Les noms de rue au Moyen Age

Proposé par
le
dans

Au Moyen Âge, les noms de rue (ou odonymes) n'étaient pas inscrits sur des plaques. Peu de gens savaient lire, et les noms étaient simples et logiques : une rue était baptisée en fonction de ceux qui y travaillaient (rue des Poissonniers), du nom du propriétaire du terrain, de la direction d'une ville voisine (rue d'Aubervilliers) ou encore d'un édifice particulier (rue de l'Église).

Lorsque les villes ont grignoté sur les champs, des rues nouvelles sont apparues et tout s'est compliqué.


Commentaires préférés (3)

Reste à savoir, après, la signification de certains noms de rues comme: La rue de la truie qui file (Le Mans), Passage de la Levrette*(Alençon) Merci pour odonyme. Bisous.
* tout un programme!

Posté le

unknown

(178)

Répondre

Un odonyme (du coup) très fréquent est la rue Gambetta. En fait, je ne connais pas une ville qui n'a pas sa rue Gambetta (avec le bar qui s'appelle le Gambetta dedans, évidemment). Quelqu'un sait d'où ça vient ?

Posté le

unknown

(128)

Répondre

Dans la ville près de chez moi il y a la "rue de la torture". Et dans cette rue là il y a un tatoueur qui s'est installé il y 2 ans. Même pas peur...

Posté le

unknown

(182)

Répondre


Tous les commentaires (79)

preums !
ma mere m'avait racconté cette anecdote étant petit et quand j'allais chez ma grand mere qui habitait dans la traverse du Diable... brrrr

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Mdr jéjé. Il est d'autant plus vrais qu'il était de même pour les places place de l'église, place du foirail( lieu des foires)...

Posté le

unknown

(7)

Répondre

Trop cool j'habite rue général de Gaulle ! Je savais pas qu'il était originaire de mon village.... Ahana elle est bonne non ?!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

C'est marrant, je travaille rue des poissonniers, au croisement de la rue de l'église! L'anecdote est moyenne car assez évidente mais j'ai appris un nouveau mot : odonyme!

Posté le

unknown

(21)

Répondre

À Paris, l'inscription systématique des noms de rue remonte à 1728, lorsque le lieutenant de police de Paris prescrit l'affichage des noms de rue sur des feuilles de fer blanc et en gros caractères noirs (au début et à la fin des rues). En raison de sa fragilité, ce système est remplacé par celui des tables de pierre l'année suivante (ordonnance du 30 juillet 1729).

Posté le

unknown

(48)

Répondre

Reste à savoir, après, la signification de certains noms de rues comme: La rue de la truie qui file (Le Mans), Passage de la Levrette*(Alençon) Merci pour odonyme. Bisous.
* tout un programme!

Posté le

unknown

(178)

Répondre

@ cornichondiplomé c'est vrai que les noms des rues sont parfois très amusantes et il serait sympa d''en connaître l'origine. En 2009, Rue de l'Église est l'odonyme le plus fréquent. Rue Pasteur étant celui concernant une personne le plus attribué.

Posté le

unknown

(33)

Répondre

La où j'habite on devrai l'appeler "rue qui-pue"

Posté le

unknown

(24)

Répondre

Un odonyme (du coup) très fréquent est la rue Gambetta. En fait, je ne connais pas une ville qui n'a pas sa rue Gambetta (avec le bar qui s'appelle le Gambetta dedans, évidemment). Quelqu'un sait d'où ça vient ?

Posté le

unknown

(128)

Répondre

Désolé mais à Alençon (Orne) il n'y a pas de rue Gambetta donc pas de bar Gambetta. Léon Gambetta était un avocat et homme politique au 19ème siècle. (Prends un dico, tu verras c'est sympa. Et tu cliques sur Gambetta!) A la prochaine.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

"Prend un dico et tu clique"xP moi j'ai la place Gambetta et la rue Gambetta aussi à Bordeaux et je crois qu'il y a le bar mais à verifier

Posté le

unknown

(26)

Répondre

a écrit : "Prend un dico et tu clique"xP moi j'ai la place Gambetta et la rue Gambetta aussi à Bordeaux et je crois qu'il y a le bar mais à verifier Désolé mais pas à Alençon (Orne). Nous avons la rue du jeudi, il paraît que c'est la seule en France, nous avons une place Daniel Balavoine (puisque né à Alençon) mais de rue Gambetta, point.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Grrr saleté de iPhone il corige tout !

Je parle de Gambeta !


Qui bien du fait q'il n'arretais pas de gambader... Non je blague mais ce serais cool de trouver l'origine des noms les enfants adopté ou trouvé porte un nom de famille par rapport a la date par exemple un enfant trouvé de petite taille était bien souvent appelé Petit comme nom de famille... enfin ceci est une autre histoire...

Posté le

unknown

(1)

Répondre

A Sarron, prêt de pont Sté maxence.. dans l'oise, j'ai vécu dans la rue " belle et bonne". C'est pas une blague..

Posté le

unknown

(14)

Répondre

Pour les parisiens, je vous conseille d'acheter aux démarcheurs, dans le métro, le guide des stations de métro ou des rues de Paris.. C'est une mine d'informations qui se lit par morceaux de 5minutes, très pratique pour les transports en commun qui recense lorigine de tous ces noms, qui nous sont familliers mais dont nous ne connaissons rien.. Pas cher, et ça aide ces gens en difficulté. Tout benef ! (et non, je n'y ai pas d'actions ^^)

Posté le

unknown

(30)

Répondre

Je peux peux pas m'empêcher de sourire quand je vois cornichondiplomé terminé par a bientot, bisous, a la prochaine .. C'est amusant, mais je critique pas hein, je tenais a le dire ^^

Posté le

unknown

(13)

Répondre

Dans la ville près de chez moi il y a la "rue de la torture". Et dans cette rue là il y a un tatoueur qui s'est installé il y 2 ans. Même pas peur...

Posté le

unknown

(182)

Répondre

allez m'expliquer le nom du chemin chez des amis : "chemin du pas de la chevre sud" a la cadiere d'azur (83)...

Posté le

unknown

(16)

Répondre