C'est bien moins de 1% des humains qui détiennent plus que la moitié de l'humanité

Proposé par
Invité
le
dans

On parle souvent des 1% des personnes les plus riches, qui possèderaient à eux réunis plus que la moitié des humains les plus pauvres. Mais ce pourcentage est faux. D'après une étude de l'ONG britannique Oxfam, en 2016, ce sont seulement 62 personnes qui détiennent plus que la moitié des humains les plus pauvres, soit approximativement 0.000001% de la population mondiale. Il existe bien une statistique sur les 1% les plus riches : ils détiendraient à eux tous réunis plus de patrimoine que les 99% restants.


Commentaires préférés (3)

C'est curieux de voir que aujourd'hui, malgré l'émergence d'une classe moyenne depuis a peu près un siècle et les prestations sociales dans certains pays, les inégalités n'ont jamais été aussi grandes.

Il faut aussi tenir compte du coût de la vie; les Américains, par exemple, n'ont guère de couverture sociale, ce qui diminue sérieusement leur revenu réel (et il y a beaucoup de pauvres aux U.S.A., contrairement à ce que bien des Européens s'imaginent). Dans les pays dits "en voie de développement", il y a des salaires qui seraient ridicules en Occident, impossible de survivre avec ça.

Il n'empêche que l'inégalité, même pour des choses essentielles, est flagrante et honteuse.

Une étude soit dit en passant très contestée parce que ce qui est pris en compte c'est le patrimoine net (possession moins dette), et le fait d'avoir ce référentiel veut dire que l'homme le moins riche de la planète est Jérôme Kerviel (il doit des milliards à la SG). Ça veut aussi dire que les étudiants américains endettés jusqu'au cou pour leur cursus universitaire sont plus pauvres que les africains qui n'ont rien (ni possessions ni dettes).


Tous les commentaires (96)

Tout ce "pouvoir" dans les mains de seulement quelque personne ça fait peur n'empêche..

C'est curieux de voir que aujourd'hui, malgré l'émergence d'une classe moyenne depuis a peu près un siècle et les prestations sociales dans certains pays, les inégalités n'ont jamais été aussi grandes.

Il faut aussi tenir compte du coût de la vie; les Américains, par exemple, n'ont guère de couverture sociale, ce qui diminue sérieusement leur revenu réel (et il y a beaucoup de pauvres aux U.S.A., contrairement à ce que bien des Européens s'imaginent). Dans les pays dits "en voie de développement", il y a des salaires qui seraient ridicules en Occident, impossible de survivre avec ça.

Il n'empêche que l'inégalité, même pour des choses essentielles, est flagrante et honteuse.

C'est complètement indécent de vivre et mourir aussi riche.

Posté le

android

(11)

Répondre

Qui saurait quelle somme cela représente si on additionne les fortunes de ces 62 personnes? Ça doit être colossal...

Posté le

android

(6)

Répondre

Oula....une anecdote qui a été rédigé avec les pieds! Faite attention à la formulation cest limite français et limite comprehensible...

Sinon pour reprendre le sujet, gare aux chiffres! On peut les faire parler comme bon nous semble!
J'avais lu que les calculs de Hoxfam etaient douteux (dans la maniere de faire). L'exemple cité était qu'un français moyen endetté pour sa maison etait consideré plus pauvre qu'un paysan du bengladesh sans credit sur le dos. En absolue ca se tient, sauf que le 1er a un salaire consequent par rapport au second.....
Mais je ne saurai dire si c'est vrai ou pas comme objections (si y a des statisticiens parmis nous pour confirmer les chiffres).

Une étude soit dit en passant très contestée parce que ce qui est pris en compte c'est le patrimoine net (possession moins dette), et le fait d'avoir ce référentiel veut dire que l'homme le moins riche de la planète est Jérôme Kerviel (il doit des milliards à la SG). Ça veut aussi dire que les étudiants américains endettés jusqu'au cou pour leur cursus universitaire sont plus pauvres que les africains qui n'ont rien (ni possessions ni dettes).

On a beau interpréter ou faire "parler" les chiffres comme on veut, humainement parlant c est totalement indécent.

Posté le

android

(20)

Répondre

D'après la seconde source, Oxfam mesure notre richesse en fonction de "ce que je possède, moins mes dettes. Cette méthodologie a un défaut : un individu endetté peut avoir une valeur patrimoniale négative. Par exemple, un patrimoine supérieur à 2 942 € vous classe dans la moitié de la population mondiale la plus riche. A plus de 63 296 €, on est dans la « tranche » des 10 % les plus riches du monde. Pourtant, cette somme ne permettrait, en France, que de faire un petit achat immobilier. Et avec un patrimoine supérieur à 698 680 €, certes important, mais qui ne suffit pas, en France, à être redevable de l’Impôt sur la fortune, on entre dans le cercle des 1 % les plus aisés du monde."
Une méthode un peu déroutante en effet...

a écrit : C'est curieux de voir que aujourd'hui, malgré l'émergence d'une classe moyenne depuis a peu près un siècle et les prestations sociales dans certains pays, les inégalités n'ont jamais été aussi grandes. Oui c'est vrai, mais il faut nuancer... La moitié la plus pauvre ne vie pas dans des pays au les aides sociales existes.
Toi même en étant de la classe moyenne est plus riche qu'un très grand nombre de personnes dans le monde (certain de possede rien du tout... pas dur d'etre plus riche que ça dans des pays où le niveau de vie est important... tel que la France)

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

a écrit : Oula....une anecdote qui a été rédigé avec les pieds! Faite attention à la formulation cest limite français et limite comprehensible...

Sinon pour reprendre le sujet, gare aux chiffres! On peut les faire parler comme bon nous semble!
J'avais lu que les calculs de Hoxfam etaient douteux (dans la
maniere de faire). L'exemple cité était qu'un français moyen endetté pour sa maison etait consideré plus pauvre qu'un paysan du bengladesh sans credit sur le dos. En absolue ca se tient, sauf que le 1er a un salaire consequent par rapport au second.....
Mais je ne saurai dire si c'est vrai ou pas comme objections (si y a des statisticiens parmis nous pour confirmer les chiffres).
Afficher tout
Oui, les chiffres, auxquels on fait dire ce que l'on veut, importent peu.

Ce qui est important, c'est de constater sur place des immenses misères, par exemple l'absence d'eau courante, un même ruisseau qui sert à la fois d'égout et de source d'eau "potable".

Warren Buffet, 3 ème richesse du monde c'était juré lorsqu'il était enfant que s'il était pas millionnaire à 30 ans il se suiciderai. À 30 ans celui-ci investira plusieurs millions dans une minoterie industrielle se nommant "Dempster". Il déclara également en 2005 : "Il y a une guerre des classes, où ma classe gagne de plus en plus, alors qu'elle ne le devrait pas. Les riches ne se sont jamais aussi bien portés et qu'il serait ainsi judicieux d'élever les taxes les concernant"

Ouais mais oxfam sont souvent critiquer par leurs methode de calcul par exemple d'apres oxfam un ameriquains surendettées serait plus pauvre q'un pakistanais pauvres ....

Posté le

android

(1)

Répondre

"La moitié des humains les plus pauvres" ?
On parle bien des 3,5 milliards d'humains les plus pauvre ? Ou bien 50 pour cent des humains catégorisé comme "pauvre" ? C'est pas très clair

Et pour le coups, qu'il s'agisse de 0,000001 pour cent et non 1 pour cent rend la statistique encore plus lourde de sens, si on voulait vraiment faire dans le sensationnel on aurait exagéré le chiffre en diminuant le pourcentage, pas en l'augmentant !

J'avoue être un peu perdu là.

Posté le

android

(3)

Répondre

Qu'on les zigouilles et on se partage tout. Après tout ils auront bien vécu

ce qu'on ne vous dit pas c'est que les methodes de calcul de oxfam sont fausse.
selon les calculs d'OXFAM, un enfant qui joue avec une piece possede plus que toutes personne ayant un emprunt pour sa maison ou sa voiture.
le continent le plus pauvre est l'amerique du nord: car il y a le plus d'endettés
l'homme le plus pauvre est ce traedeur qui a ete condamné a payer 50 milliards, meme si il vit plus comfortablement que beaucoup de monde.

OXFAM joue avec les calculs pour avoir des chiffres chocs, la presse les reprend parce que ca fait vendre.

Posté le

windowsphone

(27)

Répondre

C'est drôle, ça fait plusieurs fois que je remarque des infos (celle-ci d'ailleurs) sur Facebook et deux semaines après paraissent sur SCMB! Je sais d'où certains tiennent leurs infos ;)

Vu que beaucoup de gens parlent des méthodes de calculs conyroversées, ça serair bien que cela soit précisé dans l'anecdote

a écrit : C'est curieux de voir que aujourd'hui, malgré l'émergence d'une classe moyenne depuis a peu près un siècle et les prestations sociales dans certains pays, les inégalités n'ont jamais été aussi grandes. Les inégalités entre les plus riches et le reste de la population mondiale certes. Mais pourquoi toujours avoir une vision négative ? En Afrique la pauvreté commence à reculer avec l'apparition d'une classe moyenne, dans les BRICS comme le Brésil, la Chine, Inde, c'est également le cas. Plus de personnes ont accès aux soins, à l'eau potable, à la propriété privée etc. Alors certes les riches sont riches, comme toujours mais contrairement au années 70/80, il y a de réel progrès.