Pourquoi compte-t-on encore certains produits à la douzaine ?

Proposé par
Invité
le

De nos jours encore de nombreux produits (tels que les oeufs, les yaourts...) se comptent à la douzaine. Ceci est un héritage des commerçants du Moyen âge : douze était le nombre de phalanges sur une main que l'on peut compter avec le pouce de la même main. Ce nombre est en outre divisible par 2,3,4 et 6 ce qui rend plus facile la constitution de parts.


Tous les commentaires (23)

a écrit : En fait je ne pense pas qu'on puisse dire que le système décimal s'est imposé "à cause" des romains, car, comme cela été écrit par ailleurs, ils utilisaient le système duodécimal pour le décompte du temps, horaire et calendaire. Il l'utilisaient aussi pour la mesure de surfaces, la plus communément utilisée étant l'actus quadratus, de 120/120 pieds carré. Par ailleurs on ne peut non plus leur imputer la perte du système duodécimal puisque les celtes utilisaient, avant la conquête, la base vigésimale que tu as décrite, qui se rapporte au décompte des doigts des mains ET... des pieds ^^ (pas pratique pour compter en hiver). Afficher tout Les Romains utilisaient effectivement le système duodécimal, mais si ce système décimal s'est imposé, c'est parce que dans la vie courante, c'est celui qu'ils utilisaient pour compter. C'est d'ailleurs de leur façon de compter, en faisant des entailles sur une baguette, que vient la graphie des chiffres romains : une entaille après l'autre jusqu'à 4, puis un trait oblique pour les rayer en arrivant à 5 (/ qui a fini par être noté V), et une croix pour finir la dizaine X.

Posté le

android

(0)

Répondre

À tous ceux qui, comme moi, ont fait le test de comptage sur leurs phalanges...