimpe aux arbres