Des chiens dressés pour s'attaquer uniquement aux populations noires

Proposé par
le
dans

En mars 1803, alors que la guerre d'indépendance haïtienne qui oppose le gouverneur antiesclavagiste Toussaint Louverture à Napoléon fait rage, le conflit bascule dans l'horreur quand des chiens dressés uniquement pour s'en prendre aux personnes de couleur sont utilisés pour pourchasser et exécuter plusieurs indépendantistes.


Tous les commentaires (35)

a écrit : Ça me rappelle un film : Dressé pour tuer, avec un chien blanc (dans les deux sens du terme).

(oui... tiré d'un livre, mais je ne l'ai pas lu et j'm'en cogne... JLSD)
Il est passé sur Arte récemment et j'ai cherché dans quelle mesure les chiens blancs ont existés c'est comme ça que je suis tombé sur cette histoire et que j'ai eu l'idée de poster l'anecdote

a écrit : En quoi se faire poursuivre par des chiens est plus horrible que l'esclavage? On peut dresser un chien à tout et n'importe quoi. C'est plus l'esclavage qui est à blâmer ! L'un n'est pas pire que l'autre c'est un tout : les esclavagistes ne considéraient pas les noirs comme leurs égaux et utiliser des chiens revient à les traquer "comme des bêtes", a les comparer à des animaux. Tout cela correspond à la même horrible idéologie raciste

a écrit : A noter aussi que la France n'a accepté l'indépendance d'Haïti qu'en échange d'un prix tellement énorme qu'il a complètement détruit l'économie de l'île (et cette dette n'est toujours pas finie de rembourser... Il est question de l'annuler finalement mais je ne croîs pas que ce soit encore fait). Cette dette énorme ajoutée à une mauvaise gestion (comme au Zimbabwe, il ne suffît pas de vouloir se débarrasser des blancs encore faut-il prendre la relève pour gérer les exploitations agricoles, et ça ne se fait pas du jour au lendemain), la tentation de la dictature pour les leaders ivres du nouveau pouvoir qu'ils avaient, et les conditions climatiques (Haïti n'a pas de chance et est situé à la convergence des cyclones), en a fait un des pays les plus pauvres du monde... Afficher tout Une dominicaine m'a signalé que Haïti était dévasté aussi météorologiquement et économiquement car toute la nature y avait été dévastée (sic), et par le manque de politique cohérente due à la corruption. Malgré leur histoire de lutte "libertaire", les haïtiens ont envahi la république dominicaine, ce qui explique l'amour que se porte les 2 voisins. Un spécialiste peut-il confirmer ou infirmer cela ?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Il est passé sur Arte récemment et j'ai cherché dans quelle mesure les chiens blancs ont existés c'est comme ça que je suis tombé sur cette histoire et que j'ai eu l'idée de poster l'anecdote Le livre "Chien blanc" est de Romain Gary, ce n'est pas une fiction mais un récit autobiographique, passionnant et édifiant sur le racisme. Je vous le recommande vraiment

Ca me fait penser au livre Chien Blanc de Romain Gary, magnifique écrit qui n'a certes aucun rapport avec l'histoire haïtienne mais présente une similitude au niveau de l'histoire des chiens dressés pour attaquer les personnes de couleurs

a écrit : Il est passé sur Arte récemment et j'ai cherché dans quelle mesure les chiens blancs ont existés c'est comme ça que je suis tombé sur cette histoire et que j'ai eu l'idée de poster l'anecdote Ouiii je l'ai vu aussi..
Horrible

Holala qu'elle horreur mon dieu quelle horreur ! Et en plus c'est très très raciste donc très très méchant !
Je vous rappelle simplement que c'était une guerre et qu'elle s'est terminée par le massacre de tous les blancs, femmes et enfants compris...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Holala qu'elle horreur mon dieu quelle horreur ! Et en plus c'est très très raciste donc très très méchant !
Je vous rappelle simplement que c'était une guerre et qu'elle s'est terminée par le massacre de tous les blancs, femmes et enfants compris...
C'est normal de massacrer des civils de façon tout à fait ignoble parce que "t'façon en face y font pareil" ? Heureusement que des types comme toi ne sont pas toujours aux commandes.

Juste pour info, les bombardements "de représailles" suite à l'attentat de Nice auraient tués 164 civils mais pas un seul djihadiste. Je ne pense pas que les proches de ses civils aient le même avis que toi sur la question

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : A noter que les insurgés finirent par remporter la victoire sur l'expédition française, donnant l'indépendance à la colonie de Saint Domingue qui prit le nom d'Haiti, en novembre 1803 à la bataille de Vertières.

Un côté plus sombre de cette victoire est ce qui s'ensuivit : en 1804, s
ous les ordres du premier empereur d'Haiti, Jacques Ier (qui était sous le nom de Jean-Jacques Dessalines un des grands meneurs de la révolte haitienne avec Toussaint Louverture), une grande opération d'épuration ethnique des habitants d'Haiti fut lancée, ayant pour but d'assassiner toute la population blanche restée sur place après l'indépendance, et eut pour résultat de 3 à 5000 morts entre février et mars 1804. Afficher tout
"Toute la population blanche" : tu parles des innocents colons qui vivaient gentiment de l'esclavage des locaux descendants d'esclaves kidnappé sur leur terres d'origine, qui ont eu l'outrecuidance de les massacrer en retour ?

a écrit : "Toute la population blanche" : tu parles des innocents colons qui vivaient gentiment de l'esclavage des locaux descendants d'esclaves kidnappé sur leur terres d'origine, qui ont eu l'outrecuidance de les massacrer en retour ? Ton commentaire ne vaut guère moeux que celui de Parabolik, c'est juste l'excès inverse.

Posté le

android

(5)

Répondre

La guerre est toujours une horreur.
Il n'y a pas à hiérarchiser les méthodes.

Dresser des chiens à tuer ses ennemis, c'est pas plus horrible que dresser des humains à tuer ses semblables.

Un bombardement sur des civil n'est ni plus ni moins horrible que des milliers de personne trucidant de sang froid ces mêmes milliers de civils.

J'ai toujours trouvé ridicule -et dangereux- cette façon de "hyérarchiser" les façons de donner la mort, en considérant qu'il y en a de plus "propres" que d'autres...

Quand un dictateur balance un gaz pour supprimer un village et ses opposants, on crie au crime de guerre...
Quand il organise la famine et laisse crever les habitant pendant des mois de souffrances... La on trouve ça moins "horrible", et on le félicite d'être "rentré dans le rang"

Bien que dans la deuxième façon de faire, la mort est plus longue, plus douloureuse, et tue considérablement plus de monde...

Méfiez vous de vos "horribles", c'est souvent de la propagande.

:-/

a écrit : La guerre est toujours une horreur.
Il n'y a pas à hiérarchiser les méthodes.

Dresser des chiens à tuer ses ennemis, c'est pas plus horrible que dresser des humains à tuer ses semblables.

Un bombardement sur des civil n'est ni plus ni moins horrible que des milliers de per
sonne trucidant de sang froid ces mêmes milliers de civils.

J'ai toujours trouvé ridicule -et dangereux- cette façon de "hyérarchiser" les façons de donner la mort, en considérant qu'il y en a de plus "propres" que d'autres...

Quand un dictateur balance un gaz pour supprimer un village et ses opposants, on crie au crime de guerre...
Quand il organise la famine et laisse crever les habitant pendant des mois de souffrances... La on trouve ça moins "horrible", et on le félicite d'être "rentré dans le rang"

Bien que dans la deuxième façon de faire, la mort est plus longue, plus douloureuse, et tue considérablement plus de monde...

Méfiez vous de vos "horribles", c'est souvent de la propagande.

:-/
Afficher tout
Propagande ?? À cause du mot "horrible"LOL
Une guerre est une horreur, tu le dis toi même.. en plus tu as écrit plusieurs fois le mot horrible/horreur dans ton spitch!

Ah je comprend pourquoi maintenant les noirs ( aucun racisme sait-on jamais.. ) ont peur des chiens..