Pourquoi le piment donne-t-il une sensation de chaud ?

Proposé par
Invité
le

Si nous avons une sensation de chaleur lorsque nous mangeons épicé, c'est parce que la capsaïcine contenue dans les piments trompe nos cellules sensorielles chargées de détecter le chaud. C'est donc un leurre, il n'y a aucune réaction thermique se produisant avec les piments. C'est pareil avec le menthol qui lui trompe les cellules sensorielles chargées du froid.


Commentaires préférés (3)

D'ailleurs la capsaïcine n'est pas hydrosoluble mais liposoluble, donc quand le poivre ou du piment vous enflamment les papilles, boire de l'eau ou manger du pain n'aura qu'un effet temporaire et relativement innefficace. Préférez du lait (non ecrémé) voir en cas d'urgence incendie, une cuillère d'huile ! (Ou tout corps gras) :-)

Surtout que manger épicé en même temps c est pas très pratique ;)

Posté le

android

(78)

Répondre

Dans le même genre il existe des leurres émotionnels. Par exemple, lorsque je dois rencontrer ma belle mère il m'arrive d'être pris de soudaine crise de stress accompagné de sueurs froides. Ce phénomène se déclencherais dans la plupart des cas normaux d'après une récente étude américaine.

Posté le

windowsphone

(41)

Répondre


Tous les commentaires (45)

Nous avons donc chaud parce que nous détection de la chaleur ?

Posté le

android

(5)

Répondre

Ces effets de chaud et de froid qui trompe les sens, vont il faire que le corps transpire ou grelotte en réaction ? Si c'est le cas, finalement manger un piment va avoir une véritable influence sur la température du corps ?

Posté le

android

(22)

Répondre

D'ailleurs la capsaïcine n'est pas hydrosoluble mais liposoluble, donc quand le poivre ou du piment vous enflamment les papilles, boire de l'eau ou manger du pain n'aura qu'un effet temporaire et relativement innefficace. Préférez du lait (non ecrémé) voir en cas d'urgence incendie, une cuillère d'huile ! (Ou tout corps gras) :-)

a écrit : Nous avons donc chaud parce que nous détection de la chaleur ? D'après ce que je comprends en lisant, je pense plutôt qu'il n'y aucune chaleur produite, aucune augmentation de température, mais seulement une "illusion" de température. Le capteur étant momentanément faussé.

Posté le

android

(16)

Répondre

Et pour faire passer la sensation de chaleur qui peut être désagréable, il vaut mieux utiliser de l'huile, du lait ou de la crème car la capsaicine se dilue mieux dans un corps gras que dans de l'eau. D'où le fait que boire de l'eau n'aide pas.

Posté le

android

(14)

Répondre

D'ailleurs boire de l'eau arrête seulement pour un court moment la sensation de brûlure, c'est un réflexe de protection automatique de la part du cerveau. Donc la meilleure chose à faire est d'attendre que la salive décolle la capsaicine ;)

Posté le

android

(6)

Répondre

Il y en a des qui ont transformé leur cours de physiologie en anecdote ici.

Posté le

android

(4)

Répondre

Surtout que manger épicé en même temps c est pas très pratique ;)

Posté le

android

(78)

Répondre

a écrit : D'après ce que je comprends en lisant, je pense plutôt qu'il n'y aucune chaleur produite, aucune augmentation de température, mais seulement une "illusion" de température. Le capteur étant momentanément faussé. Même phénomène avec l'alcool. Ça ne reste qu'une impression, pas d'augmentation réelle de la température

Ya même une baisse de la température avec la dilatation des veines. :-D

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Même phénomène avec l'alcool. Ça ne reste qu'une impression, pas d'augmentation réelle de la température C'est pas exactement le même fonctionnement avec l'alcool. La capsaïcine active les capteurs de chaleur alors que l'alcool baisse leur seuil de détection à un niveau inférieur à la température du corps humain.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : D'ailleurs la capsaïcine n'est pas hydrosoluble mais liposoluble, donc quand le poivre ou du piment vous enflamment les papilles, boire de l'eau ou manger du pain n'aura qu'un effet temporaire et relativement innefficace. Préférez du lait (non ecrémé) voir en cas d'urgence incendie, une cuillère d'huile ! (Ou tout corps gras) :-) Afficher tout La prochaine fois je goberais une moitié de plaquette de beurre au calme

a écrit : Surtout que manger épicé en même temps c est pas très pratique ;) Je ne vois pas en quoi manger épicé peut être pratique ou non. Pour ma part j'aime bien manger épicé à tel point que le lendemain la capsaïcine arrive même à tromper les cellules de mon c.l

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : D'après ce que je comprends en lisant, je pense plutôt qu'il n'y aucune chaleur produite, aucune augmentation de température, mais seulement une "illusion" de température. Le capteur étant momentanément faussé. Et pourquoi donc quand mon mari mange du piment il a des réactions physiques telles que la transpiration ? Si ce n'est qu'une illusion ? Ne devrait il pas avoir "chaud " uniquement dans la bouche?

Posté le

android

(5)

Répondre

Je me suis toujours demandé du coup si on mange du piment et du menthol est ce que ça s'annule ou est ce que ça va nous faire chaud et froid en même temps?

J'ai vu dans un épisode de Mythbuster que le meilleur remède pour calmer le feu des piments était de boire un alcool fort, comme de la vodka.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je ne vois pas en quoi manger épicé peut être pratique ou non. Pour ma part j'aime bien manger épicé à tel point que le lendemain la capsaïcine arrive même à tromper les cellules de mon c.l Il faut comprendre ce qu'il a voulu dire en disant "manger epicé en meme temps" ;-)

a écrit : Je ne vois pas en quoi manger épicé peut être pratique ou non. Pour ma part j'aime bien manger épicé à tel point que le lendemain la capsaïcine arrive même à tromper les cellules de mon c.l Matisse citait un ancien jeu de mot: manger et pisser en même temps.
Jeu de mot certes de mauvais goût si je puis dire... ;-)

Posté le

android

(4)

Répondre

Dans le même genre il existe des leurres émotionnels. Par exemple, lorsque je dois rencontrer ma belle mère il m'arrive d'être pris de soudaine crise de stress accompagné de sueurs froides. Ce phénomène se déclencherais dans la plupart des cas normaux d'après une récente étude américaine.

Posté le

windowsphone

(41)

Répondre

Du coup on peut avoir un bonbon qui nous donne une sensation de 0 degrés kelvins sans danger.