Le vaccin contre la grippe est un vaccin par prédiction

Proposé par
Invité
le
dans

Le vaccin contre le virus de la grippe n’est pas un vaccin ordinaire mais un vaccin que l’on appelle « par prédiction » : par un phénomène de glissement antigénique, les antigènes de ce virus changent chaque année, ce qui fait qu'on ne peut pas savoir exactement à l’avance à quoi ressemblera le virus de la saison hivernale à venir.

Le phénomène de glissement antigénique est dû aux mutations fréquentes du code génétique de ce virus : chaque année le virus change. Un autre phénomène beaucoup plus grave et imprévisible, appelé « cassure antigénique » a pour conséquence la modification complète de l’antigène du virus et est à l’origine des grandes pandémies (grippe espagnole, H1N1...).


Tous les commentaires (62)

a écrit : Je sens venir le truc alors allons-y.
Quoi « les fameux vaccins... » ? Vous faites partie de ces meurtriers égoïstes qui sont contre la vaccination ? Ici sur SCMB il y a encore des gens pour avoir ce genre de sous-entendu ?
Demain la Terre plate ?
Meurtriers égoïste.... Tu fais pas dans la demi mesure. Quand on connaît l'efficacité du vaccin contre la grippe notamment dans les populations les plus vaccinées (personnes âgées). Je crois qu'on tourne aux alentours de 40% d'efficacité les bonnes années. Quant à assimiler que celui qui questionne (comme moi) le bénéfice de ce vaccin n'est pas loin de croire que "la terre est plate".... tu aurais été dangereux à une certaine époque, dans certains contextes. Et j'espère que tu es bien vacciner, sinon pense à celui contre la rage. Ou développe des arguments, accepte la controverse et le débat parce que les certitudes sont le début du totalitarisme. Namasté frère.

a écrit : Ba ouais. Désolé les gars mais je ne supporte pas ça. Combien de gens sont morts de la rougeole l’année dernière ? Vous trouvez ça normal qu’on meurt de la rougeole en 2018 en France ?
Alors peut-être que brusquer les gens c’est pas la solution pour « convertir » les gens, mais peut-être que si.

L
a crise de confiance c’est cyclique. Tu dois bien le savoir babygyneco. Quoi qu’on fasse les gens ne croient que ce qu’il voient. Et c’est assez basique :
Quand les gens meurent, on se vaccine, on se protège.
Puis quand la maladie a quasiment disparu ba pourquoi on se vaccinerait ? Pourquoi on mettrait des capotes ?
Résultat les gens meurent.
Et ça recommence.

Les trois quarts des gens contre la vaccination le sont pour des mauvaises raisons. Sans aucun raisonnement ni compréhension scientifique. Personne n’est obligé d’etre un scientifique pour avoir un avis. Mais il faut bien reconnaître que c’est compliqué de s’exprimer sur certain sujets.

A force de laisser passer des phrases qui veulent tout et rien dire, du style : « ah les fameux vaccins... », on laisse insidieusement s’installer un point de vue dangereux pour la société.

Je suis peut-être un facho. De la même manière que les vegans ou les écolos peuvent l’être.

Au cas où, quand on se vaccine on ne le fait pas que pour soi non plus. En le faisant on sauve les gens ne pouvant pas le faire.
Afficher tout
Décidément... Tu te justifies en réaffirmant ton côté totalitaire. As tu penser un instant que le reste du monde pouvait réfléchir, rechercher différentes sources pour se faire un avis et que celui-ci n'est pas forcément tout le temps tranché? Les Vegans et les écoles des fachos? Saut si ça ne signifie pas pour toi fasciste il va falloir chercher la définition de ce mot. Précision je ne suis pas vegan, écologiste certainement (Définition de l'écologie. Etymologie : du grec "oikos", maison et "logos", science, connaissance. L'écologie est la science qui étudie les milieux et les conditions d'existence des êtres vivants et les rapports qui s'établissent entre eux et leur environnement, ou plus généralement avec la nature.)

a écrit : Est-ce qu'en ce moment, et surtout sur le net, lutter contre la pensée unique ce n'est pas plutôt dire: Je suis vacciné et j'ai fait vacciner mes enfants ?? Je dirais que lutter contre la pensée unique ne réside pas dans le choix pour un camp ou pour un autre. Lutter contre la pensée unique, c'est avant tout (selon moi) essayer de réfléchir un minimum par soi-même, sans à-priori ni idées préconçues sur les choses, et avec bon sens si possible. Et en fonction de notre propre réflexion donc, faire nos choix, qui parfois seront en accord avec la pensée unique, parfois en désaccord, mais toujours les nôtres, nos choix propres et assumés en notre âme et conscience.

a écrit : Dire qu'un vaccin contre la grippe peut ne servir à rien est inexact: tout est question de "taux de couverture".

Le vaccin est un cocktail entre des souches les plus probables issues de l'hiver en hémisphère sud et de nos souches des années précédentes.

Trois problèmes
se posent: 1- le virus mute, il n'est donc pas juste différent d'une année sur l'autre, plusieurs souches existent simultanément! 2- la souche la plus probable ne sera peut être pas la souche majoritaire 3- les scientifiques n'arrivent pas toujours, dans un laps de temps court, à isoler une souche majoritaire parmi celles frappant l'hémisphère sud!

Résultats: la souche majoritaire appartient au cocktail du vaccin= fort taux de couverture (jusqu'à 90%, soit 9 chances sur 10, en étant exposé au virus, d'être protégé) ou il n'y a pas de souche majoritaire/elle n'appartient pas au vaccin (20% dans les pires cas, soit 2 chances sur 10 d'être protégé).

Un vaccin ne vous protégera donc jamais intégralement, car multiplier les souches présentes dans le vaccin serait contre productif et les souches mineures ne seront jamais toutes couvertes, mais il sera toujours plus efficace qu'une non-vaccination, puisqu'il couvre au moins 2 expositions sur 10 par an!
Afficher tout
Votre explication est exacte, je connaissais le principe de cocktail de souches du vaccin contre la grippe, mais je n'avais pas voulu faire un roman non plus. Cela étant dit, je comprends mal comment un vaccin qui ne contient pas la souche correspondante au virus en cours pourrait protèger ne serait-ce que 2 fois sur 10.
Comme j'ai voulu l'expliquer, il est déjà arrivé à plusieurs reprises que le vaccin ne contienne non seulement pas la souche du virus s'étant propagé, mais que les souches qu'il contenait ne luttaient aucunement contre ledit virus. Dans ce cas, je maintiens que le vaccin est totalement inefficace. Et je peux vous assurer que la dernière fois en date, à ma connaissance, que cela est arrivé, c'était en 2015. Les autorités sanitaires avaient décidé d'un cocktail qui ne contenait pas la souche majoritaire, et le virus ne contenait aucune des souches présentent dans le vaccin. Efficacité nulle donc.
Après, d'une manière générale, comme cela a été dit, la vaccination obligatoire pour les populations à risques (enfants, personnes âgées), pourquoi pas ? Pour les autres, bof...
Et il faut aussi faire la différence entre des vaccins obligatoires qui ont depuis longtemps prouvé leur efficacité (comme le bcg, n'en déplaise à certains), et rendre obligatoire un vaccin comme celui contre la grippe qui reste majoritairement efficace certes, mais malgré tout d'une efficacité douteuse, ou tout au moins hasardeuse selon les années.

a écrit : Quel aubaine pour les laboratoires qui peuvent vendre a foisons tout les ans leur vaccins ! La nature et bien faite « Haissez le jeu pas les joueurs »
Le problème est l’ignorance et la peur des vaccins, certes celui de la grippe n’est pas 100/100 utilise (du tout même...) mais si les gens achètent, pourquoi ne pas en faire ? De plus, bien que pas 100/100 rentable, il peut sauver des vies

Vous prenez probablement l'hypothèse tacite que le virus de la grippe mute de manière uniforme et donc qu'on ne trouve, à un instant t, qu'une souche de grippe dans un espace donné.

Le vaccin est un pari fait sur les souches qui ont la plus haute probabilité d'être majoritaire dans votre zone en période hivernale. Elles existeront très probablement toutes et plus encore mais à des pourcentages de représentation différents. Ce n'est pas comme parier sur le cheval qui va gagner une course et tout perdre si il ne finit pas premier. C'est miser sur un trio et rentabiliser à hauteur de leur performance par rapport au peloton complet.

Vous pouvez attraper la grippe a cause d'une souche minoritaire a 10% même si une souche majoritaire à 80% est couverte par le vaccin. Mais vous tomberez malade plus probablement en cas d'exposirion si le vaccin couvre une souche présente à 10% et pas celle a 80%.

Pour le reste, je ne pense pas non plus que ce vaccin doive être obligatoire, hors personnes fragiles. Cependant, être vacciné couvre toujours une partie des souches, diminue l'intensité offensive des souches non couvertes et limite grandement les risques de complications. De quoi éviter de poser une semaine complete de congés maladie ou de prendre du retard dans ses révisions! A chacun de faire selon son cas et sa volonté.

J’ai 29 ans et j’ai eu la grippe l’année dernière. Et je peux vous dire que ça a été les deux semaines les plus horribles de ma vie. J’ai passé 6 jours d affilé a vomir , trembler, pleurer , sans dormir ni manger , j’ai fini avec 3kg en moins , j’ai fait un passage au urgences (mon mari ne savait plus quoi faire il m’a foutu dans la voiture et m’y a emmenée) , le 8e jour j’ai commencé a aller légèrement mieux , et j’ai repris le travail (très affaiblie) au bout de deux semaines. Je peux vous dire que lorsque la médecine du travail a proposé à l’entreprise de se faire vacciner contre la grippe l’hiver 2017, j’étais la première à m’inscrire. Je ne l’ai pas eu cette année. En tout cas je ne souhaite à personne de choper la grippe , vraiment !!!!

a écrit : Je sens venir le truc alors allons-y.
Quoi « les fameux vaccins... » ? Vous faites partie de ces meurtriers égoïstes qui sont contre la vaccination ? Ici sur SCMB il y a encore des gens pour avoir ce genre de sous-entendu ?
Demain la Terre plate ?
La terre est bel et bien une boule, mais ça ne rend pas tout les vaccins efficaces pour autant. Et surtout, ça ne les rends pas inoffensifs. La vaccination est une bonne chose quand le vaccin ne créé pas un risque important.
Pour le cas spécifique du vaccin contre la grippe, il y a tellement de gens vaccinés qui tombent quand même malades que l'on est en droit de se demander pourquoi on continue à enrichir Sanofi et ses amis pour "rien".

a écrit : Non justement, en se vaccinant, on limite la propagation de la maladie et, de fait, on protège les plus vulnérables. C'est un acte altruiste et dans notre société, ce n'est pas étonnant que ca ne suffise pas comme argument : chacun individuellement a plutôt intérêt a ce que tous les autres soient vaccinés et pas lui même.
Pour la grippe, je suis jeune et en bonne santé donc ce n'est pas forcément grave si je l'attrape. En revanche, dans ce cas il est probable que je la transmette a des personnes plus fragile, mais après tout, tant pis pour eux...
Afficher tout
Lis ce que j'écris avant de me répondre:

Je ne parle pas de "toi, jeune et en bonne santé" mais des enfants, qui font partie des personnes les plus fragiles dont tu parles.

Ensuite, certaines maladies graves comme le tétanos ne sont pas éradiquées, etr ne le seront jamais (lis l'article), c'est impossible. Et on meurt du tétanos en France encore aujourd'hui, sauf si on est vacciné...

Enfin ta réaction qui consiste à dire "tant pis pour eux (les plus fragiles)" est typique du cynisme dont je parle. N'oublie que si tu es jeune aujourd'hui, tu finiras par devenir vieux et vulnérable un jour. Enfin je te le souhaite.

a écrit : Je suis personnellement pour la vaccination et ça fait même partie de mon métier d'en délivrer et d'éduquer les patients à leur sujet.

Par contre je trouve cette manière de réagir moyen-ageuse si ce n'est fasciste. Les gens ont le droit de ne pas être d'accord avec certaines choses sans
qu'ils ne soient des meurtriers. Il y a des inquiétudes légitimes. Ce n'est pas parce que le vaccin comme on le fait aujourd'hui sauve des vies qu'on ne peut pas le remettre en question sans être bon pour le bûcher. Pour autant qu'on sache on s'apercevra dans 10, 100, 1000 ans qu'on fait des conneries.

Pas la peine de systématiquement caricaturer les gens et de recourir à de grossiers sophismes. C'est contre-productif et vous ne convaincrez personne que les vaccins ont un bénéfice suffisant pour valoir un éventuel risque tel qu'on le connaît en étant agressif et insultant.
Afficher tout
Tout à fait d'accord. D'ailleurs, pourquoi faire l'amalgame d'une période, le Moyen Age et un parti politique, le fascisme? Pourquoi être condescendant envers le moyen âge, cette période de 1000 ans pendant laquelle la France s'est construite ?

a écrit : Marrant cette information sur l’Inde on l’a retrouve que sur des sites anti-vaccins. Même site qui te disent que tu peux transmettre la rougeole après avoir fait le vaccin.

Le BCG ne protège pas a 100% mais il limite grandement les conséquences graves chez les enfants notamment.

Le vaccin n’es
t plus obligatoire en France aussi car les laboratoires Français ne le fabrique plus probablement pour des raisons de rentabilité. Afficher tout
Ben non. L’information sur l’Inde tu la trouves aussi sur Wikipedia qui te renvoie sur ce document:
www.trc-chennai.org/bcg1.pdf
Il est mentionné que selon l’étude, ça ne protégeait pas les ADULTES.

a écrit : Ben non. L’information sur l’Inde tu la trouves aussi sur Wikipedia qui te renvoie sur ce document:
www.trc-chennai.org/bcg1.pdf
Il est mentionné que selon l’étude, ça ne protégeait pas les ADULTES.
Les labos indiens figurent parmi les plus gros producteurs (le plus gros en fait) des médicaments contrefaisants. Cela donne une idée de l'état du marché du produit de santé dans ce pays...

Rappel de la définition d’un vaccin : celui-ci consiste à injecter une partie du virus (sans l’agent pathogène) et permet au corps de créer des anticorps adaptés à la maladie pour la combattre beaucoup plus efficacement. A noter que le les anticorps ne sont crées qu’à partie du moment ou le corps à déjà eu affaire à la maladie... d’ou l’importance des vaccins...

a écrit : La terre est bel et bien une boule, mais ça ne rend pas tout les vaccins efficaces pour autant. Et surtout, ça ne les rends pas inoffensifs. La vaccination est une bonne chose quand le vaccin ne créé pas un risque important.
Pour le cas spécifique du vaccin contre la grippe, il y a tellement de gens vaccinés qui
tombent quand même malades que l'on est en droit de se demander pourquoi on continue à enrichir Sanofi et ses amis pour "rien". Afficher tout
Même si le vaccin est efficace à 40%, ça fait 40% de vaccinés qui sont protégés et qui ne contamine pas les autres.
Le gros soucis, c’est que les gens amalgament directement le principe théorique de la vaccination avec des magouilles de labos.
Sauf que scientifiquement parlant la vaccination est très très très solide. Et qu’economiquement, ce que beaucoup de gens ignorent, la production de vaccin n’est pas rentable comparé à d’autre produits.

a écrit : Décidément... Tu te justifies en réaffirmant ton côté totalitaire. As tu penser un instant que le reste du monde pouvait réfléchir, rechercher différentes sources pour se faire un avis et que celui-ci n'est pas forcément tout le temps tranché? Les Vegans et les écoles des fachos? Saut si ça ne signifie pas pour toi fasciste il va falloir chercher la définition de ce mot. Précision je ne suis pas vegan, écologiste certainement (Définition de l'écologie. Etymologie : du grec "oikos", maison et "logos", science, connaissance. L'écologie est la science qui étudie les milieux et les conditions d'existence des êtres vivants et les rapports qui s'établissent entre eux et leur environnement, ou plus généralement avec la nature.) Afficher tout Je suis extrême dans ma prise de position. Pour moi c’est une bonne chose d’avoir rendu obligatoire toutes les vaccinations antérieurement recommandé.
Si ça suffit à faire de moi un facho (accusation dont j’ai été la cible), je réponds que je le suis au même titre que pourrait l’être un vegan ou un ecolo un peu agressif.
Si pour toi ce ne sont pas des fachos, je n’en suis pas un non plus. Ce qui me rassure.

Sinon je pense qu’a un moment donné, il y a des sujets sur lesquels il est intéressant de débattre et d’avoir un avis tranché. Et d’autres où il sera plus productif de faire confiance aux gens compétents.
Je suis désolé également si ça te choque, mais c’est assez facile de constater qu’une majorité de gens ne comprennent pas UNE ligne d’une étude ou ne serait-ce que son principe.
Je mets en doute la capacité des gens à se faire un avis véritablement objectif en croisant des sources. En tout cas je pense que si on faisait confiance à l’avis majoritaire on baignerait dans tous les biais d’analyse et de confusion possibles !

En tant qu’écologiste, il n’y a pas certaines façons de faire qui t’énervent ? Des arguments fallacieux qui t’exaspèrent ? Il n’y a pas des lois qui devraient être imposées à tous pour le bien de notre planète ? Des fois tu n’as pas l’impression de te sentir en minorité alors que tout tend à prouver que ta vision de l’ebvironnement est la plus logique et cohérente à long terme ?

a écrit : Je suis extrême dans ma prise de position. Pour moi c’est une bonne chose d’avoir rendu obligatoire toutes les vaccinations antérieurement recommandé.
Si ça suffit à faire de moi un facho (accusation dont j’ai été la cible), je réponds que je le suis au même titre que pourrait l’être un vegan ou un ecolo un peu
agressif.
Si pour toi ce ne sont pas des fachos, je n’en suis pas un non plus. Ce qui me rassure.

Sinon je pense qu’a un moment donné, il y a des sujets sur lesquels il est intéressant de débattre et d’avoir un avis tranché. Et d’autres où il sera plus productif de faire confiance aux gens compétents.
Je suis désolé également si ça te choque, mais c’est assez facile de constater qu’une majorité de gens ne comprennent pas UNE ligne d’une étude ou ne serait-ce que son principe.
Je mets en doute la capacité des gens à se faire un avis véritablement objectif en croisant des sources. En tout cas je pense que si on faisait confiance à l’avis majoritaire on baignerait dans tous les biais d’analyse et de confusion possibles !

En tant qu’écologiste, il n’y a pas certaines façons de faire qui t’énervent ? Des arguments fallacieux qui t’exaspèrent ? Il n’y a pas des lois qui devraient être imposées à tous pour le bien de notre planète ? Des fois tu n’as pas l’impression de te sentir en minorité alors que tout tend à prouver que ta vision de l’ebvironnement est la plus logique et cohérente à long terme ?
Afficher tout
T'en pense quoi de la loi fake news ?
Non c'est pas hors contexte ... la ministre a dit que c'était utile car "la capacité de Discernement des citoyens ne suffit pas"
ça colle pas mal avec ce que tu avance ...

Ensuite la différence entre un Vegan et la politique vaccinale ... bah c'est l'obligation tout simplement.
Le principe de base en médecine c'est que si demain tu viens me voir avec le VIH, je peux pas te forcer a prendre un traitement, je n'ai pas le droit de prévenir ta partenaire (secret médical) même s'il y a un risque pour elle ... le traitement est ton choix, on ne peux pas te l'imposer.
Hors on déroge a cette règle pour la vaccination ... (les parents sont les tuteurs légaux de l'enfant)
Je sais que la balance bénéfice risque penche pour la vaccination ... mais la balance bénéfice risque penche pour plein d'autre truc qu'on impose pas aux gens ...
On la pose ou la limite ?? je vois pas pourquoi on obligerait a faire des vaccins, et on laisse un mec qui a le VIH faire ce qu'il veut avec sa bite et infecter des gens ... c'est pas logique ! on devrait l'obliger a suivre un traitement pour endiguer le risque de transmission !

Imagine être au pouvoir ... Bonne chance pour fixer la limite avec ce genre de logique sans devenir un dictateur ;)
Welcome in Dystopia

a écrit : Lis ce que j'écris avant de me répondre:

Je ne parle pas de "toi, jeune et en bonne santé" mais des enfants, qui font partie des personnes les plus fragiles dont tu parles.

Ensuite, certaines maladies graves comme le tétanos ne sont pas éradiquées, etr ne le seront jamais (l
is l'article), c'est impossible. Et on meurt du tétanos en France encore aujourd'hui, sauf si on est vacciné...

Enfin ta réaction qui consiste à dire "tant pis pour eux (les plus fragiles)" est typique du cynisme dont je parle. N'oublie que si tu es jeune aujourd'hui, tu finiras par devenir vieux et vulnérable un jour. Enfin je te le souhaite.
Afficher tout
Mon propos était simplement d'expliquer pourquoi le vaccin ne protège pas seulement la personne qui est vaccinée. Et ma dernière phrase était évidemment (et tristement) ironique, visant à dénoncer l'égoïsme (conscient ou non) des anti-vaccins.

a écrit : Pour les vaccins, faut se poser la question de qui est le gagnant ? Lorsqu'on sait qu'on est tous nés avec une dette, l'Etat a tout intérêt à nous maintenir en forme le plus longtemps possible afin de presser notre capacité vitale jusqu'à sa dernière goute... De ce fait les vaccins sont effectivement bons pour la santé mais pas pour la raison que l'on pourrait croire. Afficher tout Pas entièrement d'accord avec vous, le vaccin contre la grippe protège principalement les personnes dites fragiles, et donc en grande partie les personnes âgées. Êtes vous bien sûr aujourd'hui que les personnes âgées "rapportent" à l'état entre le coût des retraites et de l'assurance maladie... ? Je ne pense pas.
Pour les autres types de vaccins, je ne dis pas. Je ne pense pas que cela soit le but premier de milliers de scientifiques essayant de combattre des maladies assez horribles comme la poliomyélite mais bon.

a écrit : T'en pense quoi de la loi fake news ?
Non c'est pas hors contexte ... la ministre a dit que c'était utile car "la capacité de Discernement des citoyens ne suffit pas"
ça colle pas mal avec ce que tu avance ...

Ensuite la différence entre un Vegan et la politique vaccina
le ... bah c'est l'obligation tout simplement.
Le principe de base en médecine c'est que si demain tu viens me voir avec le VIH, je peux pas te forcer a prendre un traitement, je n'ai pas le droit de prévenir ta partenaire (secret médical) même s'il y a un risque pour elle ... le traitement est ton choix, on ne peux pas te l'imposer.
Hors on déroge a cette règle pour la vaccination ... (les parents sont les tuteurs légaux de l'enfant)
Je sais que la balance bénéfice risque penche pour la vaccination ... mais la balance bénéfice risque penche pour plein d'autre truc qu'on impose pas aux gens ...
On la pose ou la limite ?? je vois pas pourquoi on obligerait a faire des vaccins, et on laisse un mec qui a le VIH faire ce qu'il veut avec sa bite et infecter des gens ... c'est pas logique ! on devrait l'obliger a suivre un traitement pour endiguer le risque de transmission !

Imagine être au pouvoir ... Bonne chance pour fixer la limite avec ce genre de logique sans devenir un dictateur ;)
Welcome in Dystopia
Afficher tout
En tant que tenu au secret professionnel, il me semble que la mise en danger de la vie d'autrui peut être un motif pour la lever.

Ensuite, la vaccination n'est pas un traitement. C'est une mesure de prévention, et il est donc légitime de ne pas suivre les même règles. On ne se protège pas soi-même, on protège toute la Société. Qu'on discute de quels vaccins sont ou pas indispensables, ok. Mais l'obligation vaccinale, c'est comme les impôts, une contribution au fonctionnement global de la Société.

a écrit : En tant que tenu au secret professionnel, il me semble que la mise en danger de la vie d'autrui peut être un motif pour la lever.

Ensuite, la vaccination n'est pas un traitement. C'est une mesure de prévention, et il est donc légitime de ne pas suivre les même règles. On ne se protège pas so
i-même, on protège toute la Société. Qu'on discute de quels vaccins sont ou pas indispensables, ok. Mais l'obligation vaccinale, c'est comme les impôts, une contribution au fonctionnement global de la Société. Afficher tout
Le traitement de toute maladie contagieuse protège la société

Tuberculose, si tu n'a pas envie de prendre le traitement on fait quoi ?
Du coup tu préconise l'obligation de traitement de toute les maladie contagieuse ? Seul les maladies contagieuse grave?

Pour le VIH c'est un cas d'école ... Le médecin n'a pas le droit de déroger au secret professionnel ...

Ensuite le vaccin est un traitement préventif. Merci de ne pas tordre la réalité... Comme tous traitement il comporte des risques et bénéfices. L'objectif n'est pas le même qu'un traitement curatif, mais ça reste un traitement. On agit juste en amont.