Les aigles pistent l'urine de leurs proies

Proposé par
le
dans

La vision des aigles est excellente ce qui leur permet de repérer leurs proies alors qu'ils sont en plein vol. Une de leurs techniques de chasse se base sur leur capacité à voir les ultraviolets : comme les rongeurs marquent leur passage de jets d'urine qui reflètent ces ultraviolets, ils n'ont plus qu'à remonter ces "routes" pour trouver le nid et attendre que leur futur repas sorte de sa cachette.


Tous les commentaires (47)

a écrit : Anecdote très intéressante je savais qu'il avait une très bonne vision et que par conséquent ils chassaient toujours avec succès mais qu'ils voyaient les ultra violets refléter ça je ne le savait pas ... Mais une question me vient: les aigles ne chassent jamais la nuit ? Si non voyaient t'ils tout de même des ultraviolets ? Afficher tout Si mes souvenirs du lycée sont bons, en dehors des ultra-violets, il y a le fait que les cônes permettent de percevoir les couleurs (le jour) et les bâtonnets le noir et blanc (la nuit). L'aigle ayant beaucoup de cônes et peu de bâtonnets, il voit très bien le jour, et mal la nuit.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Il me semble que cela ne concerne pas uniquement les aigles (qui est d'ailleurs un peu léger pour nommer quelle(s) espèce(s) est(sont) concernée(s), vu le nombre d'aigles différents qu'il existe). D'autres rapaces sont concernés, comme le faucon crécerelle ( source : mes souvenirs) Il est vrai que d'autres animaux peuvent également percevoir ces rayons UV,tels que les oiseaux,les poissons,les insectes,notamment les abeilles qui " s'oriente grâce au soleil ,même caché derrière les nuages en repérant un coin de ciel bleu et en se fiant au plan de polarisation de la lumière ultraviolette."
Certaines fleurs on même des "indicateurs de pollens" reflètés par les UV pour attirer les insectes vers le nectar.
Certains fruits et graines utilisent également ce procédé pour attirer les oiseaux.

Posté le

android

(2)

Répondre

Comme quoi la full hd existe depuis bien longtemps!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il est vrai que d'autres animaux peuvent également percevoir ces rayons UV,tels que les oiseaux,les poissons,les insectes,notamment les abeilles qui " s'oriente grâce au soleil ,même caché derrière les nuages en repérant un coin de ciel bleu et en se fiant au plan de polarisation de la lumière ultraviolette."
Certaines fleurs on même des "indicateurs de pollens" reflètés par les UV pour attirer les insectes vers le nectar.
Certains fruits et graines utilisent également ce procédé pour attirer les oiseaux.
Afficher tout
Merci pour ces précisions

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Les ulta-violets sont émis par la lumière du Soleil donc pas la nuit.
Pour la vision de nuit, il faudrait qu'il puisse capter les infra-rouges! Et ce n'est pas le cas!
Et la lumiere de la lune ?

a écrit : Merci mais quel est la cellule ou molécule dans leurs œil qui leur permet de voire de capter cet ultra violets? Ce sont les fameux "cônes", qu'il a en plus grande quantité que les humains.
C'est comme les chiens, au niveau de leur odorat qui est entre 10 000 et 20 000 fois plus développé que chez l'homme.
Les animaux ont des caractéristiques propres différentes des nôtres.
En même temps ils ne savent pas jouer au PMU!

a écrit : Et la lumiere de la lune ? Un jour, pardon, une nuit de pleine lune, peut-être mais dans ce cas, quand dort-il!

C'est la qu'on peut voir que nous humain, avons beaucoup à envier à la nature ... Odorat surdéveloppé, vision ultra précise et "puissante", ouïe incroyable... Ça me laisse rêveur ~~

(Heureux D'avoir de nouveau les anecdotes de Fancat.~~)

a écrit : L'aigle possède un globe oculaire très gros et possède plus de "cônes" et moins de "batonnets" que l'œil humain ce qui lui donne une vue 7 à 8 fois supérieure. Il possède aussi 2 "fovéas", l'homme n'en a qu'une. La "fovéa centrale" lui permet d'avoir un vision très pointue au centre et la "fovéa latérale" la possibilité de voir son environnement jusque sous ses pattes pour se situer dans l'espace. Sa perception des couleurs est aussi supérieure, allant jusqu'aux ultraviolets mais sa vision nocturne est très faible due à son gros œil qui assombrit l'image. Afficher tout Plus de cônes ne permettent pas une meilleure vision mais une vision avec un plus large panel de couleurs

a écrit : Et la lumiere de la lune ? Les ultraviolets, de même que la lumière visible, les infrarouges, les rayons X, les rayons gamma, les ondes radio sont des ondes électromagnétiques que l'on peut assimiler a un flux de photons.

La différence entre ces types d'ondes tient à leur longueur d'onde. De 400 a 800 nanomètres, c'est la lumière visible. Plus on descend, plus c'est puissant et dangereux. (Dans l'ordre : Gamma, X, UV, visible, Infrarouge, radio)

La soleil étant une étoile, il "dégage" en grande quantité ces ondes, dont la plupart sont absorbées par l'atmosphère (ce qui nous préserve d'être instantanément calcinés).

La "lumière de la lune" n'est qu'un "reflet" d'ondes électromagnétiques du spectre visible renvoyé par celle ci, ce qui nous permet de la voir, mais la quantité d'énergie n'est certainement pas suffisantes pour que des UV soient acheminés en quantité nécessaire jusqu'à nous pour traverser l'atmosphère et illuminer des crottes de rat.

(Cours de physique de terminale s)

Enfin, pour Philipe, en ce qui concerne l'absorption plutôt que le reflet, il faut savoir que dans le spectre visible, lorsqu'une espèce chimique absorbe une certaine radiation et donc une couleur, elle dégage en retour sa couleur complémentaire, (si un objet parait bleu c'est qu'il absorbe le jaune) et je le vois pas de raison pour laquelle ce ne serai pas le cas dans le cas de UV.

Donc une espèce qui absorbe des UV en dégage aussi, et vous avez tous les deux raison.

(Synthèse soustractive, 1ère s)

a écrit : Les ultraviolets, de même que la lumière visible, les infrarouges, les rayons X, les rayons gamma, les ondes radio sont des ondes électromagnétiques que l'on peut assimiler a un flux de photons.

La différence entre ces types d'ondes tient à leur longueur d'onde. De 400 a 800 nanomètres, c&#
039;est la lumière visible. Plus on descend, plus c'est puissant et dangereux. (Dans l'ordre : Gamma, X, UV, visible, Infrarouge, radio)

La soleil étant une étoile, il "dégage" en grande quantité ces ondes, dont la plupart sont absorbées par l'atmosphère (ce qui nous préserve d'être instantanément calcinés).

La "lumière de la lune" n'est qu'un "reflet" d'ondes électromagnétiques du spectre visible renvoyé par celle ci, ce qui nous permet de la voir, mais la quantité d'énergie n'est certainement pas suffisantes pour que des UV soient acheminés en quantité nécessaire jusqu'à nous pour traverser l'atmosphère et illuminer des crottes de rat.

(Cours de physique de terminale s)

Enfin, pour Philipe, en ce qui concerne l'absorption plutôt que le reflet, il faut savoir que dans le spectre visible, lorsqu'une espèce chimique absorbe une certaine radiation et donc une couleur, elle dégage en retour sa couleur complémentaire, (si un objet parait bleu c'est qu'il absorbe le jaune) et je le vois pas de raison pour laquelle ce ne serai pas le cas dans le cas de UV.

Donc une espèce qui absorbe des UV en dégage aussi, et vous avez tous les deux raison.

(Synthèse soustractive, 1ère s)
Afficher tout
Bien sur que c'est suffisant pour illuminer des crottes de rat mais peut être pas avec des UV :P

a écrit : Les ultraviolets, de même que la lumière visible, les infrarouges, les rayons X, les rayons gamma, les ondes radio sont des ondes électromagnétiques que l'on peut assimiler a un flux de photons.

La différence entre ces types d'ondes tient à leur longueur d'onde. De 400 a 800 nanomètres, c&#
039;est la lumière visible. Plus on descend, plus c'est puissant et dangereux. (Dans l'ordre : Gamma, X, UV, visible, Infrarouge, radio)

La soleil étant une étoile, il "dégage" en grande quantité ces ondes, dont la plupart sont absorbées par l'atmosphère (ce qui nous préserve d'être instantanément calcinés).

La "lumière de la lune" n'est qu'un "reflet" d'ondes électromagnétiques du spectre visible renvoyé par celle ci, ce qui nous permet de la voir, mais la quantité d'énergie n'est certainement pas suffisantes pour que des UV soient acheminés en quantité nécessaire jusqu'à nous pour traverser l'atmosphère et illuminer des crottes de rat.

(Cours de physique de terminale s)

Enfin, pour Philipe, en ce qui concerne l'absorption plutôt que le reflet, il faut savoir que dans le spectre visible, lorsqu'une espèce chimique absorbe une certaine radiation et donc une couleur, elle dégage en retour sa couleur complémentaire, (si un objet parait bleu c'est qu'il absorbe le jaune) et je le vois pas de raison pour laquelle ce ne serai pas le cas dans le cas de UV.

Donc une espèce qui absorbe des UV en dégage aussi, et vous avez tous les deux raison.

(Synthèse soustractive, 1ère s)
Afficher tout
Bonsoir !
Juste une petite précision pour une erreur qui est faite très très souvent : les rayonnements gamma et X ont sensiblement le même spectre. Donc les longueurs d'ondes (et les énergies) sont égales. La seule différence notable entre les 2 est mode d'émission. Le gamma émis par un noyau alors que le X est émis par les électrons tournants autour de ce noyau.

A+

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'aigle possède un globe oculaire très gros et possède plus de "cônes" et moins de "batonnets" que l'œil humain ce qui lui donne une vue 7 à 8 fois supérieure. Il possède aussi 2 "fovéas", l'homme n'en a qu'une. La "fovéa centrale" lui permet d'avoir un vision très pointue au centre et la "fovéa latérale" la possibilité de voir son environnement jusque sous ses pattes pour se situer dans l'espace. Sa perception des couleurs est aussi supérieure, allant jusqu'aux ultraviolets mais sa vision nocturne est très faible due à son gros œil qui assombrit l'image. Afficher tout Ça serait génial et tellement utile de pouvoir avoir une vue aussi bonne, moi qui suis de plus en plus myope...

a écrit : C'est assez connu, mais la performance de la vision des rapaces est vraiment impressionnante. Un faucon peut discerner un objet de 2 mm à une hauteur de 18 m et un aigle peut discerner un objet de 16 cm à 1500 m de hauteur, de même qu’un œil de rapace, véritable télescope, peut détecter un objet 3 à 8 fois plus éloigné que ne le fait l’œil humain (8 fois si l’objet est très brillant, 3 fois s’il se confond avec l’environnement).
D'autre part, leur cou étant doté d’une extrême mobilité, les rapaces peuvent effectuer une rotation de la tête de 270°, qui, associé aux fovéas, leur assure un champ de vision binoculaire quasiment unique dans le monde animal.

Source : dp.mariottini.free.fr/carnets/dubai/rapaces/vision-rapaces.htm
Afficher tout
Merci pour ces précisions mais ta source me semble bizarre par rapport aux visions des aigles et faucons. En effet l'ordre de grandeur est exactement le même pour les deux (environ 1cm pour 90m de haut)...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bonsoir !
Juste une petite précision pour une erreur qui est faite très très souvent : les rayonnements gamma et X ont sensiblement le même spectre. Donc les longueurs d'ondes (et les énergies) sont égales. La seule différence notable entre les 2 est mode d'émission. Le gamma émis par un noyau alors que
le X est émis par les électrons tournants autour de ce noyau.

A+
Afficher tout
Soyons encore plus précis : il y a bien un chevauchement des spectres des x et des gama, mais globalement les rayons gama sont plus énergétiques que les rayon x. Le spectre des rayons x s'étend de quelques électrons-volts à quelques Mev, celui des gama de quelques kev à des centaines de Gev.
Quand on compare ces spectres, dire que les gama ont une plus petite longueur d'onde que les rayons x, ce n'est peut être pas très précis, mais c'est globalement vrai.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est la qu'on peut voir que nous humain, avons beaucoup à envier à la nature ... Odorat surdéveloppé, vision ultra précise et "puissante", ouïe incroyable... Ça me laisse rêveur ~~

(Heureux D'avoir de nouveau les anecdotes de Fancat.~~)
Nous humains faisons partie de la nature.... Et je pense que si les autres espèces le pouvaient, elles nous envieraient notre cerveaux et nos pouces qui ont permis de créer tant de choses (bonnes ou mauvaises)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est assez connu, mais la performance de la vision des rapaces est vraiment impressionnante. Un faucon peut discerner un objet de 2 mm à une hauteur de 18 m et un aigle peut discerner un objet de 16 cm à 1500 m de hauteur, de même qu’un œil de rapace, véritable télescope, peut détecter un objet 3 à 8 fois plus éloigné que ne le fait l’œil humain (8 fois si l’objet est très brillant, 3 fois s’il se confond avec l’environnement).
D'autre part, leur cou étant doté d’une extrême mobilité, les rapaces peuvent effectuer une rotation de la tête de 270°, qui, associé aux fovéas, leur assure un champ de vision binoculaire quasiment unique dans le monde animal.

Source : dp.mariottini.free.fr/carnets/dubai/rapaces/vision-rapaces.htm
Afficher tout
Un objet de 2mm à 18m, et un autre de 16cm à 1500m c'est casiment identique au niveau des proportions. Autant dire que le faucon et l'aigle ont la même vue.

(2 / 18 = 0,11
160 / 1500 = 0,11)

a écrit : Un objet de 2mm à 18m, et un autre de 16cm à 1500m c'est casiment identique au niveau des proportions. Autant dire que le faucon et l'aigle ont la même vue.

(2 / 18 = 0,11
160 / 1500 = 0,11)
L'aigle peut donc certainement voir un objet de 2 mm à 18 m, mais est-ce que le faucon ( pèlerin ?) peut voir à 1500 m ?

Posté le

android

(1)

Répondre