Le volant à inertie permet de stocker de l’énergie cinétique

Proposé par
le

Les tramways de certaines villes belges et suisses du milieu du XIXe siècle possédaient un volant à inertie. Ce système est constitué d'une masse mise en rotation afin de stocker de l'énergie cinétique pour la restituer plus tard. Cela leur permettait de parcourir plusieurs kilomètres avec une seule recharge.

De nos jours, la technique du volant à inertie trouve diverses applications dans l'éolien ou même dans l'industrie automobile.


Tous les commentaires (50)

a écrit : Non, non, j'ai pas dit qu'il fallait la faire rouler vers l'arrière: C'est la système de rétrofriction comme le dit Paulus45 (j'ignorais le nom, merci).
Pour la voiture à friction, j'ai dit qu'il fallait la faire rouler vers l'avant, quand elle roule le volant d'inerti
e accumule de l'énergie et la restitue immédiatement vers les roues, l'élan que tu as donné à la voiture avec la main est ainsi démultiplié. Tu peux d'ailleurs démonter la voiture pour voir le volant d'inertie tourner. Afficher tout
Vu et entendu :) au temps pour moi !

Le volant à inertie à été très utilisée sur les machines à vapeur pour stabiliser la rotation. Il a été aussi utilisé sur des pompes (pompage d'eau potable notamment) afin de minimiser les "coup de beliers" (pour ceux qui savent ce que c'est). Le défaut du volant d'inertie c'est qu'il faut de l'énergie pour lancer sa rotation ce qui n'est pas gênant s'il s'agit d'énergie perdue mais l'est beaucoup s'il faut l'apporter comme pour les pompes (voir plus haut).

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour ceux qui veulent avoir une idée plus précise de ce qu'est un volant d'inertie, il s'agit tout simplement de jouer avec une voiture à friction.
Ce sont ces fameuses petites voitures qu'on fait rouler sur le sol plusieurs fois, on lâche et ça part tout seul en faisant "wiiiiiiiiiiih".
Illustration parfaite !

a écrit : Une source d'énergie "gratuite" mise à profit aussi en partie dans la Porsche 911 qui utilise l'énergie lors du freinage pour la restituer lors des phases d'accélération, me demandez pas comment ça marche, je trouve juste cela passionnant ! Comment pouvez-vous dire la même phrase que vous trouvez cela passionnant et que vous n'en comprenez pas le fonctionnement ?

Quand quelque chose me passionne, je le connais très bien, je fais des recherches dessus, je l'expérimente si possible ...

Ré-allouons leur sens et leur intensité aux mots avant qu'ils ne les perdent totalement. Une passion est vraiment quelque chose de fort, qui nous dépasse.

a écrit : Comment pouvez-vous dire la même phrase que vous trouvez cela passionnant et que vous n'en comprenez pas le fonctionnement ?

Quand quelque chose me passionne, je le connais très bien, je fais des recherches dessus, je l'expérimente si possible ...

Ré-allouons leur sens et leur intens
ité aux mots avant qu'ils ne les perdent totalement. Une passion est vraiment quelque chose de fort, qui nous dépasse. Afficher tout
Peut être que je n'ai pas choisi le bon terme, je souhaitais dire que cela me captivait de voir comment, des fonctionnement simple (que l'on retrouve dans des gadgets) peut être mis en pratique pour des systèmes plus élaborés qui peuvent aller jusqu'à (croisons les doigts) devenir une des énergies de demain.

Donc captivant, au sens qui me passionne, car je n'y connais peut être rien, mais cela (et les commentaires d'autres personnes) m'ont donné envie d'en lire plus, ce que j'ai fait et j'ai effectivement trouvé çà passionnant.

a écrit : Peut être que je n'ai pas choisi le bon terme, je souhaitais dire que cela me captivait de voir comment, des fonctionnement simple (que l'on retrouve dans des gadgets) peut être mis en pratique pour des systèmes plus élaborés qui peuvent aller jusqu'à (croisons les doigts) devenir une des énergies de demain.

Donc captivant, au sens qui me passionne, car je n'y connais peut être rien, mais cela (et les commentaires d'autres personnes) m'ont donné envie d'en lire plus, ce que j'ai fait et j'ai effectivement trouvé çà passionnant.
Afficher tout
Il me semble, pour ma part, qu'il n'y a rien de plus passionnant que ce que l'on ne comprend pas et qui pique au vif notre curiosité. "Comment cela est-il possible ?" Existe-t-il une question plus passionnante que celle-là ?
À partir du moment où quelque chose nous interroge et que l'on se donne les moyens de comprendre, on vit un moment passionnant.
Savoir et comprendre, c'est bien le contraire de la passion. Max Weber avait raison, la science désenchante le monde.

a écrit : Mais comment peut-on stocker de l'énergie cinétique (pour plus tard) autrement qu'avec une batterie électrique ? J'arrive pas à imaginer le concept. c'est tres simple, tu laisse bouger un truc. si tu fais tourner une roue et que tu ne l'arrete pas, elle va continuer pour un moment. ici, on fait la meme chose.

a écrit : Cette anecdote a tout son sens à condition que l'on sache ce qu'est un volant à inertie En simple c'est un gros yoyo. Quand le yoyo descend il accumule de l'énergie en tournant. En bout de corde il remonte grâce à cette énergie accumulée. C'est un volant a inertie. C'est un système utilisé aussi dans des ascenseurs ou funiculaire.

Je remercie toutes les personnes qui m'ont expliqué ce qu'est un volant à inertie. J'ai un bts en conception de produits industriels et connaît très bien le système.
Ma remarque était purement pointilleuse et ne relevait aucune interrogation de ma part. Mais j'espère qu'elle aura servit à beaucoup de monde qui auront pu comprendre l'anecdote parce que j'ai pointé du doigt la partie "complexe" et que des gentilles personnes l'auront développé. :)

a écrit : Concernant les voitures c'est très simple. Il y'a 3 modes de fonctionnement possibles:

1. Fonctionnement normal, vous roulez tranquillement depuis 20min à 270km/h sur une route de campagne. Le volant moteur est à l’arrêt et non couplé puisque vous n'utilisez pas le frein.

2.
Fonctionnement freinage forcé, votre smartphone vous avertie d'un contrôle de police à 800m. Etant un minimum courtois et civilisé vous décidez de freiner afin d'adopter une allure plus acceptable pour le code de la route. au moment où vous appuyer sur le frein, le volant est accouplé, il se met alors en mouvement et à prendre petit à petit de la vitesse ce qui ralenti votre véhicule.

3. Fonctionnement accélération: Vous venez de passer le contrôle de police en sifflotant votre meilleur air de Patrick Sebastien et vous décidez de reprendre votre vitesse de croisière, vous écrasez la pédale, le moteur lâche les chevaux et votre volant d'inertie qui tourne à pleine vitesse se met alors à restituer toute l'énergie qu'il avait emmagasiné lors de votre freinage. (à titre d'info en F1, le règlement limite la puissance de ce système à 60kW restitué en accélération soit environ 80,5CV en plus de la puissance moteur).

Je ne vais pas abordé le fonctionnement "freinage moteur" lors d'une descente car à ma connaissance la récupération d'énergie n'est pas en oeuvre dans ces conditions (à moins de garder un pied sur le frein et auquel cas on retombe sur le 2eme fonctionnement).
Afficher tout
pour les formules 1, il me semble que l energie est stocker dans un tube de plusieur milier de fines rondelle ressemblant a une spire de ressort et non un volant cinetique. la force lorsque la tension est liberee est colossale !

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre