Un bombardier américain a lâché une bombe nucléaire sur Albuquerque

Proposé par
le
dans

Le 22 mai 1957, un bombardier B-36 américain a accidentellement lâché une bombe nucléaire à hydrogène de 10 mégatonnes sur la ville d’Albuquerque au Nouveau-Mexique. N’étant pas armée, seuls les explosifs d’amorce détonèrent ce qui fut heureusement insuffisant pour déclencher la charge nucléaire.


Commentaires préférés (3)

fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27accidents_nucl%C3%A9aires
Voici un lien vers la page wikipedia recensant ce genre d'accident. (Onglet accident militaire)
On se rend compte qu'au début de son développement, la dissuasion nucléaire était particulièrement dangereuse du fait de devoir avoir en permanence des avions chargés en bombes. Combiné au fait que les avions directement après la seconde guerre mondiale ne sont pas les plus fiables.

Posté le

android

(78)

Répondre

Fort heureusement, l'incident n'a fais aucune victime !

Posté le

android

(77)

Répondre

Pour ceux qui se demandent pourquoi il y avait des charges fissiles à l'intérieur alors que la bombe était considérée comme désarmée, il faut comprendre comment se déroule l'explosion : une "petite" charge d'explosifs est détonnée avec une parfaite précision tout autour de la charge fissile ronde, ce qui la comprime et lui fait atteindre sa masse critique (atomes brisés).
Si les explosifs ne sont pas parfaitement disposés, la charge d'uranium ou de plutonium est juste pulvérisée et réduite en miettes comme un simple cailloux le serait. Une des sécurités mises en place est d'empêcher la perfection de l'explosion.


Tous les commentaires (25)

fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27accidents_nucl%C3%A9aires
Voici un lien vers la page wikipedia recensant ce genre d'accident. (Onglet accident militaire)
On se rend compte qu'au début de son développement, la dissuasion nucléaire était particulièrement dangereuse du fait de devoir avoir en permanence des avions chargés en bombes. Combiné au fait que les avions directement après la seconde guerre mondiale ne sont pas les plus fiables.

Posté le

android

(78)

Répondre

Fort heureusement, l'incident n'a fais aucune victime !

Posté le

android

(77)

Répondre

a écrit : Fort heureusement, l'incident n'a fais aucune victime ! Si apparemment un homme était agrippé à la bombe et a fait mine de faire du rodéo en tombant avec

Pour ceux qui se demandent pourquoi il y avait des charges fissiles à l'intérieur alors que la bombe était considérée comme désarmée, il faut comprendre comment se déroule l'explosion : une "petite" charge d'explosifs est détonnée avec une parfaite précision tout autour de la charge fissile ronde, ce qui la comprime et lui fait atteindre sa masse critique (atomes brisés).
Si les explosifs ne sont pas parfaitement disposés, la charge d'uranium ou de plutonium est juste pulvérisée et réduite en miettes comme un simple cailloux le serait. Une des sécurités mises en place est d'empêcher la perfection de l'explosion.

a écrit : Fort heureusement, l'incident n'a fais aucune victime ! Vous ne seriez pas en train de couvrir quelqu'un ?

Posté le

android

(14)

Répondre

Comment c'est possible de lâche une bombe nucléaire par accident? Il ne suffit pas d'appuyé sur un bouton et de dire "-Oups! J'ai glissé chef!"?

Mon dieu! On n'aurait jamais connu Heisenberg et sa Blue Magic si elle avait explosé!

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Vous ne seriez pas en train de couvrir quelqu'un ? « J’ai pas dit camarades...euh, j’ai dit Caravanes...laissez moi tranquille vous êtes des monstres »

We'll meet again,
Don't know where, don't know when,
But I'm sure we'll meet again
Some sunny day...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comment c'est possible de lâche une bombe nucléaire par accident? Il ne suffit pas d'appuyé sur un bouton et de dire "-Oups! J'ai glissé chef!"? Ah oui , sujet à méditer

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : We'll meet again,
Don't know where, don't know when,
But I'm sure we'll meet again
Some sunny day...
Why do u think that ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Fort heureusement, l'incident n'a fais aucune victime ! C’est pas faux

a écrit : Fort heureusement, l'incident n'a fais aucune victime ! Bohort, une pédale ?

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Pour ceux qui se demandent pourquoi il y avait des charges fissiles à l'intérieur alors que la bombe était considérée comme désarmée, il faut comprendre comment se déroule l'explosion : une "petite" charge d'explosifs est détonnée avec une parfaite précision tout autour de la charge fissile ronde, ce qui la comprime et lui fait atteindre sa masse critique (atomes brisés).
Si les explosifs ne sont pas parfaitement disposés, la charge d'uranium ou de plutonium est juste pulvérisée et réduite en miettes comme un simple cailloux le serait. Une des sécurités mises en place est d'empêcher la perfection de l'explosion.
Afficher tout
Pardon pour ma question peut-être bête, mais c'est quoi une explosion parfaite ? Merci

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27accidents_nucl%C3%A9aires
Voici un lien vers la page wikipedia recensant ce genre d'accident. (Onglet accident militaire)
On se rend compte qu'au début de son développement, la dissuasion nucléaire était particulièrement dangereuse du fait de devoir avoir
en permanence des avions chargés en bombes. Combiné au fait que les avions directement après la seconde guerre mondiale ne sont pas les plus fiables. Afficher tout
Merci pour le lien. Il est inquiétant de constater que certaines bombes nucléaires encore actives sont au fond de l'atlantique ou sous terre... Quant au Nouveau Mexique, il a réellement été irradié 4 ans plus tard par une souterraine.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pour ceux qui se demandent pourquoi il y avait des charges fissiles à l'intérieur alors que la bombe était considérée comme désarmée, il faut comprendre comment se déroule l'explosion : une "petite" charge d'explosifs est détonnée avec une parfaite précision tout autour de la charge fissile ronde, ce qui la comprime et lui fait atteindre sa masse critique (atomes brisés).
Si les explosifs ne sont pas parfaitement disposés, la charge d'uranium ou de plutonium est juste pulvérisée et réduite en miettes comme un simple cailloux le serait. Une des sécurités mises en place est d'empêcher la perfection de l'explosion.
Afficher tout
Tu expliques le fonctionnement d’une bombe à fission nucléaire alors que l’anecdote parle d’une bombe à hydrogène (fusion nucléaire).

a écrit : Pardon pour ma question peut-être bête, mais c'est quoi une explosion parfaite ? Merci Pour l'exemple, prenez une structure faite comme l'enveloppe extérieure d'un ballon de foot, constituée de 32 pièces avec en son centre une sphère, le noyau (du plutonium par ex.). Ces pièces sont l'endroit où sont placés les explosifs (C4 par ex.) , donc un total de 32 charges. Le but d'une explosion parfaite est de faire explosé ces 32 charges exactement au même moment afin que la pression générée compresse le noyau de manière uniforme. Une microseconde voir une nanoseconde de décalage entre les explosions crée une différence de pression, donc une explosion non parfaite.

a écrit : Tu expliques le fonctionnement d’une bombe à fission nucléaire alors que l’anecdote parle d’une bombe à hydrogène (fusion nucléaire). C'est vrai, mais les bombes H sont "allumées" via une explosion A pour "enflammer" l'hydrogène, la bombe à fission, qui ne sert que de détonateur, reste une bombe A classique, donc...

a écrit : C'est vrai, mais les bombes H sont "allumées" via une explosion A pour "enflammer" l'hydrogène, la bombe à fission, qui ne sert que de détonateur, reste une bombe A classique, donc... NoobOne et Nicontrarié, merci les gars