L'effet Westermarck existe-t-il ?

Proposé par
le

L'effet Westermarck est une théorie selon laquelle il existerait un mécanisme biologique inné chez l'humain permettant d'éviter l'inceste. Instinctivement, les enfants ne seraient pas attirés par les membres de leur famille afin de diversifier leur patrimoine génétique et éviter la consanguinité. Décrit par l'anthropologue Edward Westermarck, cet effet aurait été prouvé par plusieurs études de sociobiologie.

Cette inhibition de copulation aurait également été observée chez plusieurs espèces de singes.


Tous les commentaires (84)

a écrit : Si on parle au conditionnel, c'est une hypothèse, pas une théorie. De plus, que signifie "aurait été prouvé par plusieurs études" ? En Science, soit l'expérience est réplicable avec des résultats similaires et l'hypothèse est confirmée (ou infirmée selon les cas) soit les résultats sont trop fluctuants et ce n'est pas prouvé. La notion de "peut-être prouvé mais on sait pas trop" n'a pas de sens. Afficher tout Pourtant La Théorie de l’évolution, est bien le contraire de votre logique lol.... elle est pas prouvée, nombreuse sont des exemples qui vont même dans un sens à chercher une autre théorie... pourtant présent comme la seule vérité intangible.... Tout comme la théorie de la relative.... est un modèle... un modèle qui pour arranger les calcules oublie intentionnellement certaines lois physiques.... et quand même donne des résultats belle et bien prouvé par la réalité, à savoir les trou noirs

a écrit : Les Lannister désapprouvent ce savoir ! Les Targariens aussi...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est sur, que il faut etre ds le coin pour surprendre une relation homosexuelle chez un animal et constaté qu'ils ont un orgasme et qu' ils simulent pas bien sur MDR
les relations """" homo """" chez les animaux existent ! C'est pas une légende !
Et bien moi je trouve ça chouette que ça existe. Par contre j'en doute, aussi si tu as des sources où l'on voit des relations animales homosexuelles (et pas simplement des tendances ou des comportements pouvant être interprétés comme).. J'y jetterai un oeil!

a écrit : Les Lannister désapprouvent ce savoir ! Les Targaryen pratiquent ce genre de rapports depuis des centaines d'années.

Mais, père castor, qu'est-ce que c'est la sociobiologie ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je trouve ça curieux qu'il puisse y avoir un tel mecanisme dans le corps humain pour éviter l'inceste mais pas de mécanisme pour éviter l'attirance de deux personnes de même sexe. Peut être parce que la frontière entre les sexes n'est pas aussi tranchée. Peut être qu'un jour, l'évolution, pour répondre à une nécessité, nous amènera vers l'hermaphrodite.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Comme Adam et Eve d'ailleurs... L’Homme doit sûrement descendre du singe ... ou des poissons sorti de l’eau peut-être... loool

Les histoires de problème de sémantique concernant le mot théorie proviennent je pense de la mauvaise traduction du mot anglais theory qui veut justement dire hypothèse.

Peut on être favorable à l'homosexualité et à l'avortement mais défavorable à une relation incestueuse entre adultes consentants ?

Vous avez 4 heures et le droit à la calculette.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Si on parle au conditionnel, c'est une hypothèse, pas une théorie. De plus, que signifie "aurait été prouvé par plusieurs études" ? En Science, soit l'expérience est réplicable avec des résultats similaires et l'hypothèse est confirmée (ou infirmée selon les cas) soit les résultats sont trop fluctuants et ce n'est pas prouvé. La notion de "peut-être prouvé mais on sait pas trop" n'a pas de sens. Afficher tout Pas du tout, et c'est une erreur fréquente.
On ne prouve rien par des expériences, car il faudrait en faire une infinité. La science est un ensemble d'hypothèses dont on n'a pas encore prouvé quelles sont fausses.

Posté le

android

(2)

Répondre

N’y a-t-il pas eu une anecdote sur une espèce de poisson qui pratique couramment l’inceste ?

À la même époque qu'Edward Westermarck il y avait Sigmund Freud qui avait développé le concept du complexe D'Œdipe qui expliquait que les enfants peuvent être inconsciemment attirés par le parent du sexe opposé. Et puis tout ça est peut-être valable dans nos société modernes mais depuis l'Égypte Antique les pharaons et les nobles se mariaient entre frères et soeurs et dans certaines sociétés encore aujourd'hui, on se marie entre cousins donc je sais pas trop si tout ça est valable et crédible.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : À la même époque qu'Edward Westermarck il y avait Sigmund Freud qui avait développé le concept du complexe D'Œdipe qui expliquait que les enfants peuvent être inconsciemment attirés par le parent du sexe opposé. Et puis tout ça est peut-être valable dans nos société modernes mais depuis l'Égypte Antique les pharaons et les nobles se mariaient entre frères et soeurs et dans certaines sociétés encore aujourd'hui, on se marie entre cousins donc je sais pas trop si tout ça est valable et crédible. Afficher tout Que ce soit les pharaons ou même les rois d'Europe (surtout les Habsbourg), il s'agissait avant tout de croyances et de religion.
Pour les pharaons, il s'agissait d'imiter les divinités qui se mariaient entre elles.
Pour les rois, il y avait également la volonté de garder le sang royal le plus pur possible. Pas trop de rapport avec les sentiments ou une attirance éventuelle.

En ce qui concerne Freud, il est tout autant décrié aujourd'hui que Westermarck.

a écrit : Que ce soit les pharaons ou même les rois d'Europe (surtout les Habsbourg), il s'agissait avant tout de croyances et de religion.
Pour les pharaons, il s'agissait d'imiter les divinités qui se mariaient entre elles.
Pour les rois, il y avait également la volonté de garder le sang roya
l le plus pur possible. Pas trop de rapport avec les sentiments ou une attirance éventuelle.

En ce qui concerne Freud, il est tout autant décrié aujourd'hui que Westermarck.
Afficher tout
D'où la complexité et l'absurdité de ce genre d'interprétation et d'analyse psychanalytique. Le concept d'attirance sexuelle n'est pas le même d'une époque à une autre, et à la même époque d'une société à une autre.
Le cerveau humain reste un grand mystère et il.n'est pas aisé de comprendre ce qui se passe dedans.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Dans la grandes majorité des espèces animales, il a été observé que la mère protège ces petits. Pourtant, parfois elle les tue que ce soit chez les humains ou les animaux. Un comportement erratique individuel ne modifie pas la norme générale. "chez les humains ou les animaux".
Dans cette phrase doit-on comprendre que l'humain ne serait pas un animal parmi les autres animaux ?

Posté le

android

(1)

Répondre

Du point de vue de la sélection naturelle cette théorie a du sens, quelqu'un possédant un gêne qui lui donne le dégout de se reproduire avec des membres de sa famille aura des enfants en meilleure santé et avec moins de chance de handicap, qui auront à leur tour plus de chance de se reproduire etc, et donc le gêne finit par se propager.

a écrit : "chez les humains ou les animaux".
Dans cette phrase doit-on comprendre que l'humain ne serait pas un animal parmi les autres animaux ?
N’est ce pas le cas ?

a écrit : Ce mécanisme ne devait pas encore exister à l'époque d'Adam et Eve... Je pense que vous devriez analyser l’histoire d’Adam et Eve comment une allégorie... une transposition... on nous dit que se sont les premiers... mais on nous dit également que Dieux n’as jamais arrêté de créer!