L'hagioscope pour voir la messe sans être vu

Proposé par
le

Un hagioscope, ou "trou à lépreux" désigne une ouverture particulière sur la façade d'une église, donnant sur le chœur et orienté de façon à ce que personne ne le remarque de l'intérieur. Ils avaient pour fonction de permettre à la population recluse d'assister à la messe (lépreux, ermites, malades).


Commentaires préférés (3)

On pourrait penser : "c'est formidable de la part du Clergé de penser aux lépreux qui peuvent ainsi assister à l'office"... Mais pas du tout ! :) Ca c'est appellé "trous aux lépreux" parce que précisément ils ont été fermés au XVIème siècle lors des grandes épidémies de lèpre.
En fait, les sources nous apprennent que c'était plutôt voué à l'origine aux ermites, voir aux Seigneurs de l'époque qui ne voulaient pas se mélanger au "bas peuple" à l'époque. Les très "grands", les plus riches, avaient, eux, leurs chapelles privées, faut pas déconner non plus :) Ces chapelles privées qui jouxtaient souvent les églises (pour ceux qui n'avaient pas de chapelles dans les châteaux) ont été, pour la plupart, démolies à la révolution.

a écrit : Aujourd'hui a cause de l'épidémie, il est carrément interdit de se rendre aux offices, même l'eau bénite a été enlevé des bénitiers et plus moyen de se réunir pour faire une procession, les temps changent.
Bientôt il y aura des prêtres femmes ou transgenre, va savoir...
En effet l'Eglise n'organise plus de procès en sorcellerie où on brûle l'accusée à la fin, et on ne brûle plus des chats à la Saint Jean sur ordre du Pape, parce qu'ils sont l'incarnation du Diable. On avait plus souvent l'occasion de détruire le mal par le feu dans le temps, c'était chouette ! Maintenant on ne brûle plus que des cierges dans les églises, c'est vrai que les temps changent.

Posté le

android

(142)

Répondre

a écrit : Aujourd'hui a cause de l'épidémie, il est carrément interdit de se rendre aux offices, même l'eau bénite a été enlevé des bénitiers et plus moyen de se réunir pour faire une procession, les temps changent.
Bientôt il y aura des prêtres femmes ou transgenre, va savoir...
Aujourd’hui à cause de l’épidémie y’a des imbéciles qui ont le temps de lâcher des commentaires d’une bêtise abyssale


Tous les commentaires (17)

On pourrait penser : "c'est formidable de la part du Clergé de penser aux lépreux qui peuvent ainsi assister à l'office"... Mais pas du tout ! :) Ca c'est appellé "trous aux lépreux" parce que précisément ils ont été fermés au XVIème siècle lors des grandes épidémies de lèpre.
En fait, les sources nous apprennent que c'était plutôt voué à l'origine aux ermites, voir aux Seigneurs de l'époque qui ne voulaient pas se mélanger au "bas peuple" à l'époque. Les très "grands", les plus riches, avaient, eux, leurs chapelles privées, faut pas déconner non plus :) Ces chapelles privées qui jouxtaient souvent les églises (pour ceux qui n'avaient pas de chapelles dans les châteaux) ont été, pour la plupart, démolies à la révolution.

Aujourd'hui a cause de l'épidémie, il est carrément interdit de se rendre aux offices, même l'eau bénite a été enlevé des bénitiers et plus moyen de se réunir pour faire une procession, les temps changent.
Bientôt il y aura des prêtres femmes ou transgenre, va savoir...

a écrit : Aujourd'hui a cause de l'épidémie, il est carrément interdit de se rendre aux offices, même l'eau bénite a été enlevé des bénitiers et plus moyen de se réunir pour faire une procession, les temps changent.
Bientôt il y aura des prêtres femmes ou transgenre, va savoir...
En effet l'Eglise n'organise plus de procès en sorcellerie où on brûle l'accusée à la fin, et on ne brûle plus des chats à la Saint Jean sur ordre du Pape, parce qu'ils sont l'incarnation du Diable. On avait plus souvent l'occasion de détruire le mal par le feu dans le temps, c'était chouette ! Maintenant on ne brûle plus que des cierges dans les églises, c'est vrai que les temps changent.

Posté le

android

(142)

Répondre

a écrit : En effet l'Eglise n'organise plus de procès en sorcellerie où on brûle l'accusée à la fin, et on ne brûle plus des chats à la Saint Jean sur ordre du Pape, parce qu'ils sont l'incarnation du Diable. On avait plus souvent l'occasion de détruire le mal par le feu dans le temps, c'était chouette ! Maintenant on ne brûle plus que des cierges dans les églises, c'est vrai que les temps changent. Afficher tout Ok c'est pas l'église, mais on brule toujours des sorcières:
www.slate.fr/story/109187/papouasie-sorcieres
www.nouvelobs.com/monde/20080521.OBS4959/huit-sorcieres-brulees-vives-au-kenya.html
madame.lefigaro.fr/societe/ces-pays-qui-chassent-toujours-les-sorcieres-280515-96758
Et pour le fun:
www.goodplanet.info/2011/06/14/un-singe-soupconne-de-sorcellerie-brule-vif-en-afrique-de-sud/

a écrit : On pourrait penser : "c'est formidable de la part du Clergé de penser aux lépreux qui peuvent ainsi assister à l'office"... Mais pas du tout ! :) Ca c'est appellé "trous aux lépreux" parce que précisément ils ont été fermés au XVIème siècle lors des grandes épidémies de lèpre.
E
n fait, les sources nous apprennent que c'était plutôt voué à l'origine aux ermites, voir aux Seigneurs de l'époque qui ne voulaient pas se mélanger au "bas peuple" à l'époque. Les très "grands", les plus riches, avaient, eux, leurs chapelles privées, faut pas déconner non plus :) Ces chapelles privées qui jouxtaient souvent les églises (pour ceux qui n'avaient pas de chapelles dans les châteaux) ont été, pour la plupart, démolies à la révolution. Afficher tout
Les sources disent le contraire...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Aujourd'hui a cause de l'épidémie, il est carrément interdit de se rendre aux offices, même l'eau bénite a été enlevé des bénitiers et plus moyen de se réunir pour faire une procession, les temps changent.
Bientôt il y aura des prêtres femmes ou transgenre, va savoir...
Aujourd’hui à cause de l’épidémie y’a des imbéciles qui ont le temps de lâcher des commentaires d’une bêtise abyssale

a écrit : Aujourd’hui à cause de l’épidémie y’a des imbéciles qui ont le temps de lâcher des commentaires d’une bêtise abyssale Bravo, du mépris ostensible et des insultes au septième commentaire de l'anecdote ! Beau score, mais avec persévérance, il y a sûrement moyen de faire mieux !

Posté le

android

(1)

Répondre

Il y'a quelque année j'ai rencontré un client, tout près de Dives sur mer dans le Calvados qui habitais au fond d'un petit chemin, à l'orée d'un sous bois. Et dedans on pouvait y retrouvé les vestiges (un bout de mur en pierre et quelques fondations) d'une petite chapelle. Et il m'expliquait qu'elle avait été construite pour que les lépreux n'aient plus à aller à l'église du village, et qu'ils restent dans leurs zones de quarantaine. D'où certain chemins où lieux dit, et même des quartiers de grandes villes nommé '' la maladrerie''. Et il me semble que sur un côté de l'église de Dives sur mer, on peut retrouver ces orifices destiné à suivre les messes de l'extérieur. Je dis bien il me semble.
Le mec expliquait tout ça bien mieux que moi, et ça fait quelques années, donc je met quelques réserves sur ce que j'avance. Il aurais mérité son anecdote mais c'est chose faite aujourd'hui.

Posté le

android

(12)

Répondre

Dieu est Amour, aime ton prochain, sois un bon chrétien, blablabla...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Aujourd'hui a cause de l'épidémie, il est carrément interdit de se rendre aux offices, même l'eau bénite a été enlevé des bénitiers et plus moyen de se réunir pour faire une procession, les temps changent.
Bientôt il y aura des prêtres femmes ou transgenre, va savoir...
Mais encore heureux qu’on stoppe les procession religieuses (musulmans ou chrétien) l’épidémie s’est propagé énormément dans le Grand Est à cause d’un prêtre contaminé qui a donné l’hostie aux fidèles

a écrit : Aujourd'hui a cause de l'épidémie, il est carrément interdit de se rendre aux offices, même l'eau bénite a été enlevé des bénitiers et plus moyen de se réunir pour faire une procession, les temps changent.
Bientôt il y aura des prêtres femmes ou transgenre, va savoir...
Visiblement les temps changent moins vite pour certains!

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Aujourd’hui à cause de l’épidémie y’a des imbéciles qui ont le temps de lâcher des commentaires d’une bêtise abyssale Merci pour ce fou rire :')

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En effet l'Eglise n'organise plus de procès en sorcellerie où on brûle l'accusée à la fin, et on ne brûle plus des chats à la Saint Jean sur ordre du Pape, parce qu'ils sont l'incarnation du Diable. On avait plus souvent l'occasion de détruire le mal par le feu dans le temps, c'était chouette ! Maintenant on ne brûle plus que des cierges dans les églises, c'est vrai que les temps changent. Afficher tout Vous devriez peut-être vous renseigner sérieusement sur la question de l'Inquisition, ses conséquences ayant été largement exagérées par propagande idéologique par la suite.

Posté le

android

(0)

Répondre

Certains bâtiments anciens possédant des voûtes elliptiques ont permis aux lépreux d'avoir l'opportunité de se confesser sans être en contact avec le religieux.
En effet les sons émis près d'un foyer se concentrent d'eux-mêmes au foyer opposé .
Ce principe existe également grâce aux murs à chuchotement.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : En effet l'Eglise n'organise plus de procès en sorcellerie où on brûle l'accusée à la fin, et on ne brûle plus des chats à la Saint Jean sur ordre du Pape, parce qu'ils sont l'incarnation du Diable. On avait plus souvent l'occasion de détruire le mal par le feu dans le temps, c'était chouette ! Maintenant on ne brûle plus que des cierges dans les églises, c'est vrai que les temps changent. Afficher tout Ou on brûle des églises.... :/ ( Pas spécialement ND , pas de guerre de commentaires svp :)

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est bien les hagioscopes pourront resservir avec le covid 19
^^