Hans Zimmer composa la musique d'Interstellar sans rien savoir du film

Proposé par
le

Christopher Nolan demanda à Hans Zimmer de composer la musique de son film "Interstellar" de manière peu banale. Ne voulant pas qu'il sache la moindre chose du film, Nolan écrivit un texte sur une page, non directement lié à l'intrigue, et demanda à Zimmer de composer selon ce que le texte lui inspirait.


Tous les commentaires (52)

a écrit : Et le pire c'est qu'en plus d'être sublime, la musique colle parfaitement au film ! Je suis en train de l'apprendre au piano, c'est un vrai régal. :)

Pour ceux qui ne connaissent pas :
youtu.be/kpz8lpoLvrA

Interstellar est de très loin mon film préféré :
effets spéciaux incroyables, musique parfaite (merci Hans !), jeu d'acteur superbe, et que dire de ce scénario à couper le souffle ! Je n'ai jamais été aussi subjugué par un film...

Le film peut paraître un peu compliqué au premier abord, mais il suffit de comprendre les bases de la relativité générale pour apprécier une bonne partie du film, et éventuellement savoir ce qu'est un trou noir, un trou de verre, et une quatrième dimension spatiale. Personnellement j'ai compris presque tout le film alors que la physique n'est absoluement pas mon champ de prédilection ! Une des raisons pour lesquelles j'ai fait un bac d'économie c'était justement pour éviter la physique...

Certains aimeront vous étaler leur culture en relevant les incohérences scientifiques, mais au fond on s'en fiche un peu ! Ça reste bel et bien un film, et sans tous les éléments que j'ai cité précédemment (et notamment la musique de Zimmer), ça resterait un vulgaire reportage Arte ! Personnellement je ne m'amuse pas à relever toutes les incohérences du "Loup de Wall Street" sous prétexte que c'est dans mes champs de compétences, d'autant plus que le film est excellent !

Enfin bref, allez donc voir ce film pour ceux qui ne l'ont pas vu, si possible en HD et sur un écran géant, vous vous coucherez moins bêtes ! :)
Afficher tout
Bonjour,
Je travaille chez Arte. Nous ne sommes pas vulgaires. Bisous

a écrit : Et le pire c'est qu'en plus d'être sublime, la musique colle parfaitement au film ! Je suis en train de l'apprendre au piano, c'est un vrai régal. :)

Pour ceux qui ne connaissent pas :
youtu.be/kpz8lpoLvrA

Interstellar est de très loin mon film préféré :
effets spéciaux incroyables, musique parfaite (merci Hans !), jeu d'acteur superbe, et que dire de ce scénario à couper le souffle ! Je n'ai jamais été aussi subjugué par un film...

Le film peut paraître un peu compliqué au premier abord, mais il suffit de comprendre les bases de la relativité générale pour apprécier une bonne partie du film, et éventuellement savoir ce qu'est un trou noir, un trou de verre, et une quatrième dimension spatiale. Personnellement j'ai compris presque tout le film alors que la physique n'est absoluement pas mon champ de prédilection ! Une des raisons pour lesquelles j'ai fait un bac d'économie c'était justement pour éviter la physique...

Certains aimeront vous étaler leur culture en relevant les incohérences scientifiques, mais au fond on s'en fiche un peu ! Ça reste bel et bien un film, et sans tous les éléments que j'ai cité précédemment (et notamment la musique de Zimmer), ça resterait un vulgaire reportage Arte ! Personnellement je ne m'amuse pas à relever toutes les incohérences du "Loup de Wall Street" sous prétexte que c'est dans mes champs de compétences, d'autant plus que le film est excellent !

Enfin bref, allez donc voir ce film pour ceux qui ne l'ont pas vu, si possible en HD et sur un écran géant, vous vous coucherez moins bêtes ! :)
Afficher tout
Avec un commentaire pareille c'est un Bac L que tu aurais dû faire

a écrit : Et le pire c'est qu'en plus d'être sublime, la musique colle parfaitement au film ! Je suis en train de l'apprendre au piano, c'est un vrai régal. :)

Pour ceux qui ne connaissent pas :
youtu.be/kpz8lpoLvrA

Interstellar est de très loin mon film préféré :
effets spéciaux incroyables, musique parfaite (merci Hans !), jeu d'acteur superbe, et que dire de ce scénario à couper le souffle ! Je n'ai jamais été aussi subjugué par un film...

Le film peut paraître un peu compliqué au premier abord, mais il suffit de comprendre les bases de la relativité générale pour apprécier une bonne partie du film, et éventuellement savoir ce qu'est un trou noir, un trou de verre, et une quatrième dimension spatiale. Personnellement j'ai compris presque tout le film alors que la physique n'est absoluement pas mon champ de prédilection ! Une des raisons pour lesquelles j'ai fait un bac d'économie c'était justement pour éviter la physique...

Certains aimeront vous étaler leur culture en relevant les incohérences scientifiques, mais au fond on s'en fiche un peu ! Ça reste bel et bien un film, et sans tous les éléments que j'ai cité précédemment (et notamment la musique de Zimmer), ça resterait un vulgaire reportage Arte ! Personnellement je ne m'amuse pas à relever toutes les incohérences du "Loup de Wall Street" sous prétexte que c'est dans mes champs de compétences, d'autant plus que le film est excellent !

Enfin bref, allez donc voir ce film pour ceux qui ne l'ont pas vu, si possible en HD et sur un écran géant, vous vous coucherez moins bêtes ! :)
Afficher tout
Wouah, je suis totalement comme toi, j'ai jamais ressenti une tel chose pour un film, Interstellar est une œuvre d'art. ❤️❤️❤️

Je partage ton avis. Un immense talent mais je préfère quand même John Williams qui est indetrônable selon mes goûts personnels. Plus vivant, plus émotionnel, plus "grandiose"

a écrit : Tu ne fais au final que reformuler ce que j'ai dit : on nous relève des incohérences alors que c'est un film et non un reportage ou un livre de physique. C'est comme Star Wars, sans incohérences le film serait juste ultra chiant.

Pour l'histoire du cow boy américain qui sauve le monde c
ela ne me choque absoluement pas par rapport à d'autres films américains, et justement Nolan évite de tomber dans ce genre de stéréotypes je trouve. On doit pas voir un seul drapeau américain pendant tout le film, et on ne doit pas entendre une seule fois le mot "États-Unis" de mémoire. Pour comparaison j'ai récemment vu le dernier "Independance Day" qui sur ce point est juste une catastrophe...

Pour le fait que tu penses qu'on ne peut laisser l'espoir aux gens d'un jour quitter la Terre, une nouvelle fois c'est une ligne scénaristique plus qu'une idée que Nolan veut transmettre. Et une nouvelle fois sans cela... bah il n'y aurait pas de film. Après il aurait peut être été plus "original" de faire crever tout le monde pour le coup, ça changerait un peu. Mais très honnêtement, quand je regarde ce genre de films (je parle bien de films et non de la réalité), je préfère largement que des astronautes sauvent la Terre en voyageant dans un trou de ver plutôt que de voir des citoyens qui trient leurs déchets...

Pour la fin de ton message, quand je parle des gens qui étalent leur culture scientifique, pour le coup on est en plein dedans. "Je ne prétends même pas comprendre les bases de la relativité générale comme toi", ça veut dire quoi ça, franchement ? C'est juste prendre les gens pour des imbéciles. Le terme spaghettifier je le connais merci, et je comprends très modestement pourquoi d'ailleurs (au-delà de l'horizon des évènements la gravité est de plus en plus forte même sur de très courtes distances). Et au passage je n'ai pas parlé de 4e dimension de l'espace-temps mais de 4e dimension spatiale.

Quand je dis comprendre les bases c'est justement pour insister sur le fait que je ne suis pas physicien, de la même manière qu'une personne peut comprendre les bases du droit sans avoir fait d'études droit par exemple.

Tu crois vraiment qu'on pensait qu'il y avait une bibliothèque temporelle dans un trou noir, sans déconné ? La fin est superbe de part les effets visuels du tesseract réalisés pour la plupart sans trucage (voir une anecdote de SCMB Images) qui au passage n'est pas un trou noir à proprement parlé mais un objet créé par les "humains du futur", et pour la "chute" qui boucle le scénario. Avais-tu au moins compris la métaphore entre le "fantôme", la mission "Icarus", et le poème récité à plusieurs reprises pendant le film ? On peut même parlé du traitement du temps présent dans plusieurs films de Nolan comme le fait un prof de PHYSIQUE dans une vidéo Youtube (Mémento et Inception entre autres).

Au final les incohérences, oui on s'en fiche, clairement. Tu le dis toi même : Interstellar est un très bon film, à quoi bon s'attarder sur des incohérences, qui justement participent à la beauté du film ?
Afficher tout
Je trouve que Seraphyn et toi exagérez tout deux dans vos conclusions. Un film sans incohérence est ennuyeux, certes, mais tout autant qu'un film sans cohérence. Car un film, tout autant qu'une pièce de théâtre ou qu'un roman, doit être un minimum cohérent et vraisemblable, sans s'interdire quelques incohérences relativement modestes. Ce nonobstant, il existe des œuvres totalement incohérentes, mais cette incohérence est généralement voulue par l'auteur, pour servir une atmosphère absurde et "nonsensical" selon l'humour anglais. Or il n'est pas question d'humour dans Interstellar. Il est question d'amour.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Et le pire c'est qu'en plus d'être sublime, la musique colle parfaitement au film ! Je suis en train de l'apprendre au piano, c'est un vrai régal. :)

Pour ceux qui ne connaissent pas :
youtu.be/kpz8lpoLvrA

Interstellar est de très loin mon film préféré :
effets spéciaux incroyables, musique parfaite (merci Hans !), jeu d'acteur superbe, et que dire de ce scénario à couper le souffle ! Je n'ai jamais été aussi subjugué par un film...

Le film peut paraître un peu compliqué au premier abord, mais il suffit de comprendre les bases de la relativité générale pour apprécier une bonne partie du film, et éventuellement savoir ce qu'est un trou noir, un trou de verre, et une quatrième dimension spatiale. Personnellement j'ai compris presque tout le film alors que la physique n'est absoluement pas mon champ de prédilection ! Une des raisons pour lesquelles j'ai fait un bac d'économie c'était justement pour éviter la physique...

Certains aimeront vous étaler leur culture en relevant les incohérences scientifiques, mais au fond on s'en fiche un peu ! Ça reste bel et bien un film, et sans tous les éléments que j'ai cité précédemment (et notamment la musique de Zimmer), ça resterait un vulgaire reportage Arte ! Personnellement je ne m'amuse pas à relever toutes les incohérences du "Loup de Wall Street" sous prétexte que c'est dans mes champs de compétences, d'autant plus que le film est excellent !

Enfin bref, allez donc voir ce film pour ceux qui ne l'ont pas vu, si possible en HD et sur un écran géant, vous vous coucherez moins bêtes ! :)
Afficher tout
Tu lis dans mes pensees , tu as tout dit mec !

a écrit : Hans Zimmer est un des plus grands compositeurs de notre époque Beaucoup de musiciens composent pour des films sous le nom de Zimmerman car la musique se vend mieux ! Avec l'accord de Hans bien sûr !

a écrit : Perso je suis pas aussi fan que ça du Zimmer... La plupart ces créations sont faites sur ordinateur en une nuit. Certes son talent est incontestable, mais ces musiques manquent un peu de vie à mon gout Eh oui! Hans Zimmer et Bernie Grundman au mastering, que des petits joueurs ;)

a écrit : Zimmer a aussi composé le thème de pirates des Caraïbes en 1 nuit car il bosser en même temp sur la fabuleuse musique du film " Le dernier samouraï " avec Tom Cruise . Il me semble que pirate des caraïbes a été composé par klaus badelt, zimmer ne l'ayant que repris pour le 3e volet.

a écrit : Il me semble que pirate des caraïbes a été composé par klaus badelt, zimmer ne l'ayant que repris pour le 3e volet. Oui Klaus badelt a bien composer la BO de Pirates des Caraïbes mais le célèbre thème principal (he's a pirate) a été composé par Zimmer . De plus Zimmer a repris la composition à lui tout seul de la musique des films à partir du 2 .

a écrit : Je ne suis pas d'accord avec toi.
1- sur le côté Space cowboy sauveur de l'humanité de Cooper je trouve justement qu'on voit bien au final que le sauver de l'humanité c'est pas lui mais sa fille...D'ailleurs les gens à son réveil se moque de lui quand il pense que la station a été no
mmé d'après lui..c'est elle qui est choisi par les créatures du Bulk pour sauver l'humanité pas Cooper qui au final sert juste de relais.
2- le happy end est quand même limité...tout est bien qui finit bien sauf que le mec a quand même abandonné sa famille il n'aura jamais vu ses enfants grandir ni ses petits enfants et sa fille a énormément souffert de cet abandon toute sa vie...alors oui ma note finale est positif parce qu'il vit (et qu'il part rejoindre Anne Hataway :D ) mais cest pas non plus le gros happy ending hollywoodien classique...
3- j'ai l'impression que tu n'as pas bien saisi la fin du film...le film ne prétend pas que les trous noirs sont des bibliothèques géantes (c'est un raccourci malhonnête)...le tesseract est une construction (humaine selon Cooper) pour lui permettre de communiquer à sa fille les éléments nécessaires à la résolution de l'équation. On peut trouver cela bancal bien sûr mais ça reste de la science fiction pas un documentaire scientifique quand même.
3- je pense pas que je que le message du film soit continuons à vider notre planète des ressources qu'elle dispose jusqu'à ce qu'on puisse fuir miraculeusement sur des stations géantes dans l'espace en attendant de trouver une planète habitable...alors que le message serait plutôt d'essayer de ne pas arriver à de tel extrémités...tu penses vraiment que des gens sont sortis du film en se disant "ouf fuck l'environnement et le développement durable on pourra toujours se tirer d'ici au dernier moment" ?
Afficher tout
1. Bon c'est discutable on se mettra sûrement pas d'accord. Mais en gros je trouve le personnage un peu classique bien que consistant, y'a plus recherché.
2. À part de nous dire "ah bah non on s'était gourré la terre survit et on y reste" je vois pas trop de fin plausible avec encore moins de mauvaises conséquences. Il savait qu'il abandonnait probablement tout en partant.
3. C'est pas un raccourci méchant c'est ce qu'on voit. Je sais que y'a une image derrière je suis pas non plus complètement hermétique à la fiction. Mais les trous noirs sont parmis les objets les plus fascinants de l'Univers et on sait des choses dessus qui défient l'entendement, alors pourquoi tout foutre en l'air en en faisant un vague truc mystico-magique navigable. Ok il y aurait eu une fin moins joyeuse sans doute, mais si tu tombes pour de vrai dans un trou noir c'est tout sauf chiant à observer.
4. Non je crois pas que beaucoup plus de gens sont sortis de la salle en pensant ça qu'en y rentrant. Mais je suis assez sûr de moi quand au fait que le subconscient de certains s'est trouvé conforté dans l'idée que 'les scientifiques nous trouveront bien une façon ou une autre d'éviter la catastrophe, on a toujours survécu jusque là donc on est éternels pas vrai...'
Et c'est le vrai problème avec l'écologie, les gens ont beau te dire qu'ils veulent sauver les bébés phoques c'est aussi leur subconscient qui dicte leurs actions.

Et pour finir je veux en revenir a ton dernier point du 3. Non ce n'est pas un documentaire, certes. Mais science, oui le même science que dans science-fiction ça veut pas forcément dire chiant. Interstellar était bien parce qu'on avait enfin un peu du science de science fiction. Pas de la "crazy-tech fantasy" comme star wars ou autres... Si vous aimez bien ce sous-genre beaucoup trop minoritaire de la SF, essayez The Expanse. C'est une série que la chaîne essaye de vendre comme un Game of Thrones dans l'espace, ça fait marrer comment c'est prétentieux vu comme ils en sont loin dans la complexité des personnages et de l'intrigue. Mais leur Univers est incroyablement bien construit, détaillé, logique, en bonne partie (pas tout) scientifiquement plausible si on avance un peu dans le temps. Et ils utilisent la science pour rendre l'histoire intéressante. Si vous aimez l'espace ou les fusées c'est à voir.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Hans Zimmer est un des plus grands compositeurs de notre époque En regardant ton image de profil j’ai cru que tu avais 2 fesses autour du visage