La France n'a pas la palme des fonctionnaires

Proposé par
le
dans

La France passe souvent pour être la championne de l'emploi public. C'est vrai en valeur absolue en Europe, mais, avec un taux de 14% d'emploi public dans la population active, notre pays se situe seulement dans la moyenne haute. La palme revient à la Norvège, où un quart de la population en âge de travailler est fonctionnaire ou assimilé.


Tous les commentaires (95)

a écrit : Les fonctionnaires regroupent l'enseignement, l'hospitalier, les pompiers, la police, l'ONF, etc... C'est pas uniquement le stéréotype du feignant casse bonbon à la préfecture. Le feignant casse bonbon est même rare si on regarde vraiment. Je suis dans une collectivité de 15 personnes, il y en a 1 qui ne fout rien. Certes y en a quand même 1! Mais sur 14 personnes qui sont vrament impliqués ds leur emploi et 1 qui glande rien, y a pire. En revanche, c’est juste les gens comme lui qui donnent la mauvaise réputation des fonctionnaires...
Même moi qui vois les choses de l’intérieur je reconnais qu’il y a des planqués! D’ailleurs tous les fonctionnaires en connaissent 1! Lol. Mais la plupart des fonctionnaires sont consciencieux et heureusement. C’est les hauts fonctionnaires les moins impliqués et les plus faignznrs en réalité. Et ceux qui coutent le plus cher. ( desolee j’suis sur iphone ue vois pas ce que ûécris...)

a écrit : Incroyable cette manipulation !

14% de fonctionnaires oui, mais auxquels il faut ajouter plus d'un million de "contractuels".
D'autre part, le modèle de travail des fonctionnaires en France fait que la majeure partie des tâches courantes sont "sous-traitées" : contrairem
ent à d'autres pays, ce ne sont pas nos fonctionnaires qui construisent des ronds points ou même changent l'ampoule de leur bureau qui a grillé : non, c'est sous-traité, et eux se contentent de "superviser". Et cela coûte une fortune, contribuant à l'endettement de la France, et surtout réduisant à néant nos capacités d'investissement et d'innovation.
Pour couronner le tout, la plupart des "services publics" français sont de mauvaises qualité, à l'image de la sécu, qui ne rembourse rien, coute une fortune aux français et reste déficitaire.

Pour couronner le tout, la cours des comptes a calculé que les fonctionnaires, à poste équivalent, sont payés 22% de plus que dans le privé (mais chut... faut pas que ça se sache, voire même continuons à affirmer l'inverse)

Quant à la Norvège, c'est un pays qui reviendra au moyen-âge quand leurs revenus indécents dûs au pétrole s'arrêteront. Les norvégiens sont tellement "emprisonnés" par leurs fonctionnaires qu'ils en ont fait une série (Lylihammer avec Van Zandt) : ce pays est vraiment un enfer à vivre !
Afficher tout
Tu dis vraiment des bêtises désolée mais c’est vrai.

Je ne sais pas pr les trés grosses collectivités mais le conseil general utilise au max ses agents de voirie pr les départementales, les agents de voirie mairie ne sont pas suffisamment qualifiés pr faire des routes ou réseaux extérieures à des tâches simples et classiques car les maires refusent de leur payer des formations soi disant trop cher. Donc on sous-traite. Mais les agents de voirie sont capable de changer des ampoules t’inquiete pas. Est ce tjs les cas ds le privé?
Et enfin, Je n’ai rien à cacher, je gagne 1002€ par mois en mairie à 28h (pas moi qui ai choisi je chercher désespérément un tps complet), sans aucune prime, alors qu’en étant caissière, je gagnais 1040€ par mois + 13eme mois + 2 primes annuelles de 300€. Et parfois prime de caisse si j’étais assez rapide. Bref je gagnais bien mieux ma vie mais c’était pas intéressant et les clients me prenaient pr un meuble/ une gourdasse au choix.

a écrit : J'aurais plutôt dit l'inverse le problème sont ceux qui réussissent un concours alors qu'ils ne font pas l'affaire.

Je suis personnellement catégorie C (tout en bas) et ne souhaite pas passer B ou A car je doute avoir les capacités requises. Mes finances s'en font ressentir mais p
our l'instant je ne me sens pas "les épaules" pour assumer un poste avec plus de responsabilités (et mes horaires me conviennent).

Mon raisonnement est rare et semble idiot, mais je me dit qu'au moins je ne fais pas comme les gens qui passent et réussissent un concours pour se retrouver dans un poste où ils sont noyés et perdent pied, leurs incapacités impactant sur le travail des autres collègues.
Malheureusement ils sont légions, souvent poussés par l'appât du "gain" entre guillemets, car c'est pas Byzance, non plus...
Afficher tout
Tu es l'exemple même de celui qui ne vivra pas le principe de Peter et je te felicite !

Yoodj - Attaché territorial, pas encore l'illustration de
fr.m.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Peter

a écrit : L'anecdote est trompeuse, à tel point que ça frôle la fausseté.

La fonction public regroupe agent statutaire (fonctionnaire), agent non statutaire dans lesquelles il y a des contractuelles etc.
Le tout représente presque 1/4 de la pop active.

Nous sommes dans le top 3 européen et non pas dans la moyen haute.
Faux. Les contractuels sont agents de service public mais pas dans la fonction publique. Donc l’anecdote est bonne.

a écrit : J'aurais plutôt dit l'inverse le problème sont ceux qui réussissent un concours alors qu'ils ne font pas l'affaire.

Je suis personnellement catégorie C (tout en bas) et ne souhaite pas passer B ou A car je doute avoir les capacités requises. Mes finances s'en font ressentir mais p
our l'instant je ne me sens pas "les épaules" pour assumer un poste avec plus de responsabilités (et mes horaires me conviennent).

Mon raisonnement est rare et semble idiot, mais je me dit qu'au moins je ne fais pas comme les gens qui passent et réussissent un concours pour se retrouver dans un poste où ils sont noyés et perdent pied, leurs incapacités impactant sur le travail des autres collègues.
Malheureusement ils sont légions, souvent poussés par l'appât du "gain" entre guillemets, car c'est pas Byzance, non plus...
Afficher tout
Félicitations pour ton raisonnement. Un professeur m'a expliqué un jour que au travail les gens sont généralement incompétents car tant qu'ils sont bons ils ont des promotions jusqu'à ce qu'ils deviennent mauvais, et alors ils restent au poste.

a écrit : L'anecdote est trompeuse, à tel point que ça frôle la fausseté.

La fonction public regroupe agent statutaire (fonctionnaire), agent non statutaire dans lesquelles il y a des contractuelles etc.
Le tout représente presque 1/4 de la pop active.

Nous sommes dans le top 3 européen et non pas dans la moyen haute.
On ne parle pas là de la fonction publique mais de ceux qui ont le statut de fonctionnaire !!!

a écrit : Personnellement, la quantité ou le taux de fonctionnaires n'est pas un indicatif de l'efficacité d'un pays, puisqu'il dépend beaucoup du périmètre d'action de l'état. Par exemple, étant donné que les réseaux ferrés au RU sont privatisés, il est évident que le nombre de fonctionnaires travaillant dessus est moindre qu' en France. Afficher tout Les employés sncf ne sont pas des fonctionnaires...

Moyenne haute ok? Mais quelle est la moyenne? Histoire d'avoir une référence... anecdote incomplète à mon sens.

a écrit : On pourrait très bien se passer d'eux qu'ils disent au gouvernement mais ils ne veulent pas toucher à leurs propres statuts ni aux inutiles du sénat Et encore si c’était qu’une question de statut .... pour être dedans le fait est qu’effectivement à certains endroits on pourrait se passer de fonctionnaires. Le problème c’est qu’on travaille souvent avec des bouts de ficelle..... bah du coup là où dans le privé une personne suffit, dans le public il t’en faut 3. Ce n’est pas vrai partout certes, mais des vrais économies publique seraient possibles avec un effort d’investissement dans du matériel correct. Plutôt que de gratter un sous par ci par là à coup de jours de carence et gel de rémunération .....

Hé les gars, c’est bizarre que personne n’en ait encore parlé...
J’ai l’impression que l’anecdote est fausse. Pas vous ?
^^

a écrit : Oui la Norvège est 2ème, l'anecdote dit 1er...elle dit 14% en France c'est 20%...donc elle est fausse. Esprit ou pas : le fond ne résiste pas à la forme. En fait, la confusion entre 14 et 20 vient du fait que l’anecdote indique 14% de la population active, alors que la source mentionnait 14% de la population en âge de travailler, ce qui n’a rien à voir. Les personnes sans travail et ne cherchant pas de travail ne sont pas comptés dans la population active.

a écrit : c'est pourtant clair : 14% de la population active est composée d'agents de la fonction publique
Fonction hospitalière (comme son nom l'indique)
fonction d'état (éducation nationale, police, armée, justice, finances etc)
fonction territoriale (préfectures et conseils départementaux
, communes etc)
en fait, ce n'est pas trop, puisque la France est pile dans la moyenne.
Par contre, quand on veut diminuer les impôts des grosses sociétés, il faut bien trouver le fric quelque part, et le plus facile, c'est sur les salaires.donc sur les fonctionnaires..
"qui veut noyer son chien l'accuse de la rage"
Afficher tout
Nan mais de toute façon l’idée même de considérer qu’être le premier serait « trop » est d’une idiotie crasse.

Je propose qu’on retourne l’argument des imbéciles, en leur disant que notre pays a un PIB par habitant « trop » élevé parce qu’il est au dessus de la moyenne.
>_<


La « propagande communiste » d’Amérique en arrive même à faire oublier que les services publiques sont 2 à 3 fois plus rentables que les services privés. Et font oublier que la volonté de supprimer des fonctionnaires n’a rien à voir avec la rentabilité, mais avec la volonté de réduire la force de la démocratie (donc de l’état) face aux « intérêts privé » des nantis.
( Ceux qui plombent la rentabilité des services privés, et de la nation toute entière )

On en oublierai presque l’Histoire, qui nous rappelle que la haute bourgeoisie ont toujours été les instigateurs de la restauration.
Et que derrière leur idéologie anti-démocratique trône l’idée de rétablir une aristocratie en France.

a écrit : Nan mais de toute façon l’idée même de considérer qu’être le premier serait « trop » est d’une idiotie crasse.

Je propose qu’on retourne l’argument des imbéciles, en leur disant que notre pays a un PIB par habitant « trop » élevé parce qu’il est au dessus de la moyenne.
>_<


La « propagande communiste » d’Amérique en arrive même à faire oublier que les services publiques sont 2 à 3 fois plus rentables que les services privés. Et font oublier que la volonté de supprimer des fonctionnaires n’a rien à voir avec la rentabilité, mais avec la volonté de réduire la force de la démocratie (donc de l’état) face aux « intérêts privé » des nantis.
( Ceux qui plombent la rentabilité des services privés, et de la nation toute entière )

On en oublierai presque l’Histoire, qui nous rappelle que la haute bourgeoisie ont toujours été les instigateurs de la restauration.
Et que derrière leur idéologie anti-démocratique trône l’idée de rétablir une aristocratie en France.
Afficher tout
Erreur historique : La révolution française a été menée et dirigée de bout en bout par des aristocrates qui se sont servis du "peuple" pour y arriver. Presque idem pour mai 68 qui a été initié et mené par les "intellectuels"...
Erreur comptable : Bien loin de coûter "2 à 3 fois plus cher", comme tu le dis, une "délégation de service public" (DSP) à un privé coûte bien moins cher aux administrations et permet de maintenir le service, qui reste un "service public" exécuté par un privé sous convention. De plus en plus, les mairies font appel aux DSP pour gérer et maintenir nombre de leurs services qu'elles ne pourraient plus assumer financièrement... Si ça t'intéresse, je peux te donner moult exemples et t'expliquer pourquoi et comment ça coûte bien moins cher.

a écrit : Erreur historique : La révolution française a été menée et dirigée de bout en bout par des aristocrates qui se sont servis du "peuple" pour y arriver. Presque idem pour mai 68 qui a été initié et mené par les "intellectuels"...
Erreur comptable : Bien loin de coûter "2 à 3 fois plus cher
", comme tu le dis, une "délégation de service public" (DSP) à un privé coûte bien moins cher aux administrations et permet de maintenir le service, qui reste un "service public" exécuté par un privé sous convention. De plus en plus, les mairies font appel aux DSP pour gérer et maintenir nombre de leurs services qu'elles ne pourraient plus assumer financièrement... Si ça t'intéresse, je peux te donner moult exemples et t'expliquer pourquoi et comment ça coûte bien moins cher. Afficher tout
Moi je veux bien :-) !

a écrit : « Les agents représentent 14% du PIB » selon La Source FranceInfo. Ça veut dire quoi ?
Que les dépenses équivalent à 14% du PIB ? Ce serait gigantesque dans ce cas. En tout cas cela me parait gigantesque
C est ton raisonnement qui est gigantesque.

a écrit : En fait, la confusion entre 14 et 20 vient du fait que l’anecdote indique 14% de la population active, alors que la source mentionnait 14% de la population en âge de travailler, ce qui n’a rien à voir. Les personnes sans travail et ne cherchant pas de travail ne sont pas comptés dans la population active. Aaaaah et bien voilà qui explique le pourquoi du comment. Et du coup JMCMB merci

a écrit : Cela t'a peut-être échappé mais le site sur lequel tu commentes est français et hébergé en France, d'où le ".fr".
D'ailleurs l'auteur de cette anecdote est également français (d'origine extra-européenne si tu veux le savoir), il rédige donc en cette qualité, comme toi tu commen
tes en qualité "d'étranger".
Après si cette formulation t'as vraiment heurtée, je veillerai à être plus neutre à l'avenir.
Afficher tout
Mince. Ma langue natale est une langue étrangère puisque je ne suis pas français.

a écrit : J'aurais plutôt dit l'inverse le problème sont ceux qui réussissent un concours alors qu'ils ne font pas l'affaire.

Je suis personnellement catégorie C (tout en bas) et ne souhaite pas passer B ou A car je doute avoir les capacités requises. Mes finances s'en font ressentir mais p
our l'instant je ne me sens pas "les épaules" pour assumer un poste avec plus de responsabilités (et mes horaires me conviennent).

Mon raisonnement est rare et semble idiot, mais je me dit qu'au moins je ne fais pas comme les gens qui passent et réussissent un concours pour se retrouver dans un poste où ils sont noyés et perdent pied, leurs incapacités impactant sur le travail des autres collègues.
Malheureusement ils sont légions, souvent poussés par l'appât du "gain" entre guillemets, car c'est pas Byzance, non plus...
Afficher tout
Ce phénomène s’appelle la théorie de Peter (il me semble !). En gros, les salariés évoluent car ils sont compétent dans un poste. Jusqu’au moment où ils sont à un « poste haut placé « pour lequel ils ne sont pas compétents mais ils y restent quand même Ça existe dans le privé aussi ;)

a écrit : Mince. Ma langue natale est une langue étrangère puisque je ne suis pas français. Et alors ?

a écrit : En fait, la confusion entre 14 et 20 vient du fait que l’anecdote indique 14% de la population active, alors que la source mentionnait 14% de la population en âge de travailler, ce qui n’a rien à voir. Les personnes sans travail et ne cherchant pas de travail ne sont pas comptés dans la population active. Merci. Oui, le décalage semble venir de là, bien vu.