Les geishas ne sont pas des prostituées

Proposé par
le
dans

Les geishas sont considérées à tort par les Occidentaux comme étant au Japon des "prostituées de luxe". Dans la culture japonaise, elles sont plutôt des artistes accomplies, respectées et cultivées qui jouissent d'un fort statut social. Elles sont formées pendant 7 ans à différents arts (danse, ikebana...), au port du kimono et à la cérémonie du thé.


Tous les commentaires (97)

a écrit : Donc tu kifes les films pour adultes où ils gardent leurs chaussettes non? Perso moi non :) Même pendant les parties fines, cela me fait frétiller le jean caby. Paraitrait que Dodo la saumure, amateur de geishas, aimait faire porter à ses petites femmes des peignoirs à fleurs et qu'elles se plongent la tête dans le plâtre pour satisfaire au goût d'un autre Dodo.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Même pendant les parties fines, cela me fait frétiller le jean caby. Paraitrait que Dodo la saumure, amateur de geishas, aimait faire porter à ses petites femmes des peignoirs à fleurs et qu'elles se plongent la tête dans le plâtre pour satisfaire au goût d'un autre Dodo. Penses-y bien si c'était du plâtre ;)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

je ne comprends pas pourquoi on met une espèce d'aura sur ces femmes, c'est des prostitués point barre!!! après, les 7 ans de formation, et ben je suis sure qu'un grand % de prostitués n'ont pas des qi de poules, c'est juste le plus vieux métier du monde, mais dans certaines cultures c'est tabou donc...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Les gais chats sont considérés à tort par les Occidentaux comme étant au Japon des "prostituées de luxe". Dans la culture japonaise, ils sont plutôt des plats très savoureux, respectées et cultivées qui jouissent d'un fort statut social. Ils sont formés pendant leurs 7 vies à différents arts (danse, ikebana...), au port du collier à clochette et à la cérémonie du lait. Afficher tout C'est 5 vies pour les chats non?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je pense que c'est hors sujet mais je tente. Est ce que le film "Mémoire d'une geisha" est réaliste?
ps: dans la source (wiki), il parle d'une anthropologue qui à aider réaliser le film, mais ca ne parle pas du réalisme
oui le film est realiste. il est tiré du livre, l'auteur a fait beaucoup de recherche. je te le conseille, il est tres beau et interressant.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

J'ai vu dans une émission que les geisha utilisaient de la fiante d'oiseau pour s'en enduire le visage et avoir le teint pâle comme on peut le voir dans leurs représentations.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : je ne comprends pas pourquoi on met une espèce d'aura sur ces femmes, c'est des prostitués point barre!!! après, les 7 ans de formation, et ben je suis sure qu'un grand % de prostitués n'ont pas des qi de poules, c'est juste le plus vieux métier du monde, mais dans certaines cultures c'est tabou donc... Tout a fait d'accord

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : J'ai vu dans une émission que les geisha utilisaient de la fiante d'oiseau pour s'en enduire le visage et avoir le teint pâle comme on peut le voir dans leurs représentations. Ca donne envie :-)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Ça fait partie des habits traditionnels, même les hommes en portent ;-) je crois que tu viens de casser son délire XD

Posté le

unknown

(1)

Répondre

pour differencier les geishas des prostituées de l'époque , il fallait se fier au noeud de leur kimono , ( appelé obi) s'il etait noué a l'avant c'etait une prostituée, s'il l'était a 'arrière c'etait une geisha , a savoir qu'au bout de 7 ans de formation, chaque geisha avait une specialité, que ce soit musique ou danse , je trouve ca fascinant ,

Posté le

unknown

(20)

Répondre

a écrit : Il ne faut pas oublier qu'au Japon, le rapport à la sexualité est totalement différent du notre. Les gaïchas tarifient une "compagnie" qui peut ou non déboucher sur un rapport sexuel, selon leur envie. Ce n est donc pas de la prostitution car le rapport sexuel est loin d'etre systématique. Mais pour certains occidentaux l'amalgame est facile, et est du à la méconnaissance de la culture nippone. Afficher tout remarque nippone ni mauvaise :)

Posté le

unknown

(17)

Répondre

a écrit : pour differencier les geishas des prostituées de l'époque , il fallait se fier au noeud de leur kimono , ( appelé obi) s'il etait noué a l'avant c'etait une prostituée, s'il l'était a 'arrière c'etait une geisha , a savoir qu'au bout de 7 ans de formation, chaque geisha avait une specialité, que ce soit musique ou danse , je trouve ca fascinant , Afficher tout Y avait-t-il une spécialité "directeur du FMI" ? Si oui, ça doit désormais être la crise avec tout le boulot qu'elles avaient...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : remarque nippone ni mauvaise :) Dédicace aux Inconnus les meilleurs humoriste (groupe) au monde :)

Posté le

unknown

(1)

Répondre

À ce sujet, je conseille pour ceux qui ne l'aurait pas encore vu, "mémoire d'une geisha", film extraordinaire et d'une beauté rare.

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Histoire de le repeter quoi !!

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Question bête, les boules de geisha y à t il un rapport concret ??? n est ce pas pour cela que les gens font l amalgame ?? Lorsqu'au moment du rapport sexuel le client decouvre que la geisha est en fait un travelo, on parles des boules de geisha.

Posté le

unknown

(19)

Répondre

JMCMB , j'avais comme référence le film "fast and furious Tokyo drift " dans lequel l'actrice qui y joue est considéré comme gaisha , mais alors dans le film gaisha veut dire "étranger" . C'est le film qui est inculte ou sinon ça pourrait être une autre définitions ?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : JMCMB , j'avais comme référence le film "fast and furious Tokyo drift " dans lequel l'actrice qui y joue est considéré comme gaisha , mais alors dans le film gaisha veut dire "étranger" . C'est le film qui est inculte ou sinon ça pourrait être une autre définitions ? C'est pas Geisha, mais Gaijin qui veut dire 'étranger' dans le film.

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Les geishas gardaient de petits "chapelet de boules" (charmant non ? Je ne sais comment décrire ça ^^) à l'intérieur de leur vagin afin d'être toujours lubrifiée et de ce fait prête à recevoir un homme ... Voilà pourquoi de nos jours ces charmants petits sextoys s'appellent boules de geishas. Ce qui confirme du coup qu'elles ne passaient pas la soirée à jouer au mahjong avec les hommes qui les employaient.

Posté le

unknown

(4)

Répondre