Le fumier peut servir à produire de l'électricité

Proposé par
le

On peut produire de l'électricité à partir de fumier. Conservé sous une bâche, le processus de fermentation similaire à celui du composte produit un biogaz qui, utilisé pour alimenter un moteur, permet de produire de l'électricité. On appelle cette technique la méthanisation.


Commentaires préférés (3)

Pour info etant dans le millieu agricole et sur la voie d une instalation de methaniseur, le fumier y est tres peut utiliser car tres peut methanogene par rapport a des plantes, produite en couvert vegetalisé(avoine, moutarde, vesce, lentille...) et comme pour le lisier qui a plus un effet de dillution q un effet de méthanisation

Pour avoir travaillé en grande surface, je peut dire que cela est pratiqué avec les produit retiré de la vente.
tout ces produits sont rassemblé dans des bacs de méthanisation et récupéré par une entreprise une fois pleins.


Tous les commentaires (49)

Cette technique est très utilisée dans les fermes allemandes, la France devrait s'en inspirer nous avonss du retard dans ce domaine

Se procédé est de plus en plus visible ds les fermes
Il faut favoriser cette démarche écologique

Pour info etant dans le millieu agricole et sur la voie d une instalation de methaniseur, le fumier y est tres peut utiliser car tres peut methanogene par rapport a des plantes, produite en couvert vegetalisé(avoine, moutarde, vesce, lentille...) et comme pour le lisier qui a plus un effet de dillution q un effet de méthanisation

Pour avoir travaillé en grande surface, je peut dire que cela est pratiqué avec les produit retiré de la vente.
tout ces produits sont rassemblé dans des bacs de méthanisation et récupéré par une entreprise une fois pleins.

Pour imager, le film Mad Max avec Whitney huston, représente (romancé) le processus.
Utile donc dans des cas même apocalyptique.

a écrit : Pour imager, le film Mad Max avec Whitney huston, représente (romancé) le processus.
Utile donc dans des cas même apocalyptique.
Mad Max avec Whitney Houston... J'ai loupé un truc ou quoi...

a écrit : Mad Max avec Whitney Houston... J'ai loupé un truc ou quoi... Il voulait peut-être parler de Tina Turner. Mais ceci mis à part, j'ai pensé de suite à Mad Max moi aussi.

C'est un dossier que je connais un peu... La méthanisation "sous bâche" dont parle l'anecdote n'est qu'une forme "amateur" de ce type de création d'énergie... Des mini-usines de méthanisation peuvent être installées et faire vivre des fermes en totale autarcie, voir fournir de l'énergie (électricité et chauffage) à des programmes immobiliers qui ne seraient pas trop éloignés. C'est local, c'est formidable...
Mais, on le voit dans les sources, il y a toujours des "mauvais coucheurs" qui combattent ça : "et gnagnagna, avec ça on ne nourrit pas la planète, gnagnagna, c'est pas le métier des agriculteurs, gnagnagna, il faut y mettre de l'herbe et l'herbe sert à nourrir les vaches, gnagnagna..."
Sincèrement, je ne sais plus quoi dire devant tant de C........

a écrit : Se procédé est de plus en plus visible ds les fermes
Il faut favoriser cette démarche écologique
Hmmm « écologiste » ? En réalité c’est plutôt l’inverse puisqu’on va brûler le biogaz et émettre des gaz à effet de serre tandis qu’on aurait pu laisser le fumier qui aurait gardé son méthane et ne l’aurait pas fait s’échapper dans l’atmosphère. Donc c’est tout sauf ecolo...

a écrit : Cette technique est très utilisée dans les fermes allemandes, la France devrait s'en inspirer nous avonss du retard dans ce domaine Il faut savoir que le plus petit methaniseur qu’il est possible de monter, coûte pas loin de 1 millions d’euros, donc c’est assez compliqué, sachant aussi que les agriculteurs allemands sont beaucoup plus aidés par leur pays que les agriculteurs français.
Sinon je pense qu’il y en aurais beaucoup plus.

a écrit : Hmmm « écologiste » ? En réalité c’est plutôt l’inverse puisqu’on va brûler le biogaz et émettre des gaz à effet de serre tandis qu’on aurait pu laisser le fumier qui aurait gardé son méthane et ne l’aurait pas fait s’échapper dans l’atmosphère. Donc c’est tout sauf ecolo... Euh si, le bilan écologique est positif.
Un peu de lecture ici pour te coucher moins bête.
energie.eelv.fr/la-transition-energetique/comment/la-methanisation/

a écrit : Euh si, le bilan écologique est positif.
Un peu de lecture ici pour te coucher moins bête.
energie.eelv.fr/la-transition-energetique/comment/la-methanisation/
Non tu as mal compris ce que je voulais expliquer. Ce n’est pas ecolo car ça émet des gaz à effet de serre qui aurait pu être évités ici. C’est différent quand on a du méthane qui va directement dans l’atmosphère, dans ce cas c’est plus écologique de brûler le méthane car c’est un gaz à effet de serre beaucoup plus dangereux que le CO2.

J’espère que toi aussi tu te coucheras moins bête ;)

a écrit : Hmmm « écologiste » ? En réalité c’est plutôt l’inverse puisqu’on va brûler le biogaz et émettre des gaz à effet de serre tandis qu’on aurait pu laisser le fumier qui aurait gardé son méthane et ne l’aurait pas fait s’échapper dans l’atmosphère. Donc c’est tout sauf ecolo... Le carbone rejeté dans l'atmosphère n'est pas issu de source fossile, donc c'est déjà un grand pas de fait pour l'écologie...

Ça pourrait fonctionner avec succès à l’Assemblée Nationale ^^

a écrit : Le carbone rejeté dans l'atmosphère n'est pas issu de source fossile, donc c'est déjà un grand pas de fait pour l'écologie... Ce n’est pas parce que ça ne provient de combustible fossile que c’est bien. Si on émet autant de CO2 qu’avec des combustibles fossiles alors où est l’écologie ? Cependant (j’aurais peut être du le préciser plus tôt) Je ne suis pas contre ce procédé du tout ! Il possède plusieurs qualités mais ce n’est pas si écologiste que ça... c’est la seule chose que je soulignais :)

a écrit : Non tu as mal compris ce que je voulais expliquer. Ce n’est pas ecolo car ça émet des gaz à effet de serre qui aurait pu être évités ici. C’est différent quand on a du méthane qui va directement dans l’atmosphère, dans ce cas c’est plus écologique de brûler le méthane car c’est un gaz à effet de serre beaucoup plus dangereux que le CO2.

J’espère que toi aussi tu te coucheras moins bête ;)
Afficher tout
Je t'avoue que comme GarlicHead je ne te comprends pas non plus... Tu dis que la méthanisation n'est pas écologique (tu dis même que c'est "l'inverse") ; tu prétends que ça crée des gaz à effet de serre, alors que (relis le lien de GarlicHead) la méthanisation réduit les gaz à effet de serre...
Si on ne te comprends pas, c'est peut-être que tu t'expliques mal ;) Non ?

Non, c’est liée à une propagande habituelle de « green-watching »
C’est normal que vous soyez perturbé. ^^

Pour réduire les gaz à effet de serre il faudrait les prendre dans l’atmosphère et les consolider dans le sol.

Tout procédé qui « émet moins de gaz à effet de serre » que de bruler son baril de pétrole en émet quand même.
Et donc augmente le réchauffement climatique.
Même si c’est « moins qu’avec du pétrole » ça l’augmente quand même.
Si on n’utilisait plus que ce procédé partout dans le monde on serait /quand même/ dans la merde (si j’ose dire)

Et quand on aura brûlé tout le pétrole, (parce qu’on le brûlera complètement), tout ce qui aura été produit par ce procédé aura été produit « en plus » et certainement pas en moins.

D’où la critique sur le fait de qualifier « d’écolo » un truc qui ne fait que « moins aggraver la situation »

a écrit : Ce n’est pas parce que ça ne provient de combustible fossile que c’est bien. Si on émet autant de CO2 qu’avec des combustibles fossiles alors où est l’écologie ? Cependant (j’aurais peut être du le préciser plus tôt) Je ne suis pas contre ce procédé du tout ! Il possède plusieurs qualités mais ce n’est pas si écologiste que ça... c’est la seule chose que je soulignais :) Afficher tout Tu crois que le carbone du méthane vient d'où ? Ça serait bien d'y réfléchir un peu avant de dire des énormités. Alors je vais t'éclairer un peu : le CO2 rejeté dans l'atmosphère quand on brûle le méthane vient du carbone des plantes (directement si on methanise des plantes ou via le tube digestif des ruminants si on méthanier du fumier) qui l'ont pris où ? Dans le CO2 de l'atmosphère qu'elles ont absorbé pendant leur croissance. Et ça croît en combien de temps l'herbe? Quelques semaines (il suffit de tondre sa pelouse pour s'en rendre compte). Alors ça fait un.cycle de quelques mois et ça ne rajoute pas du CO2 dans l'atmosphère. Contrairement au carbone fossile (charbon ou pétrole) qui était retiré de la circulation depuis des millions d'années et qu'on remarque dans l'atmosphère quand on le brûle. Et c'est mieux de méthanier et brûler le méthane et relâcher du CO2 plutôt que laisser les plantes pourrir et qu'elles produisent du méthane naturellement et qu'il aille directement dans l'atmosphère sans brûler car le méthane est pire que le CO2 comme gaz à effet de serre...