Les grands chapeaux noirs des gardes royaux anglais viennent des Français

Proposé par
Invité
le
dans

Les fameux grands chapeaux noirs avec de la fourrure portés par les gardes royaux anglais (les Scots Guards) ont été inspirés de ceux des Français. En effet, lors de la bataille de Waterloo en 1815, les grenadiers français de la Garde impériale portaient ces chapeaux, mais ils furent vaincus par les soldats anglais qui furent autorisés à porter ce chapeau comme distinction. La pratique fait aujourd'hui débat au Royaume-Uni car la fourrure de ces chapeaux est faite de fourrure d'ours noir.


Commentaires préférés (3)

Tuer un animal en voie de disparition pour faire ces sortes de plumeaux.. Ça m'écoeure.

Waterloo : Patée impériale .

Anecdote à corriger au plus vite. Les fameux Grenadiers à Pied de la Vieille Garde tels que celui représenté dans l'image (ou ma photo de profil) n'ont jamais été vaincus, pas même par les anglais lors de Waterloo. Les seuls soldats de la Vieille Garde vaincus furent les Chasseurs à Pied dirigés par Cambronne, célèbre pour avoir crié "la Garde meurt et ne se rend pas !" pour répondre à un commandant anglais les sommant de se rendre ; le chef anglais réitéra sa demande, et Cambronne répondit "Merde !", puis l'artillerie coalisée fit son affaire.
Les anglais se sont juste contenté de ramasser des bonnets de Grenadiers de la moyenne Garde qui gisaient sur le champ de bataille, rien de plus.

Ce n'est pas le seul mensonge que les anglais colportent dans leur histoire, d'ailleurs : ils ont réussi à implanter dans l'imaginaire collectif qu'ils avaient gagné Waterloo alors que ce sont les Prussiens qui ont permis de gagner la bataille en arrivant sur le flanc de l'armée francaise en fin d'après-midi ; sans ca, Wellington (commandant l'armée coalisée) perdait la bataille. De plus, les anglais comptaient pour 18'000 soldats dans l'armée coalisée qui a combattu à Waterloo, à côté de plus de 55'000 hollandais, belges, irlandais, hanovriens, saxons, écossais, etc., plus le corps de 30'000 prussiens qui leur sauva la bataille, face à 80'000 francais.


Tous les commentaires (115)

Tuer un animal en voie de disparition pour faire ces sortes de plumeaux.. Ça m'écoeure.

Le royaume uni dispose d'ailleurs d'autorisations de prélèvement d'ours (en Alaska je crois) pour la réalisation de ces chapeaux encore aujourd'hui, ce qui pose deux trois questions d'ordre écologique quand on sait que c'est une espèce protégée ...

Waterloo : Patée impériale .

Ils auraient eu l'air fin les gardes anglais si leur coiffe c'était inspiré de leur victoire sur les Vikings....

Posté le

android

(27)

Répondre

a écrit : Tuer un animal en voie de disparition pour faire ces sortes de plumeaux.. Ça m'écoeure. En même temps les gardes royaux sans leurs chapeaux sa irait pas du tout
Mais bon il doit quand même y avoir moyen d'en faire des synthétique

a écrit : Tuer un animal en voie de disparition pour faire ces sortes de plumeaux.. Ça m'écoeure. Un meurtre tout ça pour ressembler à une serpillère...

En poil d'ours pour les gardes et en poil d'ourse pour le officiers! ( wiki )

Les poilus ne sont pas tous mort ils sont encore dans la Scots Guards.

Je n ai pas bien compris , ces chapeaux sont encore fabriqué selon la même méthode ou ce sont ceux déjà existant qui pose problème ? Mais quitte à utiliser des poils d ours faudrait au moins que çe soit utile et non esthétique

C'est un peu comme les gens qui coupe un arbre pour faire une cabane en bois pour des oiseaux... L'être humain est fascinant quand il s'agit de détruire quelque chose pour se donner bonne conscience

Est-ce que les ours ont des chapeaux en peau d'humain? Non alors pourquoi on le fait?

Un garde anglais sans son chapeau en ours noir, c'est comme une Angleterre sans soleil, tout a fait possible!

Posté le

android

(19)

Répondre

Tout le monde s'indigne pour un chat blessé dans un quartier phoceen . Certe c'etait innadmisible mais Voila du vrai sabotage animalier inutile et revoltant.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : C'est un peu comme les gens qui coupe un arbre pour faire une cabane en bois pour des oiseaux... L'être humain est fascinant quand il s'agit de détruire quelque chose pour se donner bonne conscience Ou ceux qui "militent" pour la cause de la nature depuis leur smartphone ou leur ordinateur....

Posté le

android

(36)

Répondre

a écrit : Ou ceux qui "militent" pour la cause de la nature depuis leur smartphone ou leur ordinateur.... Ou ceux qui critiquent derrière leur smartphone ceux qui militent derrière leur smartphone...

Posté le

android

(68)

Répondre

Prendre inspiration sur les perdants pour leurs ressembler, drôle d'idée, quand même!
So British. ..

Posté le

android

(11)

Répondre

Anecdote à corriger au plus vite. Les fameux Grenadiers à Pied de la Vieille Garde tels que celui représenté dans l'image (ou ma photo de profil) n'ont jamais été vaincus, pas même par les anglais lors de Waterloo. Les seuls soldats de la Vieille Garde vaincus furent les Chasseurs à Pied dirigés par Cambronne, célèbre pour avoir crié "la Garde meurt et ne se rend pas !" pour répondre à un commandant anglais les sommant de se rendre ; le chef anglais réitéra sa demande, et Cambronne répondit "Merde !", puis l'artillerie coalisée fit son affaire.
Les anglais se sont juste contenté de ramasser des bonnets de Grenadiers de la moyenne Garde qui gisaient sur le champ de bataille, rien de plus.

Ce n'est pas le seul mensonge que les anglais colportent dans leur histoire, d'ailleurs : ils ont réussi à implanter dans l'imaginaire collectif qu'ils avaient gagné Waterloo alors que ce sont les Prussiens qui ont permis de gagner la bataille en arrivant sur le flanc de l'armée francaise en fin d'après-midi ; sans ca, Wellington (commandant l'armée coalisée) perdait la bataille. De plus, les anglais comptaient pour 18'000 soldats dans l'armée coalisée qui a combattu à Waterloo, à côté de plus de 55'000 hollandais, belges, irlandais, hanovriens, saxons, écossais, etc., plus le corps de 30'000 prussiens qui leur sauva la bataille, face à 80'000 francais.

a écrit : Ou ceux qui critiquent derrière leur smartphone ceux qui militent derrière leur smartphone... Ou ceux qui oserait critiquer les défenseur des militants derrière leurs smartphones

a écrit : Ou ceux qui oserait critiquer les défenseur des militants derrière leurs smartphones Ou ceux qui critique ceux qui osent critiquer les militant derrière leur iPhone