Saturne n'aura plus d'anneaux dans le futur

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Jupiter, Uranus et Neptune ont toujours des anneaux mais bien moins visibles. D'ailleurs ceux de la planète Uranus apparaissent quasiment à la verticale, dû à la forte inclinaison de celle-ci

Un anneau pour les amener tous et dans la gravité les lier.

Le temps réduit souvent les anneaux en poussière...il n’y a qu’a regarder le nombre de divorces pour s’en convaincre...


Tous les commentaires (43)

Jupiter, Uranus et Neptune ont toujours des anneaux mais bien moins visibles. D'ailleurs ceux de la planète Uranus apparaissent quasiment à la verticale, dû à la forte inclinaison de celle-ci

Un anneau pour les amener tous et dans la gravité les lier.

Une station de ski en dessous est ouverte toute l'année

Le temps réduit souvent les anneaux en poussière...il n’y a qu’a regarder le nombre de divorces pour s’en convaincre...

En termes scientifiques, on dit que le système d’anneaux n’est pas stable.

Contrairement à une orbite stable, qui subsiste dans le temps à cause d’un bon équilibre entre les forces gravitationnels des différents entres, les anneaux sont sans cesse agités et déviés, à la fois par leur composants (rochers, etc.) mais aussi par les très nombreuses lunes de Saturne (qui sont d’ailleurs responsables des lacunes entre les différents anneaux).

À terme donc, les anneaux disparaîtront, rocher par rocher, chacun éjectés de l’orbite et probablement attirés sur la planète.

a écrit : Merci la video du Journal le Monde :') Merci internet et les nombreux site d'actu et de science qui ont repris l'information du communiqué de la NASA sur cette étude qui vient de paraître. J'ai jamais trop compris le principe de ce genre de commentaire. D'autant plus que si la vidéo est intéressante, tu aurais pu poster le lien.

Pour revenir à l'anecdote, les scientifiques ne savent d'ailleurs toujours pas exactement l'origine et la date de leurs créations. Il y a même deux théories qui se bagarrent : celle dans laquelle les anneaux se sont formés bien longtemps après Saturne à partir d'une ancienne lune géante pulvérisée par la gravité de Saturne et celle dans laquelle les anneaux se sont formés en même temps que Saturne et sont des restes du disques d'accrétion ayant formé la planète.

a écrit : En termes scientifiques, on dit que le système d’anneaux n’est pas stable.

Contrairement à une orbite stable, qui subsiste dans le temps à cause d’un bon équilibre entre les forces gravitationnels des différents entres, les anneaux sont sans cesse agités et déviés, à la fois par leur composants (rochers,
etc.) mais aussi par les très nombreuses lunes de Saturne (qui sont d’ailleurs responsables des lacunes entre les différents anneaux).

À terme donc, les anneaux disparaîtront, rocher par rocher, chacun éjectés de l’orbite et probablement attirés sur la planète.
Afficher tout
Sur des temps infinis, un système stable existe-t-il ?

a écrit : En termes scientifiques, on dit que le système d’anneaux n’est pas stable.

Contrairement à une orbite stable, qui subsiste dans le temps à cause d’un bon équilibre entre les forces gravitationnels des différents entres, les anneaux sont sans cesse agités et déviés, à la fois par leur composants (rochers,
etc.) mais aussi par les très nombreuses lunes de Saturne (qui sont d’ailleurs responsables des lacunes entre les différents anneaux).

À terme donc, les anneaux disparaîtront, rocher par rocher, chacun éjectés de l’orbite et probablement attirés sur la planète.
Afficher tout
J'aurai dit DANS la planète... ;-)

a écrit : Un anneau pour les amener tous et dans la gravité les lier. Pour sûr, avec cette anneau on peut le mettre dans le feu il ne sera pas chaud...

a écrit : Le temps réduit souvent les anneaux en poussière...il n’y a qu’a regarder le nombre de divorces pour s’en convaincre... Joliiii... (enfin, joli, on se comprend)

a écrit : Sur des temps infinis, un système stable existe-t-il ? Étant donnée qu’on est dans un univers doté d’entropie (un truc qui fait qu’à l’échelle atomique tout bouge tout le temps de façon aléatoire), rien n’est stable en effet.

Les étoiles ne le sont pas, déjà : la nôtre, le Soleil, n’a plus "que" 4 milliards d’années devant elle, avant de finir en géante rouge puis naine blanche.
D’autres étoiles, plus petites et plus lentes à fusionner leur hydrogène, comme les naines rouges, pourraient mettre entre 10^1000 et 10^10000 ans avant de s’éteindre…

En fait, même le proton pourrait être instable (avec les connaissances actuelles, la stabilité du proton n’est plus garantie après 10^36 ans).

a écrit : Étant donnée qu’on est dans un univers doté d’entropie (un truc qui fait qu’à l’échelle atomique tout bouge tout le temps de façon aléatoire), rien n’est stable en effet.

Les étoiles ne le sont pas, déjà : la nôtre, le Soleil, n’a plus "que" 4 milliards d’années devant elle, avant de finir en g
éante rouge puis naine blanche.
D’autres étoiles, plus petites et plus lentes à fusionner leur hydrogène, comme les naines rouges, pourraient mettre entre 10^1000 et 10^10000 ans avant de s’éteindre…

En fait, même le proton pourrait être instable (avec les connaissances actuelles, la stabilité du proton n’est plus garantie après 10^36 ans).
Afficher tout
Et quand l'univers aura atteint son entropie maximale ou sa "mort thermique", peut-être pourrons-nous parler de stabilité.

a écrit : Sur des temps infinis, un système stable existe-t-il ? Si ça peut répondre à ta question, une video sympa, à voir, de balade mentale.
youtu.be/11XQUHOU_aw

a écrit : Si ça peut répondre à ta question, une video sympa, à voir, de balade mentale.
youtu.be/11XQUHOU_aw
Top, je ne connaissais pas celle-la.

Par contre je ne comprend pas trop sa conclusion. La théorie d'un nouveau Big bang après 10^10^10^56 années ? C'est lié au principe d'incertitude d'Heisenberg dans le vide ? Il y aurait donc création spontanée de particule ?

J'imagine que cela rejoint l'idée que l'énergie totale de l'univers est nulle et répartie en matière, antimatière et force et le tout issu du néant. Toutefois, si l'univers est issu du néant, je pense qu'il y retournera et qu'il s'agit d'une fluctuation ponctuelle difficilement reproductible.

a écrit : Merci internet et les nombreux site d'actu et de science qui ont repris l'information du communiqué de la NASA sur cette étude qui vient de paraître. J'ai jamais trop compris le principe de ce genre de commentaire. D'autant plus que si la vidéo est intéressante, tu aurais pu poster le lien.
<
br /> Pour revenir à l'anecdote, les scientifiques ne savent d'ailleurs toujours pas exactement l'origine et la date de leurs créations. Il y a même deux théories qui se bagarrent : celle dans laquelle les anneaux se sont formés bien longtemps après Saturne à partir d'une ancienne lune géante pulvérisée par la gravité de Saturne et celle dans laquelle les anneaux se sont formés en même temps que Saturne et sont des restes du disques d'accrétion ayant formé la planète. Afficher tout
Si les anneaux de Saturne sont issus du disque d'accrétion à l'origine de Saturne, alors ses anneaux ont dû être beaucoup plus grands avant. Une planète de ce genre a déjà été découverte, avec des anneaux gigantesques et qui répond au doux nom de J1407b :)

a écrit : Jupiter, Uranus et Neptune ont toujours des anneaux mais bien moins visibles. D'ailleurs ceux de la planète Uranus apparaissent quasiment à la verticale, dû à la forte inclinaison de celle-ci A la verticale ? Sur quel plàn l’elliptique ou l’équateur de la planète ?

a écrit : Si les anneaux de Saturne sont issus du disque d'accrétion à l'origine de Saturne, alors ses anneaux ont dû être beaucoup plus grands avant. Une planète de ce genre a déjà été découverte, avec des anneaux gigantesques et qui répond au doux nom de J1407b :) Cette planète a des ceintures tellement vaste que si elle était à la place de sature on verrait ses anneaux plus facilement que saturne...

Pourquoi les poussières ne formeraient-elles pas une planète satellite comme la lune ou beaucoup d'autres?

a écrit : Top, je ne connaissais pas celle-la.

Par contre je ne comprend pas trop sa conclusion. La théorie d'un nouveau Big bang après 10^10^10^56 années ? C'est lié au principe d'incertitude d'Heisenberg dans le vide ? Il y aurait donc création spontanée de particule ?

J'imag
ine que cela rejoint l'idée que l'énergie totale de l'univers est nulle et répartie en matière, antimatière et force et le tout issu du néant. Toutefois, si l'univers est issu du néant, je pense qu'il y retournera et qu'il s'agit d'une fluctuation ponctuelle difficilement reproductible. Afficher tout
C'est un peu comme la théorie du big bang. On sait que l'univers que l'on connait aujourd'hui a été créé à partir de ce point (ou du moins il y a un fort consensus, qui est toutefois une théorie comme une autre diront certains), mais on ne sait pas si il y a eu un avant