Y-a-t-il une bombe nucléaire au Groenland ?

Proposé par
le
dans

En janvier 1968, un bombardier B-52 de l'armée américaine qui transportait 4 bombes nucléaires de type H (le plus puissant) s'écrasa dans le Nord du Groenland. Selon les autorités américaines, les 4 bombes ont été détruites par leurs soins, mais la BBC publia une enquête en 2008 à partir de documents déclassifiés affirmant que la quatrième sombra sous la banquise qui avait fondu à l'endroit de l'accident.


Tous les commentaires (43)

a écrit : Merci à toutes et tous pour vos commentaires sympas et toujours enrichissants : vous avez honoré ma 1ère publication !
J'en suis ravi et je vous souhaite une excellente année 2019.

Kamel de Lyon
On a pas fait exprès, mais de rien :)

a écrit : Bombe H = bombe à hydrogène

Les premières bombes nucléaires (Bombe A pour atomique) étaient à fission. Beaucoup de pollution à long terme notamment et de dégâts. En gros la durée de vie de la radiation est longue.

Ensuite la bombe H (hydrogène) fut créée. Ce qu'il se passe c'est qu&#
039;une petite bombe à fission va créer une intense chaleur nécessaire à démarrer la fusion de la bombe H.
Donc la bombe H nécessite au moins une bombe atomique dans son mécanisme.

C'est plus puissant et pas si polluant que ça (euphémisme) car c'est surtout la fission qui pollue beaucoup à long terme, et celle-ci est limitée dans une bombe H.

Évidemment les personnes exposées au rayonnement de la bombe H mourront, mais la pollution est moindre sur le long terme.

La plus puissante, ce fut déjà abordé, est la Tsar Bomba soviétique (50 Méga(millions) tonnes de TNT) qui aurait être 2 fois plus destructrice en changeant un composant, mais cela n'aurait pas permit à l'avion larguant la bombe de s'en sortir.
Afficher tout
Ils avaient surtout peur de faire un trou du sol jusqu'à l'espace... Et c'est bien qu'ils ne l'aient pas fait... Les vidéos de la Tsar sont déjà terrifiantes...

a écrit : Ils avaient surtout peur de faire un trou du sol jusqu'à l'espace... Et c'est bien qu'ils ne l'aient pas fait... Les vidéos de la Tsar sont déjà terrifiantes... Du coup je suis allé vérifier quelques données sur la Tsar Bomba :
Altitude de largage: 13 km
Altitude de l’explosion : 3,7 km
Hauteur du champignon : 64 km
Largueur du champignon : 30 a 40 km
Boule de feu : 7 km
Zone de destruction totale : 30 km
Zone de dommages importants: 40 km
Brûlure au 3e degré : 100 km
Visibilité de l’explosion : 1000 km
Onde de choc : 3 révolutions terrestres

C’est plutôt bien de s’être arrêté à cette bombe.