Un astronome amateur a pu observer en direct un impact de météorite sur la Lune

Proposé par
le
dans

En 1953, Leon Stuart, un astronome amateur, prit une photo de la Lune sur laquelle, il en était convaincu, on voyait la lumière émise par un impact d'astéroïde qui venait de se produire. Les spécialistes réfutèrent son hypothèse, considérant qu'il s'agissait d'un astéroïde traversant l'atmosphère. 50 ans plus tard, une équipe de la NASA chercha et confirma l'existence du cratère sur la Lune, mais Stuart ne le sut jamais, car il mourut en 1968.


Commentaires préférés (3)

Est ce qu'à l'époque ils auraient pu vérifier sont hypothése ou la technologie ne le permettait pas.
Sinon encore une fois les professionnels rejettent les dires d'un amateur sans même vérifier.

Posté le

windowsphone

(133)

Répondre

Pile au bon moment quoi. Sinon, dommage qu'une anecdote basée sur l'histoire d'une photo ne contienne pas ladite photo et qu'il faille aller la chercher dans les sources.


Tous les commentaires (23)

Est ce qu'à l'époque ils auraient pu vérifier sont hypothése ou la technologie ne le permettait pas.
Sinon encore une fois les professionnels rejettent les dires d'un amateur sans même vérifier.

Posté le

windowsphone

(133)

Répondre

Pile au bon moment quoi. Sinon, dommage qu'une anecdote basée sur l'histoire d'une photo ne contienne pas ladite photo et qu'il faille aller la chercher dans les sources.

a écrit : Est ce qu'à l'époque ils auraient pu vérifier sont hypothése ou la technologie ne le permettait pas.
Sinon encore une fois les professionnels rejettent les dires d'un amateur sans même vérifier.
Encore une fois ? Tu as des sources ?
Les observations des amateurs sont prises très au sérieux.
L'impact d'un astéroïde sur Jupiter en 2009 a été observé par un amateur, qui a signalé cet événement au JPL pour confirmation.

a écrit : Ce qui m'étonne, c'est qu'un amateur découvre par hasard un phénomène, alors qu'il y a des milliers d'observatoires officiels dans le monde.
D'accord, tous ne voient pas la lune en même temps; mais que font les professionnels?

fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27observatoires_astronomiques
Le ciel est grand, de plus il ne faut pas sous estimer les capacités des amateurs qui sont plusieurs milliers dans le monde et ont des instruments très perfectionnés (télescope + CCD pour enregistrer).

L'astronomie est une des rares sciences où les amateurs contribuent réellement à l'avancée des connaissances. Cela s'explique notamment par l'immensité du domaine à observer et par le nombre très important d'astronomes amateurs ayant du matériel de plus en plus performant.

C'est d'autant plus dommage qu'il ne vit même pas le premier pas sur la Lune !

Je précise car l'anecdote a été modifiée, que Stuart fut par cette photo le premier homme de l'histoire à photographier un impact de météorite.

a écrit : Encore une fois ? Tu as des sources ?
Les observations des amateurs sont prises très au sérieux.
L'impact d'un astéroïde sur Jupiter en 2009 a été observé par un amateur, qui a signalé cet événement au JPL pour confirmation.
De nos jours je suis tous à fait d'accord avec toi, mais avant que ce soit en science médecine astrologie et j'en passe, quand un professionnel contesté tous ces collégues il était rejeté de tous alors un amateur même pas ils y faisait attention.
Je n'ai pas d'exemple en tête malheureusement car je ne m'en souviens pas -_-

Posté le

windowsphone

(6)

Répondre

a écrit : Pile au bon moment quoi. Sinon, dommage qu'une anecdote basée sur l'histoire d'une photo ne contienne pas ladite photo et qu'il faille aller la chercher dans les sources. Ouais enfin d'un autre côté les sources sont la pour ça, et tu n'es qu'à un clic.
Quel dommage que les gens soient si fainéants...

C'est toujours incroyable de voir le nombre de spécialistes qui se sont trompés à toutes les époques et dans tous les domaines.

a écrit : C'est toujours incroyable de voir le nombre de spécialistes qui se sont trompés à toutes les époques et dans tous les domaines. Sans doute, mais les scientifiques (ou leurs successeurs) reviennent toujours sur leurs erreurs et approximations, n'ayant jamais posé une loi ou une observation comme un dogme infaillible.
C'est grâce à cela que la science progresse: il n'y a pas de vérité en science, seulement des modélisations; et nous profitons tous de ces progrès, dans tous les domaines.

a écrit : L'astronomie est une des rares sciences où les amateurs contribuent réellement à l'avancée des connaissances. Cela s'explique notamment par l'immensité du domaine à observer et par le nombre très important d'astronomes amateurs ayant du matériel de plus en plus performant. J'aimerais des exemples de découvertes importantes; le matériel pour amateurs est de plus en plus élaboré, soit, mais il faut une nuit claire, si possible en altitude, sans pollution de l'atmosphère ni lumineuse.
À côté des moyens immenses que possèdent les professionnels, je ne comprends toujours pas comment des amateurs peuvent contribuer significativement, autrement qu'occasionnellement, et par hasard.

a écrit : J'aimerais des exemples de découvertes importantes; le matériel pour amateurs est de plus en plus élaboré, soit, mais il faut une nuit claire, si possible en altitude, sans pollution de l'atmosphère ni lumineuse.
À côté des moyens immenses que possèdent les professionnels, je ne comprends toujours pas c
omment des amateurs peuvent contribuer significativement, autrement qu'occasionnellement, et par hasard. Afficher tout
Tu as un exemple dans l'anecdote. Pas besoin d'être en altitude et dans des conditions optimales pour observer la lune... Quant aux autres découvertes faites par des amateurs, évidemment ce ne sont pas les corps célestes visibles tout le temps et qui ont été observés dans leurs moindres détails par des télescopes spatiaux, mais des amateurs peuvent être les premiers à découvrir des comètes tout simplement parce les grands télescopes étaient pointés ailleurs ou cherchaient autre chose au moment où elles deviennent visibles. D'ailleurs celui qui découvre une nouvelle comète lui donne son nom, après vérification que ce n'est pas une comète qui aurait été observée lors d'un passage précédent et ça ne dure pas longtemps car elle repart aussitôt dans les confins de l'univers...

a écrit : Ce qui m'étonne, c'est qu'un amateur découvre par hasard un phénomène, alors qu'il y a des milliers d'observatoires officiels dans le monde.
D'accord, tous ne voient pas la lune en même temps; mais que font les professionnels?

fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27observatoires_astronomiques
Le 31 mars dernier, deux astronomes amateurs on filmé par hasard une "explosion" à la surface de Jupiter et cela à deux endroits différents du globe ( Autriche et Irlande). La NASA n'a rien vue, pourtant Jupiter et constamment "surveillée".

m.20minutes.fr/sciences/1816463-20160330-video-enorme-explosion-jupiter-filmee-astronomes-amateurs

a écrit : J'aimerais des exemples de découvertes importantes; le matériel pour amateurs est de plus en plus élaboré, soit, mais il faut une nuit claire, si possible en altitude, sans pollution de l'atmosphère ni lumineuse.
À côté des moyens immenses que possèdent les professionnels, je ne comprends toujours pas c
omment des amateurs peuvent contribuer significativement, autrement qu'occasionnellement, et par hasard. Afficher tout
En astronomie il y a pleins de domaines et de choses à calculer, à observer, modéliser ... Certain grands télescopes sont des fois "prêtés" pour de petites équipes amateurs afin d'effectuer leurs propres recherches, ces amateurs ont la possibilité de l'utiliser à distance ou non. Il y aussi certaines équipes de chercheurs pro qui demandent à certains clubs d'astronomie de calculer des données afin de gagner du temps.

Il y eu une émission sur rmc 24 lundi parlant de certains des éléments ci dessus.

a écrit : Le 31 mars dernier, deux astronomes amateurs on filmé par hasard une "explosion" à la surface de Jupiter et cela à deux endroits différents du globe ( Autriche et Irlande). La NASA n'a rien vue, pourtant Jupiter et constamment "surveillée".

m.20minutes.fr/sciences/1816463-2
0160330-video-enorme-explosion-jupiter-filmee-astronomes-amateurs Afficher tout
C'est justement ce que je ne comprends pas, une pareille négligence, alors qu'un observatoire actuel est plein d'écrans, d'enregistreurs, d'ordinateurs pourvus de logiciels qui dénotent la moindre anomalie.
D'où j'en reviens à ma question: mais que font les professionnels?
J'ai eu l'occasion de donner une conférence dans un observatoire très connu, et suis resté surpris du faible niveau en mathématiques de professionnels; ils doivent trop compter sur les automatismes?

a écrit : C'est justement ce que je ne comprends pas, une pareille négligence, alors qu'un observatoire actuel est plein d'écrans, d'enregistreurs, d'ordinateurs pourvus de logiciels qui dénotent la moindre anomalie.
D'où j'en reviens à ma question: mais que font les professionnels?
J'ai eu l'occasion de donner une conférence dans un observatoire très connu, et suis resté surpris du faible niveau en mathématiques de professionnels; ils doivent trop compter sur les automatismes? Afficher tout
Il y a trop de choses à observer, des que quelqu'un trouve une nébuleuse par exemple les profesionels vont alors étudier cette nébuleuse (spectre....) chose que ne peut pas faire un amateur.

a écrit : Ce qui m'étonne, c'est qu'un amateur découvre par hasard un phénomène, alors qu'il y a des milliers d'observatoires officiels dans le monde.
D'accord, tous ne voient pas la lune en même temps; mais que font les professionnels?

fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27observatoires_astronomiques
N'oublis pas que nous sommes en 1950.

Tout ceux qui te répondent que les scientifiques prennent très au sérieux les amateurs oublient un peu vite le chemin parcourut.
Il a fallu nombres d'évènements comme celui ci pour que les scientifiques intègrent les apports des amateurs.

.