Pour résister à l'armée allemande, les belges ouvrirent les vannes

Proposé par
le
dans

Fin octobre 1914, sur les conseils d'un éclusier, l'armée belge se résolut à ouvrir les portes d'une écluse à marée haute afin d'inonder la région de l'Yser et ainsi gêner la progression des troupes allemandes. Une partie de la Belgique fut transformée en un immense marécage qui resta plusieurs années sous l'eau. L'armée allemande fut prise de court et la ligne de l'Yser tint bon jusqu'à la fin de la guerre.


Commentaires préférés (3)

Sacrés Belges ! Le plan des Allemands est pour ainsi dire tombé à l'eau ^^

Cela me fait penser à la guerre de Hollande entre 1672-1678. Une tactique similaire avait été utilisée contre les troupes de Louis XIV, qui s'étaient retrouvées dans l'impossibilité d'avancer après l'ouverture des écluses de Muyden et l'inondation du pays.


Tous les commentaires (47)

Sacrés Belges.Toujours des histoires de premiers choix.

Sacrés Belges ! Le plan des Allemands est pour ainsi dire tombé à l'eau ^^

Cela me fait penser à la guerre de Hollande entre 1672-1678. Une tactique similaire avait été utilisée contre les troupes de Louis XIV, qui s'étaient retrouvées dans l'impossibilité d'avancer après l'ouverture des écluses de Muyden et l'inondation du pays.

Dans le même style en Chine pour résister à l'invasion japonaise, les dirigeants avaient ordonné de faire sauter toute les digues et barrages sur le fleuve jaune. Le problème c'est que les vallées étaient très peuplées à l'époque et il me semble qu'un million de chinois seraient mort suite aux innondations

Posté le

windowsphone

(41)

Répondre

En france, vers la Lorraine, il y avait un grand bout de la ligne Maginot qui pouvait être inondé, c'était simple à mettre en oeuvre pas besoin d'ouvrages.

Ce n'était pas aussi la stratégie militaire de Karadoc dans Kaamelott pour noyer les ennemis ?

a écrit : Cela me fait penser à la guerre de Hollande entre 1672-1678. Une tactique similaire avait été utilisée contre les troupes de Louis XIV, qui s'étaient retrouvées dans l'impossibilité d'avancer après l'ouverture des écluses de Muyden et l'inondation du pays. Noyant au passage la région des Moëres, sorte de polder créé à partir des marécages quelques décennies auparavant. Pas de chance pour le village à l'histoire décidément bien mouvementée :D. Mais apparemment ils ont évité l'inondation en 1914.

Lors de la 1ère guerre mondiale, les Allemands étaient déjà dans l'idée de "guerre éclair". L'ambition était donc de contourner la ligne Maginot en passant par la Belgique pour arriver vite fait bien fait sur Paris.

Sauf que ce ne fut pas vite fait, alors qu'ils s'attendaient à traverser le pays sans difficulté, ils ce sont heurté a une très forte résistance Belge qui les a énormément ralentit, anéantissant leur effet de surprise et donnant par la même occasion le temps aux français de se préparer plus au Nord.

Et ce ne fut pas «bien» fait non plus. Face à la résistance Belge (qu'ils ont d'ailleurs envahit alors qu'ils n'étaient même pas en guerre) les Allemands ont durcit leur méthode jusqu'à l'ignoble y compris sur les civils. Ce qui souleva l'indignation en Europe et fit entrer en guerre face à l'Allemagne plusieurs pays, jusqu'ici pas encore engagés, avec le soutien de leur opinion public.

Bref, ce passage par la Belgique qui devait leur ouvrir la porte à une guerre rapide face à la France les a mené à une guerre longue et mondiale.


Source: Mes nuits entières dans les bas-fonds des bibliothèques, éclairé par ma simple bougie.... Enfin presque: « La première guerre mondiale en couleur», disponible sur Netflix mais sûrement disponible aussi sur YouTube.


D'ailleurs si mes souvenirs sont bon c'est aussi là que j'y ai apprit qu'à la base la Belgique fut créé pour jouer ce rôle de tampon entre la France et l'Allemagne et ainsi diminuer leurs conflits récurant.

a écrit : Lors de la 1ère guerre mondiale, les Allemands étaient déjà dans l'idée de "guerre éclair". L'ambition était donc de contourner la ligne Maginot en passant par la Belgique pour arriver vite fait bien fait sur Paris.

Sauf que ce ne fut pas vite fait, alors qu'ils s'attendaient
à traverser le pays sans difficulté, ils ce sont heurté a une très forte résistance Belge qui les a énormément ralentit, anéantissant leur effet de surprise et donnant par la même occasion le temps aux français de se préparer plus au Nord.

Et ce ne fut pas «bien» fait non plus. Face à la résistance Belge (qu'ils ont d'ailleurs envahit alors qu'ils n'étaient même pas en guerre) les Allemands ont durcit leur méthode jusqu'à l'ignoble y compris sur les civils. Ce qui souleva l'indignation en Europe et fit entrer en guerre face à l'Allemagne plusieurs pays, jusqu'ici pas encore engagés, avec le soutien de leur opinion public.

Bref, ce passage par la Belgique qui devait leur ouvrir la porte à une guerre rapide face à la France les a mené à une guerre longue et mondiale.


Source: Mes nuits entières dans les bas-fonds des bibliothèques, éclairé par ma simple bougie.... Enfin presque: « La première guerre mondiale en couleur», disponible sur Netflix mais sûrement disponible aussi sur YouTube.


D'ailleurs si mes souvenirs sont bon c'est aussi là que j'y ai apprit qu'à la base la Belgique fut créé pour jouer ce rôle de tampon entre la France et l'Allemagne et ainsi diminuer leurs conflits récurant.
Afficher tout
La ligne Maginot date des années 20-30, après la première guerre mondiale. L'Allemagne ne pouvait donc pas contourner une ligne qui n'existait pas.

Posté le

windowsphone

(29)

Répondre

a écrit : Lors de la 1ère guerre mondiale, les Allemands étaient déjà dans l'idée de "guerre éclair". L'ambition était donc de contourner la ligne Maginot en passant par la Belgique pour arriver vite fait bien fait sur Paris.

Sauf que ce ne fut pas vite fait, alors qu'ils s'attendaient
à traverser le pays sans difficulté, ils ce sont heurté a une très forte résistance Belge qui les a énormément ralentit, anéantissant leur effet de surprise et donnant par la même occasion le temps aux français de se préparer plus au Nord.

Et ce ne fut pas «bien» fait non plus. Face à la résistance Belge (qu'ils ont d'ailleurs envahit alors qu'ils n'étaient même pas en guerre) les Allemands ont durcit leur méthode jusqu'à l'ignoble y compris sur les civils. Ce qui souleva l'indignation en Europe et fit entrer en guerre face à l'Allemagne plusieurs pays, jusqu'ici pas encore engagés, avec le soutien de leur opinion public.

Bref, ce passage par la Belgique qui devait leur ouvrir la porte à une guerre rapide face à la France les a mené à une guerre longue et mondiale.


Source: Mes nuits entières dans les bas-fonds des bibliothèques, éclairé par ma simple bougie.... Enfin presque: « La première guerre mondiale en couleur», disponible sur Netflix mais sûrement disponible aussi sur YouTube.


D'ailleurs si mes souvenirs sont bon c'est aussi là que j'y ai apprit qu'à la base la Belgique fut créé pour jouer ce rôle de tampon entre la France et l'Allemagne et ainsi diminuer leurs conflits récurant.
Afficher tout
Lors de la première guerre mondiale, la ligne Maginot n'existait pas. De plus, la stratégie allemande n'avait rien à voir avec la blitzkrieg. Le plan Schlieffen ressemblait plus à une bataille de Cannes version XXL. La résistance belge a aussi été très surestimée. Certes il y a eu quelques beaux succès, mais les fortifications ont été prises dans le temps imparti. L'armée belge, incapable de résister à la meilleure armée d'Europe, se replia bien vite derrière une ultime ligne de défense inachevée et mal armée. Quant à la fameuse neutralité belge, elle n'a pas été bafouée selon le droit international. Il me semble que les allemands ont non seulement déclaré la guerre à la Belgique (certes très peu de temps avant l'offensive), mais en plus rien ne le leur interdisait. En effet, la neutralité avait pour seul effet que la Belgique ne pouvait pas déclarer la guerre a un autre pays et non l'inverse.

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Lors de la première guerre mondiale, la ligne Maginot n'existait pas. De plus, la stratégie allemande n'avait rien à voir avec la blitzkrieg. Le plan Schlieffen ressemblait plus à une bataille de Cannes version XXL. La résistance belge a aussi été très surestimée. Certes il y a eu quelques beaux succès, mais les fortifications ont été prises dans le temps imparti. L'armée belge, incapable de résister à la meilleure armée d'Europe, se replia bien vite derrière une ultime ligne de défense inachevée et mal armée. Quant à la fameuse neutralité belge, elle n'a pas été bafouée selon le droit international. Il me semble que les allemands ont non seulement déclaré la guerre à la Belgique (certes très peu de temps avant l'offensive), mais en plus rien ne le leur interdisait. En effet, la neutralité avait pour seul effet que la Belgique ne pouvait pas déclarer la guerre a un autre pays et non l'inverse. Afficher tout La Belgique était un problème pour l'Allemagne. Pensant pouvoir la dominer en deux semaines, les allemands se voient affronter des soldats belges aussi bien équipés qu'eux. Le sabotage de voies de chemins de fer, comme dans l'anecdote l'inondation d'une partie de leur territoire, ou encore le développement du pays pour ce qui est des infrastructures (d'excellentes voies de communication pour une mobilité maximale dans le deuxième pays proportionnellement le plus riche du monde à l'époque), tout ceci a clairement freiné l'avancée allemande.

De plus en envahissant le plat pays, les allemands ont bel et bien violé un accord de neutralité reconnu internationalement par la France, la Grande-Bretagne, la Prusse, l'Autriche ou encore la Russie. Il s'agit du traité de Londres de 1831. Et les allemands dans cette campagne ont également violé un autre traité : le deuxième traité de Londres de 1867 garantissant cette fois ci la neutralité Luxembourgeoise. D'ailleurs l'Allemagne n'a déclaré la guerre qu'à deux puissances de la Triple-Entente, à la France et à la Russie. La Grande-Bretagne est entrée en guerre contre l'Allemagne pour violation des traités de Londres qui exacerba l'aristocratie allemande parlant de vieux "chiffons de papier", ajoutant un belligérant supplémentaire, et pas des moindres, au camp adverse.

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Ce n'était pas aussi la stratégie militaire de Karadoc dans Kaamelott pour noyer les ennemis ? Je préfère la technique de Perceval qui consiste à entourer les ennemis d'un anneau de feu pour qu'ils se suicident comme les scorpions.

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Lors de la 1ère guerre mondiale, les Allemands étaient déjà dans l'idée de "guerre éclair". L'ambition était donc de contourner la ligne Maginot en passant par la Belgique pour arriver vite fait bien fait sur Paris.

Sauf que ce ne fut pas vite fait, alors qu'ils s'attendaient
à traverser le pays sans difficulté, ils ce sont heurté a une très forte résistance Belge qui les a énormément ralentit, anéantissant leur effet de surprise et donnant par la même occasion le temps aux français de se préparer plus au Nord.

Et ce ne fut pas «bien» fait non plus. Face à la résistance Belge (qu'ils ont d'ailleurs envahit alors qu'ils n'étaient même pas en guerre) les Allemands ont durcit leur méthode jusqu'à l'ignoble y compris sur les civils. Ce qui souleva l'indignation en Europe et fit entrer en guerre face à l'Allemagne plusieurs pays, jusqu'ici pas encore engagés, avec le soutien de leur opinion public.

Bref, ce passage par la Belgique qui devait leur ouvrir la porte à une guerre rapide face à la France les a mené à une guerre longue et mondiale.


Source: Mes nuits entières dans les bas-fonds des bibliothèques, éclairé par ma simple bougie.... Enfin presque: « La première guerre mondiale en couleur», disponible sur Netflix mais sûrement disponible aussi sur YouTube.


D'ailleurs si mes souvenirs sont bon c'est aussi là que j'y ai apprit qu'à la base la Belgique fut créé pour jouer ce rôle de tampon entre la France et l'Allemagne et ainsi diminuer leurs conflits récurant.
Afficher tout
La ligne Maginot s'est construite entre les deux guerres....

Parfois il faut sacrifier pour sortir victorieux. Moscou a été brûlé aussi par son propre peuple durant la Guerre de Napoleon.

a écrit : La Belgique était un problème pour l'Allemagne. Pensant pouvoir la dominer en deux semaines, les allemands se voient affronter des soldats belges aussi bien équipés qu'eux. Le sabotage de voies de chemins de fer, comme dans l'anecdote l'inondation d'une partie de leur territoire, ou encore le développement du pays pour ce qui est des infrastructures (d'excellentes voies de communication pour une mobilité maximale dans le deuxième pays proportionnellement le plus riche du monde à l'époque), tout ceci a clairement freiné l'avancée allemande.

De plus en envahissant le plat pays, les allemands ont bel et bien violé un accord de neutralité reconnu internationalement par la France, la Grande-Bretagne, la Prusse, l'Autriche ou encore la Russie. Il s'agit du traité de Londres de 1831. Et les allemands dans cette campagne ont également violé un autre traité : le deuxième traité de Londres de 1867 garantissant cette fois ci la neutralité Luxembourgeoise. D'ailleurs l'Allemagne n'a déclaré la guerre qu'à deux puissances de la Triple-Entente, à la France et à la Russie. La Grande-Bretagne est entrée en guerre contre l'Allemagne pour violation des traités de Londres qui exacerba l'aristocratie allemande parlant de vieux "chiffons de papier", ajoutant un belligérant supplémentaire, et pas des moindres, au camp adverse.
Afficher tout
Je me suis alors peut être trompé sur les traités concernant la neutralité belge et m'y intéresserai.
Cependant, l'armée belge n'était pas particulièrement moderne et surtout a fait retraite dès 1914, avec parfois quelques arrêts lorsque les allemands n'avaient plus de quoi les battre. Cette retraite s'est arrêtée sur l'Yser, donc juste avant d'entrer en France et une fois les digues détruites, cette armée n'a pratiquement plus combattu de la guerre. Elle n'a pas gêné l'armée allemande comme on le voit souvent et a même été aidée par les autres armées de l'Entente pour résister sur l'Yser.
La défaite allemande découle d'une conception erronée de la guerre : le mythe de la bataille décisive. Le plan Schlieffen qui cherchait à envelopper l'armée française n'avait de plus aucune chance d'aboutir. Conçu dans les conditions les plus parfaites, il a souffert en pratique de nombreux accrocs qui ont bien plus pesés dans la balance que l'armée belge : la présence du très efficace BEF, une retraite face à l'ennemi et non pas latérale, une avancée imprévue d'une aile allemande...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : En france, vers la Lorraine, il y avait un grand bout de la ligne Maginot qui pouvait être inondé, c'était simple à mettre en oeuvre pas besoin d'ouvrages. Du coup ce dont les allemands qui nous ont innondés!

a écrit : Lors de la 1ère guerre mondiale, les Allemands étaient déjà dans l'idée de "guerre éclair". L'ambition était donc de contourner la ligne Maginot en passant par la Belgique pour arriver vite fait bien fait sur Paris.

Sauf que ce ne fut pas vite fait, alors qu'ils s'attendaient
à traverser le pays sans difficulté, ils ce sont heurté a une très forte résistance Belge qui les a énormément ralentit, anéantissant leur effet de surprise et donnant par la même occasion le temps aux français de se préparer plus au Nord.

Et ce ne fut pas «bien» fait non plus. Face à la résistance Belge (qu'ils ont d'ailleurs envahit alors qu'ils n'étaient même pas en guerre) les Allemands ont durcit leur méthode jusqu'à l'ignoble y compris sur les civils. Ce qui souleva l'indignation en Europe et fit entrer en guerre face à l'Allemagne plusieurs pays, jusqu'ici pas encore engagés, avec le soutien de leur opinion public.

Bref, ce passage par la Belgique qui devait leur ouvrir la porte à une guerre rapide face à la France les a mené à une guerre longue et mondiale.


Source: Mes nuits entières dans les bas-fonds des bibliothèques, éclairé par ma simple bougie.... Enfin presque: « La première guerre mondiale en couleur», disponible sur Netflix mais sûrement disponible aussi sur YouTube.


D'ailleurs si mes souvenirs sont bon c'est aussi là que j'y ai apprit qu'à la base la Belgique fut créé pour jouer ce rôle de tampon entre la France et l'Allemagne et ainsi diminuer leurs conflits récurant.
Afficher tout
Pas de ligne Maginot à la première Guerre Mondiale!

Vous confondez surement avec le système Séré de Rivières qui étaient un ensemble de forts. Les plus connus sont ceux de Vaux ou Douaumont qui furent les lieux de combats acharnés pendant la Grande Guerre.

Pour ce qui est des attrocités contre les civiles dont vous parlez, il s'agit de représailles contre ce qu'ils pensaient être des francs-tireurs. Les allemands en avaient tellement une phobie depuis 1870-71 que parfoit ils pensaient que les tirs de français embusqués etaient ceux de civils. Il y a meme des exemples de tirs amis (aux allemands) confondus avec des tirs civils!

a écrit : Lors de la 1ère guerre mondiale, les Allemands étaient déjà dans l'idée de "guerre éclair". L'ambition était donc de contourner la ligne Maginot en passant par la Belgique pour arriver vite fait bien fait sur Paris.

Sauf que ce ne fut pas vite fait, alors qu'ils s'attendaient
à traverser le pays sans difficulté, ils ce sont heurté a une très forte résistance Belge qui les a énormément ralentit, anéantissant leur effet de surprise et donnant par la même occasion le temps aux français de se préparer plus au Nord.

Et ce ne fut pas «bien» fait non plus. Face à la résistance Belge (qu'ils ont d'ailleurs envahit alors qu'ils n'étaient même pas en guerre) les Allemands ont durcit leur méthode jusqu'à l'ignoble y compris sur les civils. Ce qui souleva l'indignation en Europe et fit entrer en guerre face à l'Allemagne plusieurs pays, jusqu'ici pas encore engagés, avec le soutien de leur opinion public.

Bref, ce passage par la Belgique qui devait leur ouvrir la porte à une guerre rapide face à la France les a mené à une guerre longue et mondiale.


Source: Mes nuits entières dans les bas-fonds des bibliothèques, éclairé par ma simple bougie.... Enfin presque: « La première guerre mondiale en couleur», disponible sur Netflix mais sûrement disponible aussi sur YouTube.


D'ailleurs si mes souvenirs sont bon c'est aussi là que j'y ai apprit qu'à la base la Belgique fut créé pour jouer ce rôle de tampon entre la France et l'Allemagne et ainsi diminuer leurs conflits récurant.
Afficher tout
pour la creation de la belgique, c'est un peu plus complexe, c'est le royaume des pays-bas qui a été créé comme état tampon suite au guerre napoléonienne et qui comprenais a l'epoque la Belgique et le Luxembourg. La belgique declara son independance peu de temps après (mécontentement classique envers le roi guillaume d'orange) et les autres grande puissance n'acceptèrent de reconnaitre la belgique que si elle restait neutre dans tout les conflits (a l'instar de la suisse)

Posté le

windowsphone

(10)

Répondre

a écrit : pour la creation de la belgique, c'est un peu plus complexe, c'est le royaume des pays-bas qui a été créé comme état tampon suite au guerre napoléonienne et qui comprenais a l'epoque la Belgique et le Luxembourg. La belgique declara son independance peu de temps après (mécontentement classique envers le roi guillaume d'orange) et les autres grande puissance n'acceptèrent de reconnaitre la belgique que si elle restait neutre dans tout les conflits (a l'instar de la suisse) Afficher tout Il me semble que la neutralité suisse a une autre origine puisque les suisses ont gagné leur indépendance en se battant contre le Saint Empire Romain Germanique puis contre les bourguignons.

Posté le

android

(1)

Répondre