On sait faire pousser des pommes de terre sur Mars

Proposé par
le

Les défis pour mener une mission sur Mars ne concernent pas que les moyens de locomotion, mais aussi la nourriture pour l'équipage. Ainsi, au Pérou, berceau de la pomme de terre, des scientifiques ont collaboré avec la NASA pour développer des variétés de tubercules capables de pousser sur la planète rouge. Le Centre international de la pomme de terre (CIP) a d'ailleurs annoncé avoir réussi à faire pousser des pommes de terre en simulant les conditions martiennes.


Tous les commentaires (40)

La patate c est bien beau, mais si, et j insiste sur le si, une colonie est établie sur Mars, cela n apportera aux colons su une partie des besoins nutritifs. Comment comptent ils faire pour les protéines et autres éléments dont l humain a besoin ?

J'ai vu récemment un reportage qui expliquait que pour coloniser mars, une solution était de lui donner une atmosphère. Et comment s'y prendre ? En la polluant comme nous le faisons avec nos usines...

Terraformer Mars est assez ambitieux... De + il y a d'énormes contraintes, la plus grande étant la durée de pareil processus..
Je pense que Musk parviendra à son objectif mais faire une colonie sur le moyen/long terme? Nous ne sommes pas encore prêts...

Et sinon il paraît qu' on saurait aussi y faire pousser de la tomate. Des chercheurs néerlandais ont réussi à en faire pousser sur un sol similaire sans détecter énormément de métaux lourds! Idem pour le seigle, les radis et les petits pois.
On saura pas faire un boeuf braisé pour Cabernet-sauvignon Montes Alpha, mais c'est déjà un petit qqch...

Posté le

android

(2)

Répondre

Matt Damon a une toute autre technique dans "Seul sur Mars" ;)

a écrit : Ce qui me fascine c'est qu'il existe un centre international de la patate, ducoup il doit y avoir un président de la patate, ici, sur terre. Et pour la coïncidence. Ce monsieur est le Dr Cooke (cf site officiel du CIP).
Chez moi la couque est une patate en "patois"

a écrit : Je crois qu'il y a dans tes paroles un problème d'échelle.
Elon Musk a beau être très riche il n'a pas le dixième des fonds nécessaires.
Il possède 20 milliards. L'ISS a coûté 150 milliards. Et là on parle d'une station qui orbite à 400 bornes. Mars c'est minimum 300 milliards
.

Et une question se pose: est-il vraiment nécessaire d'envoyer des gens sur Mars alors qu'une grande partie des humain ignore son existence ?

(Je me garderais bien d'y répondre .)
Afficher tout
Je crois que c'est le rêve d'Elon Musk de voir l'humain marcher sur Mars... et lui se donne comme objectif de faire avancer la science dans ce sens, pas d'envoyer lui-même un humain sur Mars. Une fois que ses tests d'atterrissage de lanceurs seront terminés, la NASA (entre autre) va reprendre le flambeau. Elon n'est là que pour contribuer au progrès, il n'est pas celui qui va tout accomplir (ni même celui qui veut tout accomplir je pense).

Une bonne série en ce moment sur les relations compliquées entre la Terre et Mars (!), c'est The Expanse, que je ne peux que chaudement recommander^^

a écrit : Envoyer des humains sur Mars est un véritable défi technologique et financier.
Au niveau scientifique, des humains n'apporteront rien de plus que les robots que l'on a déjà envoyé. Et l'avantage des robots, c'est qu'ils ne se plaignent pas de la longueur du voyage, il n'ont besoin qu
e d’électricité, on peut les laisser sur place et au pire, si ils ont un accident, ils ne restent que des machines. Des machines coûteuses, mais des machines quand même.
Pour les hommes, c'est une autre histoire... Il faut prévoir la résistance psychologique à une telle épreuve, l'approvisionnement en eau, en oxygène et en nourriture... D'ailleurs, quelque soit la mission, tant qu'elle se trouve plus loin que la lune, il faut prévoir une production de nourriture locale car envoyer des vaisseaux cargo n'est plus rentable sur les grandes distances ou les grandes équipes d'astronautes.

Je ne pense pas que l'on enverra un homme sur Mars avant longtemps... Pas assez de personnes ne s'intéressent à l'astronomie, malgré la hype qu'essaient de générer SpaceX, la NASA ou l'ESA...
C'est un projet beaucoup trop coûteux qui n'apportera presque rien aux investisseurs... Dans un contexte de guerre froide, les USA ont pu trouver les fonds pour aller sur la Lune et prouver aux méchants communistes de l'URSS que le pays de la liberté était le plus fort. C'était plus pour prouver qu'elle avait les plus grosses baloches que pour sa passion de l'espace et de l'exploration !

Aujourd'hui, l'amour de la science n'est toujours pas une raison suffisante pour donner des millions à une entreprise qui projette une colonie martienne, malheureusement.
Même avec un comité international de la patate :)
Afficher tout
Et on salut un astronogeek !

parce que faire pousser des patates dans des endroits de la planete ou on creve de faim, c est pas assez intéressant....

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

Il faut arriver à faire pousser des vaches et on pourra faire du gratin sur Mars !

a écrit : Et on salut un astronogeek ! Haha, oui j'avoue :p
Mais n'oublions pas...
Florence Porcel, Hugo Lisoir, Stardust, Le Sense Of Wonder, DirtyBiology, E-Penser, Techniques Spatiales, La Minute Spatiale, et pleiiin d'autres !
Et il n'y a là que des chaînes Youtube... Viennent ensuite les forums, revues, sites, musées, livres, publications scientifiques...

a écrit : Partir sur Mars en sachant qu'il y a moult risques de ne jamais pouvoir rentrer sur Terre peut en refroidir plus d'un, mais malgré tout, annoncer que l'heureux élu pourra manger des frites tous les jours peut susciter de nombreuses vocations... Quelqu'un qui par sur Mars ne peut pas revenir j'avais déjà vu cela dans un projet d'aller coloniser mars en y envoyant des personnes qui ne reviendront plus sur terre car l'Homme n'a pas les moyens technologiques et économique pour un aller-retour Terre-Mars. Il y a eu énormément de volontaires qui ensuite normalement doivent être sélectionnés. Il me semble que le départ devait se produire lors de la prochaine décennie. Je ne sais pas si le projet est toujours d'actualité. Je vais faire quelques recherches sur ce projet dont j'avais étudié au collège (je suis lycéen)

Cela serait parfait pour le projet controversé Mars One qui a pour but de coloniser Mars à l'horizon 2032 (si le projet voit le jour)

a écrit : Quelqu'un qui par sur Mars ne peut pas revenir j'avais déjà vu cela dans un projet d'aller coloniser mars en y envoyant des personnes qui ne reviendront plus sur terre car l'Homme n'a pas les moyens technologiques et économique pour un aller-retour Terre-Mars. Il y a eu énormément de volontaires qui ensuite normalement doivent être sélectionnés. Il me semble que le départ devait se produire lors de la prochaine décennie. Je ne sais pas si le projet est toujours d'actualité. Je vais faire quelques recherches sur ce projet dont j'avais étudié au collège (je suis lycéen) Afficher tout Les moyens technologiques, on les a !
Il faudrait faire plusieurs voyages... Un qui emmène une fusée de retour, un qui emmène des infrastructures, un qui emmène des consommables et un qui emmène des astronautes.
Côté finances, là ca pique un peu plus ^^
Ce dont tu parles, le projet Mars One, c'est une énorme blague ! Le but était de faire de la télé-réalité sur Mars (histoire d'emmener la crème de la crème de l'humanité pourrir une planète qui n'a rien demandé à personne).
C'est totalement farfelu, ça ne tient pas la route et de toutes façons, il n'y a pas beaucoup d'informations crédibles sur le sujet...
L'idée première était louable : un ingénieur Néerlandais voulait trouver des investisseurs du côté des chaînes de télévision, mais finalement, ce projet ne peut pas être assimilé à de la télé-réalité. Parce que regarder pendant des jours des colons faire les mêmes tâches de survie, ce n'est pas ce qui passionne les téléspectateurs de M6 et W9 :D

a écrit : Envoyer des humains sur Mars est un véritable défi technologique et financier.
Au niveau scientifique, des humains n'apporteront rien de plus que les robots que l'on a déjà envoyé. Et l'avantage des robots, c'est qu'ils ne se plaignent pas de la longueur du voyage, il n'ont besoin qu
e d’électricité, on peut les laisser sur place et au pire, si ils ont un accident, ils ne restent que des machines. Des machines coûteuses, mais des machines quand même.
Pour les hommes, c'est une autre histoire... Il faut prévoir la résistance psychologique à une telle épreuve, l'approvisionnement en eau, en oxygène et en nourriture... D'ailleurs, quelque soit la mission, tant qu'elle se trouve plus loin que la lune, il faut prévoir une production de nourriture locale car envoyer des vaisseaux cargo n'est plus rentable sur les grandes distances ou les grandes équipes d'astronautes.

Je ne pense pas que l'on enverra un homme sur Mars avant longtemps... Pas assez de personnes ne s'intéressent à l'astronomie, malgré la hype qu'essaient de générer SpaceX, la NASA ou l'ESA...
C'est un projet beaucoup trop coûteux qui n'apportera presque rien aux investisseurs... Dans un contexte de guerre froide, les USA ont pu trouver les fonds pour aller sur la Lune et prouver aux méchants communistes de l'URSS que le pays de la liberté était le plus fort. C'était plus pour prouver qu'elle avait les plus grosses baloches que pour sa passion de l'espace et de l'exploration !

Aujourd'hui, l'amour de la science n'est toujours pas une raison suffisante pour donner des millions à une entreprise qui projette une colonie martienne, malheureusement.
Même avec un comité international de la patate :)
Afficher tout
Sauf si une nouvelle guerre froide se déclenche avec cette fois la Chine en tant que leader oriental ...

Les tuches 22 ... bienvenue sur Mars !!

"Des frites, des frites, des frites des frites des frites !!!"

Je valide cette anecdote au nom de toutes les patates.

On ne connaît pas précisément la composition du sol martien. Le sol peut être un poison pour l'être humain. Le robot Curiosity n'a pas assez d'instruments pour vérifier la composition du sol martien. C'est pourquoi vers 2020, une autre mission avec un autre rover aura pour but de retourner sur Mars, extraire des échantillons et les échantillons prélevés seront expédiés via par une sonde pour être analyser sur Terre dans des laboratoires. Cette mission est vraiment cruciale. Car tout dépendra du résultat de cette analyse. Si le sol n'est pas fertilisable, le voyage sur Mars par les humains sera quasiment enterré. Par ailleurs je suis d'accord sur plusieurs commentaires, envoyer des humains sur Mars ce n'est pas pour demain et il reste encore plusieurs problèmes techniques à résoudre. Musk est peut être un génie ou un visionnaire. Mais ce défie la est nettement plus dur que de concevoir une voiture électrique autonome ou cultiver des pommes de mars.

Si une multinational souhaite aller chercher du minerai dans l'espace, chose qui arriva plus rapidement qu'on le pense.. Ils ont la nécessité de développer toute les technologies pour permettre à des humains de vivre pendant de longue, très longue période dans l'espace. Aller sur mars n'est que le premier chapitre d'une très longue série qui aboutira inévitablement à la conquête de l'espace. Et premier arrivé, premier servi. L'homme est cupide. Quand les technologies seront au point, ce sera le nouvel eldorado. Et pas uniquement pour le minerai.