Le vaccin contre la grippe est un vaccin par prédiction

Proposé par
Invité
le
dans

Le vaccin contre le virus de la grippe n’est pas un vaccin ordinaire mais un vaccin que l’on appelle « par prédiction » : par un phénomène de glissement antigénique, les antigènes de ce virus changent chaque année, ce qui fait qu'on ne peut pas savoir exactement à l’avance à quoi ressemblera le virus de la saison hivernale à venir.

Le phénomène de glissement antigénique est dû aux mutations fréquentes du code génétique de ce virus : chaque année le virus change. Un autre phénomène beaucoup plus grave et imprévisible, appelé « cassure antigénique » a pour conséquence la modification complète de l’antigène du virus et est à l’origine des grandes pandémies (grippe espagnole, H1N1...).


Tous les commentaires (62)

a écrit : Cela veut dire que les gens de l'hémisphère sud n'ont pas de vaccin contre la grippe ? Je ne suis pas sûr, mais j'imagine que l'emisphère sud se fie de la même façon à la grippe qui a eu lieu pendant l'hiver de l'hémisphère nord. C'est une boucle !

Quand je lis ou entends "virus de la grippe", j'entends depuis des années une voix dans ma tête qui dit:

"STOP, stop, au virus de la grippe.

Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour.

Lorsque vous éternuez ou toussez, couvre vous la bouche avec votre manche.

En cas de symptômes grippaux..."

a écrit : Faudrait voir à avoir un peu de retenue dans les termes employés.
D'une, ce n'est pas parce que l'on est sceptiques ou du moins interrogatifs que l'on est des "meurtriers".
De deux, oui, "ici sur SCMB" il y a "encore des gens" qui ont différentes façons de p
enser et heureusement. SCMB n'est pas l'appanage de la pensée unique, désolé.
Enfin, concernant les vaccins eux-mêmes, le comité médical qui décide de leur composition s'en charge en juin. La production est ainsi lancée en juillet/août pour pouvoir être disponible dans les pharmacies et autres à partir de septembre. Donc en juin, on décide d'un vaccin censé agir contre une grippe qui n'aura lieu qu'à l'automne. C'est précisément pour cette raison que l'on se retrouve certaines années avec des vaccins totalement inefficaces, et les autorités sanitaires nous le vendent quand même, bien qu'il sachent que ça ne servira à rien. Ben oui, ce serait bien trop scandaleux si on expliquait à chaque fois qu'on a dépensé de l'argent pour rien... Et il est inefficace bien plus souvent qu'on le croit...
Afficher tout
Est-ce qu'en ce moment, et surtout sur le net, lutter contre la pensée unique ce n'est pas plutôt dire: Je suis vacciné et j'ai fait vacciner mes enfants ??

a écrit : Pour les vaccins, faut se poser la question de qui est le gagnant ? Lorsqu'on sait qu'on est tous nés avec une dette, l'Etat a tout intérêt à nous maintenir en forme le plus longtemps possible afin de presser notre capacité vitale jusqu'à sa dernière goute... De ce fait les vaccins sont effectivement bons pour la santé mais pas pour la raison que l'on pourrait croire. Afficher tout Je pense sincèrement que tu rapportes bien plus à un état lorsque tu es malade que lorsque tu es en bonne santé. Si ce n'étais pas le cas, l'alcool et le tabac seraient bannis.
Je n'ose même pas rentrer dans le débat des médocs, des vaccins ou de la bouffe industrielle.....

a écrit : Ah un moment, quand on a un débat sur un sujet scientifique, j'aimerais qu'on évite les attaques de ce type ...

Genre traiter la partie adverse de nazi / meurtriers

Je suis pas sur que ça avance a grand chose ... tu prouve quoi en faisant ça ?
Tu pense vraiment que le mec qui
a une attitude réservé vis a vis des vaccins, ça va le mettre en confiance ?
C'est ce genre d'attitude qui finit par clore tout débat ...

Ensuite les vaccins ... ça ne fait pas que sauver des vies ... tiens le vaccin pour la dengue cadeau ! Scandale sanitaire au japon
www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/0301404773523-vaccin-contre-la-dengue-linquietant-pari-de-sanofi-2164545.php

"Quatre souches différentes de dengue existent. Avoir été infecté par l'une d'elles ne protège aucunement des autres, c'est même le contraire. On court en effet le risque, lors de la deuxième infection par une souche différente, de développer une forme plus grave de la maladie.
Dengvaxia cible les quatre souches de la maladie. Mais, en l'administrant à des personnes qui n'ont jamais été au contact du virus, on les place dans une situation où leur première « vraie » rencontre avec celui-ci sera en fait leur deuxième, celle justement où la maladie peut être la plus grave."

C'est comme tout, les vaccin c'est un type de traitement, il faut savoir quoi en faire, il y a des vaccin plus ou moins efficaces. Il y a des vaccins dont l'efficacité et l'intérêt fait débat dans les groupes d'experts, le Rotarix
www.clubdesmedecinsblogueurs.com/category/rotavirus/

Donc Merci de ne pas traiter de nazi les gens parce qu’ils ont l'audace de se poser des questions ... la médecine c'est complexe !

Ce remettre en question et accepter le débat, c'est prouvé qu'on a pas une position fixe et qu'on a des convictions fondé sur des faits, des études, un état de la science en constante evolution !
Afficher tout
pourquoi aller si loin ?
Le BCG était OBLIGATOIRE en France, tandis qu'il était interdit dans certains pays. Il a été jugé totalement inefficace, notamment par l'Inde qui l'a expérimenté sur 100000 enfants. Tout le monde le savait, et pourtant…Bien entendu, des dizaines de bébés sont morts (bécégite) pour rien, car non seulement ce vaccin ne sert à rien, mais en plus il est dangereux.
Ces mêmes gens, qui nous en menti pendant des décennies, nous expliquent aujourd'hui qu'il est dangereux de ne pas croire en eux...

a écrit : pourquoi aller si loin ?
Le BCG était OBLIGATOIRE en France, tandis qu'il était interdit dans certains pays. Il a été jugé totalement inefficace, notamment par l'Inde qui l'a expérimenté sur 100000 enfants. Tout le monde le savait, et pourtant…Bien entendu, des dizaines de bébés sont morts (bécégi
te) pour rien, car non seulement ce vaccin ne sert à rien, mais en plus il est dangereux.
Ces mêmes gens, qui nous en menti pendant des décennies, nous expliquent aujourd'hui qu'il est dangereux de ne pas croire en eux...
Afficher tout
Sources ?

Moi (étudiant donc mes sources c'est plus ou moins mes cours / inpes) j'ai grosso modo ça :
ça ne diminue pas le risque de choper la tuberculose
ça diminue le risque de faire une tuberculose grave (miliaire / méningite)

C'est effectivement pas une infection hyper fréquente chez l'enfant, ça ne protège que de certaines formes graves visiblement. C'est pour ça qu'il n'est recommandé que dans les grandes métropoles avec du passage de voyageur/migrant, les zones a risque quoi.

J'ai pas trop le temps de me taper une recherche documentaire pour évaluer la balance bénéfice risque, du coup si t'a une source qui résume ce que tu avance (totalement inefficace?) je suis réellement preneur.
Après oui l'obligation vaccinal me semble clairement inutile ...

inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1145.pdf

Marrant cette information sur l’Inde on l’a retrouve que sur des sites anti-vaccins. Même site qui te disent que tu peux transmettre la rougeole après avoir fait le vaccin.

Le BCG ne protège pas a 100% mais il limite grandement les conséquences graves chez les enfants notamment.

Le vaccin n’est plus obligatoire en France aussi car les laboratoires Français ne le fabrique plus probablement pour des raisons de rentabilité.

Bill Gates qui promeut la vaccination mondial, ne vaccine pas ses enfants. Je pose ça la ....

a écrit : Je suis personnellement pour la vaccination et ça fait même partie de mon métier d'en délivrer et d'éduquer les patients à leur sujet.

Par contre je trouve cette manière de réagir moyen-ageuse si ce n'est fasciste. Les gens ont le droit de ne pas être d'accord avec certaines choses sans
qu'ils ne soient des meurtriers. Il y a des inquiétudes légitimes. Ce n'est pas parce que le vaccin comme on le fait aujourd'hui sauve des vies qu'on ne peut pas le remettre en question sans être bon pour le bûcher. Pour autant qu'on sache on s'apercevra dans 10, 100, 1000 ans qu'on fait des conneries.

Pas la peine de systématiquement caricaturer les gens et de recourir à de grossiers sophismes. C'est contre-productif et vous ne convaincrez personne que les vaccins ont un bénéfice suffisant pour valoir un éventuel risque tel qu'on le connaît en étant agressif et insultant.
Afficher tout
Sa fait plaisir a voir comme réaction, après, je pense qu'il doit y avoir une meilleure alternative au vaccin, car le système immunitaire est malléable aparement, comme etudier les vaccins prout mieux comprendre les causes et conséquences (j'ai vu que ça se faisait, alors big up ^^)
A bon scmbeur, bonne soirée :D

a écrit : Je sens venir le truc alors allons-y.
Quoi « les fameux vaccins... » ? Vous faites partie de ces meurtriers égoïstes qui sont contre la vaccination ? Ici sur SCMB il y a encore des gens pour avoir ce genre de sous-entendu ?
Demain la Terre plate ?
Papapaaaaa ce que tu t'es pris dans la tronche :D ça me fait plaisir tu imagines pas à quel point ! Non en fait, ce qui me fait plaisir ce sont les commentaires qui t'ont remis à ta place, tout en faisant preuve d'intelligence, d'humilité et de tolérance envers les avis différents. Oui il ne faut pas voir de complots partout, mais en voir nulle part, par contre, c'est un peu naïf !
Quant au virus de la grippe, il est peut être utile pour les personnes agees ou fragiles, mais pour les autres, il ne devrait pas y avoir de campagne les incitant à faire ce vaccin inutile pour eux.

a écrit : Ah un moment, quand on a un débat sur un sujet scientifique, j'aimerais qu'on évite les attaques de ce type ...

Genre traiter la partie adverse de nazi / meurtriers

Je suis pas sur que ça avance a grand chose ... tu prouve quoi en faisant ça ?
Tu pense vraiment que le mec qui
a une attitude réservé vis a vis des vaccins, ça va le mettre en confiance ?
C'est ce genre d'attitude qui finit par clore tout débat ...

Ensuite les vaccins ... ça ne fait pas que sauver des vies ... tiens le vaccin pour la dengue cadeau ! Scandale sanitaire au japon
www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/0301404773523-vaccin-contre-la-dengue-linquietant-pari-de-sanofi-2164545.php

"Quatre souches différentes de dengue existent. Avoir été infecté par l'une d'elles ne protège aucunement des autres, c'est même le contraire. On court en effet le risque, lors de la deuxième infection par une souche différente, de développer une forme plus grave de la maladie.
Dengvaxia cible les quatre souches de la maladie. Mais, en l'administrant à des personnes qui n'ont jamais été au contact du virus, on les place dans une situation où leur première « vraie » rencontre avec celui-ci sera en fait leur deuxième, celle justement où la maladie peut être la plus grave."

C'est comme tout, les vaccin c'est un type de traitement, il faut savoir quoi en faire, il y a des vaccin plus ou moins efficaces. Il y a des vaccins dont l'efficacité et l'intérêt fait débat dans les groupes d'experts, le Rotarix
www.clubdesmedecinsblogueurs.com/category/rotavirus/

Donc Merci de ne pas traiter de nazi les gens parce qu’ils ont l'audace de se poser des questions ... la médecine c'est complexe !

Ce remettre en question et accepter le débat, c'est prouvé qu'on a pas une position fixe et qu'on a des convictions fondé sur des faits, des études, un état de la science en constante evolution !
Afficher tout
S'il est vrai que traiter des personnes ayant des idées inverses de meurtrier est peut être excessif. Dans notre cas, les personnes qui refusent de vacciner leurs enfants ou de se vacciner mettent aussi en danger la vie des autre. Voir fr.m.wikipedia.org/wiki/Immunité_grégaire

Mais à aucun moment celui qui s'est fait sauter à la gorge et traiter de meurtrier n'a insinué qu'il ne se vaccinait pas ou ne vaccinait pas ses enfants...

a écrit : Marrant cette information sur l’Inde on l’a retrouve que sur des sites anti-vaccins. Même site qui te disent que tu peux transmettre la rougeole après avoir fait le vaccin.

Le BCG ne protège pas a 100% mais il limite grandement les conséquences graves chez les enfants notamment.

Le vaccin n’es
t plus obligatoire en France aussi car les laboratoires Français ne le fabrique plus probablement pour des raisons de rentabilité. Afficher tout
Tu ne trouveras jamais ce genre de propos émanant de sources pro vaccination en tout cas !

a écrit : Ah un moment, quand on a un débat sur un sujet scientifique, j'aimerais qu'on évite les attaques de ce type ...

Genre traiter la partie adverse de nazi / meurtriers

Je suis pas sur que ça avance a grand chose ... tu prouve quoi en faisant ça ?
Tu pense vraiment que le mec qui
a une attitude réservé vis a vis des vaccins, ça va le mettre en confiance ?
C'est ce genre d'attitude qui finit par clore tout débat ...

Ensuite les vaccins ... ça ne fait pas que sauver des vies ... tiens le vaccin pour la dengue cadeau ! Scandale sanitaire au japon
www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/0301404773523-vaccin-contre-la-dengue-linquietant-pari-de-sanofi-2164545.php

"Quatre souches différentes de dengue existent. Avoir été infecté par l'une d'elles ne protège aucunement des autres, c'est même le contraire. On court en effet le risque, lors de la deuxième infection par une souche différente, de développer une forme plus grave de la maladie.
Dengvaxia cible les quatre souches de la maladie. Mais, en l'administrant à des personnes qui n'ont jamais été au contact du virus, on les place dans une situation où leur première « vraie » rencontre avec celui-ci sera en fait leur deuxième, celle justement où la maladie peut être la plus grave."

C'est comme tout, les vaccin c'est un type de traitement, il faut savoir quoi en faire, il y a des vaccin plus ou moins efficaces. Il y a des vaccins dont l'efficacité et l'intérêt fait débat dans les groupes d'experts, le Rotarix
www.clubdesmedecinsblogueurs.com/category/rotavirus/

Donc Merci de ne pas traiter de nazi les gens parce qu’ils ont l'audace de se poser des questions ... la médecine c'est complexe !

Ce remettre en question et accepter le débat, c'est prouvé qu'on a pas une position fixe et qu'on a des convictions fondé sur des faits, des études, un état de la science en constante evolution !
Afficher tout
Justement le pequin moyen n'a pas les connaissances pour remettre en cause ces genre de chose. Remettre en cause tous les vaccins car certains peuvent être problematique prouve bien le peu de maîtrise du sujet de ces personnes.

Ba ouais. Désolé les gars mais je ne supporte pas ça. Combien de gens sont morts de la rougeole l’année dernière ? Vous trouvez ça normal qu’on meurt de la rougeole en 2018 en France ?
Alors peut-être que brusquer les gens c’est pas la solution pour « convertir » les gens, mais peut-être que si.

La crise de confiance c’est cyclique. Tu dois bien le savoir babygyneco. Quoi qu’on fasse les gens ne croient que ce qu’il voient. Et c’est assez basique :
Quand les gens meurent, on se vaccine, on se protège.
Puis quand la maladie a quasiment disparu ba pourquoi on se vaccinerait ? Pourquoi on mettrait des capotes ?
Résultat les gens meurent.
Et ça recommence.

Les trois quarts des gens contre la vaccination le sont pour des mauvaises raisons. Sans aucun raisonnement ni compréhension scientifique. Personne n’est obligé d’etre un scientifique pour avoir un avis. Mais il faut bien reconnaître que c’est compliqué de s’exprimer sur certain sujets.

A force de laisser passer des phrases qui veulent tout et rien dire, du style : « ah les fameux vaccins... », on laisse insidieusement s’installer un point de vue dangereux pour la société.

Je suis peut-être un facho. De la même manière que les vegans ou les écolos peuvent l’être.

Au cas où, quand on se vaccine on ne le fait pas que pour soi non plus. En le faisant on sauve les gens ne pouvant pas le faire.

a écrit : Faudrait voir à avoir un peu de retenue dans les termes employés.
D'une, ce n'est pas parce que l'on est sceptiques ou du moins interrogatifs que l'on est des "meurtriers".
De deux, oui, "ici sur SCMB" il y a "encore des gens" qui ont différentes façons de p
enser et heureusement. SCMB n'est pas l'appanage de la pensée unique, désolé.
Enfin, concernant les vaccins eux-mêmes, le comité médical qui décide de leur composition s'en charge en juin. La production est ainsi lancée en juillet/août pour pouvoir être disponible dans les pharmacies et autres à partir de septembre. Donc en juin, on décide d'un vaccin censé agir contre une grippe qui n'aura lieu qu'à l'automne. C'est précisément pour cette raison que l'on se retrouve certaines années avec des vaccins totalement inefficaces, et les autorités sanitaires nous le vendent quand même, bien qu'il sachent que ça ne servira à rien. Ben oui, ce serait bien trop scandaleux si on expliquait à chaque fois qu'on a dépensé de l'argent pour rien... Et il est inefficace bien plus souvent qu'on le croit...
Afficher tout
Dire qu'un vaccin contre la grippe peut ne servir à rien est inexact: tout est question de "taux de couverture".

Le vaccin est un cocktail entre des souches les plus probables issues de l'hiver en hémisphère sud et de nos souches des années précédentes.

Trois problèmes se posent: 1- le virus mute, il n'est donc pas juste différent d'une année sur l'autre, plusieurs souches existent simultanément! 2- la souche la plus probable ne sera peut être pas la souche majoritaire 3- les scientifiques n'arrivent pas toujours, dans un laps de temps court, à isoler une souche majoritaire parmi celles frappant l'hémisphère sud!

Résultats: la souche majoritaire appartient au cocktail du vaccin= fort taux de couverture (jusqu'à 90%, soit 9 chances sur 10, en étant exposé au virus, d'être protégé) ou il n'y a pas de souche majoritaire/elle n'appartient pas au vaccin (20% dans les pires cas, soit 2 chances sur 10 d'être protégé).

Un vaccin ne vous protégera donc jamais intégralement, car multiplier les souches présentes dans le vaccin serait contre productif et les souches mineures ne seront jamais toutes couvertes, mais il sera toujours plus efficace qu'une non-vaccination, puisqu'il couvre au moins 2 expositions sur 10 par an!

a écrit : Bill Gates qui promeut la vaccination mondial, ne vaccine pas ses enfants. Je pose ça la .... Apparemment il s'agirait d'une fake news.... Je pose ça la

a écrit : Apparemment il s'agirait d'une fake news.... Je pose ça la Oh bah qu'est ce que c'est que ce merdier
Qui a posé ça la ?? nan, sans déconner, c'est pas écolo de laisser traîner vos merde !!!

... putain c'est pas drôle mais je suis fière de moi ... c'est grave docteur ?

a écrit : Ba ouais. Désolé les gars mais je ne supporte pas ça. Combien de gens sont morts de la rougeole l’année dernière ? Vous trouvez ça normal qu’on meurt de la rougeole en 2018 en France ?
Alors peut-être que brusquer les gens c’est pas la solution pour « convertir » les gens, mais peut-être que si.

L
a crise de confiance c’est cyclique. Tu dois bien le savoir babygyneco. Quoi qu’on fasse les gens ne croient que ce qu’il voient. Et c’est assez basique :
Quand les gens meurent, on se vaccine, on se protège.
Puis quand la maladie a quasiment disparu ba pourquoi on se vaccinerait ? Pourquoi on mettrait des capotes ?
Résultat les gens meurent.
Et ça recommence.

Les trois quarts des gens contre la vaccination le sont pour des mauvaises raisons. Sans aucun raisonnement ni compréhension scientifique. Personne n’est obligé d’etre un scientifique pour avoir un avis. Mais il faut bien reconnaître que c’est compliqué de s’exprimer sur certain sujets.

A force de laisser passer des phrases qui veulent tout et rien dire, du style : « ah les fameux vaccins... », on laisse insidieusement s’installer un point de vue dangereux pour la société.

Je suis peut-être un facho. De la même manière que les vegans ou les écolos peuvent l’être.

Au cas où, quand on se vaccine on ne le fait pas que pour soi non plus. En le faisant on sauve les gens ne pouvant pas le faire.
Afficher tout
Ta dernière phrase peut laisser penser qu'en se vaccinant soi-même, on peut sauver les autres, mais en réalité dans certains cas, seuls ceux qui se sont fait vaccinés sont sauvés: C'est important de le rappeler.

Certains adversaires du vaccin pensent, avec un grand cynisme et aussi une grande naïveté, que si la couverture vaccinale est large, ils n'ont pas besoin de vacciner leurs enfants car le risque est insignifiant: C'est faux.

Je vous invite à lire cet article très instructif:

jeanyvesnau.com/2015/12/15/affaire-du-tetanos-lacte-daccusation-et-le-memoire-en-defense-du-pediatre-homeopathe-accuse-de-ne-pas-avoir-vaccine-lenfant/

a écrit : Ta dernière phrase peut laisser penser qu'en se vaccinant soi-même, on peut sauver les autres, mais en réalité dans certains cas, seuls ceux qui se sont fait vaccinés sont sauvés: C'est important de le rappeler.

Certains adversaires du vaccin pensent, avec un grand cynisme et aussi une grande n
aïveté, que si la couverture vaccinale est large, ils n'ont pas besoin de vacciner leurs enfants car le risque est insignifiant: C'est faux.

Je vous invite à lire cet article très instructif:

jeanyvesnau.com/2015/12/15/affaire-du-tetanos-lacte-daccusation-et-le-memoire-en-defense-du-pediatre-homeopathe-accuse-de-ne-pas-avoir-vaccine-lenfant/
Afficher tout
Non justement, en se vaccinant, on limite la propagation de la maladie et, de fait, on protège les plus vulnérables. C'est un acte altruiste et dans notre société, ce n'est pas étonnant que ca ne suffise pas comme argument : chacun individuellement a plutôt intérêt a ce que tous les autres soient vaccinés et pas lui même.
Pour la grippe, je suis jeune et en bonne santé donc ce n'est pas forcément grave si je l'attrape. En revanche, dans ce cas il est probable que je la transmette a des personnes plus fragile, mais après tout, tant pis pour eux...