Personne n'a envie de jouer avec les balles Dum-Dum

Proposé par
le

Malgré leur nom pouvant paraître enfantin, les balles Dum-Dum sont des munitions particulièrement destructrices. Elles se déforment ou explosent à l'impact, entraînant des blessures plus graves que les munitions classiques. Elles sont ainsi interdites dans les conflits depuis la convention de La Haye, en 1899, mais restent utilisées pour la chasse. Anders Behring Breivik s'en est notamment servi pour abattre ses victimes lors de la tuerie de l'île d'Utøya.


Tous les commentaires (130)

a écrit : Disons plus simplement que tuer quelqu'un d'assez loin sans viser reste difficile pour n'importe qui. Si la balle se loge dans une épaule ou un tibia, peu de risque de tuer la personne. Or, pour jouer à la chasse à l'homme, quoi de mieux qu'une munition spéciale "one shot one kill" ??

La munition Dum-Dum a en effet pour particularité de ricocher sur les os une fois qu'elle vous touche. Tu tires dans l'épaule ça peut ressortir par le coccix. Et au passage ça fait le nettoyage de tes organes internes. C'est une horreur en effet. À savoir que, malgré tout le respect que j'ai pour elle, l'armée française utilisait encore ce type de munition avec le FAMAS durant les conflits type Irak etc. C'est moche la guerre, et contrairement à ce que l'on essaye de nous faire croire je crois bien qu'il n'y a jamais eu vraiment de règles à ce jeu humain, pourvu que l'ennemi perde.
Afficher tout
pas exactement en faite le famas utilise le format de munition de guerre classique 5.56 OTAN uniquement modifié au niveau de la douille (sinon elle explose) ce qui fait la particularité du famas ET le meme effet que la dum-dum,c'est que le canon fait tourner la balle a grande vitesse donc elle rebondit dans tout le corps du pauvre mec qui la reçois

a écrit : pas exactement en faite le famas utilise le format de munition de guerre classique 5.56 OTAN uniquement modifié au niveau de la douille (sinon elle explose) ce qui fait la particularité du famas ET le meme effet que la dum-dum,c'est que le canon fait tourner la balle a grande vitesse donc elle rebondit dans tout le corps du pauvre mec qui la reçois Afficher tout Je ne comprends pas ton. commentaire que le Famas fasse tourner la balle n'a rien de particulier, c'est le propre d'un canon rayé et concerne à peu près toutes les armes à feu depuis 150 ans. Et ca permet juste une meilleure précision par effet de stabilité gyroscopique lors du trajet balistique de la balle, ca ne fait en rien "rebondir la balle dans tout le corps".

a écrit : Je ne comprends pas ton. commentaire que le Famas fasse tourner la balle n'a rien de particulier, c'est le propre d'un canon rayé et concerne à peu près toutes les armes à feu depuis 150 ans. Et ca permet juste une meilleure précision par effet de stabilité gyroscopique lors du trajet balistique de la balle, ca ne fait en rien "rebondir la balle dans tout le corps". Afficher tout La balle de FA-MAS en 3,5gr est très légère, de ce fait son énergie cinétique est plus faible qu'une en 40g : E = 1/2 ( m*v^2]. La seconde loi de Newton précise que tout mouvement se poursuit à moins qu'une énergie contraire ne le stop ou le dévie. Or dans le cas de notre balle, même si elle a son énergie, elle en perd à perforer les équipements, la peau et les organes ou muscles, si bien que lorsqu'elle rencontre un os, sa course est déséquilibrée. Elle fait alors une culbute, renforcée par l'écrasement de sa pointe, et prend alors une course erratique, rebondissant d'os en os.
Cet effet est comparable à un mixer qui se ballade en liberté entre les plaque du gilet pare balle. (Le taux de létalité est alors maximal )

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La balle de FA-MAS en 3,5gr est très légère, de ce fait son énergie cinétique est plus faible qu'une en 40g : E = 1/2 ( m*v^2]. La seconde loi de Newton précise que tout mouvement se poursuit à moins qu'une énergie contraire ne le stop ou le dévie. Or dans le cas de notre balle, même si elle a son énergie, elle en perd à perforer les équipements, la peau et les organes ou muscles, si bien que lorsqu'elle rencontre un os, sa course est déséquilibrée. Elle fait alors une culbute, renforcée par l'écrasement de sa pointe, et prend alors une course erratique, rebondissant d'os en os.
Cet effet est comparable à un mixer qui se ballade en liberté entre les plaque du gilet pare balle. (Le taux de létalité est alors maximal )
Afficher tout
C'est la même chose pour les G36, les m16 et autres armes utilisant cette munition du coup. Ce n'est pas une spécificité du FA-MAS, si ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La balle de FA-MAS en 3,5gr est très légère, de ce fait son énergie cinétique est plus faible qu'une en 40g : E = 1/2 ( m*v^2]. La seconde loi de Newton précise que tout mouvement se poursuit à moins qu'une énergie contraire ne le stop ou le dévie. Or dans le cas de notre balle, même si elle a son énergie, elle en perd à perforer les équipements, la peau et les organes ou muscles, si bien que lorsqu'elle rencontre un os, sa course est déséquilibrée. Elle fait alors une culbute, renforcée par l'écrasement de sa pointe, et prend alors une course erratique, rebondissant d'os en os.
Cet effet est comparable à un mixer qui se ballade en liberté entre les plaque du gilet pare balle. (Le taux de létalité est alors maximal )
Afficher tout
D'accord, je vois très bien de quoi tu parles, mais ceci n'est pas spécifique au FAMAS ; c'est l'apanage de toutes les balles blindées supersoniques de 5,56 qui comme tu dis sont relativement légères et ont le centre de gravité bien en arrière. Du coup, en entrant dans le corps et à supposer qu'on est dans un tissu mou sans obstacle dur (qui pourrait la faire se fragmenter), la balle bascule et forme une chambre de cavitation bien plus large que son calibre ne le laisserait supposer.

Mais ca n'a pas grand chose à voir, à mon sens, à ce qu'annoncait @glapf, avec "le canon faisant tourner la balle à grande vitesse donc elle rebondit dans tout le corps du pauvre mec qui la reçois".
A ce que je sache, une balle supersonique, en rentrant dans un corps, ne va pas s'amuser à suivre le trajet des intestins, prendre un virage à gauche puis faire un tour dans un bras avant de repartir vers l'oreille gauche.
D'où mon incompréhension

Comment on peut dire "ces balles la, les armes chimiques, sont interdites, mais les autres armes ok." au pire si vous pouvez faire des règles et des conventions qui sont respectés interdisez toutes les armes non ? Ou même les conflits ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comment on peut dire "ces balles la, les armes chimiques, sont interdites, mais les autres armes ok." au pire si vous pouvez faire des règles et des conventions qui sont respectés interdisez toutes les armes non ? Ou même les conflits ? Quizz :
Est ce qu'interdire les guerres va les supprimer ?

Deuxième partie !

C'est mieux d'utiliser des armes "propres" pour faire une guerre. Les balles actuelles sont "moins" mortelles que les Dum Dum. Et même si on arrivait à interdire les armes à feu par miracle (et en partant du principe que tous les pays l'appliquent même si perso bah je vois mal la Corée du Nord dire "oh ouais vous avez raison") est ce que c'est mieux de se battre avec des gourdins ?

Perso je préfère mourir tuer par une balle que tabasser à mort :)

c'est amusant tous ces gens qui disent que deja une balle c'est mortel, mais alors si elle l'est encore plus la societe c'est caca, les gens c'est tous des vilain. la question moral c'est: "doit-on tuer?"
"comment on s'y prend?" c'est une question technique. et a partir de la, on se dits qu'une balle qui traverse c'est du gachi puisqu'elle a pas transféré toute son energie au corp de la victime. apres il faut admettre que ce genre de balle sont particulierement crade car elle font un trou de 34mm en entrée et emporte un steack de 20 cm de diamettre quand elle sorte (ce qui est rare), mais ca rend pas une balle classique en plomb chemisé de cuivre "propre" (les seul balle a faire des blessure propre ca doit etre le 22lr) les blessure par balle irl c'est pas comme dans die hard ;)

pour enrichir eventuellement votre culture les conventions rendes ces balles interdite a l'usage sur des hommes (donc les soldats, comme les policier ne peuvent pas en etre equipée), mais les equipe d'intervention destinée a agir dans un avion ont une derogation special car ces balles qui se dechire et s'ecrase (pour avoir plus de surface de contacte avec la chair pas encore morte) on tres peut de chance de traverser et par consequent d'endommager la carlingue

a écrit : D'accord, je vois très bien de quoi tu parles, mais ceci n'est pas spécifique au FAMAS ; c'est l'apanage de toutes les balles blindées supersoniques de 5,56 qui comme tu dis sont relativement légères et ont le centre de gravité bien en arrière. Du coup, en entrant dans le corps et à supposer qu';on est dans un tissu mou sans obstacle dur (qui pourrait la faire se fragmenter), la balle bascule et forme une chambre de cavitation bien plus large que son calibre ne le laisserait supposer.

Mais ca n'a pas grand chose à voir, à mon sens, à ce qu'annoncait @glapf, avec "le canon faisant tourner la balle à grande vitesse donc elle rebondit dans tout le corps du pauvre mec qui la reçois".
A ce que je sache, une balle supersonique, en rentrant dans un corps, ne va pas s'amuser à suivre le trajet des intestins, prendre un virage à gauche puis faire un tour dans un bras avant de repartir vers l'oreille gauche.
D'où mon incompréhension
Afficher tout
En effet mon commentaire était loin d'être clair et je m'en excuse. Alors oui le canon fais bien tourné la balle mais c'est bien le poids de la balle qui est légèrement plus légère que le 5.56otan standard qui provoque les dégâts. comme expliqué par Spacespy la munition étant plus légère et fragile la pointe se déforme au contact d'un matériau (dur) et se dévie alors naturellement de sa route initial provoquant alors le maximum de dégât en touchant éventuellement un organe ou comme dit par Spacespy faire un effet mixeur. alors que un 5.56 plus lourd va transpercé toute matière qu'il traverse la balle étant assez petite il peux se passer le même phénomène que lors d'un coup de couteau sans bulle d'air c'est à dire un (simple) saignements sans être une hémorragie laissant des chance au soldat l'ayant reçu.

a écrit : OK, on comprend mieux... Donc, dans la mesure où une femelle chevreuil (par exemple), dont les petits sont tapis dans les fourrés apeurés par le bruit de la battue, ne souffrira pas "grâce" à la balles Dum Dum... On peut la tuer sans vergogne... C'est ça l'idée ? Le réglementation de la chasse en particulier les dates d'ouvertures de chasse des différents animaux sont faits de telle sorte que si on tue une femelle, le petit pourra survivre seul. De plus l'image du pauvre petits chevreuil qui se cache apeuré dans les buisson est fausse, un jeune chevreuil est parfaitement à même de fuire. De plus les chasseurs ne sont pas là et n'ont aucun plaisir à faire souffrir un animal c'est pour cela qu'on utilise des balles performantes et oui, plus mortelles que les munitions de guerre. De plus je me sens mieux quand je vois tuer ou tue moi même un sanglier d'une balle dans la tête et qui ne s'est même pas rendu compte de ce qu'il lui est arrivé plutôt que de voir un cochon pendu encore vivant depuis des heures dans un abattoir sans parler des conditions dont il a vécut...