Ce n'est pas le vaccin contre la rougeole qui a fait grandement baissé la mortalité

Proposé par
le
dans

La plupart des maladies épidémiques ont fortement diminué en France au XXe siècle en raison de l’amélioration des conditions sanitaires. Il y avait par exemple 5000 décès de la rougeole en 1912 pour arriver à une dizaine de décès en 1982. La vaccination spécifique ROR n’apparut qu’en 1983, et n'a que peu amélioré les statistiques malgré une couverture entre 90 et 95%.


Tous les commentaires (100)

a écrit : Plop !
Petit rappel (entrer dans le débat ne m'intéresse que peu) : L'anecdote indique le nombre de décès lié à la rougeole : effectivement, on en compte environ 25 par an jusqu'aux alentours de 1982 d'après la source 1. TOUTEFOIS, en 1980, et bah on sait soigner la rougeole. Les gens la con
tracte, mais n'en meurent pas. Par contre, toujours en source 1, on voit une nette diminution de l'incidence de la rougeole à partir de la mise en circulation du vaccin.
Si le vaccin est important même si on soigne très bien la maladie, c'est principalement dû aux complications liées à la rougeole, qui n'apparaissent pas sur un graphique qui ne met en avant que la mortalité. L'anecdote mérite un petit remaniement je pense, qui laisse moins entrevoir son orientation ! bonne journée !
Afficher tout
on ne sait pas soigner la rougeole. il n'y a pas de traitement curatif.

a écrit : Ça ne dit pas que le risque de choc anaphylactique est supérieur lorsqu’on utilise l’aluminium comme adjuvant plutôt qu’un autre.
C’était ce point qui m’interessait.
J'ai quelques articles pour toi (désolé en anglais mais logique) que j'ai pu trouver qui rejoint nos deux points de vue :

www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4514166/
www.futuremedicine.com/doi/abs/10.2217/imt.14.81?rfr_dat=cr_pub%3Dpubmed&url_ver=Z39.88-2003&rfr_id=ori%3Arid%3Acrossref.org&journalCode=imt

Tu peux chercher plus si tu veux, mais les vaccins sont l'une des meilleurs inventions de l'Homme, mais dire qu'ils sont complément sur est absolument faux, comme n'importe quel médicament.
Ce sera mon dernier post sur ce sujet.

a écrit : J'ai quelques articles pour toi (désolé en anglais mais logique) que j'ai pu trouver qui rejoint nos deux points de vue :

www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4514166/
www.futuremedicine.com/doi/abs/10.2217/imt.14.81?rfr_dat=cr_pub%3Dpubmed&url_ver=Z39.88-2003&rfr_id
=ori%3Arid%3Acrossref.org&journalCode=imt

Tu peux chercher plus si tu veux, mais les vaccins sont l'une des meilleurs inventions de l'Homme, mais dire qu'ils sont complément sur est absolument faux, comme n'importe quel médicament.
Ce sera mon dernier post sur ce sujet.
Afficher tout
« Allergic reactions include another critical adverse drug reaction (ADR) of aluminous adjuvants. Firstly, acidophilic cells could be attracted by adjuvants to the site of injection, which in turn could lead to the increase in total IgE levels. These induce IgE-mediated allergies, which could potentially increase the sensitivity of susceptible individuals. Studies on guinea pigs by Sun et al. showed that Al(OH)3 adjuvant at concentrations ≤4 mg/ml resulted in no allergic reactions. However, adjuvant concentrations of 7 and 10 mg/ml led to strong allergic reactions, and adjuvants at concentrations of 13 mg/ml induced the most intense reactions. Guinea pigs receiving 1.5 and 4 mg/ml of Al(OH)3 exhibited no allergic reactions in passive cutaneous anaphylaxis test. These results set a limit of 4 mg/ml of Al(OH)3 per dose as safe.89 Secondly, aluminum hydroxide-based adjuvants could also act as a kind of antigen and elicit immune responses. Allergic reactions are primed at first injection, and hypersensitivities set in after the second injection. However, very few studies support this point of view »

Voilà le copié collé du passage qui nous intéresse. On note quand même que la fenêtre thérapeutique sur le risque de choc anaphylactique immédiat a fait l’objet de recherche (Cf les doses chez l’animal).
Selon cet article, l’hypothèse d’une hypersensibilité retardée (lors d’une deuxième injection) consécutive à une sensibilisation (lord de la première injection) est loin de faire consensus.

A préciser que l’objectif de l’aluminium est d’engendrer une réaction du système immunitaire pour favoriser la réponse au vaccin. Il joue sur le même terrain que les cellules et substance responsable de l’immunité et donc des allergie (qui sont des réponses inadaptées du système immunitaire).

a écrit : Je comprends pas ton commentaire mais il n'a pas de sens scientifique, que tu touches de l'aluminium ou que tu en prends par intraveineuse ou intraperitoniale, la différence est énorme. Pareil pour l'alcool, tu pourras jamais te mettre 1 L d'alcool en intraveineuse. Le débat de l'aluminium a lieu d'être, ce n'est pas le seul adjuvant connus mais c'est le moins cher,arrêtez tous de dire que les autre sont des cons, le débat existe et il a raison de l'etre.

Et comme tu l'as bien dit, seuls les personnes en bonne santé résistant bien aux maladies mais aussi aux vaccins.
Afficher tout
Votre dernier argument rend caduc toute vos arguments précédents. En effet les personnes qui sont immunodeprimé ont besoin que les personnes en bonne santé soient vaccinés. Cela a un nom : c'est la couverture santé globale. Si vous refusez de vous vous vacciner par votre scepticisme, vous vous en sortirez mais peut être pas les autres qui n'ont pas la chance d'avoir le choix.

a écrit : à noter que le catholicisme décrétait l'hygiène corporelle (les bains, notamment) comme un pêché, parce que cela pouvait mener à la sensualité.
Juste pour donner une idée ...
C’est faux ! Encore un cliché gratuit !

Et aujourd'hui tout un tas de maladies graves disparues en Europe reviennent grâce à l'immigration.

Même si la plupart des vaccins sont utilent (quoi que douteux vis-à-vis de leur contenance mais ceci est un autre débat) doit on comprendre que celui ci n'est pas très utile ? Et il est plus en mode au cas où (comme la valise d'une femme lol)?

Ce que je comprends bien c'est que nous sommes en train de faire une génération d'affaiblis a cause des vaccinations alors que jusqu'au début 1800 les humains les plus vigoureux avaient su résister aux maladies les plus méchantes et engendraient des enfants beaucoup plus forts ...la sélection naturelle en fait , dans la nature ,les plus faibles disparaissent très vite pour le plus grand bien des espèces plus fortes , celà est dur mais la vie l'est aussi

Adieu Se Coucher Moins Bête!
La qualité était déjà pas terrible ces dernier temps mais si maintenant on y publie une anecdote clairement anti vaccin. On donne les chiffres et on tourne clairement le texte pour faire croire que les vaccins sont inutiles.
Les prochains morts de la rougeole, de la grippe ... vous remercie d'aller dans le sens des conspirationnistes et autres idiots.

a écrit : à noter que le catholicisme décrétait l'hygiène corporelle (les bains, notamment) comme un pêché, parce que cela pouvait mener à la sensualité.
Juste pour donner une idée ...
Source : Doctissimo

a écrit : Ce que je comprends bien c'est que nous sommes en train de faire une génération d'affaiblis a cause des vaccinations alors que jusqu'au début 1800 les humains les plus vigoureux avaient su résister aux maladies les plus méchantes et engendraient des enfants beaucoup plus forts ...la sélection naturelle en fait , dans la nature ,les plus faibles disparaissent très vite pour le plus grand bien des espèces plus fortes , celà est dur mais la vie l'est aussi Afficher tout oui, 1800 ou l'espérance de vie était de trente ans et ou 1 enfant sur 4 ne passait pas les 6 ans... enviable effectivement.
les vaccins n'affaiblissent pas le système immunitaire.
votre idéologie est plus que douteuse.

a écrit : Ce que je comprends bien c'est que nous sommes en train de faire une génération d'affaiblis a cause des vaccinations alors que jusqu'au début 1800 les humains les plus vigoureux avaient su résister aux maladies les plus méchantes et engendraient des enfants beaucoup plus forts ...la sélection naturelle en fait , dans la nature ,les plus faibles disparaissent très vite pour le plus grand bien des espèces plus fortes , celà est dur mais la vie l'est aussi Afficher tout Dire une chose pareille c'est ignoble. Je n'ai même pas de mots.

a écrit : Ce que je comprends bien c'est que nous sommes en train de faire une génération d'affaiblis a cause des vaccinations alors que jusqu'au début 1800 les humains les plus vigoureux avaient su résister aux maladies les plus méchantes et engendraient des enfants beaucoup plus forts ...la sélection naturelle en fait , dans la nature ,les plus faibles disparaissent très vite pour le plus grand bien des espèces plus fortes , celà est dur mais la vie l'est aussi Afficher tout Tu sais que pour les populations pré-jenerienne (avant les vaccins), une personne sur quatre a un risque de mourir avant 1an et une sur deux avant 20ans ? Sans compter les handicapés a vie, les malformations graves et autres affections bien sales.
Même s'ils ne sont pas les seuls responsable de l'amélioration de la santé, dire qu'on est des fragiles parce qu'on a les vaccins, c'est vraiment de la malhonnêteté intellectuelle.

Les vaccins sont un médicaments ! Il existe des effets indésirables, des risques de complications, etc, mais ils sauvent bien plus de vie qu'il ne tuent. Somme nous prêt à y renoncer et à voir la moitié de nos enfants mourir de maladies qu'on sait parfaitement soigner, simplement a cause de conneries comme les sels d'aluminium? Personellement non.

a écrit : Tu sais que pour les populations pré-jenerienne (avant les vaccins), une personne sur quatre a un risque de mourir avant 1an et une sur deux avant 20ans ? Sans compter les handicapés a vie, les malformations graves et autres affections bien sales.
Même s'ils ne sont pas les seuls responsable de l'amélio
ration de la santé, dire qu'on est des fragiles parce qu'on a les vaccins, c'est vraiment de la malhonnêteté intellectuelle.

Les vaccins sont un médicaments ! Il existe des effets indésirables, des risques de complications, etc, mais ils sauvent bien plus de vie qu'il ne tuent. Somme nous prêt à y renoncer et à voir la moitié de nos enfants mourir de maladies qu'on sait parfaitement soigner, simplement a cause de conneries comme les sels d'aluminium? Personellement non.
Afficher tout
Par ailleurs, le commentaire en question révèle bien la mentalité anti-vax typique, à savoir un dogmatisme absolu dans l'ignorance totale. Il est complètement faux que "les humains les plus vigoureux avaient su résister aux maladies les plus méchantes et engendraient des enfants beaucoup plus forts", puisqu'avoir développé une résistance à une maladie ne garantit nullement qu'on la transmettra à sa progéniture. La sélection naturelle dont parle cette personne ne dit absolument pas qu'un un avantage acquis (comme la résistance ou l'immunité) est transmis à sa descendance (ça, c'est le lamarckisme). Elle dit exactement l'inverse. Dogmatisme, ignorance, idéologie nauséabonde... Malheureusement, la sélection naturelle ne peut rien contre cela non plus.

"La plupart des maladies épidémiques ont fortement diminué en France au XXe siècle en raison de l’amélioration des conditions sanitaires. Il y avait par exemple 5000 décès de la rougeole en 1912 pour arriver à une dizaine de décès en 1982"

Ca a été déjà dit plein de fois dans les commentaires mais j'en rajoute une couche, on sait jamais...
ON NE MESURE PAS L'INCIDENCE D'UNE MALADIE EN FONCTION DU NOMBRE DE DECES.

C'est pas parce qu'il y a moins de mort que les gens sont moins malades bordel ! Avant y avait peut-être 10 000 malades et 5 000 décès, après y avait 10 000 malades et 10 décès. Alors oui, les gens meurent moins, mais ils sont tout autant malades. Et la rougeole, dans 15% des cas, à des complications extrêmement grave pouvant conduire à des handicaps à VIE.
C'est la vaccination et uniquement la vaccination qui a permis de faire chuter drastiquement le nombre de MALADE.

Quand on étudie les épidémies on ne regarde pas la mortalité, on regarde l'incidence et la MORBIDITE.

Bordel !
Si l'un des admins passent par là, merci de virer cette anecdote ou au moins de la changer pour arrêter la propagande mensongère anti-vaccins dont elle est un exemple flagrant.

Les vaccins sont sûrs, efficaces, utiles et nécessaires. Certains le sont plus que d'autres (pas la peine de vous faire vacciner contre la fièvre jaune si vous n'allez pas en Afrique ou en Asie) mais les 11 vaccins du calendrier 2018 sont réellement nécessaires avec un risque d'effets secondaires indésirables de 0.000015%.
Arrêtez avec la paranoia, les théories du complot et tous les co***rds style Joyeux qui touchent un max de fric de la vente de leur bouquin en répandant la peur parmi les parents inquiets (je plaisante pas, ce type a plus de 34 livres à son insu et il touche plusieurs centaines de milliers d'euros avec la vente d'un seul)

Non, les adjuvants aluminium ne sont pas dangereux pour la santé. Il y a eu des centaines et des centaines d'études sur le sujet et il n'y a pas de risque.
Non, les vaccins ne causent pas l'autisme. Quand une méta-analyse sur 14 millions de personnes ne montrent aucun lien c'est que bordel y a pas de lien !

a écrit : Ce que je comprends bien c'est que nous sommes en train de faire une génération d'affaiblis a cause des vaccinations alors que jusqu'au début 1800 les humains les plus vigoureux avaient su résister aux maladies les plus méchantes et engendraient des enfants beaucoup plus forts ...la sélection naturelle en fait , dans la nature ,les plus faibles disparaissent très vite pour le plus grand bien des espèces plus fortes , celà est dur mais la vie l'est aussi Afficher tout Si un jour tu as un enfant, un peu plus chétif que la moyenne, qui meurt à cause d'un virus qu'un simple vaccin aurait suffit à le sauver, mais que tu lui auras refusé ; alors ce jour là, tu reviendras nous parler de la "sélection naturelle" avec autant de certitudes...

a écrit : Et aujourd'hui tout un tas de maladies graves disparues en Europe reviennent grâce à l'immigration. Et aussi parce que les gens ne se vaccinent plus autant qu'avant. Ces maladies qui reviennent comme la diphtérie ou la poliomyélite ne présente presque aucun risque si la couverture vaccinale est optimale. Mais certaines autres maladies comme le tétanos n'ont rien à voir avec les migrations et se vacciner contre sera éternellement nécessaire, la bactérie étant présente naturellement dans le sol.

a écrit : Par ailleurs, le commentaire en question révèle bien la mentalité anti-vax typique, à savoir un dogmatisme absolu dans l'ignorance totale. Il est complètement faux que "les humains les plus vigoureux avaient su résister aux maladies les plus méchantes et engendraient des enfants beaucoup plus forts", puisqu'avoir développé une résistance à une maladie ne garantit nullement qu'on la transmettra à sa progéniture. La sélection naturelle dont parle cette personne ne dit absolument pas qu'un un avantage acquis (comme la résistance ou l'immunité) est transmis à sa descendance (ça, c'est le lamarckisme). Elle dit exactement l'inverse. Dogmatisme, ignorance, idéologie nauséabonde... Malheureusement, la sélection naturelle ne peut rien contre cela non plus. Afficher tout Haha exactement !
Et puis après tout, si "les humains les plus vigoureux avaient su résister aux maladies les plus méchantes et engendraient des enfants beaucoup plus forts", alors plus personne ne serait sensible à aucune maladie de nos jours ^^

Je suis désolé mais comme d'habitude, vous ne lisez pas les sources: 2 sont des sites officiels qui ne font que décrire les conditions de vaccination et le taux de vaccination dans la population pas ancien non plus. Pas de chiffres sur le lien entre baisse de mortalité de la rougeole avec l'amélioration de l'hygiène et le non lien avec l'effet des vaccins.
Le troisième est un document rédigé par Christophe jarry qui d'après les premier lien de Google est au maximum psychologue/ neuropsychologue. On est loin de l'immunologie. Mais comme sur son document, on a aucune de ses références, il se fait passer pour un expert dans le domaine.
Bref méfiez vous des gens qui vous donnent les infos toutes faites dans un article fait à l'arrache qui n'a même pas les bonnes sources (voire qui se contredisent).
Et un dernier argument pour la route et vous n'êtes pas obligés de me croire: un malade ça coûte cher, et ça rapporte un max aux entreprises pharmaceutiques. Les vaccins c'est une ou deux doses pour ne pas être malade, même s'ils se font du fric dessus, ils auraient tout intérêt à vous laisser vous soigner pour la rougeole et à acheter leurs produits.
Et pour les gens qui ont eu des soucis avec les vaccins, il arrive que des personnes aient une immunité déficiente et c'est un vaccin c'est vrai, ça n'aide pas. C'est à mettre en balance avec le nombre de personnes mortes de la rougeole avant le vaccin. Une ceinture de sécurité peut vous causer des brûlures mais ça ne vous empêche pas de la mettre quand vous prenez le volant non? Mais là encore vous n'avez pas à me croire sur parole, je vous demande juste d'utiliser votre cerveau!

Je voudrais pas faire l'avocat du diable mais il y a effectivement l'aspect sanitaire qui est en cause dans tout ça... Je vous rappelle le cas de la peste où il n'y a pas lieu de parler de vaccin ou non. Le problème sanitaire est véritablement ce qui a endigué l'épidémie...
Cela dit je pense effectivement qu'aujourd'hui on nous OBLIGE a vacciner nos enfants (que fait on de la loi Kouchner a ce moment là??) avec des vaccins qui sont soit disant indispensable alors que sincèrement en regardant bien pourquoi un bébé de 2 mois et demi doit il être vacciner contre l'hépatite B alors que ce n'est je le rappelle une maladie sexuellement transmissible?!
Si vous posez la question a un médecin il vous répondra que c'est parce qu'a cette age la on assimile mieux le vaccin....
Je trouve ça douteux surtout qu'un enfant voit son système immunitaire tout a fait fini au environ de 8 ans.... bref je m'étale pas parce que sinon je vais vraiment rentrer dans le débat!!!