Churchill se balada nu à la Maison Blanche

Proposé par
le

Invité à la Maison-Blanche par Franklin Roosevelt, Winston Churchill prit directement ses aises en déambulant dans le plus simple appareil dans son appartement. Devant la confusion de son hôte qui venait d'entrer à l'improviste dans l'appartement, Churchill lui répondit "Entrez, l'Angleterre n'a rien à cacher".


Commentaires préférés (3)

Churchill est en effet aussi célèbre que son cigare

Ce site pourrait vivre uniquement sur les parcelles de pur génie qui sont sorties de la bouche de Churchill...

a écrit : Ce site pourrait vivre uniquement sur les parcelles de pur génie qui sont sorties de la bouche de Churchill... Churchill est une mine inépuisable de citations sur tous les thèmes.

"La démocratie est le pire système, à l'exception de tous les autres"

"Je suis peut être ivre madame, mais demain je serais sobre et demain vous serez toujours aussi laide"

"Au Royaume-Uni tout est autorisé, sauf ce qui est interdit ; en Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est autorisé ; en France, tout est autorisé, même ce qui est interdit ; en URSS, tout est interdit, même ce qui est autorisé"

Etc...


Tous les commentaires (48)

Mais alors, Monica Lewinski n'a rien inauguré?

Et puis, les sources semblent peu fiables.C'est Roosevelt qui entrait sans se faire annoncer, ou Churchill qui sortait de la salle de bains sans se rhabiller? Faudrait savoir!
Et l'un ou l'autre bien improbable.

Churchill est en effet aussi célèbre que son cigare

Ce site pourrait vivre uniquement sur les parcelles de pur génie qui sont sorties de la bouche de Churchill...

a écrit : Ce site pourrait vivre uniquement sur les parcelles de pur génie qui sont sorties de la bouche de Churchill... Churchill est une mine inépuisable de citations sur tous les thèmes.

"La démocratie est le pire système, à l'exception de tous les autres"

"Je suis peut être ivre madame, mais demain je serais sobre et demain vous serez toujours aussi laide"

"Au Royaume-Uni tout est autorisé, sauf ce qui est interdit ; en Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est autorisé ; en France, tout est autorisé, même ce qui est interdit ; en URSS, tout est interdit, même ce qui est autorisé"

Etc...

Heureusement que c'est le président et pas une femme de chambre qui est rentré à l'improviste...

a écrit : Ce site pourrait vivre uniquement sur les parcelles de pur génie qui sont sorties de la bouche de Churchill... Churchill n'était pas un génie et n'était pas même sage. Il était surtout énergique.

Posté le

android

(0)

Répondre

Commentaire supprimé Celà fait un petit moment que je n'ai vue d'anecdote de fancat.

Churchill un grand personnage, grand amateur de cigare cubain notamment du module julieta 2 à qui les cubain pour lui rendre hommage le renommèrent "churchille".
Il y a aussi une anecdote qui raconte que churchille ne fumait que les deux premiers tiers de ces cigare et que son jardinier récupéré le troisième tiers pour sa pipe ( je crois l avoir lu de mémoire dans un numéro spécial churchille de l'amateur de cigare ) .

Effectivement l'ami Churchill est une source d'anecdotes inépuisable. Parmi mes préférées en voici une autre :

Lors d'une réception, un cuistre ironise sur son embonpoint en lui demandant quel nom il compte donner au bébé à venir. Avec le flegme qu'on lui sait, Churchill aurait ainsi répondu : "et bien si c'est un garçon, je l'appellerai Georges, en hommage au roi, si c'est une fille, Elisabeth, pour rendre grâce à la couronne, mais si, comme mon intuition me le souffle c'est une merde, je l'appellerai comme vous."

Apres, il a pas mal de citations apocryphes, comme notre Clemenceau
Il est aussi le créateur du "rideau de fer" !
La seule chose qui m'intrigue c'est comment a-t-il pu être surpris par un homme en fauteuil roulant dans ses appartements

a écrit : Apres, il a pas mal de citations apocryphes, comme notre Clemenceau
Il est aussi le créateur du "rideau de fer" !
La seule chose qui m'intrigue c'est comment a-t-il pu être surpris par un homme en fauteuil roulant dans ses appartements
C'est en effet désolant, le manque d'esprit critique et de réflexion élémentaires. Tout le monde ou presque s'est engouffré dans une histoire invraisemblable.

Il semblerait qu'il n'y ait même pas d'appartement de réception à la Maison-Blanche.
en.wikipedia.org/wiki/White_House.

a écrit : C'est en effet désolant, le manque d'esprit critique et de réflexion élémentaires. Tout le monde ou presque s'est engouffré dans une histoire invraisemblable.

Il semblerait qu'il n'y ait même pas d'appartement de réception à la Maison-Blanche.
en.wikipedia.org/wiki/White_House.
L'anecdote est racontée par kersaudy tout de même (source le point ) qui reste l'un des meilleurs biographes de Churchill .

a écrit : Churchill est une mine inépuisable de citations sur tous les thèmes.

"La démocratie est le pire système, à l'exception de tous les autres"

"Je suis peut être ivre madame, mais demain je serais sobre et demain vous serez toujours aussi laide"

"Au Royau
me-Uni tout est autorisé, sauf ce qui est interdit ; en Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est autorisé ; en France, tout est autorisé, même ce qui est interdit ; en URSS, tout est interdit, même ce qui est autorisé"

Etc...
Afficher tout
Ça n'empêche que c'était un c***ard dans la vraie vie...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ce site pourrait vivre uniquement sur les parcelles de pur génie qui sont sorties de la bouche de Churchill... Et de Clemenceau

DSK a fait la même chose, mais a fini en prison :p

Posté le

android

(13)

Répondre

J'avais lu récemment, que son perroquet est encore en vie et qu'il continue à répéter des phrases que Churchill lui a enseigné. Surtout des insultes aux nazis!!!

a écrit : J'avais lu récemment, que son perroquet est encore en vie et qu'il continue à répéter des phrases que Churchill lui a enseigné. Surtout des insultes aux nazis!!! Sauf qu'en vrai il avait un aras, esperance de vie: 40-50 ans. Alors le coup du perroquet de 100 ans..

a écrit : J'avais lu récemment, que son perroquet est encore en vie et qu'il continue à répéter des phrases que Churchill lui a enseigné. Surtout des insultes aux nazis!!! Le perroquet qui aurait appartenu à Churchill est une lady-macaw (ara femelle).
Répéter des insultes serait très unlady-like, encore n'importe quoi comme commentaire.
Mais si elle pouvait encore répéter ce que Churchill disait en privé de de Gaulle, ce serait édifiant.
www.youtube.com/watch?v=C4AKrvwNUX4

Franklin s arrêta net, rouge de confusion. "viendez, l Angleterre n'a rien à cacher", lui dit Winston avec un regard complice. Il émit un rire auquel franklin répondit par un autre qui s etouffa aussitôt dans le haut de sa poitrine. Il se sentait à la fois léger et pétrifié, sa respiration et le rythme de son coeur, bien qu il ne s'en rendît pas compte, avaient augmentés. L anglais quant à lui ne semblait pas décidé à se rhabiller, tout au contraire quelque chose en lui incitait le yankee à dévoiler son corps d éphèbe poliomyéliteux à la retraite. Winston, sans mot dire, machouillant sensuellement son cigare, s avança, posa une main sur l épaule de Franklin. Dans un sussurement, mélange de tendresse et de tabac froid, il répéta :"l Angleterre n'a RIEN à cacher, frankie.. ". Franklin se sentait doux comme jamais auparavant, après toute ses guerres, toutes ces luttes menées ensemble, venait le moment de l abandon à la volupté, deux guerriers enfin auraient droit à un peu de tendre bien-être et de complicité.. C'est alors que l'image de la Charles, hilare, apparut à Franklin. Il se dégagea de l'étreinte de l anglais en criant "ça va pas non? Tu m as vu une tronche de lord anglais ou quoi!?", et s'en fut, encore troublé, pas aussi rapidement toutefois que ce que lui permettaient ses béquilles.

a écrit : Franklin s arrêta net, rouge de confusion. "viendez, l Angleterre n'a rien à cacher", lui dit Winston avec un regard complice. Il émit un rire auquel franklin répondit par un autre qui s etouffa aussitôt dans le haut de sa poitrine. Il se sentait à la fois léger et pétrifié, sa respiration et le rythme de son coeur, bien qu il ne s'en rendît pas compte, avaient augmentés. L anglais quant à lui ne semblait pas décidé à se rhabiller, tout au contraire quelque chose en lui incitait le yankee à dévoiler son corps d éphèbe poliomyéliteux à la retraite. Winston, sans mot dire, machouillant sensuellement son cigare, s avança, posa une main sur l épaule de Franklin. Dans un sussurement, mélange de tendresse et de tabac froid, il répéta :"l Angleterre n'a RIEN à cacher, frankie.. ". Franklin se sentait doux comme jamais auparavant, après toute ses guerres, toutes ces luttes menées ensemble, venait le moment de l abandon à la volupté, deux guerriers enfin auraient droit à un peu de tendre bien-être et de complicité.. C'est alors que l'image de la Charles, hilare, apparut à Franklin. Il se dégagea de l'étreinte de l anglais en criant "ça va pas non? Tu m as vu une tronche de lord anglais ou quoi!?", et s'en fut, encore troublé, pas aussi rapidement toutefois que ce que lui permettaient ses béquilles. Afficher tout Excellent! De quoi en faire un roman. ;D

a écrit : Effectivement l'ami Churchill est une source d'anecdotes inépuisable. Parmi mes préférées en voici une autre :

Lors d'une réception, un cuistre ironise sur son embonpoint en lui demandant quel nom il compte donner au bébé à venir. Avec le flegme qu'on lui sait, Churchill aurait ainsi r
épondu : "et bien si c'est un garçon, je l'appellerai Georges, en hommage au roi, si c'est une fille, Elisabeth, pour rendre grâce à la couronne, mais si, comme mon intuition me le souffle c'est une merde, je l'appellerai comme vous." Afficher tout
Merci pour ce moment ...
J en pleurs de rire

503 Service Unavailable

Error 503 Service Unavailable

Service Unavailable

Guru Meditation:

XID: 574554549


Varnish cache server