L'effet Westermarck existe-t-il ?

Proposé par
le

L'effet Westermarck est une théorie selon laquelle il existerait un mécanisme biologique inné chez l'humain permettant d'éviter l'inceste. Instinctivement, les enfants ne seraient pas attirés par les membres de leur famille afin de diversifier leur patrimoine génétique et éviter la consanguinité. Décrit par l'anthropologue Edward Westermarck, cet effet aurait été prouvé par plusieurs études de sociobiologie.

Cette inhibition de copulation aurait également été observée chez plusieurs espèces de singes.


Commentaires préférés (3)

Si on parle au conditionnel, c'est une hypothèse, pas une théorie. De plus, que signifie "aurait été prouvé par plusieurs études" ? En Science, soit l'expérience est réplicable avec des résultats similaires et l'hypothèse est confirmée (ou infirmée selon les cas) soit les résultats sont trop fluctuants et ce n'est pas prouvé. La notion de "peut-être prouvé mais on sait pas trop" n'a pas de sens.

Il existe d'autres theories, notamment soutenues par Claude Levi-Strauss, selon laquelle l'inceste est prohibé dans toutes les sociétés afin de favoriser l'ouverture du groupe familial au reste de la société. Cependant, certains types d'inceste sont tolérés dans certaines sociétés. Par exemple, il est autorisé dans certaines sociétés que Levi-Strauss a observé de se marier avec les enfants du frère de sa mère ou de la sœur de son père, et pas du frère de son père ni de la sœur de sa mère car le frère du père et la sœur de la mère sont perçus comme des parents. La question n'est donc pas tant le lien biologique que le lien social qui unit deux personnes.

Posté le

android

(95)

Répondre

a écrit : Pourtant l'inceste fut et est encore pratiqué dans certaines régions du globe. Je ne comprends pas trop où veut-on en venir avec cette anecdote. Dans la grandes majorité des espèces animales, il a été observé que la mère protège ces petits. Pourtant, parfois elle les tue que ce soit chez les humains ou les animaux. Un comportement erratique individuel ne modifie pas la norme générale.


Tous les commentaires (84)

Ce mécanisme ne devait pas encore exister à l'époque d'Adam et Eve...

Posté le

android

(27)

Répondre

a écrit : Ce mécanisme ne devait pas encore exister à l'époque d'Adam et Eve... Comme Adam et Eve d'ailleurs...

Posté le

android

(45)

Répondre

Si on parle au conditionnel, c'est une hypothèse, pas une théorie. De plus, que signifie "aurait été prouvé par plusieurs études" ? En Science, soit l'expérience est réplicable avec des résultats similaires et l'hypothèse est confirmée (ou infirmée selon les cas) soit les résultats sont trop fluctuants et ce n'est pas prouvé. La notion de "peut-être prouvé mais on sait pas trop" n'a pas de sens.

Pourtant l'inceste fut et est encore pratiqué dans certaines régions du globe. Je ne comprends pas trop où veut-on en venir avec cette anecdote.

Les Lannister désapprouvent ce savoir !

Posté le

android

(85)

Répondre

a écrit : Si on parle au conditionnel, c'est une hypothèse, pas une théorie. De plus, que signifie "aurait été prouvé par plusieurs études" ? En Science, soit l'expérience est réplicable avec des résultats similaires et l'hypothèse est confirmée (ou infirmée selon les cas) soit les résultats sont trop fluctuants et ce n'est pas prouvé. La notion de "peut-être prouvé mais on sait pas trop" n'a pas de sens. Afficher tout Difficile de prouver quoique soit en ce qui concerne les "sciences" dites molles, humaines et sociales tel que l'éthologie, la sociologie, la psychologie, l'anthropologie..etc.
Pour M. Westermarck, il s'agit d'une théorie car il a prouvé par l'expérience l'énoncé de son hypothèse. Pour ces détracteurs, il s'agit d'une hypothèse non fondée et non prouvée. Difficile de différencier l'inné de l'acquis par la simple observation du vivant.

On parle bien de "théories" freudiennes alors qu'il est bien difficile de savoir si elle sont vraies ou fausses. Dire qu'il s'agit d'erreurs sémantiques est vrai du point de vue de la science dure et malgré tout utilisé en science molle.

Il existe d'autres theories, notamment soutenues par Claude Levi-Strauss, selon laquelle l'inceste est prohibé dans toutes les sociétés afin de favoriser l'ouverture du groupe familial au reste de la société. Cependant, certains types d'inceste sont tolérés dans certaines sociétés. Par exemple, il est autorisé dans certaines sociétés que Levi-Strauss a observé de se marier avec les enfants du frère de sa mère ou de la sœur de son père, et pas du frère de son père ni de la sœur de sa mère car le frère du père et la sœur de la mère sont perçus comme des parents. La question n'est donc pas tant le lien biologique que le lien social qui unit deux personnes.

Posté le

android

(95)

Répondre

a écrit : Pourtant l'inceste fut et est encore pratiqué dans certaines régions du globe. Je ne comprends pas trop où veut-on en venir avec cette anecdote. Dans la grandes majorité des espèces animales, il a été observé que la mère protège ces petits. Pourtant, parfois elle les tue que ce soit chez les humains ou les animaux. Un comportement erratique individuel ne modifie pas la norme générale.

a écrit : Il existe d'autres theories, notamment soutenues par Claude Levi-Strauss, selon laquelle l'inceste est prohibé dans toutes les sociétés afin de favoriser l'ouverture du groupe familial au reste de la société. Cependant, certains types d'inceste sont tolérés dans certaines sociétés. Par exemple, il est autorisé dans certaines sociétés que Levi-Strauss a observé de se marier avec les enfants du frère de sa mère ou de la sœur de son père, et pas du frère de son père ni de la sœur de sa mère car le frère du père et la sœur de la mère sont perçus comme des parents. La question n'est donc pas tant le lien biologique que le lien social qui unit deux personnes. Afficher tout Tout comme Westermarck a observé que deux enfants sans aucun lien biologique mais élevé ensemble n'auront pas d'attirance l'un pour l'autre. Deux frère et soeur élevés séparément pourront par contre développer une attirance. Il s'agit donc bien d'un lien social et contextuel plus que d'un lien biologique.
Difficile encore une fois d'être certains des conclusions mais l'idée même d'un mécanisme naturel visant à éviter la consanguinité est intéressante. Même si aujourd'hui l'ordre moral a pris le pas sur quasiment l'ensemble des comportements humains, il est toujours intéressant de chercher leur origine.

Cela rejoint presque le fait de chercher l'origine de l'invention des religions.

Inceste ??? Les enfants ne seraient pas attirer par les membres de leurs famille ?? Non mais vous délirez ??! A quel moment dans un acte incestueux les enfants sont attirer par les membres de leurs famille ????

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Inceste ??? Les enfants ne seraient pas attirer par les membres de leurs famille ?? Non mais vous délirez ??! A quel moment dans un acte incestueux les enfants sont attirer par les membres de leurs famille ???? Malheureusement il est possible que certains enfants "tombent amoureux" de leur mère ou père.
La maturité et l'intelligence ou plus globalement : la logique ! des parents est censée être là pour réfreiner ces pulsions, mais ce n'est pas toujours le cas.
Cela arrive parfois dans les familles monoparentales, où l'enfant pense prendre la place du conjoint manquant de cette facon.

Apres je rejoins ton interrogation en te confirmant, que dans la majorité des cas incestueux, il s'agit bien d'un ainé profitant de ces sentiments ou plus simplement de la crédulité/vulnérabilité d'un plus jeune.

a écrit : Inceste ??? Les enfants ne seraient pas attirer par les membres de leurs famille ?? Non mais vous délirez ??! A quel moment dans un acte incestueux les enfants sont attirer par les membres de leurs famille ???? Quand une sœur se met en couple avec son frère par exemple. Ou à un degré plus lointain, quand deux cousins germains se marient (c'est d'ailleurs tout à fait légal en France).

L'anecdote parle d'inceste en général et pas de viols incestueux.

Cette anecdote est en lien avec une que j’ai proposée il y a quelques jours, je ne sais pas encore si elle va être publiée ou non. Comme il a déjà été dit dans certains commentaires, l’anthropologue Lévi-Strauss pensait lui que la prohibition de l’inceste était une règle sociale et universelle car elle permettait aux individus de s’échanger entre eux les membres de leurs familles afin de créer des liens sociaux et de faire société. La prohibition de l’inceste est donc antérieur à la société. La prohibition de l’inceste signifie une prohibition de relation sexuelle (et par conséquent de mariage) entre des individus sous prétexte d’une relation de parenté. Mis à part certains rois ou certaines pratiques sacrificielles (ces deux cas étant des transgressions officielles des règles sociales établies donc finalement ne remettent pas en cause la prohibition), il n’existe apparement aucune société où il n’y aurait aucune prohibition de l’inceste, d’où le côté universel annoncé par Claude Lévi-Strauss.

a écrit : Les Lannister désapprouvent ce savoir ! Les Targuaryen aussi apparemment

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Cette anecdote est en lien avec une que j’ai proposée il y a quelques jours, je ne sais pas encore si elle va être publiée ou non. Comme il a déjà été dit dans certains commentaires, l’anthropologue Lévi-Strauss pensait lui que la prohibition de l’inceste était une règle sociale et universelle car elle permettait aux individus de s’échanger entre eux les membres de leurs familles afin de créer des liens sociaux et de faire société. La prohibition de l’inceste est donc antérieur à la société. La prohibition de l’inceste signifie une prohibition de relation sexuelle (et par conséquent de mariage) entre des individus sous prétexte d’une relation de parenté. Mis à part certains rois ou certaines pratiques sacrificielles (ces deux cas étant des transgressions officielles des règles sociales établies donc finalement ne remettent pas en cause la prohibition), il n’existe apparement aucune société où il n’y aurait aucune prohibition de l’inceste, d’où le côté universel annoncé par Claude Lévi-Strauss. Afficher tout Les deux hypothèses (westermarck et strauss) pourraient-elles être complémentaires finalement ?

a écrit : Les deux hypothèses (westermarck et strauss) pourraient-elles être complémentaires finalement ? Selon mes professeurs plutôt adeptes de la théorie de Lévi-Strauss, la théorie de Westermark est biaisée par un manque d’arguments fiables. Souvent les arguments proposés montrent qu’effectivement des enfants grandissants ensembles comme s’ils étaient frères et sœurs mais sans l’être biologiquement présentent un taux de mariage faible et/ou un taux de divorce élevé quand ils se marient entre eux. Sauf que dans les cas présentés, les individus adoptent un comportement fraternel entre eux dans des sociétés où il existe une prohibition de l’inceste entre frère et sœur. Donc par conséquent ce n’est pas parce qu’ils ont grandis ensembles qu’il y a prohibition de l’inceste mais bien parce qu’ils sont frères et sœur au niveau du comportement.
De plus, et c’est sûrement plus concret, il existe tout un tas d’ethnographie qui montre des mariages autorisés et réussis entre individus ayant grandis ensembles. Ce n’est bien sûr pas le seul exemple mais d’une certaines manières les amis d’enfance qui se marient dans nos sociétés occidental en sont un cas.

a écrit : Pourtant l'inceste fut et est encore pratiqué dans certaines régions du globe. Je ne comprends pas trop où veut-on en venir avec cette anecdote. Oui mais dans la plupart de ces sociétés, c'est plus par obligation que réellement par choix.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pourtant l'inceste fut et est encore pratiqué dans certaines régions du globe. Je ne comprends pas trop où veut-on en venir avec cette anecdote. Non consenti. L'anecdote parle d'inceste dans le cadre de la reproduction. Pas du viol de son enfant

Posté le

android

(5)

Répondre

C'est bien ce que je pensais. La nature confère à l'humain un bagage moral plus que suffisant, et la culture ne fait que le dénaturer, en s'en faisant croire la créatrice. Rousseau avait tout dit.

Les éléphantes ne s'autorisent pas la copulation par un mâle trop âgé pour être certaines qu'il ne s'agit pas de leur géniteur

Posté le

android

(9)

Répondre