Le premier essai thermonucléaire français fut aussi le plus puissant

Proposé par
le
dans

Le 24 août 1968 eut lieu le premier essai d’une bombe H par l’armée française, sous le nom de code « Canopus » dans l’atoll de Fangataufa. D’une puissance de 2,6 Mt de TNT, elle fit de la France la cinquième puissance thermonucléaire. Cet essai fut le plus puissant mené par la France.

Les bombes H sont bien plus puissantes que les bombes A. Dans les faits, il s’agit de bombes à plusieurs étages : un explosif conventionnel active une réaction de fission dans un noyau supérieur de la bombe, cette réaction produit une immense quantité de chaleur, de pression et de rayons X qui va compresser un noyau inférieur, déclenchant alors une réaction de fusion extrêmement puissante. Le mix de différents matériaux permet d’obtenir des réactions plus ou moins puissantes, et donc également de miniaturiser ces bombes et les rendre plus facilement utilisables dans le cadre d’un conflit armé. Les Américains furent les premiers à mener un essai (Ivy Mike, 1952), avec une puissance de 10,4 Mt. Ce sont cependant les russes qui, avec leur tsar bomba « bridée », créeront une explosion d’une puissance de 57 Mt (record absolu). En effet, la bombe était dotée d’un troisième étage qui n’a pas été activé (la première fusion en enclenche une seconde, 10 fois plus puissante). La capacité théorique de cette bombe était estimée à légèrement plus de 100 Mt. Lorsqu’il fut questionné à propos du choix de brider cette essai, Khrouchtchev expliqua qu'il s'agissait de ne pas « briser tous les miroirs de Moscou ». Ces bombes peuvent être « propres » lorsque le noyau qui servira à la fission n’est pas enveloppé d’uranium, car la fusion ne crée pas de déchets nucléaires.


Commentaires préférés (3)

100Mt, y a pas qu'à Moscou que les vitres auraient volées en éclats...

C'est notamment pour cette absence de déchets radioactif que l'on se concentre sur la recherche et le développement de centrales électriques à fusion, qui seraient donc bien plus efficaces et produisant de l'énergie propre

a écrit : Pas de déchets nucléaires avec la fusion... ca me fera toujours marrer! ^^

y'en a (beaucoup) moins qu'avec la fission, mais y'en a. Jusqu'à preuve du contraire, le soleil, c'est radioactif. Me trompes-je?

Il me semble que je me suis déjà disputé avec un scientifique l&
#039;année dernière sur le sujet de la fusion, scientifique (c'est ce qu'il m'a dit mais je ne l'ai pas cru^^) qui a eu l'outrecuidance de m'expliquer que "c'est propre, la fusion" auquel j'ai répondu: ben va faire du camping dans le coeur d'un tokamak avec ta famille et on en reparle"^^

Bref, pour l'anecdote, je ne savais pas que la France avait maîtrisé la fusion nucléaire (en bombe) aussi tôt!
Afficher tout
Oui enfin le coup du "va faire du camping dans le coeur d'un tokamak avec ta famille" on est au niveau zéro de l'argumentation... Un peu comme dire "bois un verre de glyphosate et on reparle" pour essayer de prouver que celui-ci est dangereux.
Tu peux aussi aller essayer de faire du camping dans le four d'une centrale bio-gaz, en quoi ça permet de tirer une quelconque conclusion sur l'efficience, la pertinence ou la propreté du concept ?

A ce que je sache le but d'une source d'énergie n'est pas d'accueillir un concours de miss T-shirt mouillé en son centre, mais bien de produire le plus possible d'énergie, à moindre coût, le plus pilotable possible, avec le moins d'externalités possibles. C'est sur ces critères qu'on juge du mix énergétique d'un pays, et là-dessus le nucléaire a une indéniable longueur d'avance, d'autant plus avec la piste de la fusion.


Tous les commentaires (61)

100Mt, y a pas qu'à Moscou que les vitres auraient volées en éclats...

C'est notamment pour cette absence de déchets radioactif que l'on se concentre sur la recherche et le développement de centrales électriques à fusion, qui seraient donc bien plus efficaces et produisant de l'énergie propre

On peut aussi ajouter au sujet de cet essai qu'aujourd'hui, les cancers de la thyroïde chez les enfants des atolls environnants sont très élevés et que mourir à 30 ans n'est pas une chose extraordinaire. Après ce n'est peut-être qu'une coïncidence...

Petite anecdote sur l’anecdote, je l’ai écrite au lieu de réviser mon oral d’allemand (et j’ai eu 5...)

a écrit : Petite anecdote sur l’anecdote, je l’ai écrite au lieu de réviser mon oral d’allemand (et j’ai eu 5...) 5/6 ou 5/20?

Posté le

android

(16)

Répondre

Quels étaient les 4 pays avant la France à se doter de ce genre d'arme?

a écrit : Quels étaient les 4 pays avant la France à se doter de ce genre d'arme? USA URSS Angleterre Chine

Pas de déchets nucléaires avec la fusion... ca me fera toujours marrer! ^^

y'en a (beaucoup) moins qu'avec la fission, mais y'en a. Jusqu'à preuve du contraire, le soleil, c'est radioactif. Me trompes-je?

Il me semble que je me suis déjà disputé avec un scientifique l'année dernière sur le sujet de la fusion, scientifique (c'est ce qu'il m'a dit mais je ne l'ai pas cru^^) qui a eu l'outrecuidance de m'expliquer que "c'est propre, la fusion" auquel j'ai répondu: ben va faire du camping dans le coeur d'un tokamak avec ta famille et on en reparle"^^

Bref, pour l'anecdote, je ne savais pas que la France avait maîtrisé la fusion nucléaire (en bombe) aussi tôt!

a écrit : Pas de déchets nucléaires avec la fusion... ca me fera toujours marrer! ^^

y'en a (beaucoup) moins qu'avec la fission, mais y'en a. Jusqu'à preuve du contraire, le soleil, c'est radioactif. Me trompes-je?

Il me semble que je me suis déjà disputé avec un scientifique l&
#039;année dernière sur le sujet de la fusion, scientifique (c'est ce qu'il m'a dit mais je ne l'ai pas cru^^) qui a eu l'outrecuidance de m'expliquer que "c'est propre, la fusion" auquel j'ai répondu: ben va faire du camping dans le coeur d'un tokamak avec ta famille et on en reparle"^^

Bref, pour l'anecdote, je ne savais pas que la France avait maîtrisé la fusion nucléaire (en bombe) aussi tôt!
Afficher tout
Le procédé de fusion en lui même est radioactive en effet, mais à bien plus faible dose et il peut être facilement contenu. Mais c'est surtout sur le point de vue des déchets que la fusion est très intéressante puisque, comme le dit l'anecdote, à moins d'utiliser de l'uranium, les déchets ne sont pas radioactif. Ce qui est le principal problème de la centrale à fission puisque même si les radiation lors de la fission sont contrôlé, les déchets eux reste radioactif pendant extrêmement longtemps...

Et quant au soleil, tu as bien raison il est radioactif mais encore une fois, à cause de la réaction de fusion, pas à cause des déchets éventuel qu'il pourrait avoir (j'ignore s'il en rejette). Il faut donc bien faire la différence entre la réaction et ses déchets.

a écrit : Pas de déchets nucléaires avec la fusion... ca me fera toujours marrer! ^^

y'en a (beaucoup) moins qu'avec la fission, mais y'en a. Jusqu'à preuve du contraire, le soleil, c'est radioactif. Me trompes-je?

Il me semble que je me suis déjà disputé avec un scientifique l&
#039;année dernière sur le sujet de la fusion, scientifique (c'est ce qu'il m'a dit mais je ne l'ai pas cru^^) qui a eu l'outrecuidance de m'expliquer que "c'est propre, la fusion" auquel j'ai répondu: ben va faire du camping dans le coeur d'un tokamak avec ta famille et on en reparle"^^

Bref, pour l'anecdote, je ne savais pas que la France avait maîtrisé la fusion nucléaire (en bombe) aussi tôt!
Afficher tout
Oui enfin le coup du "va faire du camping dans le coeur d'un tokamak avec ta famille" on est au niveau zéro de l'argumentation... Un peu comme dire "bois un verre de glyphosate et on reparle" pour essayer de prouver que celui-ci est dangereux.
Tu peux aussi aller essayer de faire du camping dans le four d'une centrale bio-gaz, en quoi ça permet de tirer une quelconque conclusion sur l'efficience, la pertinence ou la propreté du concept ?

A ce que je sache le but d'une source d'énergie n'est pas d'accueillir un concours de miss T-shirt mouillé en son centre, mais bien de produire le plus possible d'énergie, à moindre coût, le plus pilotable possible, avec le moins d'externalités possibles. C'est sur ces critères qu'on juge du mix énergétique d'un pays, et là-dessus le nucléaire a une indéniable longueur d'avance, d'autant plus avec la piste de la fusion.

a écrit : Oui enfin le coup du "va faire du camping dans le coeur d'un tokamak avec ta famille" on est au niveau zéro de l'argumentation... Un peu comme dire "bois un verre de glyphosate et on reparle" pour essayer de prouver que celui-ci est dangereux.
Tu peux aussi aller essayer de faire du
camping dans le four d'une centrale bio-gaz, en quoi ça permet de tirer une quelconque conclusion sur l'efficience, la pertinence ou la propreté du concept ?

A ce que je sache le but d'une source d'énergie n'est pas d'accueillir un concours de miss T-shirt mouillé en son centre, mais bien de produire le plus possible d'énergie, à moindre coût, le plus pilotable possible, avec le moins d'externalités possibles. C'est sur ces critères qu'on juge du mix énergétique d'un pays, et là-dessus le nucléaire a une indéniable longueur d'avance, d'autant plus avec la piste de la fusion.
Afficher tout
j'aurai du dire "dans un tokamak arrêté"


ca me laissera toujours rêveur, la "foi" en une technologie qui n'existe pas encore (et dire qu'on se fout de ma gueule en boucle quand je dis qu'il faut évacuer nos industries lourdes dans l'espace et qu'on me répond que l'espace ca sert à rien) mais visiblement vous êtes tous prêts à venir habiter à coté d'I.T.E.R, au vu des pouces que vos commentaires recueillent... c'est marrant parce que d'après Gogolhearth j'en vois pas lourd des écoles et des lotissements autour d'I.T.E.R... je dis ça, je dis rien. ;)

a écrit : Le procédé de fusion en lui même est radioactive en effet, mais à bien plus faible dose et il peut être facilement contenu. Mais c'est surtout sur le point de vue des déchets que la fusion est très intéressante puisque, comme le dit l'anecdote, à moins d'utiliser de l'uranium, les déchets ne sont pas radioactif. Ce qui est le principal problème de la centrale à fission puisque même si les radiation lors de la fission sont contrôlé, les déchets eux reste radioactif pendant extrêmement longtemps...

Et quant au soleil, tu as bien raison il est radioactif mais encore une fois, à cause de la réaction de fusion, pas à cause des déchets éventuel qu'il pourrait avoir (j'ignore s'il en rejette). Il faut donc bien faire la différence entre la réaction et ses déchets.
Afficher tout
tu as l'air tellement sur de toi que ça en est terrifiant.

Je crois personnellement à la fusion (en centrale) parce qu'effectivement on peut produire 30 fois plus d'énergie qu'avec la fission avec la même quantité de déchets, mais encore reste t'il à le prouver et...
pour le moment on a prouvé que dalle, mais "on est sur"
Maintenant crois ce que tu veux, moi je veux des faits.

Bon histoire d'arrêter ce débat à la con, je n'ai jamais été contre le nucléaire qui est très certainement l'énergie d'avenir à condition de la maîtriser (ce qui est loin d'être le cas), je suis contre les bobards. Si ça peut vous détendre, j'espère appaiser les tensions.
Un jour, le nucléaire nous permettra d'aller dans les étoiles, mais pour le moment... ça craint quoi, mais continuons les recherches, il le faut!

a écrit : Petite anecdote sur l’anecdote, je l’ai écrite au lieu de réviser mon oral d’allemand (et j’ai eu 5...) Tu aurais pu écrire l'anecdote en allemand... Pour ta punition, tu vas traduire tous les commentaires en allemand.

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Bon histoire d'arrêter ce débat à la con, je n'ai jamais été contre le nucléaire qui est très certainement l'énergie d'avenir à condition de la maîtriser (ce qui est loin d'être le cas), je suis contre les bobards. Si ça peut vous détendre, j'espère appaiser les tensions.
Un jour, l
e nucléaire nous permettra d'aller dans les étoiles, mais pour le moment... ça craint quoi, mais continuons les recherches, il le faut! Afficher tout
Bon alors il va falloir m'expliquer ce que c'est tes déchets radioactifs alors. Parce que à priori la fusion hydrogène hydrogène produit un positron et du deutérium (pas dangereux) qui une fois fusionné produit du tritium (pas dangereux sauf en grandes quantités) puis de l'hélium 3 et de l'hélium 4 (et par définition l'hélium est genre le truc le moins dangereux de l'univers).

Qu'est-ce qui la dedans est un déchet radioactif à longue période ?

Posté le

android

(31)

Répondre

a écrit : tu as l'air tellement sur de toi que ça en est terrifiant.

Je crois personnellement à la fusion (en centrale) parce qu'effectivement on peut produire 30 fois plus d'énergie qu'avec la fission avec la même quantité de déchets, mais encore reste t'il à le prouver et...
pour
le moment on a prouvé que dalle, mais "on est sur"
Maintenant crois ce que tu veux, moi je veux des faits.
Afficher tout
Ben si tu veux des faits sur la fusion en voilà un : notre monde est d'ores et déjà alimenté en énergie très majoritairement par la fusion nucléaire. Toute cette énergie est produite dans un très très gros réacteur nucléaire qui s'appelle un Soleil.

Bon mais ce qui est important là dedans c'est que c'est pas du tout mais alors pas du tout une religion la science. Ce n'est pas à toi de choisir la réalité, ce n'est pas une affaire de croyances et de foi c'est une affaire d'observation et d'expérimentation. Y'a des gens qui supposent que les scientifiques sortent des théories basées sur que dalle parce qu'ils aiment bien spéculer mais vous vous trompez de milieu là, on est pas dans la finance et en science ça ne sert à rien du tout de spéculer. Il ne t'appartient pas de croire personnellement en la fusion et de réclamer des faits parce que la fusion est déjà un fait très étudié et qui n'en a rien à faire de tes croyances. On sait exactement comment ça marche, quels sont les rendements, qu'est-ce qu'il faut comme carburant et qu'est-ce que ça produit, toutes les caractéristiques... Oui comme tu dis, on est sûr, mais pour de bonnes raisons.

Bref. À part ça tu es sûr que tu ne confonds pas déchets et carburants dans tes 30 fois ? Parce que les déchets d'une centrale à fusion c'est des gaz non toxiques ou radioactifs...

Posté le

android

(30)

Répondre

Les résultats de l'étude du Pr. Sueur:

Entre 2012 et 2017, Christian Sueur, ancien chef du service de pédopsychiatrie du CHPF, a effectué plusieurs consultations et recherches cliniques dans les 5 archipels de Polynésie française et particulièrement aux îles Tuamotu Gambier, l’une des zones les plus touchées par les retombées radioactives. Et les résultats sont alarmants.

Sur 271 enfants qui ont été consultés pour des troubles envahissants du développement, 69 ont développé des anomalies morphologiques et/ou des retards mentaux. Selon le praticien, ces pathologies liées à des déficiences génétiques sont susceptibles d’avoir été provoquées par des retombées radioactives sur les « cellules germinales » des grands-parents. En clair, les retombées radioactives peuvent avoir eu des conséquences sur les cellules des anciens travailleurs du CEP, ou des aïeux qui peuplaient les alentours, et qui ont donc transmis des gênes pathologiques de génération en génération.

Dans son rapport, le docteur Sueur relève plusieurs données, notamment sur les cas des îles voisines de Moruroa et Fangataufa. A Reao, par exemple, où vivent 369 habitants, près de 10% de la population est touchée par un maladie radio-induite. A Tureia, un enfant sur 4 est atteint d’un cancer de la thyroïde…. De jeunes adultes sont décédés à la trentaine ou ont développé des pathologies héréditaires. Des données alarmantes qui pourraient seulement être la partie émergée de l’iceberg.