La syphilis a été inoculée au Guatemala pour des études

Proposé par
le

Afin de mener une étude sur les effets de la pénicilline, environ 700 Guatémaltèques se virent inoculer la syphilis dans les années 40 à leur insu par des scientifiques américains. Les chercheurs sélectionnèrent comme cobayes des personnes vulnérables, tels que des malades mentaux. L'étude, qui ne fut jamais publiée, n'apporta aucun résultat significatif. En 2010, Washington présenta des excuses officielles.

À l'origine de ce scandale, une étude financée par les autorités américaines entre 1946 et 1948 sur les effets de la pénicilline, découverte en 1928. Les scientifiques se demandaient alors si l'antibiotique pouvait non seulement guérir la syphilis, mais aussi prévenir la maladie. Comme la législation américaine n'autorisait pas à mener de telles expériences sur l'homme, le directeur de cette étude, le médecin John Cutler, la mit en place au Guatemala.


Commentaires préférés (3)

Les amerloques, les premiers a faire la leçon à tout le monde, mais jamais les derniers impliqués dans des scandales.

J'aime bien, je cite : " Comme la législation américaine n'autorisait pas à mener de telles expériences sur l'homme....." C'est connu que les Guatemaltèques ne sont pas des êtres humains...
Absolument lamentable.

Posté le

android

(93)

Répondre

Bon je vois que ça part en critique de USA, avec lesquelles je suis en grande partie d'accord.
M'enfin il faudrait pas oublier que la France aussi est à, l'OTAN, à l'ONU, et dans toutes sortes de choses sensées lutter pour la paix et défendre le monde des villains méchants. Cela, en parallèle d'essai nucléaire dans les îles du Pacifique, d'un rôle plutôt ambiguë au Rwanda, et bien d'autres encore.

Simplement, ne confondez pas un gouvernement et ses citoyens. Une bonne partie (pas toutes) des choses dont on parle ici ont étées faites sans avoir consulté la population.

Posté le

android

(79)

Répondre


Tous les commentaires (67)

Les amerloques, les premiers a faire la leçon à tout le monde, mais jamais les derniers impliqués dans des scandales.

Bravo....
A Hollywood, ils sauvent le monde, et dans la réalité, ils le détruisent...
Des donneurs de leçons pitoyables.

Posté le

android

(0)

Répondre

J'aime bien, je cite : " Comme la législation américaine n'autorisait pas à mener de telles expériences sur l'homme....." C'est connu que les Guatemaltèques ne sont pas des êtres humains...
Absolument lamentable.

Posté le

android

(93)

Répondre

Tiens, il me semblait qu’on avait défini un nouveau concept pour ce genre de chose. Je crois que ça s’appelle : « Un crime contre l’humanité ». Et en plus, je crois même qu’on a inventé un organisme pour juger cela. Je crois que ça s’appelle « La Cour pénale internationale ». C’était même une idée des USA après la seconde guerre mondiale.

Ah mince, il y a un problème. Les USA n’ont pas ratifié le Statut de Rome et ne reconnaissent pas l’autorité de la CPI alors que c’est leur idée. Ils sont vraiment malins les Amerloques. Puis comme la compétence de la Cour n’est pas rétroactive, elle ne traite que les crimes commis à compter de la date du statut.

En plus, les dates de l'étude coïncident presque avec les sessions du Tribunal de Nuremberg. Ils sont vraiment trop forts.

a écrit : Les amerloques, les premiers a faire la leçon à tout le monde, mais jamais les derniers impliqués dans des scandales. "Oui, parce que nous les americains nous sommes la pour sauver des vies tout ça"

Posté le

android

(1)

Répondre

Qu'est ce que c'est que toutes ces généralités ?
Oui, c'est un crime horrible, mais les allemands ou les japonais n'ont pas fait mieux à l'époque, et rien ne nous dit que les français avaient le cul plus propre...

a écrit : J'aime bien, je cite : " Comme la législation américaine n'autorisait pas à mener de telles expériences sur l'homme....." C'est connu que les Guatemaltèques ne sont pas des êtres humains...
Absolument lamentable.
Je pense que ce qu'à voulu dire l'anecdote c'est que la législation guatémaltèque, elle, n'interdisait pas cela... Je "pense" ; je n'en sais rien :) que nous dit le rédacteur ?

Ça me fait penser à quand j'étais ado, dans le RER avec un ami, des jeunes qui entrent et lui volent son portable avant de lui cracher dessus. Ils étaient en groupe, avec les plus âgés qui volaient (genre 15-20 ans) et des petits de 8-10 ans même pas qui faisaient le guet. Ils se barrent à la station suivante et avant de partir, les petits se retournent vers nous (après le départ des grands) et nous disent "on est désolés". J'ai depuis cette phrase dans la tête, des coupables malgré eux, qui s'excusent... Les descendants des américains s'excusent, c'est bien mignon mais, quelques mots, est-ce suffisant face au préjudice vécu par les personnes ?

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser à quand j'étais ado, dans le RER avec un ami, des jeunes qui entrent et lui volent son portable avant de lui cracher dessus. Ils étaient en groupe, avec les plus âgés qui volaient (genre 15-20 ans) et des petits de 8-10 ans même pas qui faisaient le guet. Ils se barrent à la station suivante et avant de partir, les petits se retournent vers nous (après le départ des grands) et nous disent "on est désolés". J'ai depuis cette phrase dans la tête, des coupables malgré eux, qui s'excusent... Les descendants des américains s'excusent, c'est bien mignon mais, quelques mots, est-ce suffisant face au préjudice vécu par les personnes ? Afficher tout Donc toi, si ton arrière grand père a tué quelqu'un, qu'on découvre la chose, tu fais quoi ?

a écrit : Donc toi, si ton arrière grand père a tué quelqu'un, qu'on découvre la chose, tu fais quoi ? Godwin point in 3..2..1...

a écrit : Qu'est ce que c'est que toutes ces généralités ?
Oui, c'est un crime horrible, mais les allemands ou les japonais n'ont pas fait mieux à l'époque, et rien ne nous dit que les français avaient le cul plus propre...
C'est sur que la justice serait bien plus facile à mettre en place si les crimes des uns annulaient la gravité des crimes des autres.

Joli sophisme de double faute...

Le crime est horrible...mais peut on rejeter la faute sur cette génération d'américains ?

Bonjour @ivralgerie.

Je suppose que ton anecdote est motivée par le coup de gueule de plusieurs footballeurs d'origine Africaine (Eto'o, Drogba, Demba Ba, entre autres), s'opposant à que ce (ton) continent soit un lieu d'essais clinique pour de potentiels vaccins contre le Covid-19.

Le cas Guatémaltèque me rappelle fortement le film "the constant gardener" ( la constance du jardinier), sorti en 2005, et qui abordait justement ce sujet: des populations de pays dits " du Tiers-monde", servant de cobayes pour des essais de vaccins ( ici, le Sida), ...pas forcément destinés à la vaccination des populations locales, mais à ceux de pays dits Développés.

Certains parlerons de Néo-colonialisme, d'autres de Pharmacie-business, etc...

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : Qu'est ce que c'est que toutes ces généralités ?
Oui, c'est un crime horrible, mais les allemands ou les japonais n'ont pas fait mieux à l'époque, et rien ne nous dit que les français avaient le cul plus propre...
Des généralités, c'est vrai.
Pour autant nos "amis" US sont un peu spécialistes des coups tordus et autres ingérences. Souvent avec des arguments bidons justifiant le chaos semé ensuite ( Au même Guatemala en 1954 renversement du gouvernement en place, en 1960 bombardement. Et il y en a pléthore en violation de la charte des Nations unies et des lois internationales : En Iran : la CIA organise un coup d'État pour renverser le premier ministre Mohammad Mossadegh, le célèbre débarquement de la baie des cochons à Cuba, au Chili avec le coup d'Etat de Pinochet si ce n'est accompagné du moins très encouragé, la guerre du Vietnam, au Brésil, avec le renversement de João Goulart par la junte militaire (très soutenue par les ricains) qui instaure ensuite une dictature, en Libye et encore plus connu en Irak, en Haïti et très récemment encore l'attentat de l'aéroport de Bagdad.
C'est encore plus tentant de faire des généralités actuellement avec un président tordu qui ne s’embarrasse guère des règles de diplomatie, de respect des droits de l'Homme ....et prêt à s'allier avec l'éternel ennemi russe pour gagner des élections. Ils fait bien tout pour que le reste du monde le déteste lui et son pays.
Pour aller dans votre sens il est vrai qu'il se passe certainement des choses pas très sympas (et qu'il s'en est beaucoup passé dans l'histoire) avec d'autres gouvernements (Corée du Nord, Russie, Chine, Turquie, Israël, Arabie Saoudite ..... et qu'il s'en est passé des vraiment pas belles rien qu'avec les français pendant les guerres (2nde guerre mondiale, Indonésie, Algérie).

a écrit : Bonjour @ivralgerie.

Je suppose que ton anecdote est motivée par le coup de gueule de plusieurs footballeurs d'origine Africaine (Eto'o, Drogba, Demba Ba, entre autres), s'opposant à que ce (ton) continent soit un lieu d'essais clinique pour de potentiels vaccins contre le Covid-19.<
br />
Le cas Guatémaltèque me rappelle fortement le film "the constant gardener" ( la constance du jardinier), sorti en 2005, et qui abordait justement ce sujet: des populations de pays dits " du Tiers-monde", servant de cobayes pour des essais de vaccins ( ici, le Sida), ...pas forcément destinés à la vaccination des populations locales, mais à ceux de pays dits Développés.

Certains parlerons de Néo-colonialisme, d'autres de Pharmacie-business, etc...
Afficher tout
Bonjour Époxy, l'anecdote a été proposée le 4 mars, je ne sais pas si ça coïncide avec le scandale mais aucune relation avec Drogba & cie :)

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Je pense que ce qu'à voulu dire l'anecdote c'est que la législation guatémaltèque, elle, n'interdisait pas cela... Je "pense" ; je n'en sais rien :) que nous dit le rédacteur ? Comme la législation américaine interdisait ces expériences sur l'homme (on ne faisait ces expériences que sur les animaux et l'interdiction concernait le sol américain) donc les Américains ont fait ces tests sur les guatémaltèques. Est-ce que les américains considéraient les guatémaltèques comme des sous-hommes ? posez-leur la question :)

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Les amerloques, les premiers a faire la leçon à tout le monde, mais jamais les derniers impliqués dans des scandales. Bah ouais mais ils se sont excusés alors ça va... ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

Bon je vois que ça part en critique de USA, avec lesquelles je suis en grande partie d'accord.
M'enfin il faudrait pas oublier que la France aussi est à, l'OTAN, à l'ONU, et dans toutes sortes de choses sensées lutter pour la paix et défendre le monde des villains méchants. Cela, en parallèle d'essai nucléaire dans les îles du Pacifique, d'un rôle plutôt ambiguë au Rwanda, et bien d'autres encore.

Simplement, ne confondez pas un gouvernement et ses citoyens. Une bonne partie (pas toutes) des choses dont on parle ici ont étées faites sans avoir consulté la population.

Posté le

android

(79)

Répondre

a écrit : Des généralités, c'est vrai.
Pour autant nos "amis" US sont un peu spécialistes des coups tordus et autres ingérences. Souvent avec des arguments bidons justifiant le chaos semé ensuite ( Au même Guatemala en 1954 renversement du gouvernement en place, en 1960 bombardement. Et il y en a pléthore
en violation de la charte des Nations unies et des lois internationales : En Iran : la CIA organise un coup d'État pour renverser le premier ministre Mohammad Mossadegh, le célèbre débarquement de la baie des cochons à Cuba, au Chili avec le coup d'Etat de Pinochet si ce n'est accompagné du moins très encouragé, la guerre du Vietnam, au Brésil, avec le renversement de João Goulart par la junte militaire (très soutenue par les ricains) qui instaure ensuite une dictature, en Libye et encore plus connu en Irak, en Haïti et très récemment encore l'attentat de l'aéroport de Bagdad.
C'est encore plus tentant de faire des généralités actuellement avec un président tordu qui ne s’embarrasse guère des règles de diplomatie, de respect des droits de l'Homme ....et prêt à s'allier avec l'éternel ennemi russe pour gagner des élections. Ils fait bien tout pour que le reste du monde le déteste lui et son pays.
Pour aller dans votre sens il est vrai qu'il se passe certainement des choses pas très sympas (et qu'il s'en est beaucoup passé dans l'histoire) avec d'autres gouvernements (Corée du Nord, Russie, Chine, Turquie, Israël, Arabie Saoudite ..... et qu'il s'en est passé des vraiment pas belles rien qu'avec les français pendant les guerres (2nde guerre mondiale, Indonésie, Algérie).
Afficher tout
Nos amis d'outre-Atlantique sont spécialistes du procédé consistant à aller faire chez les autres ce que leur propre législation leur interdit de faire chez eux. C'est pour cela d'ailleurs qu'ils ont installé leur principal camp de terroristes à Guantanamo, sur le sol cubain, ce qui leur permet de garder à l'ombre pendant des années des suspects en attente de jugement, en violation totale de l'habeas corpus, qui est pourtant l'un des piliers du droit pénal anglo-saxon.
On peut aussi citer la procédure dite de rendition, autorisée par la Maison-blanche et dont l'emploi a été reconnu officiellement par Bush et Obama, qui consiste pour la CIA à emmener un suspect en voyage d'agrément pour l'interroger de façon plutôt musclée soit sur un navire ou dans un avion à sa sortie du territoire US, ou bien dans un édifice situé dans un pays allié. Ces black sites ne sont pas nécessairement situés dans des pays violant allègrement les droits de l'homme et il y en a même eu dans des Etats membres de l'UE...

Posté le

android

(13)

Répondre