A Mexico, le permis s'achète

Proposé par
le

Afin de contrecarrer la corruption des inspecteurs du permis de conduire, la ville de Mexico a pris une mesure radicale ; elle a tout simplement supprimé l'examen. Il suffit de s'acquitter d'une redevance de 40 dollars pour obtenir le sésame et rouler en toute légalité.

La mesure est toutefois contestée en raison de la médiocre sécurité routière dans la mégalopole mexicaine.


Tous les commentaires (53)

a écrit : Il existe un indice de perception de la corruption mis à jour chaque année. Le Mexique obtient un score de 28/100 et se classe 138e sur 180, en régression depuis 5 ans. Le coût annuel estimé de la corruption est égale à 10% du PIB du Mexique !
L'attribution du permis semble est une goutte d'eau dans le
système Mexicain..
En comparaison la France est 21e avec un score de 72/100.
Afficher tout
Chez nous on en est quand même à (presque) construire un aéroport en rase campagne pour enrichir les marchands de béton.
Et même quand finalement on ne le construit pas, ils touchent des indemnités. Vous trouvez les impôts élevés ?

a écrit : Chez nous on en est quand même à (presque) construire un aéroport en rase campagne pour enrichir les marchands de béton.
Et même quand finalement on ne le construit pas, ils touchent des indemnités. Vous trouvez les impôts élevés ?
Autant j'ai pu entendre le discours des zadistes sur ce sujet (environnement, marais, biodiversité, etc...), autant le tien est ridicule. Quel rapport avec la corruption dont on parle ? Je te rappelle qu'il a eu un referendum sur le sujet. Que l'Etat avait lancé des appels d'offres et que des entreprises ont été choisies (Vinci notamment, puisque c'est elle à qui l'Etat doit de l'argent), ont fait des études, ont acheté des terres, bref avait un contrat avec l'Etat, avec des pénalités en cas de retournement de situation pour récupérer l'argent investi. Et toi tu arrives, sûr de toi, "il ne faudrait pas rembourser la société, sinon on paie des impôts"... Sur ce sujet précis, si on va payer quelque chose à la société, c'est à cause de ceux, dont toi visiblement, qui ne voulaient pas de cet aéroport. Pas pour des histoires de "corruption".

a écrit : J'en déduis qu'en plus de rouler sans assurance, tu roules aussi sans permis. Je pense qu'il fait plutot références aux petites "voitures sans permis", tu sais ces tondeuses qui vont pas a plus de 60km/h, qui se font doubler par les camions et qui créent des files énormes derrière elles!
En plus d'être dangereux car sans permis/formation, c'est lent, fragile (matériaux de m...) et cher.
On apelle ca les kermitomobiles dans ma famille ^^ et je peux te dire que je préfère être derrière un camion!

J'aimerais voir comment ça se passe sur les routes, peut-etre mieux qu'ici ! Quand je pense aux plus talentueux conducteurs qui se mettent à droite dans un rond point pour aller a gauche ou ceux qui doublent même dans un rond point pour ensuite te couper la route...

a écrit : Pour précision, il est tout à fait autorisé de prendre la voie de droite même pour aller à gauche. C'est souvent ce que conseillent les compagnies d'assurance d'ailleurs, puisque c'est plus sécuritaire que de prendre la voie de gauche et de se rabattre dans le rond-point. Par contre ça réduit un peu la fluidité.

Cela dit il m'arrive de le faire dans certains rond-point très fréquentés : les gens ont tendance à vous griller la priorité pour se tanquer juste à coté de vous, vous empêchant de vous rabattre pour prendre la sortie proprement (parce qu'on ne sort pas d'un rond point depuis la voie de gauche, en coupant la voie de droite, il faut se rabattre avant).
Afficher tout
Oui ce n'est pas du tout une obligation. D'ailleurs si on est sur la voie de gauche pour tourner sur une sortie à gauche il est conseillé de se rabattre à droite quand on passe la sortie juste avant celle qu'on veut prendre et pas au tout dernier moment devant la sortie.

J'aimerais bien savoir si un carrefour à sens giratoire à plusieurs files est vraiment plus efficient qu'un avec files simples. J'ai souvent l'impression avec ces changements de file que cela créé plus de bouchons et d'accidents qu'autre chose.

a écrit : J'aimerais voir comment ça se passe sur les routes, peut-etre mieux qu'ici ! Quand je pense aux plus talentueux conducteurs qui se mettent à droite dans un rond point pour aller a gauche ou ceux qui doublent même dans un rond point pour ensuite te couper la route... Pour précision, il est tout à fait autorisé de prendre la voie de droite même pour aller à gauche. C'est souvent ce que conseillent les compagnies d'assurance d'ailleurs, puisque c'est plus sécuritaire que de prendre la voie de gauche et de se rabattre dans le rond-point. Par contre ça réduit un peu la fluidité.

Cela dit il m'arrive de le faire dans certains rond-point très fréquentés : les gens ont tendance à vous griller la priorité pour se tanquer juste à coté de vous, vous empêchant de vous rabattre pour prendre la sortie proprement (parce qu'on ne sort pas d'un rond point depuis la voie de gauche, en coupant la voie de droite, il faut se rabattre avant).

a écrit : Pour précision, il est tout à fait autorisé de prendre la voie de droite même pour aller à gauche. C'est souvent ce que conseillent les compagnies d'assurance d'ailleurs, puisque c'est plus sécuritaire que de prendre la voie de gauche et de se rabattre dans le rond-point. Par contre ça réduit un peu la fluidité.

Cela dit il m'arrive de le faire dans certains rond-point très fréquentés : les gens ont tendance à vous griller la priorité pour se tanquer juste à coté de vous, vous empêchant de vous rabattre pour prendre la sortie proprement (parce qu'on ne sort pas d'un rond point depuis la voie de gauche, en coupant la voie de droite, il faut se rabattre avant).
Afficher tout
Cela ne doit pas arriver souvent tout de même car dans un rond-point il y a priorité à droite pour ceux qui rentrent sur l'anneau :)

a écrit : Cela ne doit pas arriver souvent tout de même car dans un rond-point il y a priorité à droite pour ceux qui rentrent sur l'anneau :) Ca fait combien de temps que tu as passé ton permis de conduire (ou alors tu n'es pas Français et c'est différent dans ton pays) ? Parce que c'est exactement le contraire (en France) et, si c'était vrai dans le temps, ça fait bien longtemps que ça a changé : la priorité à droite ne s'applique pas, et ceux qui entrent dans un carrefour à sens giratoire ne sont pas prioritaires. Non seulement la plupart de ces carrefours sont aménagés avec des panneaux "Cedez le passage" pour ceux qui entrent, mais, de plus, un article du code de la route a été ajouté il y a au moins 20 ou 30 ans pour corriger ce problème de la priorité à droite qui s'appliquait par défaut et qui ne s'applique plus désormais aux carrefours à sens giratoire.

a écrit : Ca fait combien de temps que tu as passé ton permis de conduire (ou alors tu n'es pas Français et c'est différent dans ton pays) ? Parce que c'est exactement le contraire (en France) et, si c'était vrai dans le temps, ça fait bien longtemps que ça a changé : la priorité à droite ne s'applique pas, et ceux qui entrent dans un carrefour à sens giratoire ne sont pas prioritaires. Non seulement la plupart de ces carrefours sont aménagés avec des panneaux "Cedez le passage" pour ceux qui entrent, mais, de plus, un article du code de la route a été ajouté il y a au moins 20 ou 30 ans pour corriger ce problème de la priorité à droite qui s'appliquait par défaut et qui ne s'applique plus désormais aux carrefours à sens giratoire. Afficher tout Toi qui adore les précisions de vocabulaire et les définitions, je t’invite à regarder la définition de rond point et celle de carrefour a sens giratoire ou giratoire.

a écrit : Toi qui adore les précisions de vocabulaire et les définitions, je t’invite à regarder la définition de rond point et celle de carrefour a sens giratoire ou giratoire. Alors justement je croyais qu'il n'y avait plus de ronds-points avec priorité à droite en France (hormis la place de l'Etoile à Paris qui est une exception bien connue et un casse-tête en cas d'accident mais aussi un très bon terrain d'entrainement). Et d'ailleurs, il est indiqué sur la page du carrefour giratoire de Wikipedia : "Le principe de la standardisation de la priorité à l'anneau fut adopté en France à compter de 1984. Au sens du code de la route, en France, de 1984, un carrefour à sens giratoire « désigne une place ou un carrefour comportant un terre-plein central matériellement infranchissable, ceinturé par une chaussée mise à sens unique par le droite sur laquelle débouchent différentes routes et annoncé par une signalisation spécifique». Alors c'est sûrement la "signalisation spécifique" mentionnée tout à fait à la fin de l'explication qui fait la différence. Et comme le panneau rond bleu avec des flèches qui tournent qui annonçait un rond-point ou carrefour giratoire a été supprimé en France à peu près à la même époque, finalement ce sont les panneaux "Cédez le passage" qui indiquent que c'est un carrefour à sens giratoire, sinon c'est priorité à droite malgré le terre-plein central et tout le reste... Ceci dit des ronds-points à priorité à droite, il n'y en a pas beaucoup, et la personne à laquelle tu répondais disait manifestement rond-point dans le sens de "carrefour giratoire" et ne parlait pas du cas particulier des ronds points sans signalisation, et donc vous ne vous êtes pas compris car tu lui réponds comme si elle parlait des ronds-points avec priorité à droite alors qu'elle parlait des ronds-points au sens large qui sont en fait des carrefours à sens giratoire. J'aurai appris quelquechose : en l'absence de signalisation spécifique la priorité est à droite alors que je croyais que depuis le changement du code de la route en 1984 la règle avait changé même en l'absence de panneaux "Cédez le passage", ça peut servir en cas de petit rond-point mal signalé !

a écrit : Alors justement je croyais qu'il n'y avait plus de ronds-points avec priorité à droite en France (hormis la place de l'Etoile à Paris qui est une exception bien connue et un casse-tête en cas d'accident mais aussi un très bon terrain d'entrainement). Et d'ailleurs, il est indiqué sur la page du carrefour giratoire de Wikipedia : "Le principe de la standardisation de la priorité à l'anneau fut adopté en France à compter de 1984. Au sens du code de la route, en France, de 1984, un carrefour à sens giratoire « désigne une place ou un carrefour comportant un terre-plein central matériellement infranchissable, ceinturé par une chaussée mise à sens unique par le droite sur laquelle débouchent différentes routes et annoncé par une signalisation spécifique». Alors c'est sûrement la "signalisation spécifique" mentionnée tout à fait à la fin de l'explication qui fait la différence. Et comme le panneau rond bleu avec des flèches qui tournent qui annonçait un rond-point ou carrefour giratoire a été supprimé en France à peu près à la même époque, finalement ce sont les panneaux "Cédez le passage" qui indiquent que c'est un carrefour à sens giratoire, sinon c'est priorité à droite malgré le terre-plein central et tout le reste... Ceci dit des ronds-points à priorité à droite, il n'y en a pas beaucoup, et la personne à laquelle tu répondais disait manifestement rond-point dans le sens de "carrefour giratoire" et ne parlait pas du cas particulier des ronds points sans signalisation, et donc vous ne vous êtes pas compris car tu lui réponds comme si elle parlait des ronds-points avec priorité à droite alors qu'elle parlait des ronds-points au sens large qui sont en fait des carrefours à sens giratoire. J'aurai appris quelquechose : en l'absence de signalisation spécifique la priorité est à droite alors que je croyais que depuis le changement du code de la route en 1984 la règle avait changé même en l'absence de panneaux "Cédez le passage", ça peut servir en cas de petit rond-point mal signalé ! Afficher tout Oui et tout le monde fait cet abus de langage, moi le premier. Le rond point de la place de l’étoile est un vrai rond point et non un rond point particulier avec priorité à droite. Finalement en France il n’y a quasiment que des carrefours à sens giratoires que tout le monde appelle rond point.
Il n’y a que les gens chiants comme moi qui rappelle la différence ;) et j’avais très bien compris de quoi il parlait.