Pourquoi compte-t-on encore certains produits à la douzaine ?

Proposé par
Invité
le

De nos jours encore de nombreux produits (tels que les oeufs, les yaourts...) se comptent à la douzaine. Ceci est un héritage des commerçants du Moyen âge : douze était le nombre de phalanges sur une main que l'on peut compter avec le pouce de la même main. Ce nombre est en outre divisible par 2,3,4 et 6 ce qui rend plus facile la constitution de parts.


Commentaires préférés (3)

Ça me rappelle mon prof d'info qui menait une véritable croisade pour populariser le comptage par 12 alors qu'on le fait plutôt par 5 ou 10
Dès qu'on voulait interrompre le cours il suffisait d'en parler x)

Posté le

android

(174)

Répondre

L'utilisation de la douzaine s'est installée dans de nombreux peuples au fil du temps.
Mis à part le comptage de marchandises, les héritages actuels sont "les 12 mois l'année, les heures de la nuit et du jour en douze heures (basé sur le décan en Égypte antique), les 12 divisions traditionnelles du temps dans une journée en Chine, les signes du zodiaque de l'astrologie, les 12 signes du zodiaque de l'astrologie chinoise, etc."

Cela vient de la source Wikipedia. Je me permettrai de rajouter que l'exemple des 12 signes du zodiaque en astrologie est une coïncidence puisque ils représentent les 12 constellations traversée par le Soleil (je crois. Je peux me tromper étant donné qu'en fait il y en aurait 13 et non 12 donc si qqun pouvait infirmer ou confirmer mes dires. Merci)

Posté le

android

(77)

Répondre

a écrit : "Je peux me tromper étant donné qu'en fait il y en aurait 13 [de signes du zodiaque] et non 12 donc si qqun pouvait infirmer ou confirmer mes dires.Merci."
Le soleil traverse en effet 13 constellations, le Serpentaire ou Ophiuchus étant délaissé (13, ça doit porter malheur, comme au Japon le 4). /> Les signes de l'astrologie n'ont qu'un rapport lointain avec les temps de traversée réels des constellations, par exemple 38.2 jours pour le Taureau et 21.1 pour la Balance.
De plus il y a un lent mouvement de décalage; d'un signe depuis l'Antiquité. Un "Taureau" est en fait né sous le signe précédent du Bélier, moins flatteur, mais un(e) "Vierge" devient un Lion, et un Lion un Cancer.
Afficher tout
comme la détermination des constellations ou signes du zodiaque est arbitraire - il ne s'agit pas de constatations "naturelles", mais de décisions humaines - on peut dire qu'il y a 2, 3...10, 11, 12 ou 15 ou ce qu'on veut de constellations, suivant les astres ou amas qu'on fait entrer ou pas dedans chacune...
c'est de l'astroLoGie (superstition), pas de l'astroNoMie (science)


Tous les commentaires (22)

Ça me rappelle mon prof d'info qui menait une véritable croisade pour populariser le comptage par 12 alors qu'on le fait plutôt par 5 ou 10
Dès qu'on voulait interrompre le cours il suffisait d'en parler x)

Posté le

android

(174)

Répondre

L'utilisation de la douzaine s'est installée dans de nombreux peuples au fil du temps.
Mis à part le comptage de marchandises, les héritages actuels sont "les 12 mois l'année, les heures de la nuit et du jour en douze heures (basé sur le décan en Égypte antique), les 12 divisions traditionnelles du temps dans une journée en Chine, les signes du zodiaque de l'astrologie, les 12 signes du zodiaque de l'astrologie chinoise, etc."

Cela vient de la source Wikipedia. Je me permettrai de rajouter que l'exemple des 12 signes du zodiaque en astrologie est une coïncidence puisque ils représentent les 12 constellations traversée par le Soleil (je crois. Je peux me tromper étant donné qu'en fait il y en aurait 13 et non 12 donc si qqun pouvait infirmer ou confirmer mes dires. Merci)

Posté le

android

(77)

Répondre

On appelle d'ailleurs cette méthode le système duodécimal. On a trace de beaucoup d'exemples encore de nos jours: les 12 mois de l'année, les 12 heures d'un cadran, les 12 signes du zodiaque...

Posté le

android

(7)

Répondre

Je pensais que c'était également le cas pour les secondes.

Le fait qu'il y en ait 60 les rend divisibles par 1,2,3,4,5,6,10,12,15,20,30,60... Soit un bon paquet pour diviser !

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : L'utilisation de la douzaine s'est installée dans de nombreux peuples au fil du temps.
Mis à part le comptage de marchandises, les héritages actuels sont "les 12 mois l'année, les heures de la nuit et du jour en douze heures (basé sur le décan en Égypte antique), les 12 divisions traditionnell
es du temps dans une journée en Chine, les signes du zodiaque de l'astrologie, les 12 signes du zodiaque de l'astrologie chinoise, etc."

Cela vient de la source Wikipedia. Je me permettrai de rajouter que l'exemple des 12 signes du zodiaque en astrologie est une coïncidence puisque ils représentent les 12 constellations traversée par le Soleil (je crois. Je peux me tromper étant donné qu'en fait il y en aurait 13 et non 12 donc si qqun pouvait infirmer ou confirmer mes dires. Merci)
Afficher tout
"Je peux me tromper étant donné qu'en fait il y en aurait 13 [de signes du zodiaque] et non 12 donc si qqun pouvait infirmer ou confirmer mes dires.Merci."
Le soleil traverse en effet 13 constellations, le Serpentaire ou Ophiuchus étant délaissé (13, ça doit porter malheur, comme au Japon le 4).
Les signes de l'astrologie n'ont qu'un rapport lointain avec les temps de traversée réels des constellations, par exemple 38.2 jours pour le Taureau et 21.1 pour la Balance.
De plus il y a un lent mouvement de décalage; d'un signe depuis l'Antiquité. Un "Taureau" est en fait né sous le signe précédent du Bélier, moins flatteur, mais un(e) "Vierge" devient un Lion, et un Lion un Cancer.

a écrit : "Je peux me tromper étant donné qu'en fait il y en aurait 13 [de signes du zodiaque] et non 12 donc si qqun pouvait infirmer ou confirmer mes dires.Merci."
Le soleil traverse en effet 13 constellations, le Serpentaire ou Ophiuchus étant délaissé (13, ça doit porter malheur, comme au Japon le 4). /> Les signes de l'astrologie n'ont qu'un rapport lointain avec les temps de traversée réels des constellations, par exemple 38.2 jours pour le Taureau et 21.1 pour la Balance.
De plus il y a un lent mouvement de décalage; d'un signe depuis l'Antiquité. Un "Taureau" est en fait né sous le signe précédent du Bélier, moins flatteur, mais un(e) "Vierge" devient un Lion, et un Lion un Cancer.
Afficher tout
comme la détermination des constellations ou signes du zodiaque est arbitraire - il ne s'agit pas de constatations "naturelles", mais de décisions humaines - on peut dire qu'il y a 2, 3...10, 11, 12 ou 15 ou ce qu'on veut de constellations, suivant les astres ou amas qu'on fait entrer ou pas dedans chacune...
c'est de l'astroLoGie (superstition), pas de l'astroNoMie (science)

a écrit : comme la détermination des constellations ou signes du zodiaque est arbitraire - il ne s'agit pas de constatations "naturelles", mais de décisions humaines - on peut dire qu'il y a 2, 3...10, 11, 12 ou 15 ou ce qu'on veut de constellations, suivant les astres ou amas qu'on fait entrer ou pas dedans chacune...
c'est de l'astroLoGie (superstition), pas de l'astroNoMie (science)
Afficher tout
La détermination des constellations n'est pas arbitraire, car on peut effectivement grouper des nuages d'étoiles en paquets distincts (en apparence, car on les voit en perspective sans notion des distances réelles). C'est quand même plus commode pour s'en souvenir.
La dénomination est, elle, totalement arbitraire; à part quelques-unes, elles témoignent d'un prodigieux travail d'imagination. Dans la Grande Ourse, je ne vois qu'une casserole, à la limite une charrette, pas le moindre plantigrade.
Mais là où ça devient du délire, c'est d'imaginer que le nom a une influence sur la destinée, donc que les Lions seront superbes et généreux, etc.. Deux jumeaux nés à une heure d'intervalle peuvent être l'un Lion, l'autre Vierge, ce qui change tout... ;D

C'est peut être aussi parce que acheter les œufs 3 par 3 ou un seul yaourt c'est chiant non ?

a écrit : C'est peut être aussi parce que acheter les œufs 3 par 3 ou un seul yaourt c'est chiant non ? Effectivement 3par3 c'est chiant ! Mais pourquoi 12 par 12 et pas 7 par 7?D'où l'anecdote !

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : La détermination des constellations n'est pas arbitraire, car on peut effectivement grouper des nuages d'étoiles en paquets distincts (en apparence, car on les voit en perspective sans notion des distances réelles). C'est quand même plus commode pour s'en souvenir.
La dénomination est, elle, t
otalement arbitraire; à part quelques-unes, elles témoignent d'un prodigieux travail d'imagination. Dans la Grande Ourse, je ne vois qu'une casserole, à la limite une charrette, pas le moindre plantigrade.
Mais là où ça devient du délire, c'est d'imaginer que le nom a une influence sur la destinée, donc que les Lions seront superbes et généreux, etc.. Deux jumeaux nés à une heure d'intervalle peuvent être l'un Lion, l'autre Vierge, ce qui change tout... ;D
Afficher tout
Pour le cas de la grande ourse, il faut savoir que la partie "casserole" connue de tous le représente qu' une petite partie de la constellation (la tête plus moitié du dos si je me souviens bien...). Le reste des étoiles aide plus à l imaginer en ours

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Pour le cas de la grande ourse, il faut savoir que la partie "casserole" connue de tous le représente qu' une petite partie de la constellation (la tête plus moitié du dos si je me souviens bien...). Le reste des étoiles aide plus à l imaginer en ours Objection.
La dénomination grecque a d'abord été Callisto, une nymphe. Ayant trop retenu l'attention de Zeus, elle fut changée en ourse par Héra, nymphe et constellation, avec la condamnation pour celle-ci de ne jamais se coucher au-dessous de l'horizon pour se reposer (pour les latitudes grecques).
Alors, voir une nymphe ou une ourse avec les quelques étoiles visibles à l'œil nu dans un ciel non pollué...
Avec un télescope on ne peut plus distinguer les constellations, l'image devient un ensemble de trop nombreux points "aléatoires", dans une petite partie du ciel. Entre les deux, peut-être des personnes ayant une acuité exceptionnelle y voient quelque chose ressemblant à une figure connue?

Nous voilà loin du système de représentation à base duodécimale.

a écrit : "Je peux me tromper étant donné qu'en fait il y en aurait 13 [de signes du zodiaque] et non 12 donc si qqun pouvait infirmer ou confirmer mes dires.Merci."
Le soleil traverse en effet 13 constellations, le Serpentaire ou Ophiuchus étant délaissé (13, ça doit porter malheur, comme au Japon le 4). /> Les signes de l'astrologie n'ont qu'un rapport lointain avec les temps de traversée réels des constellations, par exemple 38.2 jours pour le Taureau et 21.1 pour la Balance.
De plus il y a un lent mouvement de décalage; d'un signe depuis l'Antiquité. Un "Taureau" est en fait né sous le signe précédent du Bélier, moins flatteur, mais un(e) "Vierge" devient un Lion, et un Lion un Cancer.
Afficher tout
Il a tout dit. Les astrologues actuels ont largement simplifiés les signes du zodiaques de sorte d'associer un signe à un mois de l'année. Sans doute afin de populariser les horoscopes.
Sauf que c'est tellement simplifié que cela les rend complétement faux par rapport à la version originale antique puisque:
- pour coller aux 12 mois, on doit faire disparaitre le 13ème signe
- pour que chaque signe soit associé à un mois donné, il faut qu'il dure aussi longtemps que ce mois. Or comme les mois on des durée semblable, on égalise la durée des signes.
- on néglige la précession des équinoxe qui décale lentement le système. Lentement mais depuis l'antiquité donc ca finit par se sentir.

On trouve facilement des sites de sceptiques avec des calculateurs du "vrai signe". Juste pour vous montrer à quel point l'astrologie ne repose sur rien. En voici un que j'ai trouvé en 5 seconde chrono: www.charlatans.info/signe_zodiacal.shtml

Effectivement, la base duodécimale est beaucoup plus pratique que la base décimale, qui s'est imposée essentiellement à cause des romains, puisque 10 n'est divisible que par 2 et 5 alors que 12 l'est par 2, 3, 4 et 6. Notons également que deux autres bases numériques ont été utilisées au cours du temps comme la base vigésimale (nous utilisons toujours le terme quatre-vingt et, en ancien anglais, "score" signifiait "vingtaine") ou le système sexagésimal (les 60 secondes, les 60 minutes, la division du cercle en 360 degrés, sans oublier le système hexadécimal bien connu des informaticiens...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Effectivement, la base duodécimale est beaucoup plus pratique que la base décimale, qui s'est imposée essentiellement à cause des romains, puisque 10 n'est divisible que par 2 et 5 alors que 12 l'est par 2, 3, 4 et 6. Notons également que deux autres bases numériques ont été utilisées au cours du temps comme la base vigésimale (nous utilisons toujours le terme quatre-vingt et, en ancien anglais, "score" signifiait "vingtaine") ou le système sexagésimal (les 60 secondes, les 60 minutes, la division du cercle en 360 degrés, sans oublier le système hexadécimal bien connu des informaticiens... Afficher tout En effet avoir 4 diviseurs au lieu de 2 est un avantage incontestable car chacun constitue un "axe de symétrie". Or ces symétries génèrent des propriétés mathématiques fort pratiques. A titre d'exemple:
- toute valeur de ce système peut être subdivisé en parts égales d'autant de manière qu'il a d'axe
- on peut savoir d'un coup d'oeil si un nombre quel qu'il soit et aussi grand soit-il est ou non un multiple d'un de ces axes, juste en regardant le chiffre des unités. Dans un système décimale nous reconnaissons les nombres pairs (multiples de 2) et les multiples de 5, en duodécimale on ajoute les multiples de 3 et 4 (et le 6 remplace le 5).
Ce ne sont là que des exemples simples et facilement compréhensibles mais il y en a bien d'autres plus complexes qui simplifieraient les mathématiques

Léger défaut d'un système duodécimale, ca rallonge les tables de multiplications :-) Mais bon normalement, à l'age où on les apprend ca passerai sans problème

Le système sexagésimal est en fait une extension du système duodécimale. 12 est divisible par 2,3,4 et 6. Si on le multiplie par le chiffre manquant, le 5, ce qui permet de rajouter une autre symétrie, ont obtient 60.

a écrit : L'utilisation de la douzaine s'est installée dans de nombreux peuples au fil du temps.
Mis à part le comptage de marchandises, les héritages actuels sont "les 12 mois l'année, les heures de la nuit et du jour en douze heures (basé sur le décan en Égypte antique), les 12 divisions traditionnell
es du temps dans une journée en Chine, les signes du zodiaque de l'astrologie, les 12 signes du zodiaque de l'astrologie chinoise, etc."

Cela vient de la source Wikipedia. Je me permettrai de rajouter que l'exemple des 12 signes du zodiaque en astrologie est une coïncidence puisque ils représentent les 12 constellations traversée par le Soleil (je crois. Je peux me tromper étant donné qu'en fait il y en aurait 13 et non 12 donc si qqun pouvait infirmer ou confirmer mes dires. Merci)
Afficher tout
Si tu suis ce qui est « officiel » il y a en 12, certains disent 13 à cause du calendrier Romain qui lui avait soit 12 soit 13 mois (le calendrier Hébreux aussi)... donc le calcul des dates et des constellations devait coïncider pour revenir au même point de départ dans l’espace (la terre par rapport au constellations et le soleil) et le temps.

a écrit : Effectivement, la base duodécimale est beaucoup plus pratique que la base décimale, qui s'est imposée essentiellement à cause des romains, puisque 10 n'est divisible que par 2 et 5 alors que 12 l'est par 2, 3, 4 et 6. Notons également que deux autres bases numériques ont été utilisées au cours du temps comme la base vigésimale (nous utilisons toujours le terme quatre-vingt et, en ancien anglais, "score" signifiait "vingtaine") ou le système sexagésimal (les 60 secondes, les 60 minutes, la division du cercle en 360 degrés, sans oublier le système hexadécimal bien connu des informaticiens... Afficher tout En fait je ne pense pas qu'on puisse dire que le système décimal s'est imposé "à cause" des romains, car, comme cela été écrit par ailleurs, ils utilisaient le système duodécimal pour le décompte du temps, horaire et calendaire. Il l'utilisaient aussi pour la mesure de surfaces, la plus communément utilisée étant l'actus quadratus, de 120/120 pieds carré. Par ailleurs on ne peut non plus leur imputer la perte du système duodécimal puisque les celtes utilisaient, avant la conquête, la base vigésimale que tu as décrite, qui se rapporte au décompte des doigts des mains ET... des pieds ^^ (pas pratique pour compter en hiver).

a écrit : Pour le cas de la grande ourse, il faut savoir que la partie "casserole" connue de tous le représente qu' une petite partie de la constellation (la tête plus moitié du dos si je me souviens bien...). Le reste des étoiles aide plus à l imaginer en ours Exact ! J'ai appris ça il n'y a pas longtemps d'ailleurs ... en fait l'erreur qu'on fait c'est de dire que la grande ours est une casserole , en fait la casserole sert à situer la grande ours qui comme son nom l'indique représente un ours. Et depuis des années que je la mattait ça ne m'est jamais venu à l'idée de me demander pourquoi on ne l'avait pas appelé la grande casserole

a écrit : L'utilisation de la douzaine s'est installée dans de nombreux peuples au fil du temps.
Mis à part le comptage de marchandises, les héritages actuels sont "les 12 mois l'année, les heures de la nuit et du jour en douze heures (basé sur le décan en Égypte antique), les 12 divisions traditionnell
es du temps dans une journée en Chine, les signes du zodiaque de l'astrologie, les 12 signes du zodiaque de l'astrologie chinoise, etc."

Cela vient de la source Wikipedia. Je me permettrai de rajouter que l'exemple des 12 signes du zodiaque en astrologie est une coïncidence puisque ils représentent les 12 constellations traversée par le Soleil (je crois. Je peux me tromper étant donné qu'en fait il y en aurait 13 et non 12 donc si qqun pouvait infirmer ou confirmer mes dires. Merci)
Afficher tout
En fait il existerait bien un 13ème signe astrologique : Ophiuchus ou Serpentaire, du 29 novembre au 17 décembre, ce qui évidemment bouleverse le zodiaque en décalant les dates des 12 signes connus

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : "Je peux me tromper étant donné qu'en fait il y en aurait 13 [de signes du zodiaque] et non 12 donc si qqun pouvait infirmer ou confirmer mes dires.Merci."
Le soleil traverse en effet 13 constellations, le Serpentaire ou Ophiuchus étant délaissé (13, ça doit porter malheur, comme au Japon le 4). /> Les signes de l'astrologie n'ont qu'un rapport lointain avec les temps de traversée réels des constellations, par exemple 38.2 jours pour le Taureau et 21.1 pour la Balance.
De plus il y a un lent mouvement de décalage; d'un signe depuis l'Antiquité. Un "Taureau" est en fait né sous le signe précédent du Bélier, moins flatteur, mais un(e) "Vierge" devient un Lion, et un Lion un Cancer.
Afficher tout
C'est de là que vient l'expression "treize à la douzaine".

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En fait je ne pense pas qu'on puisse dire que le système décimal s'est imposé "à cause" des romains, car, comme cela été écrit par ailleurs, ils utilisaient le système duodécimal pour le décompte du temps, horaire et calendaire. Il l'utilisaient aussi pour la mesure de surfaces, la plus communément utilisée étant l'actus quadratus, de 120/120 pieds carré. Par ailleurs on ne peut non plus leur imputer la perte du système duodécimal puisque les celtes utilisaient, avant la conquête, la base vigésimale que tu as décrite, qui se rapporte au décompte des doigts des mains ET... des pieds ^^ (pas pratique pour compter en hiver). Afficher tout En hiver, tu peux compter en binaire sur tes doigts, et avec une seule main tu fais jusqu'à 31 ; avec les deux jusqu'à 1023 :D

(Les Celtes n'étaient pas loin de tenir un truc vraiment pratique)