Le Blackbird est un avion qui va plus vite que les missiles

Proposé par
le
dans

Le Lockheed SR-71 "Blackbird" est un avion furtif principalement utilisé pour des missions de reconnaissance par l'armée américaine lors de la guerre froide. Il a la particularité d'avoir une vitesse de croisière supérieure à celle des missiles de l'époque ce qui le rendait impossible à intercepter.

En effet, l'avion ne volait jamais en dessous des 2400 km/h en mission alors que les meilleurs missiles russes ne dépassaient pas 2200 km/h. La manoeuvre d'évasion prévue en cas d'interception était simplement d'accélérer afin de rendre chasseurs et missiles incapables de le rattraper. Il détient encore aujourd'hui le double record d'altitude et de vitesse d'un avion habité : 3 500 km/h à près de 26 000 m d'altitude


Tous les commentaires (105)

a écrit : Je trouve assez impressionnant les caractéristiques et les performances de cette avion et c'est incroyable qu'une vingtaine d'années après la seconde guerre mondiale on puisse concevoir de telle machine grâce (ou à cause) de la course aux armements.
L'évolution de la technologie fait peur parf
ois, mais elle est tellement incroyable quand on voit un avion de la sorte créé dans les années 60. Afficher tout
En tout temps, la guerre a apportée de nombreuses innovations, parfois destructrices, parfois salutaires. C'est comme si l'Homme avec un grand H fonctionnait comme l'homme avec un petit h il faut qu'il soit dans la merde jusqu'au coup pour qu'il se sorte les doigts du cul pour retrouver un semblant de calme dans sa vie.

Lors de sa conception et de ses vols d'essais dans la zone 51, beaucoup de personnes ont cru a un ovni, on lui doit le mythe de l'Area51

a écrit : L'autobus ce serait plutôt l'A380, le condorde ferait quand même une jolie supercar à côté ;) Ok... Espace F1 ;)
Au moins il y a 4 places :)

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

A savoir que plusieurs milliers de missiles russes lui étaient destinés lors de la guerre froide sans jamais être atteint par ces derniers, un joli score soit dit en passant !

a écrit : Dans la même série, le Lockheed U2 était un avion de reconnaissance très haute altitude censé, sur le papier, voler hors de portée des défenses anti-aériennes russes. Ce qui ne l'a pas empêché d'être abattu lors d'une mission, ce qui a entraîné une des crises diplomatiques les plus marquantes de la guerre froide. Vous pouvez retrouver cette histoire dans le (très) bon film de Spielberg : Le Pont des espions sorti en décembre dernier :) Afficher tout Le U2 était quand même bien différent du Blackbird, ne pouvant par exemple pas décoller en autonomie (pas de roues d'ailes) et tout aussi compliqué pour l'atterrissage et en vol aussi (vitesse de décrochage rudement proche de la vitesse de croisière). Il reste un avion d'exception, qui a en plus donné son nom au groupe U2 (anecdote disponible sur le site il me semble)

a écrit : La nef royale de naboo est en effet inspiré de cet avion. Autre fait surprenant : le premier vol a été effectué en 1964 ! Il a également été utilisé comme modèle pour l'avion utilisé dans la série X-Men

a écrit : aller à cette altitude et à cette vitesse permet de fuire si interception apres la prise d'informations (evidemment à basse altitude) Non, il ne descendait pas à basse altitude pour observer, les appareils photo embarqués étaient très performants et permettaient d'avoir des clichés assez détaillés des zones à observer.

C'est le BlackPearl des temps modernes

A savoir que si cet avion pénétrait l'espace aérien français au niveau de calais en voyageant du nord vers le sud il faudrait envoyer 2 avions de chasse d'Orange au même instant pour essayer d'intercepter le "Sr-71" tellement celui ci volait rapidement.
Source Wikipedia

De mémoire il a même été créé un carburant spécialement pour cette avion le jp-7 avec un point d'inflammation surélevé pour les hautes altitudes

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : De mémoire il a même été créé un carburant spécialement pour cette avion le jp-7 avec un point d'inflammation surélevé pour les hautes altitudes De ce que je peux en lire pour le JP-7 :

- viscosité importante (ressemble plus à du goudron à tempérarure ambiante, ce qui oblige un préchauffage)

- Au sol, le métal des réservoires se rétractent, obligeant à une vidange systématique, et provoquant de nombreuses fuites : Le JP-7 ne peut s'enflammer à température ambiante.

- Peu de vapeur

- Non raffiné

- Des ravitailleurs KC-135 ont été modifiés (KC-135Q) pour permettre le chauffage du carburant pour faciliter son trasfert.


aerostories.free.fr/technique/J58/J58_02/page10.html

Posté le

windowsphone

(8)

Répondre

a écrit : L'avion habité le plus haut qui soit allé était un avion piloté par Neil Armstrong qui a passé la frontière entre l'atmosphère et l'espace à plus de 100 km ! (108 exactement).

Source : wiki
Il s'agissait d'un avion-fusée, largué à haute altitude par un bombardier b-52. Il était incapable de décoller du sol et donc ne rentre pas dans la même catégorie que le Blackbird :)

a écrit : A savoir que si cet avion pénétrait l'espace aérien français au niveau de calais en voyageant du nord vers le sud il faudrait envoyer 2 avions de chasse d'Orange au même instant pour essayer d'intercepter le "Sr-71" tellement celui ci volait rapidement.
Source Wikipedia
C'est logique, à 3000 km/h de croisière il lui faut 20 minutes pour traverser la France, donc le temps de briefer les pilotes et de les faire décoller d'Orange, il doit plus rester beaucoup de temps avant que le Blackbird soit au dessus d'eux ^^
Mais on a pas de raisons d'intercepter un Blackbird, il appartient aux USA dont on est les alliés militaires (OTAN)..

a écrit : Ce que je ne comprends pas c'est que à 26 000 m d'altitude, à part des nuages en dessous et l'espace au dessus, je ne vois pas trop ce que l'on peut observer.

Sinon il me semble que l'on peut voir cet avion dans le film "Le Pont des Espions", avec Tom Hanks, sorti recemme
nt !

Edit : C'est le Lockheed U2 dans Le Pont des Espions au temps pour moi !
Afficher tout
Il n'est pas monté à 26 000m pour prendre des photos, je pense qu'à ce niveau le but était uniquement d'établir un record et de voir jusqu'où on pourrait le pousser ;)

a écrit : Je trouve assez impressionnant les caractéristiques et les performances de cette avion et c'est incroyable qu'une vingtaine d'années après la seconde guerre mondiale on puisse concevoir de telle machine grâce (ou à cause) de la course aux armements.
L'évolution de la technologie fait peur parf
ois, mais elle est tellement incroyable quand on voit un avion de la sorte créé dans les années 60. Afficher tout
A savoir aussi qu'à cette époque il n'y avait aucune assistance de la part des ordinateurs ( ni conception ni calcul ). Cet avion à donc été en intégralité dessiné à la planche à dessin et les calculs on été fait sur d'immenses feuilles
Une prouesse

L'origine de mon pseudo =)

Bon maintenant ce pseudo est juste mega-vieux mais avant j'etait fan de cet avion ^^

Et pour les fans de Marvel, c'est ce record d'altitude que Tony Stark tente de battre lors de son premier vol avec Mark II, dans le premier Iron Man.

a écrit : Oui enfin ça fonctionne si le missile le suit, si le missile vient de côté ou de face... en tout cas de côté non plus, car il faudrait que le missile et un déplacement lateral de 2400km/h minimum

JLSD Merci call of duty Black Ops.
Comme quoi... les jeux ne rendent pas si abrutis de nos jours ;) ( ça dépend lesquels, c'est vrai)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Ce que je ne comprends pas c'est que à 26 000 m d'altitude, à part des nuages en dessous et l'espace au dessus, je ne vois pas trop ce que l'on peut observer.

Sinon il me semble que l'on peut voir cet avion dans le film "Le Pont des Espions", avec Tom Hanks, sorti recemme
nt !

Edit : C'est le Lockheed U2 dans Le Pont des Espions au temps pour moi !
Afficher tout
ce n'est pas le pilote qui regarde, il y a de curieuses petites machines qu'on appelle caméra, c'est tout nouveau...