Un humain sans combinaison peut-il survivre dans l'espace ?

Proposé par
le
dans

Un humain dans le vide spatial sans combinaison peut survivre deux minutes. Le principal risque est l'ébullisme et non le froid : la pression très faible provoque l'ébullition des liquides de notre corps pouvant provoquer un doublement du volume. La peau étant élastique, le corps "n'explose pas".

Les autres risques majeurs d'une sortie spatiale sans combinaison sont : le manque d'oxygène (à cause du vide, l'oxygène s'échappe en quelques secondes des poumons), les UV solaires (absence de la protection de l'atmosphère terrestre) et le froid même si le vide empêche un transfert rapide de chaleur.


Tous les commentaires (54)

a écrit : Il va dire des animaux :/ Non, il va dire : on doit pouvoir créer les conditions du vide sur terre

a écrit : N'importe quoi !! Ces phénomènes sont très connus et simples à comprendre. Et puis quand bien même tu crois vraiment qu'on aurait envoyé des gens à sacrifier dans l'espace ?? Tu es encore plein d'illusions ! Malheureusement si tu t'intéresses à la réalité c'est un peu plus triste : il y a eu des animaux sacrifiés dans l'espace pour voir l'ébullition en vrai, et il y a eu aussi des expérimentations de la résistance de l'homme au vide, pas dans l'espace mais en créant le vide sur terre, dans les camps de concentration nazis...

Comment la pression du vide, qui est extérieure au corps peut-elle faire chuter la pression sanguine à l'intérieur du corps au point de faire bouillir le sang ? Le réseaux sanguin est bien hermétique non ? Dans ce cas, il ne peut pas y avoir égalisation des pression... Même si c'est flexible, j'arrive pas à me faire à l'idée que la pressiob chutera tellement au point d'être proche du zero... Si quelqu'un peut m'éclairer :)

Si pendant les 15 secondes avant de perdre connaissance tu ne souffres pas le martyr, ça doit être les 15 dernières secondes les plus kiffante imaginable !

a écrit : Comment la pression du vide, qui est extérieure au corps peut-elle faire chuter la pression sanguine à l'intérieur du corps au point de faire bouillir le sang ? Le réseaux sanguin est bien hermétique non ? Dans ce cas, il ne peut pas y avoir égalisation des pression... Même si c'est flexible, j'arrive pas à me faire à l'idée que la pressiob chutera tellement au point d'être proche du zero... Si quelqu'un peut m'éclairer :) Afficher tout Le pression ne s'égalise pas si l'enceinte est suffisamment rigide et résistante, par exemple tu peux avoir énormément de différence de pression entre l'intérieur et l'extérieur des pneus de ta voiture car ils sont bardés de fils de fer qui les empêchent de se déformer, en revanche un ballon de baudruche va gonfler (puis éclater) si tu ajoutes de la pression à l'intérieur car la membrane n'est pas résistante. C'est pareil pour le corps humain : la peau et les parois des vaisseaux sanguins ne sont pas rigides pour contenir la pression donc la pression s'égalise. Notre corps ne gonflerait pas immédiatement comme un ballon de baudruche quand la pression s'égaliserait car il y a peu de gaz dans notre corps (à part dans les poumons qui gonfleraient puis exploseraient comme un ballon de baudruche) et les liquides et les solides peuvent changer de pression sans changer de volume. En revanche les gaz dissous dans le sang et les tissus vont faire des bulles et, encore pire, au moment de l’ébullition du sang, la peau va se tendre comme un ballon de baudruche à cause de la pression de la vapeur d'eau à l'intérieur. Mais la plupart de ces gaz dissous et vapeur d'eau viennent des cellules de notre organisme donc avant de faire gonfler la peau, ils auront fait exploser chaque cellule...

Ca me fait penser a une scene de event horizon. Un film d'angoisse bien stressant comme il faut.

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

a écrit : Il est également précisé, au cas où cela vous arrive de vous retrouver dans l'espace sans protection sait-on jamais, de ne surtout pas retenir votre respiration comme dans l'eau.
La différence de pression ferait théoriquement éclater vos poumons remplis d'air.
Merci du conseil, ça peut servir.

Je me pose une question (un peu bête peut-être) : comment un corps se décompose-t-il dans l'espace ?

a écrit : ...Et même en sachant ça, la scène avec "Super Leia" reste bizarre... Je dirais même parfaitement ridicule

a écrit : Je me pose une question (un peu bête peut-être) : comment un corps se décompose-t-il dans l'espace ? A mon avis vu la température proche des -273 C dans l’espace, et l’absence de bactéries ou autre vu que c’est le vide, un corps ne se décompose pas... Enfin il reste « congelé » Peut être aussi que les rayons UV du soleil finissent par le brûler...

Un grand merci pour cette anecdote, je me suis toujours posé cette question sans jamais prendre le temps de chercher sur internet. Merci.

Dans Total Recall (celui avec Schwarzy), on voit, quand ils sont expulsés à l'extérieur des dômes ce qui se passerait, grosso-modo, si on étais exposé d'un seul coup au vide spatial. Effectivement ça prend un peu de temps d'y mourir dans d'atroces souffrances.
Cela dit, bien que cela prenne deux minutes avant de passer l'arme à gauche, les dégâts seront irréversibles en moins de 20 secondes: explosion des tympans et des globes oculaires, système cardiaque endommagé, oedèmes (pulmonaires, sanguins, cérébraux), violents saignements de nez et si pas de combinaison, cuisson assez rapide si on est exposé au soleil dont les rayonnements sont 4 fois plus intenses en orbite qu'à midi sur une plage de la côte d'azur en plein mois d'Aout (un grill, en gros^^)
Alors oui, la mort survient au bout de deux minutes, mais elle est inévitable bien avant.

a écrit : A mon avis vu la température proche des -273 C dans l’espace, et l’absence de bactéries ou autre vu que c’est le vide, un corps ne se décompose pas... Enfin il reste « congelé » Peut être aussi que les rayons UV du soleil finissent par le brûler... C'est l'un où l'autre où les deux. Il "cuira" au soleil, un peu comme les comètes, où restera congelé pour l'éternité où bien cuisson intermittente s'il passe dans le cône d'ombre de la Terre périodiquement.
En tout cas il ne se décomposera pas (biologiquement parlant), ça c'est certain.

Hum, il me semble avoir entendu que du fait du vide, on peut difficilement parler de froid. Ce qui fait qu'un objet dans le vide (quelqu'il soit) voit sa température diminuer très lentement (sans parler de l'exposition au soleil qui au contraire fera monter sa température).
Sinon le principe d'ébullisme est en fait assez proche de l'accident de décompression en plongée, mais de manière très extrême !

c'est marrant j'aurais plutôt pensé l'inverse pour l'ebullisme, vu que la pression est très faible. sinon quel est le secret de nos cocottes minute!!

a écrit : ...Et même en sachant ça, la scène avec "Super Leia" reste bizarre... j’aime quand les gens parle de manque de logique scientifique dans un film où les gens peuvent faire des bond de 15m et faire léviter des objets...^^

Il y a une chose que je comprends pas. Dans l'espace, c'est le vide. Et la température c'est le degré de mouvement des particules. Donc si il n'y a pas de particules dans le vide, comment il peut faire froid ?

a écrit : Il y a une chose que je comprends pas. Dans l'espace, c'est le vide. Et la température c'est le degré de mouvement des particules. Donc si il n'y a pas de particules dans le vide, comment il peut faire froid ? Le vide n'est jamais vraiment vide.
Il reste encore quelques dizaines de millions de particules par m3 dans le vide du système solaire, puis de moins en moins dans le vide entre les étoiles, puis moins encore dans le vide entre les galaxies (1 particule par m3 environ) .
youtu.be/PmbNWJY6yQk
A comparer cependant avec les centaines de milliards de milliards de particules par m3 d'air sur terre.
Donc puisqu'il y a toujours des particules, il y a toujours transfert de chaleur (ou de froid).
Mais ce transfert est faible, comme précisé dans le complément d'anecdote, puisque les particules sont relativement rares.