La bombe salée serait dévastatrice

Proposé par
le
dans

Le physicien Leó Szilárd a théorisé dans les années 50 une arme au pouvoir dévastateur : une bombe nucléaire salée au cobalt 60. Elle provoquerait des retombées radioactives sur une partie importante de la planète en fonction de sa puissance. Le cobalt 60 a une autre fonction bien plus bénéfique : il est aujourd'hui utilisé pour des traitements contre le cancer.

Il convient par ailleurs de distinguer "bombe sale" et "bombe salée", cette dernière utilisant une réaction nucléaire, tandis que la première est une bombe conventionnelle accompagnée d'un matériau radioactif mais ne rentrant pas dans un processus de réaction nucléaire mais plutôt de contamination radiologique.


Commentaires préférés (3)

Mais alors il n'y a pas de sel dans la bombe salée ? :(

Ça a l’air cool ! On pourrait en balancer partout sur la planète et on soignerait le cancer !

Donc si je comprends bien, la "bombe sale" permettant la destruction de la faune et de la flore, l'absence de reconstruction saine de la biodiversité par radioactivité, la mort d'individus à court ou long terme ainsi qu'une destruction éventuelle économique et sociale du territoire est conventionnelle ? D'accord.

Je ne comprends pas grand chose aux conventions de guerre et ais comme l'impression parfois que la Convention de Genève relative aux droits de guerre ne concerne que... le Canton de Genève....

Posté le

android

(72)

Répondre


Tous les commentaires (23)

Mais alors il n'y a pas de sel dans la bombe salée ? :(

Ça a l’air cool ! On pourrait en balancer partout sur la planète et on soignerait le cancer !

Donc si je comprends bien, la "bombe sale" permettant la destruction de la faune et de la flore, l'absence de reconstruction saine de la biodiversité par radioactivité, la mort d'individus à court ou long terme ainsi qu'une destruction éventuelle économique et sociale du territoire est conventionnelle ? D'accord.

Je ne comprends pas grand chose aux conventions de guerre et ais comme l'impression parfois que la Convention de Genève relative aux droits de guerre ne concerne que... le Canton de Genève....

Posté le

android

(72)

Répondre

les savants inventent des choses merveilleuses, comme les bombes nucléaires, et les humains, avec leur bêtise, ne pensent qu'à les utiliser dans un but destructeur !

a écrit : Mais alors il n'y a pas de sel dans la bombe salée ? :( En chimie sel = anion + cation (si mes souvenirs sont bons), comme par exemple le NaCl aussi appelé sel de table :)

Oui mais comparé à une bombe nucléaire, il n'y a pas de dissipation d'énergie et une radioactivité qui a une durée maximale de 30 ans. C'est dévastateur, c'est indéniable, mais beaucoup moins longtemps que pour une bombe nucléaire.

Le cobalt sers donc à donner le cancer, puis à le guérir :)

Il faut rappeler que Leó Szilárd était un très fin analyste politique qui avait prédit les grandes guerres, la montée du nazisme bien avant l'heure.
Il a travaillé au projet Manhattan mais a pourtant, comme Albert Einsten, dénoncer les dangers de l'arme nucléaire, avec qui il a fondé d'ailleurs le Comité d'urgence des scientifiques atomistes.
Sa biographie vaut le détour :
fr.wikipedia.org/wiki/Le%C3%B3_Szil%C3%A1rd

La bombe sale est une bombe classique de n’importe quelle puissance (de 100g d’explosif à 10T par exemple) dans laquelle est incorporé des matières radioactives (militaires ou civiles), qui seront disséminées lors de l’explosion. Généralement une bombe sale est l’oeuvre ou le souhait d’un groupe terroriste.

Une bombe salée est une arme nucléaire conçue pour maximiser les retombées radioactives; utilisée par exemple pour rendre une zone impraticable à une armée adverse comme une vallée enclavée entre 2 obstacles géologiques.

a écrit : les savants inventent des choses merveilleuses, comme les bombes nucléaires, et les humains, avec leur bêtise, ne pensent qu'à les utiliser dans un but destructeur ! J'espère que c'est de l'ironie !

Pas besoin de se casser la tête à trouver ce qui détruirait notre planète, on s'en charge déjà assez bien comme ça je trouve...

Une "bombe 'sale' "... c'est comme les guerres, il y a les guerres barbares ET les guerres propres.

a écrit : les savants inventent des choses merveilleuses, comme les bombes nucléaires, et les humains, avec leur bêtise, ne pensent qu'à les utiliser dans un but destructeur ! Ah... sinon tu ferais quoi toi avec une bombe nucléaire entre les mains? C'est pour décorer le salon? C'est fait pour détruire non? Sinon je m'en vais...

a écrit : Donc si je comprends bien, la "bombe sale" permettant la destruction de la faune et de la flore, l'absence de reconstruction saine de la biodiversité par radioactivité, la mort d'individus à court ou long terme ainsi qu'une destruction éventuelle économique et sociale du territoire est conventionnelle ? D'accord.

Je ne comprends pas grand chose aux conventions de guerre et ais comme l'impression parfois que la Convention de Genève relative aux droits de guerre ne concerne que... le Canton de Genève....
Afficher tout
C'est le sentiment qu'on peut avoir quand on regarde uniquement aux armes nucléaires. Mais en réalité, c'est la seule arme sur laquelle un flou est volontairement maintenu sur la question de savoir si son utilisation est conforme ou non aux conventions de Genève. De très nombreuses autres armes sont bel et bien interdites, et dans la pratique inutilisées : dum dum bullets, lasers aveuglants, armes biologiques, armes chimiques...


Le flou autour du nucléaire vient simplement du fait qu'il n'y a pas de consensus pour le définir comme inutilement agressif (je simplifie à mort). Et comme c'est surtout une arme de dissuasion, faite plus pour faire peur que pour être utilisée (contrairement aux armes citées plus haut, qui si elles n'étaient pas interdites seraient encore utilisée), on ne cherche pas à la déclarer illégale. La crédibilité du droit international humanitaire (le petit nom du droit de la guerre) en serait trop atteinte (surtout auprès des USA), or on veut éviter ça à tout prix. Après tout, depuis 1945 personne n'est mort de l'arme nucléaire, alors que nombreux sont ceux qui sont morts sur le champ de bataille. Mais encore plus nombreux sont ceux qui ont vécu grâce à la protection du DIH.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Donc si je comprends bien, la "bombe sale" permettant la destruction de la faune et de la flore, l'absence de reconstruction saine de la biodiversité par radioactivité, la mort d'individus à court ou long terme ainsi qu'une destruction éventuelle économique et sociale du territoire est conventionnelle ? D'accord.

Je ne comprends pas grand chose aux conventions de guerre et ais comme l'impression parfois que la Convention de Genève relative aux droits de guerre ne concerne que... le Canton de Genève....
Afficher tout
Theoetjb,
Je penses que Oresias voulait dire que la "Bombe Sale" est une bombe simple où l'on a rajouté un élément radioactif causant alors des dommages colossaux à l'endroit ou elle a été largué

a écrit : Donc si je comprends bien, la "bombe sale" permettant la destruction de la faune et de la flore, l'absence de reconstruction saine de la biodiversité par radioactivité, la mort d'individus à court ou long terme ainsi qu'une destruction éventuelle économique et sociale du territoire est conventionnelle ? D'accord.

Je ne comprends pas grand chose aux conventions de guerre et ais comme l'impression parfois que la Convention de Genève relative aux droits de guerre ne concerne que... le Canton de Genève....
Afficher tout
La petite vanne de Dieudo au passage, pas mal :)

a écrit : les savants inventent des choses merveilleuses, comme les bombes nucléaires, et les humains, avec leur bêtise, ne pensent qu'à les utiliser dans un but destructeur ! En meme temps on ne se sert pas du napalm pour faire rotir des saucisses. Mais bien d'accord sur l'absurdité de creer des choses servant a tuer (meme si en regle general c'est a l'origine de beaucoup de technologies civiles)

Les machines de traitements de cancer utilisant le cobalt ont bel et bien disparu en France de nos jours. Il faudrait dire "a été utilisé"

Du coup en raison de la puissance de cette bombe salée, il y aurait tout de même de forte retombées radioactives si j’ai bien compris.
Ce qui ne serait donc pas très propre, mais n’en ferait pas ce qu’on appel « une bombe sale »!

Le cobalt a presque completement disparu en radiotherapie en france de nos jours, si ce n'est pas totalement. Remplacé par des accélerateurs linéaires.