Un régiment de soldats noirs considéré comme médiocre a accompli de hauts faits d'armes

Proposé par
le
dans

En 1918, les États-Unis confièrent un régiment de soldats noirs, qu'ils considéraient médiocre, à l'armée française qui en fit la demande. Cette unité devint l'une des plus décorées de la guerre et cumula de nombreux faits d'armes. Les Allemands les surnommèrent d'ailleurs les "Harlem Hellfighters" pour leur combativité.

Malgré ces résultats impressionnants, l'état major américain empêcha ces hommes de défiler à Paris aux côtés des forces de l'Entente. Ils purent toutefois défiler sur la Cinquième Avenue de New York à leur retour au pays en 1919.


Commentaires préférés (3)

Ces soldats noirs américains étaient également étonnés de l'accueil qui leur avait été fait par les troupes françaises et plus généralement par la population française qui les considéraient comme des sauveurs tout en répondant très positivement à la culture du blues qu'ils avaient amenés avec eux. Ce qui est dommage c'est que la France n'ait rien fait pour faire défiler ces soldats sur les Champs-Elysées, à l'époque la troisième république avait les épaules pour se dresser face à l'influence américaine.

Posté le

android

(372)

Répondre

À savoir qu'une fois la nuit tombée , lorsque les allemands étaient à court de fumigène éclairant, cette unité noire était un véritable avantage stratégique. Du moment que la situation ne les faisait pas sourire.

a écrit : Waow.... Et on est en 2016??... Oui et il y a toujours des gens qui n'ont pas d'humour!


Tous les commentaires (102)

A ce sujet je vous laisse lire le poème de David Diop

“Afrique Mon Afrique”

Afrique mon Afrique
Afrique des fiers guerriers dans les savanes ancestrales
Afrique que chante ma grand-mère
Au bord de son fleuve lointain
Je ne t`ai jamais connue
Mais mon regard est plein de ton sang
Ton beau sang noir à travers les champs répandu
Le sang de ta sueur
La sueur de ton travail
Le travail de l'esclavage
L`esclavage de tes enfants

Afrique dis-moi Afrique
Est-ce donc toi ce dos qui se courbe
Et se couche sous le poids de l'humilité
Ce dos tremblant à zébrures rouges
Qui dit oui au fouet sur les routes de midi

Alors gravement une voix me répondit
Fils impétueux cet arbre robuste et jeune
Cet arbre là-bas
Splendidement seul au milieu des fleurs
Blanches et fanées
C`est L'Afrique ton Afrique qui repousse
Qui repousse patiemment obstinément
Et dont les fruits ont peu à peu
L'amère saveur de la liberté.

Ces soldats noirs américains étaient également étonnés de l'accueil qui leur avait été fait par les troupes françaises et plus généralement par la population française qui les considéraient comme des sauveurs tout en répondant très positivement à la culture du blues qu'ils avaient amenés avec eux. Ce qui est dommage c'est que la France n'ait rien fait pour faire défiler ces soldats sur les Champs-Elysées, à l'époque la troisième république avait les épaules pour se dresser face à l'influence américaine.

Posté le

android

(372)

Répondre

À savoir qu'une fois la nuit tombée , lorsque les allemands étaient à court de fumigène éclairant, cette unité noire était un véritable avantage stratégique. Du moment que la situation ne les faisait pas sourire.

a écrit : À savoir qu'une fois la nuit tombée , lorsque les allemands étaient à court de fumigène éclairant, cette unité noire était un véritable avantage stratégique. Du moment que la situation ne les faisait pas sourire. Waow.... Et on est en 2016??...

Il y a de quoi faire un super scénario pour un film. Du moment que Hollywood ne parasite pas le projet en donnant le beau rôle au GI blanc comme pour Windtalker.

a écrit : Waow.... Et on est en 2016??... Oui et il y a toujours des gens qui n'ont pas d'humour!

a écrit : Il y a de quoi faire un super scénario pour un film. Du moment que Hollywood ne parasite pas le projet en donnant le beau rôle au GI blanc comme pour Windtalker. Pour le révisionnisme historique il y a un déjà un jeu vidéo du nom de battelfield 1 :p

a écrit : Oui et il y a toujours des gens qui n'ont pas d'humour! J'avoue cette super vanne sur les noirs qu'on ne voit la nuit que si ils sourient, je l'entend depuis mon enfance et elle ne m'a jamais fait rire, je manque surement d'humour tu as raison, et ceux qui la font sont surement de grands esprits. Bonne journée quand même.

a écrit : A ce sujet je vous laisse lire le poème de David Diop

“Afrique Mon Afrique”

Afrique mon Afrique
Afrique des fiers guerriers dans les savanes ancestrales
Afrique que chante ma grand-mère
Au bord de son fleuve lointain
Je ne t`ai jamais connue
Mais mon regard est p
lein de ton sang
Ton beau sang noir à travers les champs répandu
Le sang de ta sueur
La sueur de ton travail
Le travail de l'esclavage
L`esclavage de tes enfants

Afrique dis-moi Afrique
Est-ce donc toi ce dos qui se courbe
Et se couche sous le poids de l'humilité
Ce dos tremblant à zébrures rouges
Qui dit oui au fouet sur les routes de midi

Alors gravement une voix me répondit
Fils impétueux cet arbre robuste et jeune
Cet arbre là-bas
Splendidement seul au milieu des fleurs
Blanches et fanées
C`est L'Afrique ton Afrique qui repousse
Qui repousse patiemment obstinément
Et dont les fruits ont peu à peu
L'amère saveur de la liberté.
Afficher tout
Merci pour le partage de ce poème.
Qui en est l'auteur?
En tout cas, il est magnifique. Il a fait se dresser les poils sur mes bras tellement je l'ai trouvé émouvant et criant de vérité...
Je précise que je ne suis pas originaire de ce continent mais celui de l'Asie.

a écrit : Il y a de quoi faire un super scénario pour un film. Du moment que Hollywood ne parasite pas le projet en donnant le beau rôle au GI blanc comme pour Windtalker. Je te conseil le film glory avec Morgan Freeman qui retrace a une autre époque , épopée d une unité de soldat noir pendant la guerre de sécession , film magistral.

a écrit : Waow.... Et on est en 2016??... Vous je ne sais pas....la majorité vous du monde oui

a écrit : J'avoue cette super vanne sur les noirs qu'on ne voit la nuit que si ils sourient, je l'entend depuis mon enfance et elle ne m'a jamais fait rire, je manque surement d'humour tu as raison, et ceux qui la font sont surement de grands esprits. Bonne journée quand même. Un collègue noir la raconte et la ressort souvent avec beaucoup d'humour...chacun le sien, il faut arrêter de voir le mal (le racisme) partout. Il y a des blagues sur les blancs, les curés (blagues pédophiles), les flics (blagues alcooliques et bêtes), les juifs (blagues radins), les asiatiques (blagues mangeurs de chiens, petits sexes) etc, etc... que certains font qui sont tt aussi drôles et là on y voit aucun mal pourtant...

a écrit : J'avoue cette super vanne sur les noirs qu'on ne voit la nuit que si ils sourient, je l'entend depuis mon enfance et elle ne m'a jamais fait rire, je manque surement d'humour tu as raison, et ceux qui la font sont surement de grands esprits. Bonne journée quand même. En effet je la trouve très limite... Ce qui me taraude le plus ce sont les clics "j'aime". Après disons que c'est juste de l'humour.....noir....

a écrit : Ces soldats noirs américains étaient également étonnés de l'accueil qui leur avait été fait par les troupes françaises et plus généralement par la population française qui les considéraient comme des sauveurs tout en répondant très positivement à la culture du blues qu'ils avaient amenés avec eux. Ce qui est dommage c'est que la France n'ait rien fait pour faire défiler ces soldats sur les Champs-Elysées, à l'époque la troisième république avait les épaules pour se dresser face à l'influence américaine. Afficher tout J'imagine que le gouvernement français a décidé de ne pas se fâcher avec celui des États-Unis "juste" pour un régiment.
Les Américains devaient déjà être suffisamment agacés par le fait que leurs soldats noirs ait été utilisés au combat. Ils avaient envoyé un communiqué secret à l'état major français le mettant en garde contre les "piètres performances au combat des noirs" et leurs "tendance au vol et au viol". Et en plus quand on voit toute la gloire que cela a rapporté au régiment...

a écrit : Pour le révisionnisme historique il y a un déjà un jeu vidéo du nom de battelfield 1 :p Le jeu se pose là en effet. "Oubli" de l'armée française (qui sera finalement dans une extension. Mais il y aura quand même 6 armées jouables, parmi lesquels certaines de "moindre impoetance" que la Feance) mais présence des "Harlem Hellfighters". J'imagine donc que le régiment va se battre au côté de GI's épris de liberté et d'égalité...

A part ça, niveau gameplay, le jeu à l'air vraiment sympa.

a écrit : Oui et il y a toujours des gens qui n'ont pas d'humour! Et des gens qui croient qu'ils en ont.

a écrit : Un collègue noir la raconte et la ressort souvent avec beaucoup d'humour...chacun le sien, il faut arrêter de voir le mal (le racisme) partout. Il y a des blagues sur les blancs, les curés (blagues pédophiles), les flics (blagues alcooliques et bêtes), les juifs (blagues radins), les asiatiques (blagues mangeurs de chiens, petits sexes) etc, etc... que certains font qui sont tt aussi drôles et là on y voit aucun mal pourtant... Afficher tout "Un collègue noir" ça me fait penser aux imitations que faisait le Petit Journal sur Nadine Morano : "ah mais je ne suis pas raciste : j'ai une amie noire !
je ne suis pas raciste, mais mon amie noire me dit qu'elle en a marre
..."
RIP le petit journal...

a écrit : En effet je la trouve très limite... Ce qui me taraude le plus ce sont les clics "j'aime". Après disons que c'est juste de l'humour.....noir.... On peut rire de tout mais pas avec tout le monde visiblement... Faut vous décoincer les gens, sortez vous le balai du cul et apprennez à rire de tout ! Oui de tout, même du cancer, du SIDA, d'Ebola, d'absolument tout. Une phrase que j'ai souvent vu sur internet "j'ai trouvé ça drôle, tu as trouvé ça offensant, c'est pour quoi je suis heureux et toi non." Cela résume bien la situation, apprenez à rire, à vous détendre. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas prendre les sujets comme le racisme au sérieux, mais on peut très bien se battre contre le racisme tout en appréciant une petite blague sur les noirs ! Juste parce qu'on fait une blague sur les noirs, les chinois ou les asiatiques, ne veut pas dire qu'on est raciste envers eux... Et dans le pire des cas, si vraiment vous avez mis de la super-glu sur le dit-balai dans le cul et que vous n'arrivez pas à esquisser ne serait-ce qu'un sourire en lisant ce genre de blague, dites-vous simplement que d'autres trouvent ça drôle et laisser couler. Arrêtez au moins de tout prendre pour une attaque ou une insulte...

On reconnaît la patte des américains, ils sont mauvais qu'ils dégagent, ils deviennent bons ? Venez défiler chez nous, rappelez vous, vous êtes d'ici !