On devrait avoir bientôt la première photo d'un trou noir

Proposé par
le
dans

La première image jamais observée d'un trou noir devrait être publiée en avril 2019. Elle sera le fruit de 2 ans de traitement par des supercalculateurs. Elle a été capturée par l'Event Horizon Telescope, un réseau de triangulation de radiotélescopes de 5000 km de diamètre. Cette première capture de "l'Horizon des événements" porte sur deux trous noirs de notre Voie Lactée, Sgr A* et N87*.

Bien que le rendu soit incertain, la communauté scientifique s'attend à ce que des similitudes soient observées avec les nombreux modèles théoriques établis ces 50 dernières années principalement. Jean Pierre Luminet, principal spécialiste français des trous noirs aura notamment l'occasion de comparer son dessin effectué à la main en 1978.


Tous les commentaires (37)

Ah, ça va me changer de mes photos de coloscopies...

a écrit : La photographie se base sur le principe de la photosensibilité à la lumière que ce soit en numérique ou en argentique. Un téléscope, c'est pareil, il ne voit que ce que la lumière lui donne (sur l'ensemble du spectre lumineux).
Ici, on essaye d'obtenir une image provenant d'un objet qui n
9;émet pas de lumière par définition (sauf un petit peu sur l'horizon des événements). Il s'agit donc de collecter avec la meilleure précision possible de très nombreuses images "lumineuses" tout autour du trou noir et de construire l'image de ce-dernier par soustraction en repérant les zones noires. Cela nécessite des années de mesures et de calculs pour obtenir un résultat.
Donc en quelques sorte, tu as raison, pour une image, on est obligé d'en traiter un très grand nombre comme des "pixels".
Afficher tout
Je dirai plutot que l'interférométrie c'est d'empiler des photos du même objet les unes sur les autres et de n'en tirer qu'une seule photo plus nette, mais peut être que je dis des bêtises aussi.

a écrit : L'horizon des événements reste une chose assez difficile à concevoir mais il est possible de simplifier.
Lorsqu'on se rapproche du trou noir, il s'agit de la limite "imaginaire" ou la vitesse de libération du trou noir (celle qui permet de s'en échapper) devient supérieure à la vite
sse de la lumière. A partir de cette limite, les rayons lumineux (limités en vitesse par c) ne peuvent s'échapper de l'attraction gigantesque du trou noir et sont donc "aspirés" vers son centre (à une vitesse >c ?? Peut-être mais on ne sait pas vraiment). Cette surface (hypersurface même) ne peut que s’agrandir à mesure que le trou noir gagne en masse.
On peut considérer que cette horizon détermine la "taille" du trou noir même si dans les faits, un "trou noir" est principalement une singularité gravitationnelle de taille nulle et de densité infinie mais cela est encore plus difficile à concevoir pour nous. Un point dans lequel est concentré tellement de matière que l'attraction gravitationnelle autour de lui est énorme.

On parle d'horizon des événements car cette limite est la frontière entre notre espace-temps où nous nous trouvons (avec ces liens de causalité) et une zone où rien ne peut sortir (pas même un rayon de lumière donc aucune information).
ps: si j'ai dit des bêtises, corrigez moi.
Afficher tout
"On parle d'horizon des événements car cette limite est la frontière entre notre espace-temps où nous nous trouvons (avec ces liens de causalité) et une zone où rien ne peut sortir"
auquel je rajouterai: et où toutes les lois et constantes universelles que nous connaissons ne peuvent plus s'appliquer d'après les informations que l'on a de ces objets.
En gros, d'après nos connaissances, les trous noirs ne peuvent pas exister dans l'univers tel que nos petits cerveaux lents le conçoit, mais les observations montrent qu'ils existent, ce sont des singularités, ce qui ne veut pas dire grand chose en réalité ^^.

a écrit : Peut-être que quelqu'un pourra me corriger mais il me semble que dans le cas des planètes les scientifiques utilisent la spéctrophotométrie dans le but d'en déduire les éléments composant l'athmosphère. Am I wrong ? Ce dont tu parle c'est l'étude du spectre lumineux. La technique ne peut fonctionner qu'en observant un objet éclairé par un autre objet (une planète éclairée par une étoile)
On mesure la lumière envoyée par l'étoile, ensuite on mesure la lumière de l'étoile reflétée par la planète et la différence entre les deux ondes lumineuse permettra d'en déduire ce qui a reflété cette lumière.

Dans l'anecdote, il s'agit d'interférométrie, ce qui signifie plutôt, pour faire simple, de construire une photo à partir de différentes sources, un peu comme faire une photo en couleurs à partir d'une photo en bleu, une autre en rouge et une autre en vert, un peu comme le font les pixels d'un écran de télé qui de trois couleurs peuvent donner une infinité de couleurs.

a écrit : "On parle d'horizon des événements car cette limite est la frontière entre notre espace-temps où nous nous trouvons (avec ces liens de causalité) et une zone où rien ne peut sortir"
auquel je rajouterai: et où toutes les lois et constantes universelles que nous connaissons ne peuvent plus s'a
ppliquer d'après les informations que l'on a de ces objets.
En gros, d'après nos connaissances, les trous noirs ne peuvent pas exister dans l'univers tel que nos petits cerveaux lents le conçoit, mais les observations montrent qu'ils existent, ce sont des singularités, ce qui ne veut pas dire grand chose en réalité ^^.
Afficher tout
Malgré ces équations d’ailleurs, Einstein n’a jamais cru à leur existence, il me semble.

Sgr A* étant le trou noir au centre de notre galaxie.

J'adore l'espace et pourtant je ne suis toujours pas certain que l'existence des trous noirs soit avérée. Ça veut donc dire que cette photo va prouver ou infirmer leur existence?

a écrit : J'adore l'espace et pourtant je ne suis toujours pas certain que l'existence des trous noirs soit avérée. Ça veut donc dire que cette photo va prouver ou infirmer leur existence? Elle est avérée: cela fait une petite quarantaine d'années qu'on observe le mouvement des quelques étoiles les plus proches du centre de la voie lactée, et leur comportement "laisse à penser" à un corps noir et très massif au centre (un champs gravitationnel intense et de source invisible dans le spectre électromagnétique). Ce n'est pas "avéré" dans le sens "on le voit" mais la présence d'un trou noir est l'explication la plus logique, évidente même, de ce qui se passe au centre de notre galaxie. On devrait inventer un autre corps pour expliquer le phénomène sans trou noir. De plus, la mécanique des trous noirs est de mieux en mieux connue et leur processus de formation n'est plus un secret : youtu.be/xx4562gesw0

a écrit : Malgré ces équations d’ailleurs, Einstein n’a jamais cru à leur existence, il me semble. Il n'a jamais cru à leur existence mais ses calculs montraient que c'était possible, tu voulais dire quoi déjà?

a écrit : Il n'a jamais cru à leur existence mais ses calculs montraient que c'était possible, tu voulais dire quoi déjà? Un truc du genre.
Dans tous les cas, on est certain qu’il existe des machins super massifs et super denses qui attirent la lumière. Pour le reste on est sur de rien. Je pense tout de même que nos modèles actuels sont assez proche de la réalité.

a écrit : Elle est avérée: cela fait une petite quarantaine d'années qu'on observe le mouvement des quelques étoiles les plus proches du centre de la voie lactée, et leur comportement "laisse à penser" à un corps noir et très massif au centre (un champs gravitationnel intense et de source invisible dans le spectre électromagnétique). Ce n'est pas "avéré" dans le sens "on le voit" mais la présence d'un trou noir est l'explication la plus logique, évidente même, de ce qui se passe au centre de notre galaxie. On devrait inventer un autre corps pour expliquer le phénomène sans trou noir. De plus, la mécanique des trous noirs est de mieux en mieux connue et leur processus de formation n'est plus un secret : youtu.be/xx4562gesw0 Afficher tout Merci! Je vais aller voir ça!

a écrit : On pourra comparer avec Interstellar Petite « update » (en retard je vous l’accorde ^^)
La photo est sortie depuis maintenant plusieurs mois, et en effet le trou noir ressemble à celui modélisé dans Interstellar !
Voilà la photo : images.app.goo.gl/5BUgwFg5PzwDAdvf8

EDIT : Bonne année au passage ;)