Le revenu universel a été envisagé aux Etats-Unis

Proposé par
le

Souvent vu comme une utopie, le revenu universel a pourtant bien failli voir le jour aux Etats-Unis à l'époque de Nixon. Le principe est simple : vous percevez mensuellement un revenu sans pour autant être obligé de travailler. Des expérimentations ont déjà eu lieu et certains scientifiques considèrent que l'évolution rapide de l'intelligence artificielle pourrait remettre rapidement le sujet sur la table à cause de la destruction prévisible de millions d'emplois.


Commentaires préférés (3)

Je suis, pour ma part, un des fervents défenseurs du revenu universel, considérant que cette idée ne favorisera pas la fainéantise mais au contraire, les projets personnels. Un revenu universel constitue une base solide et fixe pour aider les gens à financer leurs projets, ainsi qu'à vivre dans de meilleures conditions de vie. Et je vous encourage à marquer votre intérêt pour ce projet afin qu'un jour, nous puissions me voir se réaliser.

Posté le

android

(197)

Répondre

En parlant d'utopie économique, il y a aussi déjà été évoqué l'idée d'une monnaie unique mondiale. L'idée fut proposée par l'économiste Keynes lors des Accords de Bretton Woods en 1944.

L'idée a été refusée car elle aurait retirée à certains États les avantages que leur procure leur forte monnaie (nous étions encore à l'époque des devises nationales).

Pour rappel, les Accords de Bretton Woods ont été mis en place pour réparer les désordres économiques de la guerre et retrouver une stabilité (sociale, économique etc) mondiale d'après guerre. C'est l'instauration d'un pivot dollar, chargé de référence pour les autres monnaies, ainsi que la création du FMI et de l'ancêtre de la Banque Mondiale Européenne.

Si je me souviens bien, les accords ont été modifié quelques années après, notamment vis à vis du pivot dollar, remplacé par l'étalon or actuel.

Si un connaisseur pouvait réfuter/confirmer mes dires...

PS : ca sent venir le débat pro/anti revenu universel....

Posté le

android

(98)

Répondre

a écrit : Ce n'est pas une utopie: c'est mis en place à titre expérimental en Finlande depuis le début de l'année. Ça reste de loin une utopie. En Finlande c'est effectivement mis en place à titre expérimental, pour deux mille demandeurs d'emploi, tirés au sort, et déjà bénéficiaire auparavant d'allocations. Tout ceci pour recevoir à la fin du mois tout juste 560 euros dans un pays avec un pareil niveau de vie... Ça fait pas rêver et à l'échelle d'un pays ça reste inconcevable.


Tous les commentaires (108)

Je suis, pour ma part, un des fervents défenseurs du revenu universel, considérant que cette idée ne favorisera pas la fainéantise mais au contraire, les projets personnels. Un revenu universel constitue une base solide et fixe pour aider les gens à financer leurs projets, ainsi qu'à vivre dans de meilleures conditions de vie. Et je vous encourage à marquer votre intérêt pour ce projet afin qu'un jour, nous puissions me voir se réaliser.

Posté le

android

(197)

Répondre

Ce n'est pas une utopie: c'est mis en place à titre expérimental en Finlande depuis le début de l'année.

Donc les machines assureraient tout le travail, et l’argent généré par cette économie servirait à leur entretien et à payer les salaires des humains. Bizarrement ça ne me semble pas absurde, mais il faudrait que cette économie soit suffisamment efficace.

Vive les robots !
Signé : un fénéant.

En parlant d'utopie économique, il y a aussi déjà été évoqué l'idée d'une monnaie unique mondiale. L'idée fut proposée par l'économiste Keynes lors des Accords de Bretton Woods en 1944.

L'idée a été refusée car elle aurait retirée à certains États les avantages que leur procure leur forte monnaie (nous étions encore à l'époque des devises nationales).

Pour rappel, les Accords de Bretton Woods ont été mis en place pour réparer les désordres économiques de la guerre et retrouver une stabilité (sociale, économique etc) mondiale d'après guerre. C'est l'instauration d'un pivot dollar, chargé de référence pour les autres monnaies, ainsi que la création du FMI et de l'ancêtre de la Banque Mondiale Européenne.

Si je me souviens bien, les accords ont été modifié quelques années après, notamment vis à vis du pivot dollar, remplacé par l'étalon or actuel.

Si un connaisseur pouvait réfuter/confirmer mes dires...

PS : ca sent venir le débat pro/anti revenu universel....

Posté le

android

(98)

Répondre

Aristote disait déjà, ironiquement pensait-il: "si nous avions des machines, nous n'aurions plus besoin d'esclaves".
Il ne croyait pas si bien dire.

A savoir que le revenu universel est un concept large, défendu autant par la droite que la gauche, par des altermondialistes voyant ainsi un moyen de s’émanciper du travail que des néolibéraux voyant un moyen de saper la lutte contre les inégalités et la recherche du plein-emploi

On peut effectivement faire un parallèle avec la Rome du IIIeme siècle, où un afflux massif d’esclaves détruisit le tissu d’emplois conduisant les empereurs à maximiser l’efficience du célèbre « panem et circensis » soit « du pain et DES JEUX ».
Ainsi, la société qui s’annonce sera celle du divertissement ou ne sera pas.

Le manque de luck absolu de voir cette anecdote et ses sources le lendemain d'un oral d'économie master 2 sur la mise en place d'un revenu universel.. ^^''

Baptiste Mylondo est un économiste français qui défend le principe de revenu universel, il a écrit plusieurs ouvrages avec d'autres économistes. Il commence à être assez connu sur ce domaine depuis que le revenu universel a été évoqué pendant la dernière campagne présidentielle par Benoît Harmon.

J'ai l'impression que c'est déjà mis en place dans la municipalité de ma ville :-P
^^

Franchement comment peut on croire en cela. Partons du principe que plus personne ne travail d'où l'argent va il arrivé. En france trop d'aide sont deja mis en place et on voit le résultat. Et comparer la France à la Finlande n'est pas possible ce n'est pas parce que une chose marche dans un pays que ça marchera dans un autre. Enfin cela n'engage que moi.

a écrit : Ce n'est pas une utopie: c'est mis en place à titre expérimental en Finlande depuis le début de l'année. Ça reste de loin une utopie. En Finlande c'est effectivement mis en place à titre expérimental, pour deux mille demandeurs d'emploi, tirés au sort, et déjà bénéficiaire auparavant d'allocations. Tout ceci pour recevoir à la fin du mois tout juste 560 euros dans un pays avec un pareil niveau de vie... Ça fait pas rêver et à l'échelle d'un pays ça reste inconcevable.

a écrit : Baptiste Mylondo est un économiste français qui défend le principe de revenu universel, il a écrit plusieurs ouvrages avec d'autres économistes. Il commence à être assez connu sur ce domaine depuis que le revenu universel a été évoqué pendant la dernière campagne présidentielle par Benoît Harmon. Je trouve ça amusant comme Benoit Hamon et les militants socialistes ont pris le revenu universel comme étendard et mesure socialiste par excellence. Alors que le revenu universel est l'incarnation même du capitalisme, son évolution naturelle qui a été prédit il y a deja binge longtemps!

Mais si tout le monde gagne la même chose, comment on se paye une Ferrari ? Des vacances à la montagne ?

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Franchement comment peut on croire en cela. Partons du principe que plus personne ne travail d'où l'argent va il arrivé. En france trop d'aide sont deja mis en place et on voit le résultat. Et comparer la France à la Finlande n'est pas possible ce n'est pas parce que une chose marche dans un pays que ça marchera dans un autre. Enfin cela n'engage que moi. Afficher tout Il ne faut pas le voir comme une aide sociale. Le principe c'est que c'est universel, même les milliardaires seraient censés le percevoir ce revenu.
Et ne t'inquiète pas pour la source de l'argent si plus personne ne travaille. L'idée c'est que ça arrivera quand "pratiquement" plus personne ne travaillera déjà.

Et ainsi on permettra au gens qui se sont fait "voler" leur travail de gardien de barrière de péage (emploi au combien enthousiasment et enrichissant, même si je ne dénigre pas la profession, et qu'actuellement je suis bien content qu'ils soient là quand la machine plante) par une machine, d"étudier le domaine qu'ils veulent (ou de faire de l'art, ou de glandouiller chez eux).

Et comme ça, au lieu de faire faire des tâches ingrates à 75% de l'humanité, ils participeront à la recherche dans tous les domaines qui leurs plaisent. Ce qui nous permettrait sans doute de faire de sacrés progrès techniques (et sociaux, artistiques, architecturaux, philosophiques etc).

Je pense qu'on surestime très largement le "plaisir" que les gens prennent à rester chez eux à recevoir des aides plutôt que d'avoir une vie active.

a écrit : Mais si tout le monde gagne la même chose, comment on se paye une Ferrari ? Des vacances à la montagne ? C'est un revenu de base. Rien ne t'empêcherai de travailler pour augmenter ta paye. Tu garderais en plus le revenu universel

Comme quoi le revenu universel n'est pas forcément qu'une idée de socialistes ou communistes. De nombreux libéraux sont aussi partisans du revenu universel.
Côté libéraux, l'idée est aussi de substituer le revenu universel aux différentes prestations sociales existantes (CAF, assurance chômage, assurance maladie, etc.).
Nixon aura préféré promouvoir l'assurance maladie telle qu'on la connaît actuellement aux USA qui est si cher aux Républicains et dont on connaît pourtant le bilan catastrophique.

a écrit : Franchement comment peut on croire en cela. Partons du principe que plus personne ne travail d'où l'argent va il arrivé. En france trop d'aide sont deja mis en place et on voit le résultat. Et comparer la France à la Finlande n'est pas possible ce n'est pas parce que une chose marche dans un pays que ça marchera dans un autre. Enfin cela n'engage que moi. Afficher tout il faut garder en tete qu'il n'y a deja plus asses de travaille pour tout le monde. chaque machine remplace des dizaines d'humains et creer un seul poste d'entretien, et il commence a en etre de meme pour les ia.
la societe actuelle a les moyens materiels de subvenir a ses propre besoins avec moins de travail humain qu'il n'y a d'humain.

Peut-etre qu'au lieu des robots ce seront des immigres ou des 'ségrégués', qui tafferont, du moins sans apport considérable du nucléaire? En tout cas je dirais' revenu sans travailler' plutot que 'universel'; et on continuerait d'acheter chinois ou pas, c'est aussi une donnée du problème.