Y-a-t-il une bombe nucléaire au Groenland ?

Proposé par
le
dans

En janvier 1968, un bombardier B-52 de l'armée américaine qui transportait 4 bombes nucléaires de type H (le plus puissant) s'écrasa dans le Nord du Groenland. Selon les autorités américaines, les 4 bombes ont été détruites par leurs soins, mais la BBC publia une enquête en 2008 à partir de documents déclassifiés affirmant que la quatrième sombra sous la banquise qui avait fondu à l'endroit de l'accident.


Tous les commentaires (44)

a écrit : La question est : qu'est ce qu'un B52 américain armé de 4 bombes nucléaire allait faire au dessus du Groenland? À cette époque les USA avaient constamment plusieurs B52 en vol autour du monde équipé de bombe nucléaire pour répondre le plus rapidement possible à une éventuelle attaque. Ils ont arrêté quand ils ont réussi à mettre au point des missiles balistiques capables de toucher n'importe où sur terre.

Il y a eu plusieurs accidents comme tu peux l'imaginer dont un marquant car après un crash d'un de ces B52 ils se sont rendu compte qu'une des bombes était passé à 2 doigts d'exploser, un dernier switch (les trucs on/off) avait empêché l'explosion.

a écrit : À cette époque les USA avaient constamment plusieurs B52 en vol autour du monde équipé de bombe nucléaire pour répondre le plus rapidement possible à une éventuelle attaque. Ils ont arrêté quand ils ont réussi à mettre au point des missiles balistiques capables de toucher n'importe où sur terre.

Il y
a eu plusieurs accidents comme tu peux l'imaginer dont un marquant car après un crash d'un de ces B52 ils se sont rendu compte qu'une des bombes était passé à 2 doigts d'exploser, un dernier switch (les trucs on/off) avait empêché l'explosion. Afficher tout
Un "Switch" qu'on pourrait quasiment appeler un interrupteur :)

a écrit : Dans la source, on lit que six des membres d'équipage avait un siège éjectable et pas le dernier qui mourut en tentant de sauter en parachute... Pourquoi un tel favoritisme ? La légende raconte qu'ils couraient tous autour de l'avion avec de la musique country et quand le commandant a coupé le son il était le dernier à s'installer.
Non je deconne c'était le seul noir

a écrit : J'imagine que suivant les postes dans le bombardier l'installation d'un siège éjectable n'est pas toujours possible.

Je connais mal l'anatomie du B52, mais les B17 de la seconde guerre mondiale avait de sacrés positionnements pour leur équipage (mitrailleur de queue et surtout mitr
ailleur ventral, le must (je vous laisse allez voir !) Afficher tout
J'ai recherché mitrailleur ventral de b17, j'étais surpris de voir à quel point c'est étroit ! En mode foetus là dedans.

a écrit : La question est : qu'est ce qu'un B52 américain armé de 4 bombes nucléaire allait faire au dessus du Groenland? Effectivement : c’est bien ça la vraie question...

Tiens tiens! ça me rappel un marvel!!!

Un autre accident du même type a eu lieu en Espagne à Palomares. Un épisode des Grands ratés du 20 ème siècle y est consacré

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Bombe H = bombe à hydrogène

Les premières bombes nucléaires (Bombe A pour atomique) étaient à fission. Beaucoup de pollution à long terme notamment et de dégâts. En gros la durée de vie de la radiation est longue.

Ensuite la bombe H (hydrogène) fut créée. Ce qu'il se passe c'est qu&#
039;une petite bombe à fission va créer une intense chaleur nécessaire à démarrer la fusion de la bombe H.
Donc la bombe H nécessite au moins une bombe atomique dans son mécanisme.

C'est plus puissant et pas si polluant que ça (euphémisme) car c'est surtout la fission qui pollue beaucoup à long terme, et celle-ci est limitée dans une bombe H.

Évidemment les personnes exposées au rayonnement de la bombe H mourront, mais la pollution est moindre sur le long terme.

La plus puissante, ce fut déjà abordé, est la Tsar Bomba soviétique (50 Méga(millions) tonnes de TNT) qui aurait être 2 fois plus destructrice en changeant un composant, mais cela n'aurait pas permit à l'avion larguant la bombe de s'en sortir.
Afficher tout
La Tsar Bomba n'est pas l'arme nucléaire la plus puissante, c'est juste l'arme nucléaire la plus puissante a avoir explosée, il existe des bombes H de plus de 100 mégatonnes, mais elles n'ont jamais été testées en condition réelles.

D'ailleurs, en théorie, il n'y a pas de limite à la puissance d'une bombe à fusion, contrairement à la fission qui plafonne à... 500 kilotonnes (quand même^^)

Allez j'y vais de mon pt'it commentaire pour me la péter:
Si vous voulez vous représenter l'énergie dégagée d'une bombe nucléaire lambda, disons 100 kilotonnes, c'est une bonne moyenne, imaginez tout le pétrole contenu dans un supertanker moderne s’enflammer d'un seul coup.
Pour la Tsar Bomba, faites exploser 500 superpétroliers en même temps, touillez un peu, servir très chaud mais attention aux coups de soleil! ^^

a écrit : Un "Switch" qu'on pourrait quasiment appeler un interrupteur :) Merci :D
Impossible de me rappeler le nom de ce truc en français.

a écrit : Si tu parles du fait que l'avion doive s'échapper en vie, aujourd'hui la stratégie est différente.

Les états préfèrent envoyer des missiles balistiques (donc pas de pilote en risque) et surtout le Missile peut conte'ir plusieurs charges de taille moyenne afin d'atteindre le plus de
cibles stratégiques possibles.
Ce n'est pas utile de raser tout sur un rayon de 100+ kilomètres.
Afficher tout
Non, juste qu’un missile n’a pas besoin de 8h de vol avec une très grosse probabilité d’être intercepté, pour atteindre sa cible. Quelques minutes suffisent.

a écrit : Effectivement : c’est bien ça la vraie question... Regarde un globe terrestre et tu verra que le cercle polaire est sur la route la plus directe pour taper la Russie (Ex URSS) depuis le sol américain. Il était donc normal d’y construire des bases (espionnage/escales aériennes...) ;)

a écrit : La question est : qu'est ce qu'un B52 américain armé de 4 bombes nucléaire allait faire au dessus du Groenland? Y'a qu'à lire les sources ou regarder les autres annectodes sur le sujet et tu en saura plus sur l'opération chrome dôme (tu verras même que cette annectode existe déjà depuis 2017)

Si vous saviez le nombre de documents encore classifiés qui décrivent ce genre de faits.. Vous serez choquer... Il s'en est passé des choses entre 1930 et 1990, aujourd'hui l'attention portée à ce genre de pratique sont focalisés avec plus de minutie qu'avant car les regardes de chacun se portent sur tous les autres... Mais il s'en passe toujours

a écrit : Si vous saviez le nombre de documents encore classifiés qui décrivent ce genre de faits.. Vous serez choquer... Il s'en est passé des choses entre 1930 et 1990, aujourd'hui l'attention portée à ce genre de pratique sont focalisés avec plus de minutie qu'avant car les regardes de chacun se portent sur tous les autres... Mais il s'en passe toujours Afficher tout Tout à fait, on peut aussi parler de la quarantaine de bombes-valises nucléaires de 0.5 kilotonnes qui ont tout simplement disparu des arsenaux atomiques de l'URSS au milieu des années 90 sans laisser plus de traces que celle d'un escargot anémique sous Prosac avançant sous une pluie battante.
Elles sont où ces bombes?
Probablement dans des centres scientifiques secrets de pas mal de pays souverains dans le but d'étudier la technologie et de la reproduire à moindre coût, ben oui, si quelqu'un s'en était déjà servi, je pense qu'on serait au courant parce qu'une bombe atomique qui explose, c'est quand même spectaculaire quoi. Donc elles sont forcément quelquepart, elle n'ont pas été volées par des extraterrestres où des reptiliens de la terre creuse quand même!
En tout cas, j'en ai pas dans mon garage, ca c'est certain, je vous le jure sur la tète de mon arrière grand mère! ^^

a écrit : Tout à fait, on peut aussi parler de la quarantaine de bombes-valises nucléaires de 0.5 kilotonnes qui ont tout simplement disparu des arsenaux atomiques de l'URSS au milieu des années 90 sans laisser plus de traces que celle d'un escargot anémique sous Prosac avançant sous une pluie battante.
Elles so
nt où ces bombes?
Probablement dans des centres scientifiques secrets de pas mal de pays souverains dans le but d'étudier la technologie et de la reproduire à moindre coût, ben oui, si quelqu'un s'en était déjà servi, je pense qu'on serait au courant parce qu'une bombe atomique qui explose, c'est quand même spectaculaire quoi. Donc elles sont forcément quelquepart, elle n'ont pas été volées par des extraterrestres où des reptiliens de la terre creuse quand même!
En tout cas, j'en ai pas dans mon garage, ca c'est certain, je vous le jure sur la tète de mon arrière grand mère! ^^
Afficher tout
Dans 40 ans la moitié du plutonium aura disparu ... Dans 130 ans les trois quarts ... Pfff, c'est long !

a écrit : La question est : qu'est ce qu'un B52 américain armé de 4 bombes nucléaire allait faire au dessus du Groenland? Il allait peut être visiter son copain l'URSS via un entraînement non ?

a écrit : Y'a qu'à lire les sources ou regarder les autres annectodes sur le sujet et tu en saura plus sur l'opération chrome dôme (tu verras même que cette annectode existe déjà depuis 2017) oui en effet l'anecdote de 2017 traitait de l'opération chrome en général mais ne mentionnait pas cette question que j'ai posée en anecdote: y a-t-il une bombe sous la mer? J'ai donc publié la mienne pour compléter celle de 2017 puisque le sujet reste d'actualité...

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

Merci à toutes et tous pour vos commentaires sympas et toujours enrichissants : vous avez honoré ma 1ère publication !
J'en suis ravi et je vous souhaite une excellente année 2019.

Kamel de Lyon

Posté le

windowsphone

(7)

Répondre

a écrit : Dans 40 ans la moitié du plutonium aura disparu ... Dans 130 ans les trois quarts ... Pfff, c'est long ! Ca dépend de l'isotope... Le plutonium244 a une demi vie de 80 millions d'années il me semble, mais a savoir pourquoi... je ne suis pas physicien.